le qatar veut remettre les pendules à l'heure

Click here to load reader

Post on 19-Jan-2017

77 views

Category:

News & Politics

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Genve internationaleLe Qatar veut remettre les pendules l'heure

Lmirat souhaiterait quon lui donne acte des efforts et rformes consentis pour moderniser son droit du travail.November 8, 2015GENEVA

Doha: un chantier de la Coupe du monde de football de 2022.

Par Alain JourdanLe Qatar est en train de saligner sur les plus hauts standards en matire de droit du travail et il tient le faire savoir. Une petite explication de texte pourrait bien avoir lieu cette semaine loccasion de la 325e session du conseil dadministration de lOrganisation internationale du travail (OIT) runi Genve jusquau 12 novembre. Les reprsentants de lmirat en ont assez du Qatar bashing. En 2013, le Guardian publiait une enqute dans laquelle il rvlait les conditions lamentables de travail des ouvriers trangers employs sur les chantiers de la Coupe du monde de football de 2022 qui doit se tenir Doha. Rvlations auxquelles sajoutaient les rapports alarmistes de lOIT et de la Confdration syndicale internationale (CSI-ITUC) sur la Kafala, un systme de parrainage moyengeux en vigueur parmi les mirats et qui rend louvrier tranger totalement dpendant du bon vouloir de son employeur, favorisant ainsi des formes modernes desclavagisme.Le 27 octobre, le Qatar a promulgu une nouvelle loi qui enterre ce systme et instaure le contrat de travail gnralis. Laccueil a t mitig notamment de la part des ONG qui restent toujours circonspectes quand aux promesses faites par les pays du Golfe. Or, cest justement l que a coince. Le Qatar veut en finir avec les amalgames, surtout lorsquil est associ des voisins avec lesquels il ne partage ni la mme vision du monde ni les mmes objectifs. Du coup, les reprsentants du Qatar pressent leurs dtracteurs de bien lire chaque ligne de la nouvelle loi qui instaure un droit protecteur pour le travailleur et astreint lemployeur des obligations. Le permis de sortie est ainsi abrog. Lemploy ne pourra plus se voir confisquer son passeport de manire arbitraire. Les salaires devront tre obligatoirement verss par virement bancaire pour couper court aux abus. Le nombre dinspecteurs du travail va tre lui aussi augment et des sanctions pourront tre prises contre les employeurs indlicats. Voil rsums quelques-uns des dispositifs mis en place.Compte tenu de lampleur de cette rforme qui constitue une premire pour la rgion, le Qatar suggre lOIT et ses organes de faire preuve de plus de mesure son gard. Aprs lInde, lmirat est le deuxime pays protester ces dernires semaines contre linstrumentalisation de la question du droit du travail des fins politiques. Lmirat voit dans les campagnes qui lont vis ces derniers mois la main dautres pays opposs la monte en puissance des Al-Thani dans le jeu rgional, que ce soit travers la diplomatie o leur volont de faire de Doha un hub mondial du sport et de la culture. LOIT, antichambre de guerres dinfluence? Lhypothse nest pas exclure mme si les reprsentants des syndicats et les dfenseurs des droits de lhomme y voient un argument de circonstance pour chapper aux critiques.(TDG)