Le personnage du vampire en littérature fantastique

Download Le personnage du vampire en littérature fantastique

Post on 04-Apr-2015

107 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li> Page 1 </li> <li> Page 2 </li> <li> Le personnage du vampire en littrature fantastique </li> <li> Page 3 </li> <li> Dans plusieurs civilisations antiques le sang est peru comme principe de jeunesse ternelle, et l on retrouve le personnage du vampire. Chine : Fantme vampiresque Grce : Stryge (boit le sang et la chair des voyageurs perdus et des bbs). gypte : On cache loin des vampires, dans une urne, les organes gorgs du sang (le sige de l me) des morts. </li> <li> Page 4 </li> <li> Au Moyen ge le christianisme rgne sur l occident. On croit au jugement dernier Le clerg condamne les superstitions paennes </li> <li> Page 5 </li> <li> Circonstances historiques qui favorisent l mergence du vampire moderne Les pidmies: croyance aux morts-vivants et aux dmons comme chtiment de Dieu Circulation d histoires populaires de vampires des pays de l Est </li> <li> Page 6 </li> <li> 1 re histoire populaire de vampire circuler Le Vourdalak Caractristiques : 2. Il suce le sang des vivants 3. S attaque ses proches 4. leur transmet le mal (pidmie) 1. Un corps mort sort du tombeau </li> <li> Page 7 </li> <li> XVIII e sicle Essor de l esprit scientifique Les lgendes de vampires prsentent des cautions pseudo-scientifiques 1 ere apparition du crucifix comme protection </li> <li> Page 8 </li> <li> Fin XVIII e -dbut XIX e sicle. Quand le personnage se fixe dans la tradition crite, le mythe est complet. Le vampire est : 1. Le corps mort d un tre humain 2. qui survit de manire nocturne 3. se nourrit du sang des vivants 4. Un tre damn </li> <li> Page 9 </li> <li> Pourquoi damn? Parce qu essayer de transgresser la Mort est sacrilge pour une socit croyante En littrature fantastique, tout thme concernant cette transgression est sanctionn par l horreur Le vampire perd son me pour garder son corps </li> <li> Page 10 </li> <li> Au dbut du XIX e sicle, le vampire acquiert une connotation romantique Grce aux auteurs John Williams Pollidory Joachim von Arnim Bram Stoker ( Dracula ) </li> <li> Page 11 </li> <li> La sduction devient un thme dominant La victime est celle qui cde la tentation </li> <li> Page 12 </li> <li> Pour la socit victorienne Le sducteur dangereux = crainte de la sexualit et de ses effets Le sexe dvore l me Il est source de contamination Le don de soi cause la perte de l nergie vitale Messages sous-entendus d une socit contraignante </li> <li> Page 13 </li> <li> Les limites du vampire Croix, chapelet : Le sang vers par Dieu contre celui du dmon Pieu : Matriau sacr. Intermdiaire entre le monde cleste et lenfer. Miroir : reflet de lme. Donc prise de conscience de son tat. Lumire, feu de cierge : symbole de spiritualit. Cest lesprit qui doit dvorer la matire. </li> <li> Page 14 </li> <li> Les annes 1930 Lorsque le cinma le rcupre, la littrature l vacue... Le vampire perd de son mordant </li> <li> Page 15 </li> <li> Retour dans la littrature populaire Avec Salem, de Stephen King, le mythe s enracine dans le monde moderne amricain. Les signes religieux ne sont plus une arme suffisante. Le combattant doit avoir la foi </li> <li> Page 16 </li> <li> Retour dans la littrature populaire (suite) Avec Anne Rice Son vampire est l archtype d un : Dandy dot de pouvoirs magiques Existentialiste sans foi ni loi Jouisseur avide de sensations et de connaissances intellectuelles </li> <li> Page 17 </li> <li> Du Vourdalak Lestat, le statut du vampire en littrature volu de celui de dmon presque dieu. Le lecteur s identifie maintenant la crature fantastique plutt qu la victime. </li> <li> Page 18 </li> <li> Virginie di Giorgio, EDU 7492, UQAM, dcembre 2000 </li> </ul>