label 2.12 fr

Click here to load reader

Post on 28-Mar-2016

217 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dans le Benelux, Label est le seul magazine de mode spécialisé placé sous le signe de l’« urban fashion » : honneur au streetwear, au denim, aux chaussures et aux sneakers ! Une source d’information et d’inspiration indispensable pour tous les professionnels de la mode.

TRANSCRIPT

  • magazine trimestrieldition 2.12 2012 p 109062

    4.95 antwerpen x# 2 12Label

  • content credits

    028

    Rapport Premium Inc

    030

    Label. Loves sneakers

    032

    Profil de marque

    Tom Tailor investit

    036

    Interview Can I have a Pony?

    038

    Rapport Table ronde:

    Linnovation chez les dtaillants

    043

    News

    048

    Column

    How to become Le Shop

    050

    Contact list

    009

    Label. Loves

    011

    Tendance La combinaison

    013

    Tendance

    Fonctionnalit dans la ville

    016

    Interview s.Oliver:

    Linnovation est notre atout!

    020

    Retail Le secret du succs

    dun concept store

    024

    Interview Des agences

    ambitieuses: Eye On Fashion

    et The Closet

    027

    Interview La deuxime

    souffle de Garcia Jeans

    Covershoot byMark Abbawi

    markabbawi@gmail.com

    More?www.labelmagazine.be

    Mark's street photographyon page 12, 26, 31, 41, 42 and 49

    LABEL. 2.12

    STREET

    PHOTOGRAPHY

    MARK ABBAwI

    SHOOTING ERIKA

    AND OTHERS IN

    STOCKHOLM

    est une dition de Squadra Media s.a.www.labelmagazine.beRdacteur en chef : Stephanie Duval

    diteur : Charlotte Van Strydonck

    Art direction + design: Hectica - www.hectica.comCollaborateurs : Fleur Bourgeois, Christin Ho, An Kokken, Elisa Serroyen, Kim Siroyt, Chris Vermuyten

    Photographie : Mark Abbawi, Elisa Serroyen

    Responsable de la publicit : Luc Van Ginneken, Caroline Gyd

    Production : Greet DufraingScretariat de la rdaction : Charlotte Van Strydonck

    Traduction: IGTV

    Projet + adresse de la rdaction : Squadra Media s.a.IJzerenweglei 17, 2640 Mortsel, T : 03 448 47 30, F : 03 448 47 31

    diteur responsable : Luc Van Ginneken, IJzerenweglei 17, 2640 Mortsel

    Membre de lUnion des Editeurs de la Presse Priodique

    Toute reproduction dun extrait quelconque de ce numro ne peut se faire quavec consentement formel de lditeur.

    6

  • LABEL. 2.12

    STREET

    PHOTOGRAPHY

    MARK ABBAwI

    SHOOTING OSCAR

    IN STOCKHOLM

    12

  • trends report

    texte: an kokken

    Fonctionnalit dans la ville

    Lurban outdoor a la cote

    Hugo Boss confectionne des vestes en GORE-TEX, et Alexander Wang, tout comme Stella McCartney, utilisent des matires high-tech issues du monde du sport dans leurs nouvelles collections. Cest un fait incontestable: les mondes de la mode et du sport en plein air sont de plus en plus proches. On voit de plus en plus de vestes de ville la fois branches et fonctionnelles (respirantes et impermables), et lpoque des vestes de trekking informes est depuis longtemps rvolue.

    Alors que la mode du fitness et du sport a trouv sa place dans nos dressings, les vtements techniques semblent, eux, avoir trouv le chemin des collections casual. Il y a belle lurette que les vestes dhiver tendance avec doublure technique et isolante ont perdu de leur exclusivit; on en trouve mme dans les collections Armani et Bogner.

    On trouve galement dans les magasins des chemises dt qui protgent contre les rayons UV et loignent les insectes. Enfin, mme la chane Jack & Jones est en train de dvelopper sa propre collection de vtements de ski.Les vtements outdoor gagnent-ils en popularit, ou les vtements de mode deviennent-ils plus techniques? Les deux, mme si pour le moment, cest surtout le monde de loutdoor qui cherche se rapprocher du citadin actif. Le march se rajeunit, affirme Marc Fischer de adidas Outdoor. Et les jeunes sont en gnral attirs par les vtements outdoor. Ils sont confortables, coupe-vent et impermables. Toutefois, leur aspect fonctionnel est loin dtre lunique garant du succs: le style et la coupe sont au moins aussi importants. Cest normal Quand on se balade en ville, on na pas envie de ressembler un alpiniste qui sapprte escalader lEverest.

    Columbia

    Palladium

    Ontour

    ------------

    Quelques produits urban outdoor de la collection AH 2012/13

    Columbia lance des vestes qui utilisent la technologie Omni-Heat, une matire qui rflchit la chaleur corporelle et tient bien chaud.

    Les bottes de la Thermal Collection de Palladium sont entirement

    impermabilises et dotes dune doublure qui rsiste aux conditions de froid extrme. Les modles de la waterproof Collection sont fabriqus en nubuck gras impermabilis. La semelle, les coutures et les surpiqres sont impermables.

    Pour sa collection automne, la marque nerlandaise Ontour sest

    inspire des vtements ports par les alpinistes. Les matires sont de grande qualit et la finition toute en subtilit. La collection

    comprend de jolis pulls en laine, des gilets et des parkas doublure amovible.

    13

  • trends retail

    texte: chris vermuyten

    Le secret du succs dun concept store?

    Raconter des histoires

    Deux luxueux concept stores ont ouvert leurs portes ces derniers mois. lvidence, il y a donc toujours de la place pour des projets empreints dexclusivit Bruxelles et Anvers. Mme si le climat actuel porterait plutt croire le contraire. Pour preuve, ouvrez un journal: le pessimisme imprgne chaque page. Le luxe est-il rserv une poigne dlus? Ou faut-il lui donner une acception plus large? Et comment expliquer le succs des concept stores? Quelle est la diffrence avec une boutique? Rsultats de nos investigations.

    Dans le secteur du retail, le mot concept store continue faire le buzz. Le consommateur est connu pour son inconstance: il est sans cesse en qute de nouveauts, qui doivent elles-mmes tre de plus en plus pointues. Linnovation a toujours t une condition indispensable

    du succs, mais aujourdhui, il ne suffit plus pour un magasin de se renouveler constamment. Le facteur feel good est galement essentiel, le consommateur veut avoir limpression dtre reu chez des amis. Il sagit en fait dune consquence directe de la crise, qui affecte mme ceux qui nen ressentent pas vraiment les retombes ngatives. Les analystes de tendances nont quun mot la bouche: cocooning. Un mot qui voque la chaleur rassurante du foyer et la solidarit. Un magasin doit donc donner ses clients limpression quils font partie dun groupe de privilgis.

    Pour instaurer cette ambiance chaleureuse, le retailer ne peut bien entendu miser sur un seul article: il doit crer tout un univers. Dans une boutique traditionnelle, tout tourne autour des marques. Dans un concept store, laccent

    est mis sur la perception. Pour faire vivre au client une exprience hors du commun, le retailer veille crer une alchimie particulire entre les marques et les produits, en sattachant garder la mme atmosphre et sadresser un groupe cible spcifique. Peu importe que le magasin propose des vtements, de la dco, des cosmtiques, des livres, de la musique: tout doit tre articul autour dun seul thme. Et ce thme peut videmment se dcliner de multiples faons: design pur, trekkings norvgiens, ambiance italienne, vtements et prsentation de luxe,... Lessentiel est dinclure chaque fois un lment neuf: de nouvelles marques, une nouvelle prsentation, de nouvelles associations. Bref, une volution constante, alimente par de nouvelles marques, une autre disposition, une nouvelle interprtation. Les mots dordre

    sont effet de surprise et flexibilit. Et parfois, leffet de surprise est ax sur le luxe ltat pur.

    Car quoi quon en dise, le luxe se porte bien. Aujourdhui encore. Les rsultats financiers du groupe LVMH, par exemple, sont blouissants: au quatrime trimestre 2011, son chiffre daffaires a progress de 20% par rapport la mme priode en 2010. Les bnfices sont eux aussi en hausse de 22%. Un gain qui sexplique la fois par louverture de nouveaux magasins en Extrme-Orient, mais aussi par de meilleures ventes sur les marchs occidentaux traditionnels. Pour Bernard Arnault, CEO, lanne 2011 a t formidable. On observe une tendance identique chez Ferrari, qui a vu son chiffre daffaires augmenter de 17,3% et ses bnfices de 3,2% lan dernier.

    Gino Cukrowicz et Radhi Kilachand

    Gauche: X-treme LAB

    ------------

    20

  • interview

    texte: kim siroyt

    Des agences ambitieuses

    Eye On Fashion acquiert The Closet

    La chance sourit aux audacieux. Une rgle laquelle la mode n'chappe pas. Dans un secteur qui volue et bouge en permanence, la crise touche aussi les agences et les commerants. Avec, curieusement, des extrmes: certains en retirent des bnfices, d'autres sont contraints au repli. L'agence Eye On Fashion fait partie des heureux. Ouverture d'un nouveau show-room, chiffre d'affaires en hausse: Label. s'est dit qu'il tait temps de faire un tour du ct de l'univers de Dieter Deceuninck, administrateur dlgu de Eye On Fashion.Il y a neuf ans, Dieter faisait la tourne des magasins avec ses collections et sa camionnette de livraison. Eye On Fashion tait ne. Deux ans plus tard, l'agence disposait de son propre coin. Aujourd'hui, Desigual, Darling et bien d'autres dvoilent leurs charmes dans une ancienne maison de matre et une ancienne brasserie, situes cte cte Anvers. Avec l'arrive d'un nouveau protg, The Closet, l'agence s'est mise en qute d'un QG plus spacieux

    Pourquoi cette scission entre Eye On Fashion et The Closet?Dieter Deceuninck: Nous sommes ambitieux et avons l'intention de continuer grandir. Il y a deux saisons, nous avons dcid de franchir un nouveau pas dans la mode fminine. Avec un objectif prcis: habiller la femme de pied en cap avec des marques milieu de gamme. Nous avons abandonn ou dmnag dans d'autres show-rooms les marques qui ne correspondaient plus cet objectif. Il est important, mes yeux, qu'Eye On Fashion affiche clairement son identit et soit capable de l'exprimer auprs de sa clientle. The Closet est le fruit d'un concours de circonstances. Nous volu