la corse (exposé)

65
LA CORSE Géographie Pays France Localisation Mer Méditerranée Coordonnées 42° 09′ 00″ N 9° 05′ 00″ E Superficie 8 680 km 2 Côtes 1 000 km Point culminant Monte Cinto (2 706 m) Administration Collectivité Collectivité territoriale de Corse Départements Corse-du-Sud (2A) Haute-Corse (2B) Démographie Population 316 257 hab. (2014) Densité 36,44 hab./km 2 Plus grande ville Ajaccio

Upload: fer88nar

Post on 12-Apr-2017

1.249 views

Category:

Education


3 download

TRANSCRIPT

Page 2: La corse (exposé)

Localisation

Page 3: La corse (exposé)

POPULATION

Page 4: La corse (exposé)

Les Symboles Nationeaux De La Corse

Le drapeau le bouclier

Page 5: La corse (exposé)

L’Hymne

Dio Vi Salvi Regina (Corse)Que Dieu Vous Garde Reine (Français)

Page 6: La corse (exposé)

Le gentilé

Singulier 

Pluriel 

Masculin: le corse 

Masculin: Les Corses 

Féminin: La Corse Féminin: Les Corses 

Page 7: La corse (exposé)

La langue

La langue officielle et principalement parlée est le français. le corse est aussi parlé en Corse, c’est un mélange entre l’italian, le latin et le toscan.

les principales villes et bourgs de l'île Nom corse Politonyme officiel

Aiacciu AjaccioAleria AlériaBastìa BastiaBunifaziu BonifacioCalvi CalviCervioni CervioneCorti CorteLìsula L'Île-RoussePortivechju Porto-VecchioPrupià ProprianoRuglianu RoglianoSan Fiurenzu Saint-FlorentSartè SartèneVicu VicoZìcavu Zicavo

Page 8: La corse (exposé)

la monnaie

La monnaie corse est l’Euro

Page 9: La corse (exposé)

La Religion

La religion en corse, la majorité est catholique. La communauté musulmane est la deuxième plus grande

Page 10: La corse (exposé)

La Géographie

Division Politiquela corse est composée de 2 départements :− la haute-corse, avec comme chef-lieu bastia, − et la corse du sud, avec comme chef-lieu ajaccio.

division géographiqueL'île est souvent partagée en onze secteurs géographiques suivants :1. Cap Corse2. Balagne3. Nebbio4. Bastia - Marana (Bagnaja)5. Ouest Corse6. Centre Corse7. Castagniccia8. Plaine orientale9. Ajaccio Sud-ouest Corse10. Sartenais Valinco Alta-Rocca Taravo11. Sud Corse (Freto)

Page 11: La corse (exposé)

La Géographie

Carte politique de la Corse

Page 12: La corse (exposé)

La Géographie

Le Relief 1. Cours d’eau: L'île dispose

également de nombreux fleuves, rivières et lacs qui forment de superbes paysages corses. Le plus long fleuve de Corse est le Golo, long de 80 km. 43 lacs d'origine glaciaire sont situés en haute montagne.

Page 13: La corse (exposé)

La Géographie

autre des plus grands fleuves est le Tavignano

Page 14: La corse (exposé)

La Géographie

2. Les Sommets: La Corse compte un très grand nombre de sommets de plus de 2 000 mètres.La haute montagne corse est usuellement divisée en quatre massifs. a) Le massif du Monte Cinto: est le plus au nord et le plus élevé. Il s'étend des hauteurs de la Balagne au col de Vergio.B) Le massif du Monte Rotondo: est le second plus élevé et est situé au centre-nord de l'île, entre Corte et Vico. Il se déploie entre les cols de Vergio et de Vizzavona.C) Le massif du Monte Renoso: est le troisième plus élevé et est situé au centre-sud de l'île, entre Ajaccio et Aléria. Il se déploie entre les cols de Vizzavona et de Verde.D) Le massif du Monte Incudine: est le plus au sud et le moins élevé. Il s'étend du col de Verde aux hauteurs du Freto .

Page 15: La corse (exposé)

La Géographie

3. Les Golfes: Les arêtes de la chaîne axiale ou dorsale corse plongent dans la mer, créant de remarquables golfes dont les principaux sont, du nord au sud :

* le Golfe de Saint-Florent (Golfu di San Fiurenzu)* le Golfe de Porto (Golfu di Portu)* le Golfe de Sagone (Golfu di Saone)* le Golfe d'Ajaccio (Golfu d'Aiacciu)* le Golfe de Propriano (Golfu di Prupià)* le Golfe de Porto-Vecchio (Golfu di Portivechju)

Page 16: La corse (exposé)

La Géographie

4. Les Cols: La communication entre les deux façades de l'île se fait à l'intérieur par quelques rares cols routiers d'assez haute altitude et qui sont de véritables ensellements :

* Bocca di Verghju (col de Vergio) (1 478 m) * Bocca di Verdi (col de Verde) (1 289 m) * Foci di Bavedda (col de Bavella) (1 218 m) * Foce di Vizzavona (col de Vizzavona) (1 163 m)

Page 17: La corse (exposé)

La Géographie

5. Le Climat: Le climat présent sur l'île est le climat méditerranéen ; en été, les températures varient de 25 à 30°C. L'hiver est assez rigoureux surtout en montagne. Les vents qui soufflent le plus en Corse sont le libecciu, le sirocco et la tramontane.

Page 18: La corse (exposé)

La Géographie

6. LA Faune et la FLORE: Au début du siècle, certains l'avaient surnommée l'île verte, pour la différencier des autres îles méditerranéennes beaucoup plus arides. Le couvert végétal est essentiellement constitué de maquis et de forêts (pinèdes, hêtraies, châtaigneraies, chênaies et yeuseraies). Nous pouvons également trouver plusieurs espèces d'oiseaux et de poissons

Page 19: La corse (exposé)

La Géographie

* Espèces endémiques: L'insularité de la Corse détermine une relative pauvreté biologique par rapport aux zones continentales voisines, notamment en ce qui concerne les vertébrés terrestres.

Page 20: La corse (exposé)

La Géographie

Page 21: La corse (exposé)

L’HISTOIRE

Des Grecs aux Aragonaisvers -565 Les Phocéens fondent Alalia (côte est) sur

l'île qu'ils appellent Κύρνος (Kyrnos, Cyrnos) (ils ont aussi fondé Marseille vers -600)

vers -452 Les Syracusains (de Sicile) s'installent sur l'île.

vers -270 Puis c'est au tour des Carthaginois (aujourd'hui la Tunisie).

vers -259 Les Romains ne peuvent tolérer des Cathaginois si proches d'eux : ils conquièrent l'île. Alalia devient Aleria, capitale de l'île qu'ils appellent Corsica (c'est le nom que les autochtones lui donnaient)

vers 420 Les Vandales mettent Aleria en ruines.

Page 22: La corse (exposé)

L’HISTOIRE

fin VI I Ie La papauté considère la Corse comme partie du territoire pontifical, qui s'étend de Venise à Bénévent... en théorie ! Le pape tentera de jouer un rôle d'arbitre en accordant la souveraineté de l'île à ses alliés du moment.

VI I Ie-Xe Les raids de Sarrasins (appelés aussi Maures) ravagent la Corse. Comme les Carthaginois au temps de Rome, les Génois et les Pisans ne peuvent supporter que leur commerce soit troublé par des bateaux qui ont des bases en Corse. Gênes et Pise partagent leur souveraineté sur la Corse (à l'avantage de Pise dans un premier temps)

fin XI I Ie Pise s'efface devant Gênes

début XVe Le pape accorde la souveraineté de l'île au roi d'Aragon qui est déjà souverain de la Sardaigne. I l devient alors l'éphémère Roi de Corse, secondé par un vice-roi, le Corse Vincitello d'Istria ; le drapeau à la tête de Maure fait alors son apparition sur l'île. Le vice-roi finit décapité et Gênes reprend la souveraineté sur l'île.

Page 23: La corse (exposé)

L’HISTOIRE

La Corse de Paoli et Bonaparte6 avril 1725 Naissance de Pasquale Paoli à Morosaglia (près

de Corte) ; à 14 ans, il suit son père en exil à Naples et restera en I talie plus de 14 ans.

14 juillet 1755

Paoli devient Général de Corse : il voudra faire de la Corse un état moderne autonome, en faisant de Corte sa capitale ; mais son autorité restera limitée aux régions montagneuses de l'île et n'atteindra pas le littoral.

8 mai 1768 Traité de Versailles : Gênes offre la souveraineté à la France, en échange d'un dédommagement (cependant, selon ce traité, Gênes peut retrouver sa souveraineté quand elle le désire, à condition de rembourser la France).

19 juin 1769 Bataille de Ponte-Nuovo : les Français battent Pasquale Paoli (lâché par une majorité de Corses). Paoli part en exil en Angleterre.

Page 24: La corse (exposé)

L’HISTOIRE

15 août 1769

Naissance de Napoleone Buonaparte, à Ajaccio. La famille Buonaparte est d'origine génoise (et non toscane comme le prétendait le père de Napoléon)

14 juillet 1789

Prise de la Bastille, la France entre dans la Révolution

30 novembre 1789

La Corse fait officiellement partie de la France (Gênes n'a désormais plus aucun droit)

14 juillet 1790

Paoli, surnommé le Babbu, considéré comme un héros de la résistance face à la tyrannie des rois, débarque au Cap Corse, après plus de 20 ans d'exil. I l déclare : "ô ma patrie, je t'ai laissée esclave, je te retrouve libre." I l devient Président du Département.

Page 25: La corse (exposé)

L’HISTOIRE

septembre 1792

Paoli refuse la candidature de l'aîné des Buonaparte comme député de Corse : début de la rupture entre Paoli et Buonaparte

mai 1793 Paoli prend ses distances avec la Convention qui sème la Terreur : la Corse voit s'affronter les pro- et antirévolutionnaires. Exil de la famille Buonaparte en France.

17 juillet 1793

Paoli est mis hors la loi, considéré comme un traître à la République

15 juin 1794

La Corse rompt tout lien politique et social avec la France. Paoli offre la Corse aux Anglais, estimant qu'il bénéficiera d'une protection et d'une relative indépendance. L'Angleterre a alors à sa tête un Premier ministre, William Pitt, farouchement antirévolutionnaire, et un Roi, George I I I , à moitié fou. Le roi d'Angleterre devient alors Roi de Corse et nomme Gilbert Elliot, Vice-roi, qui se débarrassera de... Paoli en le renvoyant en Angleterre, où il vivra jusqu'à sa mort, en 1807.

Page 26: La corse (exposé)

L’HISTOIRE

mai 1796

Le général Bonaparte (il vient de franciser son nom) gagne ses premières victoires en I talie contre les Piémontais-Sardes et les Autrichiens, il est acclamé comme le libérateur de l'I talie. La Savoie et le Comté de Nice deviennent français.

octobre 1796

Napoléon Bonaparte ne peut tolérer des Anglais en Corse ! Ne voulant pas risquer une guerre, les Anglais préfèrent se retirer de la Corse qui redevient française.

9 nov. 1799

Le général Bonaparte s'empare du pouvoir le 18 brumaire de l'an VI I I : c'est un Corse qui devient en 1802 le premier empereur des Français

30 avril 1803

Napoléon vend la Louisiane aux États-Unis (qu'il vient de récupérer du roi d'Espagne), sans demander le consentement de ses habitants.

25 mai 1805

Gênes fait partie, comme la Corse, de l'Empire français.

1860 Alors que l'I talie cherche à s'unifier, certains I taliens pensent que la Corse pourrait redevenir italienne. Mais les Corses ne s'intéresseront pas à l'I talie et resteront tournés vers la France dont le trône est alors occupé par un fils de Corse.

Page 27: La corse (exposé)

Le tourisme

Le tourisme en Corse représente un atout non négligeable dans l'économie de l'île.Ce secteur employait, vers 2005, environ 16 % des salariés et représentait pratiquement 10 % de la richesse de l'île. Avec plus de 5 millions de nuitées annuelles (tous modes d'hébergement confondus : hôtel, camping, location, gîte rural, résidence secondaire). http://www.visit-corsica.com/fr/#firstPage

Page 28: La corse (exposé)

l'activité touristique est caractérisée par :

• le contexte politico-économique insulaire qui conditionne les résultats (grèves des transports, activisme des indépendantistes)• la proximité de régions concurrentes en termes de prix, telles que la Croatie• la sans doute trop grande concentration de l'activité sur les 2 mois d'été. http://www.corse.fr/

Le tourisme

Page 29: La corse (exposé)

Le tourisme

Types d’activités

* canoë-kayak

* plage * navigation de plaisance

* plongée sous-marine

Page 30: La corse (exposé)

Le tourisme * ski

* randonnée équestre* randonnée pédestre

* escalade

Page 31: La corse (exposé)

Le tourisme

* pêche* Chasse

* cyclotourisme * moto

Page 32: La corse (exposé)

Le tourisme

Attractions touristiques en Corse du Sud

1. Calanques de Piana

Page 33: La corse (exposé)

Le tourisme

2. Golfe de porto

Page 34: La corse (exposé)

Le tourisme

3. Piscia di Gallo

Page 35: La corse (exposé)

Le tourisme

4. Cascades de Polischellu

Page 36: La corse (exposé)

Le tourisme

Attractions touristiques en Haute Corse

1. Désert des Agriates

Page 37: La corse (exposé)

Le tourisme

2. Gorges de la Restonica

Page 38: La corse (exposé)

Le tourisme

Les entroits à vititer en corse

La capitale de la Corse est la porte d’entrée de l’île et du département de Corse-du-Sud. Abritant près de 65 000 habitants, Ajaccio est une petite ville mais elle est très vivante. Sur place, vous ne manquerez pas la maison de naissance de Napoléon Bonaparte, la Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption fin 16ème et la citadelle.

Page 39: La corse (exposé)

Le tourisme

Le petit port de Porto-Vecchio est un refuge estival apprécié. La population de la commune quintuple en juillet et août, son port de plaisance fourmillant d’activité. Vous accorderez un intérêt particulier aux ruines de l’âge de bronze éparpillées parmi les collines rocheuses qui bordent la ville (Araghju, Turri, Ceccia, Tappa, Bruschicia). Porto-Vecchio a aussi une citadelle, construite par les Génois en 1539.

Page 40: La corse (exposé)

Le tourisme

A peine 60 km à l’ouest de Porto-Vecchio, Sartène est un village pittoresque possèdant des racines médiévales. La minuscule commune présente un aspect rural magnifique, avec des rues étroites et une myriade de belles petites places à explorer. Ajoutez à cela un vin et un patrimoine culinaire remarquable, et Sartène apparaît comme une destination de premier ordre en Corse.

Page 41: La corse (exposé)

Le tourisme

La commune de Haute-Corse revendique toujours d’être le lieu de naissance de Christophe Colomb et par la même occasion, fait persister cette légende. Comme beaucoup d’autres localités de l’île, Calvi a été construite sur un affleurement de colline, au bord de l’eau, ce qui offre à Calvi un visage inoubliable, une carte postale unique. C’est un pôle touristique important de Corse.

Page 42: La corse (exposé)

Le tourisme

Le vignoble de Patrimonio a une réputation mythique dans les cercles œnophiles. Si vous souhaitez découvrir la viticulture et le vin de la région, profitez-en pour ajouter à votre liste le joli port de pêche de Saint-Florent. En plus d’une forteresse génoise du 15ème siècle et de la Cathédrale de Nebbio remarquable, la ville abrite une superbe et relativement intacte plage locale.

Page 43: La corse (exposé)

Le tourisme

Ota est l’un des véritables joyaux de la Corse. Le petit village possède l’un des décors les plus enviables de toutes les communes de l’île. Ne la ratez pas : photogénique, Ota est géniale, surtout si vous avez un appareil photo adéquat. Vous pouvez visiter Ota lors d’un road trip en Corse.

Page 44: La corse (exposé)

Le tourisme

La situation de Bonifacio sur la mer Méditerranée et sur les Bouches de Bonifacio, en face à la Sardaigne, est remarquable. La commune est la plus méridionale de France, mais plus étonnant encore, elle a été d’une importance stratégique depuis le Mésolithique. Il y a beaucoup de merveilleux trésors à portée de main dans cette petite ville de Corse.

Page 45: La corse (exposé)

Le tourisme

Le port de plaisance de Bastia grouille une fois la saison touristique estivale venue et les vins remarquables de la commune coulent librement sur les tables en terrasses dans le quartier du Vieux-Port. Ce dernier est d’une incroyable beauté. Avec plus de 40 000 âmes, la petite ville a de nombreuses subtilités intéressantes

Page 46: La corse (exposé)

Le tourisme

Autrefois capitale de la Corse lorsque celle-ci fut indépendante, la cité paoline est un autre bijou important de l’île. D’en haut, la ville est une belle collection de toits en terre cuite, immergée au milieu de collines à la végétation luxuriante. Corte est accessible à partir d’Ajaccio et Bastia par train.

Page 47: La corse (exposé)

Le tourisme

La beauté naturelle suprême de Cargèse a fait d’elle une zone d’habitation depuis plus de 2000 ans. La ville sur la côte ouest de la Corse possède moins de 1000 habitants, mais dispose d’un large éventail d’attractions, à la fois artificielles et naturelles.

Page 48: La corse (exposé)

La Gastronomie

La gastronomie en Corse repose sur un large éventail de produits authentiques élevés dans un environnement préservé et dans le souci constant d’améliorer leur qualité.

1. La farine.

* Farine de châtaigne corse: Elle est consommée quotidiennement sous forme de bouillies, de crêpes ou de pain. Elle est exempte de gluten, c’est recherchée pour ses atouts nutritionnels puisqu'elle contient des protéines, des acides aminés essentiels, des fibres tout en ayant une faible quantité de matière grasse.

Page 49: La corse (exposé)

La Gastronomie

2. Le Pain

* La pulenda: est un pain corse constitué de farine de châtaigne, d’eau et de sel. Elle se présente sous une forme de boule ou de galette molle de couleur marron, saupoudrée de farine de châtaigne.

Page 50: La corse (exposé)

La Gastronomie

3. La Charcuterie

* Le lonzu: est un filet maigre de cochon corse préparé en salaison.

Page 51: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Le Prisuttu: est l'appellation en langue corse d'un jambon cru produit en Corse.

Page 52: La corse (exposé)

La Gastronomie

* La copa: est une salaison d'origine italienne élaborée à partir d'échine de porc désossée, salée, séchée et affinée. Elle se consomme crue.Après une période de 6 mois de maturation, le produit fini se présente sous forme cylindrique et d'un poids égal ou supérieur à 1,5 kg.

Page 53: La corse (exposé)

La Gastronomie

4. les Mets

* L'Aziminu: est un plat traditionnel qu'il se compose d'une soupe de poissons que l'on mange avec des croûtons de pains tartinés souvent aillés, de rouille, de poissons servis entiers et de pommes de terre.

Page 54: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Les migliacci: sont des spécialités culinaires corses. Ce sont des préparations salées à base de fromage de chèvre ou de brebis. Elles peuvent être faites au feu de bois ou au four, et se mangent tièdes ou froides.

Page 55: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Le civet de sanglier: est un mets considéré comme l'archétype de la bonne chère. Le sanglier fournit une viande ferme et maigre qu'il est conseillé de faire mariner. Sa chair sombre, qui fonce avec l'âge, au goût très prononcé s'accorde en civet avec de grands vins rouges.

Page 56: La corse (exposé)

La Gastronomie

5. L'Huile

* L'huile d'olive de Corse: est produite dans les départements des Haute-Corse et de Corse-du-Sud, couvre 2 100 hectares et concerne 297 communes de l'île.

Page 57: La corse (exposé)

La Gastronomie

6. La sauce:

* La sauce au vin muscat: est l'une des nombreuses déclinaisons culinaires de ce type de vin doux naturel.

Page 58: La corse (exposé)

La Gastronomie

7. Les fromages

* Le brocciu: est un fromage à base de lactosérum de lait de brebis de race corse et/ou de lait de chèvre à pâte fraîche ou affinée. Le lactosérum est chauffé et on y ajoute du sel. Sa texture est souple et onctueuse. Il contient 45 % de matière grasse. Il est élaboré pendant la période de production du lait c'est-à-dire d'octobre à juin.

Page 59: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Le brousse: est un fromage de lactosérum originaire à la pâte blanche et à la texture grumeleuse. Il est élaboré majoritairement avec du lactosérum de lait de vache, de brebis ou de chèvre.

Page 60: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Le casgiu merzu: est une préparation fromagère corse. Contrairement à d'autres fromages forts, cette préparation n'est pas faite à base de restes de fromages mais de tommes dans lesquelles se sont développés des asticots.

Page 61: La corse (exposé)

La Gastronomie

8. les Desserts et les gâteaux

* Les canistrelli: sont des biscuits sucrés, secs et cassants, typiques de la Corse. ces sont fabriqués à partir de farine de blé, de sucre et de vin blanc, mais on peut ajouter des raisins secs, de l'anis ou du citron. D'autres variantes existent avec l'ajout de noisettes, amandes, cacahuètes, pépites de chocolat ou même le remplacement de la farine de blé par celle de châtaigne.

Page 62: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Les falculelle: sont un dessert corse typique. On les prépare avec essentiellement du brocciu, du jaune d'œuf et du sucre en proportions égales. Mélange que l'on cuit au four sur des feuilles de châtaignier.

Page 63: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Le fiadone: est un gâteau corse. Il est fait à partir du fromage de lactosérum, le brocciu.

Page 64: La corse (exposé)

La Gastronomie

* Le pastizzu: est un dessert corse. C'est traditionnellement un dessert dominical considéré comme « un plat de pauvre », car à base de pain rassis. Il est composé également de lait, d'œufs et de sucre, le tout étant généralement aromatisé au zeste de citron ou même à la vanille.

Page 65: La corse (exposé)

MERCI BEAUCOUP