jules hardouin-mansart (1646-1708) - paris.fr · pdf filebâtir pour le roi, jules...

Click here to load reader

Post on 04-Jan-2019

216 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Muse Carnavalet Dossier de presse

Exposition 3 avril 28 juin 2009

BTIR POUR LE ROI,

Jules Hardouin-Mansart (1646-1708)

Btir pour le Roi, Jules Hardouin-Mansart (1646-1708)

Muse Carnavalet Histoire de Paris Exposition 3 avril 28 juin 2009 2

Sommaire

Communiqu de presse 3

Intention de lexposition 4

Parcours de lexposition 5

Monsieur Mansart 5 Ad majorem Dei gloriam 6 Chteaux et caprices 7 Versailles, le grand chantier 8 Btir pour les Grands 9 Lart de la strotomie Lagence Les places royales, un espace politique 10

Repres historiques 11

Liste des principales uvres de Jules Hardouin-Mansart 13

Informations pratiques 14

Fiche technique de lexposition 15

vnements - Autour de lexposition 16

Liste des illustrations disponibles pour la presse 17

Contact presse muse Carnavalet

Bruno Quantin

Courriel : [email protected]

Tl. : 01 44 59 58 76 ; fax : 01 44 59 58 10

Btir pour le Roi, Jules Hardouin-Mansart (1646-1708)

Muse Carnavalet Histoire de Paris Exposition 3 avril 28 juin 2009 3

Communiqu de presse

Lexposition du muse Carnavalet, la premire consacre Jules Hardouin-Mansart depuis

1946, explore la carrire fulgurante et les principales crations dun architecte dont le nom reste attach

aux fastes du rgne de Louis XIV. Ses ralisations, tels le dme des Invalides, la place des Victoires ou la

place Vendme sont parmi les plus beaux joyaux du paysage parisien.

Elle permet aussi de redcouvrir son uvre en le-de-France : Versailles, o il mtamorphosa le

chteau, ainsi que des btiments disparus comme le chteau de Clagny, construit pour Madame de

Montespan, le chteau neuf de Meudon, ralis pour le Grand Dauphin ou le chteau de Marly, sjour

des dlices du Roi.

La scnographie adopte une criture architecturale inspire du Grand Sicle pour prsenter

environ 150 uvres : une quinzaine de peintures (comme le magnifique portrait de Jules Hardouin-

Mansart par Hyacinthe Rigaud ou des vues de monuments par Etienne Allegrain, Pierre-Denis

Martin), de nombreux dessins et estampes (dessins darchitecture et vues urbaines), des sculptures

(bustes), ainsi que des maquettes (vote de lhtel de ville dArles, dme des Invalides, place des

Victoires).

Le parcours du visiteur sarticule en 7 parties qui restituent toutes les facettes du grand architecte : la

carrire de Mansart, larchitecture religieuse (Invalides, interventions Notre-Dame et Saint-Roch), les

constructions royales (chteaux de Clagny et de Marly), Versailles (travaux et agrandissements du chteau),

les constructions pour les Grands du royaume, les aspects techniques ( la fabrique de larchitecture ), et

enfin les places royales (place Vendme, place des Victoires, Dijon).

Les importants prts consentis par le muse du Louvre, la Bibliothque nationale de France, les

Archives nationales, le chteau de Versailles ou encore le Nationalmuseum de Stockholm, viennent

complter les uvres issues des collections du muse Carnavalet pour restituer le panorama des

ralisations de lun des plus clbres architectes du Grand Sicle.

Btir pour le Roi, Jules Hardouin-Mansart (1646-1708)

Muse Carnavalet Histoire de Paris Exposition 3 avril 28 juin 2009 4

Intention de lexposition

La place Vendme, le dme des Invalides, la Galerie des Glaces et la chapelle de Versailles

Qui ne connat ces chefs-duvre du patrimoine architectural franais ? Clbres dans le monde entier,

ces difices qui chantent la gloire de Louis XIV ont un auteur commun : Jules Hardouin-Mansart (1646-1708).

Si son nom a survcu dans la mmoire collective, aux cts de ceux de Le Brun, Molire, Lulli, Racine

ou Bossuet, cest parce quil symbolise avec eux le Grand Sicle , un moment de lhistoire nationale

o la politique du Roi-Soleil a fait des arts, et surtout de larchitecture, un instrument de prestige et de

rayonnement de la France. Mais Hardouin-Mansart est-il pour autant devenu autre chose quun

illustre inconnu ? Un trop long silence a recouvert cette personnalit fascinante. Le tricentenaire de

sa mort, en 2008, est donc loccasion de revenir sur cette figure majeure.

En effet, luvre immense de cet architecte, sa renomme comme sa russite sociale

exceptionnelle pour son temps, ont fini par jouer en sa dfaveur : na-t-il pas trop bti pour tre

honnte ? Autrement dit, a-t-il t un gnie ou plutt un courtisan habile, exploitant les talents de ceux

qui lentouraient ? La question fut pose de son vivant. Pire : sa prolixit et son influence sur ses

contemporains et sur lart dune partie du XVIIIe sicle devaient brouiller la lecture de son uvre et de

son style, confondu avec toute une poque, baptise classique par une commodit trompeuse.

De telles questions interdisaient de proposer une exposition monographique, au sens classique

du terme : au vu du long catalogue des uvres ralises Paris et dans toute la France, et de ltroite

imbrication entre architecte et politique, cela aurait t une gageure. Tout en donnant les lments

permettant de comprendre lart de Mansart, cest surtout le systme de larchitecture qui est ici montr :

les enjeux, mthodes et moyens mis en uvre pour fabriquer le cadre de la France du Roi-Soleil. Btir

pour le Roi propose donc la relecture dun acte essentiellement politique, pour donner voir la

puissance cratrice dun grand artiste au service dun grand prince.

Lexposition offre un large panorama de luvre de Jules Hardouin-Mansart, en utilisant la

fois pices originales et modernes : tableaux et dessins, gravures et sculptures, maquettes et

photographies modernes Le croisement de ces diffrents medias (prs de 150 pices) permet doffrir au

public une lecture en trois dimensions de larchitecture du Grand Sicle et de montrer la richesse dune

uvre qui possde encore de nombreuses rsonances avec les problmatiques contemporaines de lacte

de btir.

ALEXANDRE GADY, commissaire invit de lexposition

Btir pour le Roi, Jules Hardouin-Mansart (1646-1708)

Muse Carnavalet Histoire de Paris Exposition 3 avril 28 juin 2009 5

Parcours de lexposition

Lexposition sorganise autour de grands thmes, afin de mettre en valeur la cohrence de

luvre de Jules Hardouin-Mansart, tout en la replaant dans les grands enjeux de son poque.

Monsieur Mansart

La premire salle est ainsi consacre la figure de larchitecte et

permet, tout en donnant les principaux lments biographiques sur

lhomme, de comprendre pourquoi la carrire de Jules Hardouin-

Mansart est si remarquable.

Mansart est dabord un nom habilement repris de son grand-

oncle Franois, si fameux alors, et accol au sien : gniale astuce de

communication, en somme. Un nom, galement, qui est devenu

commun (la mansarde , le comble la Mansart ). Hardouin-

Mansart est de ce point de vue presque une marque , le produit dune

famille quil va hisser au sommet de larchitecture franaise sous Louis XIV et laquelle il assurera,

pour plusieurs dcennies, une position dominante, voire clanique : on trouve des Mansart

architectes jusque sous Louis XVI et le titre de Premier architecte du Roi, reu de Louis XIV en 1681,

sera port par des parents jusquen 1774.

Cest ensuite un visage. Aucun architecte na t autant portraitur de son vivant (peinture,

sculpture, gravure et mdaille) et les nombreux portraits exposs illustrent son ascension sociale. Aprs

des sicles danonymat, larchitecture franaise a un visage, celui de larchitecte qui pose devant les

Invalides, son chef-duvre, porte la perruque et une dcoration sur la poitrine. Quil sagisse de

commandes prives (Rigaud, Coysevox) ou officielles (De Troy, Lemoyne), ces portraits de trs belle

qualit tmoignent dune russite sociale exceptionnelle. Cet habile architecte, anobli ds 1682, devient

surintendant des Btiments du Roi en 1699. Il naurait pu atteindre de tels sommets sans la faveur

continue de Louis XIV, qui la protg de 1673 jusqu sa mort en 1708.

1

Btir pour le Roi, Jules Hardouin-Mansart (1646-1708)

Muse Carnavalet Histoire de Paris Exposition 3 avril 28 juin 2009 6

Ad majorem Dei gloriam

La deuxime salle aborde la question de larchitecture religieuse,

intimement lie la Couronne dans lancien systme politique franais.

Cette section sorganise autour dun monument majeur, conu au dbut

de la carrire dHardouin-Mansart et qui loccupera quasiment toute sa

vie : lglise royale des Invalides, son chef-duvre.

trangre au premier projet de lhtel royal des Invalides de

Libral Bruand voulu en 1671 par Louis XIV, cette glise est

extraordinaire par son chelle et son fastueux dcor. Rapidement mis au

point en 1676, le projet complexe