institut de la statistique du quÉbec mines...

Download INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Mines stat.gouv.qc.ca/statistiques/mines/mines-chiffres-2018.pdf ·

Post on 13-Sep-2018

216 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • INSTITUTDE LA STATISTIQUEDU QUBEC

    Mines en chiffres

    CONOMIE

    Avril 2018

    La production minrale au Qubec en 2016

    Recensement annuel sur la production minraleLe Programme de statistiques minires du Qubec comporte deux volets principaux : la production minrale et linves-tissement minier. cela sajoute un volet sur les entreprises de forage carottier.

    Le Recensement annuel sur la production minrale sest droul au cours des trois premiers trimestres de 2017 et il visait recueillir les donnes finales de 2016. Au total, 655 questionnaires ont t transmis aux tablissements miniers, aux tablissements qui exploitent des sites dextraction de substances minrales de surface et certains tablisse-ments de premire transformation qui traitent des substances minrales extraites du sous-sol qubcois. Parmi ces tablissements, 573 ont t actifs en 2016, soit 31 tablissements miniers y compris les sites dextraction et les usines de traitement du minerai, 13 usines de premire transformation et 529 exploitants de substances minrales de surface.

    Par ailleurs, le recensement qui recueille les donnes prliminaires pour 2017 et les prvisions pour 2018 sest termin en janvier 2018. Au total, 638 questionnaires ont t transmis aux tablissements viss par cette enqute, dont 558 taient actifs. Les donnes recueillies lors de cette enqute sont incluses dans le prsent rapport.

    Certaines dfinitions et notes explicatives sont prsentes la fin du document.

    Les livraisons minrales

    Depuis 2011, la valeur des livraisons se situe au-dessus de 8 G$, sauf en 2015, o elle a chut de 11,3 % pour stablir 7,52 G$. En 2016, la valeur des livraisons est de retour au-dessus de la barre des 8 G$ avec 8,11 G$, soit une augmentation de 7,8 % par rapport 2015. La baisse momentane de la valeur des livraisons en 2015 est principalement due leffet combin de la chute du prix du minerai de fer et de la diminution des quantits de ce minerai livres au cours de lanne. cela sajoute la baisse du prix des mtaux usuels pour la mme priode. Selon les donnes provisoires pour 2017, la valeur des livraisons devrait poursuivre sa remonte avec une hausse de 10,9 % par rapport 2016 et ainsi atteindre 8,99 G$. Enfin, selon les prvisions pour 2018, la valeur des livrai-sons devrait augmenter de 5,8 % par rapport 2017 pour atteindre 9,52 G$ (estime selon la valeur moyenne des mtaux en 2017).

    Figure 1Rpartition de la valeur des livraisons minrales selon les rgions administratives, Qubec, 2016

    Nord-du-Qubec2 237 M$ (+ 4,7 %)

    Abitibi-Tmiscamingue2 068 M$ (+ 12,0 %)

    Cte-Nord1 415 M$ (+ 5,7 %)

    Montrgie1 254 M$ (+ 13,6 %)

    Autres rgions1 135 M$ (+ 3,8 %)

    Total 2016 : 8 110 M$ (+ 7,8 %)(+ %) : Variation par rapport 2015

    27,6 %

    17,4 %

    15,5 %

    14,0 %

    25,5 %

    Source : Institut de la statistique du Qubec, Recensement annuel des mines, des carrires et des sablires.

  • [ 2 ] Mines en chiffres | Avril 2018 Institut de la statistique du Qubec

    Provenance des substances minrales

    Les minraux extraits au Qubec proviennent de 27 mines actives en 2016, ainsi que de prs de 530 sites dextraction de substances minrales de surface. Les principales substances mtalliques extraites du sous-sol qubcois sont, par ordre dcroissant de la valeur des livraisons, lor, le fer, le nickel, le titane, le niobium, le cuivre et le zinc. cela sajoutent plusieurs substances secondaires, dont le palladium, largent, le platine, le cobalt, le rhodium, le slnium, le tellure, le ruthnium, le cadmium, liridium, le bismuth et lantimoine. Les substances non mtalliques extraites des mines qubcoises sont le sel, la silice, le mica, le graphite, le feldspath et, depuis 2016, le diamant. Les sites dextraction de substances minrales de surface fournissent de la pierre, du sable, du gravier et de la tourbe ainsi que les substances ncessaires la production de la chaux, du ciment et des produits dargile. Enfin, des fonderies et des affineries qubcoises rcuprent du soufre livr sous forme dacide sulfurique.

    En 2016, les trois principales rgions minires du Qubec accaparent 70,5 % de la valeur totale des livraisons minrales du Qubec, soit 27,6 % (2,24 G$) pour le Nord-du-Qubec, 25,5 % (2,07 G$) pour lAbitibi-Tmiscamingue et 17,4 % (1,42 G$) pour la Cte-Nord. La Montrgie, en raison de la prsence dusines de transformation des minraux, est en quatrime position et reprsente 15,5 % (1,25 G$) de la valeur totale des livraisons (figure 1).

    Figure 2volution des valeurs des livraisons minrales, Qubec, 2000-20171

    0

    1

    2

    3

    4

    5

    6

    7

    8

    9

    10

    G$

    2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

    Substances mtalliquesG$ courants Substances non mtalliques TotalSubstances mtalliquesG$ constants de 2010 Substances non mtalliques Total

    1. 2000-2016 : donnes finales ; 2017 : donnes provisoiresSource : Institut de la statistique du Qubec, Recensement annuel des mines, des carrires et des sablires.

  • Institut de la statistique du Qubec Avril 2018 | Mines en chiffres [ 3 ]

    Rpartition des livraisons par substance

    En 2016, les substances mtalliques comptent pour 83,7 % (6,8 G$) du total des livraisons minrales au Qubec. Cette catgorie se rpartit comme suit : 40,7 % (2,8 G$) pour lor, 0,9 % (0,1 G$) pour largent, 37,5 % (2,5 G$) pour le minerai de fer, le fer (fonte et acier), lilmnite, le titane (dioxyde de titane) et le niobium (ferroniobium) 17,6 % (1,2 G$) pour les mtaux usuels et 3,3 % (0,2 G$) pour les autres substances mtalliques (antimoine, bismuth, cadmium, cobalt, lments du groupe du platine, slnium et tellure). Ces substances proviennent de 11 mines dor, de 2 mines de zinc et de cuivre, de 2 mines de nickel et de cuivre, de 2 mines de fer (un complexe minier et une fosse complmentaire), dune mine dilmnite et dune mine de niobium.

    La valeur des livraisons des substances minrales non mtal-liques totalise 1,3 G$, dont 72,6 % (959 M$) proviennent des matriaux de construction (ciment, pierre, produits dargile, sable et gravier) et 11,2 % (149 M$) des mines de minraux (diamant, graphite, mica, sel et silice). La chaux et le soufre comptent pour 9,6 % (126 M$) du total des livraisons minrales au Qubec, tandis que la tourbe compte pour 6,6 % (87 M$).

    La production minrale selon les rgions administratives

    Le secteur de lextraction des ressources minrales1, prin-cipalement ax sur lextraction minire et lexploitation de carrires, de sablires et de gravires, revt une importance majeure pour les trois principales rgions minires du Qubec en 2015. En effet, ce secteur reprsentait 37,3 % du produit intrieur brut du Nord-du-Qubec, 16,6 % de celui de lAbitibi-Tmiscamingue et 20,7 % de celui de la Cte-Nord.

    Par ailleurs, le secteur de lextraction des ressources min-rales1 joue un rle marginal dans lconomie de la Montrgie et ne comptait que pour 0,2 % du produit intrieur brut de cette rgion en 2015. En Montrgie, les livraisons minrales proviennent surtout de produits de premire transformation de minraux extraits du sous-sol qubcois.

    Le Nord-du-Qubec

    En 2016, le Nord-du-Qubec occupe le premier rang des rgions administratives pour la valeur des livraisons min-rales. Celle-ci atteint 2,24 G$, soit 27,6 % de la valeur totale des livraisons minrales qubcoises (8,11 G$). Il sagit dune augmentation de 4,7 % par rapport 2015. Selon les donnes provisoires dclares par les socits minires en exploitation dans cette rgion, la valeur de ces livraisons devrait stablir 2,51 G$ en 2017, en augmentation de 12,3 % par rapport 2016. Selon les prvisions pour 2018, la valeur des livraisons devrait augmenter de 10,1 % par rapport 2017 pour atteindre 2,77 G$ (estime selon la valeur moyenne des mtaux en 2017).

    La rgion du Nord-du-Qubec comptait quatre mines dor en exploitation en 2016, dont les mines souterraines lonore (Goldcorp), Lac Bachelor (Ressources Mtanor) et Vezza (Ressources Nottaway). On y trouve aussi la mine souterraine Casa Berardi (Hecla Mining Company), active depuis 2013 et o une fosse (mine ciel ouvert) est aussi exploite depuis 2016. Par ailleurs, lusine Gant Dormant, acquise par Mines Abcourt, traite le minerai provenant de la mine dor Elder depuis le mois daot 2016.

    En 2016, le Nord-du-Qubec comptait aussi quatre mines de mtaux usuels en exploitation, dont deux mines de nickel et de cuivre situes dans le nord de la pninsule dUngava. Ces dernires sont les mines Raglan (Glencore Canada Corporation), en exploitation depuis 1997, et Nunavik Nickel (Jilin Jien Nickel Industry Co), dont les premires livraisons de cuivre ont t effectues la fin de 2013 (Canadian Royalties, communiqu de presse, 5 novembre 2013).

    Figure 3 Rpartition de la valeur des livraisons minrales selon le type de substances, Qubec, 2016

    Minraux 1,8 %

    Tourbe 1,1 %

    Or et argent34,8 %

    Minerai de fer, fer, ilmnite, titane, niobium

    31,4 %

    Mtaux usuels(cuivre, nickel

    et zinc)14,7 %

    Autres mtaux 2,8 %

    Chaux et soufre 1,6 %

    Matriauxde construction

    11,8 %

    Mtalliques6 789 M $

    83,7 %

    Non mtalliques1 321 M $

    16,3 %

    Source : Institut de la statistique du Qubec, Recensement annuel des mines, des carrires et des sablires.

    1. Industrie de lextraction minire, exploitation en carrire et extraction de ptrole et de gaz, selon le Systme de classification des industries de lAmrique du Nord (SCIAN 21).

  • [ 4 ] Mines en chiffres | Avril 2018 Institut de la statistique du Qubec

    Plus au sud, on trouve deux mines de zinc et de cuivre. Le secteur de Matagami abrite la mine souterraine Bracemac McLeod (Glencore Canada Corporation), dont la production commerciale a dbut en juillet 2013. La mine souterraine Langlois (Nystar Cana

Recommended

View more >