helvetas swiss intercooperation - rapport annuel 2013 fr

Download HELVETAS Swiss Intercooperation - Rapport Annuel 2013 FR

Post on 15-Mar-2016

219 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Une vie meilleure pour 3'015'817 personnes.

TRANSCRIPT

  • Swiss Intercooperation

    478371familles paysannes

    ont adapt leurs productions au

    changement climatique.

    351035personnes ont appris

    mieux commercialiser leurs produits.

    135434personnes ont suivi des cours

    sur la dmocratie, ladministration et les droits civiques. 128367

    enfants et jeunes ont pu suivre lcole

    primaire.72263

    jeunes ont commenc

    une formation professionnelle.

    567486familles paysannes ont

    t formes de meilleures mthodes de production.

    813661personnes

    ont obtenu un accs aux marchs.

    469200personnes ont accd leau potable et aux

    installations sanitaires.478371personnes ont accd

    RAPPORT ANNUEL

    professionnelle.

    UNE VIE MEILLEURE

    POUR 3015817 PERSONNES

  • 2 Table des matires et impressum

    ditorial du prsident 5

    Rtrospective du directeur 6

    Programmes internationaux 8

    Les 33 programmes internationaux 10

    Agriculture et conomie rurale 12

    Environnement et climat 14

    Formation 16

    Dmocratie et paix 18

    Nos ralisations 20

    tude dimpact 22

    Essai: des tats fragiles 24

    Commerce quitable 26

    Projets en Suisse 28

    Finances 30

    Partenaires et donateurs 32

    Structure organisationelle 34

    HELVETAS Swiss Intercooperation est une association indpendante du point de vue politique et confessionnel, qui est soutenue par 98604 membres, donatrices et donateurs ainsi que par 12 groupes rgionaux de bnvoles. Dans les textes de ce rapport annuel, le nom Helvetas est utilis pour HELVETAS Swiss Intercooperation.

    Impressum diteur: HELVETAS Swiss Intercooperation, Weinbergstrasse 22a, CH-8001 ZrichTelefon: +41 (0)44 368 65 00, info@helvetas.org

    Sige de Berne: Maulbeerstrasse 10, CH-3001 BernTelefon +41 (0)31 385 10 10, info@helvetas.org

    Bureau Suisse romande: Chemin de Balexert 7-9, CH-1219 ChtelaineTlphone +41 (0)21 804 58 00, romandie@helvetas.org

    Ufficio Svizzera italiana: Via San Gottardo 67, 6828 BalernaTelefono +41 (0)91 820 09 00, svizzeraitaliana@helvetas.org

    Rdaction: Hanspeter BundiTraduction franaise: Transpose, Catherine RollandinIconographie: Andrea PeterhansGraphisme: Spinas Civil VoicesMise en page: Ruth Walder, GrafikWerk, ZurichImpression: Knzle Druck AG, ZurichPapier: Cyclus Offset Recycling

    Association reconnue dutilit publique par le ZEWOPour les dons: CP 10-1133-7 Lausanne

    5000 ponts suspendus ont t construits ce jour au Npal. Ils favorisent le commerce et donnent une impulsion aux petites entreprises artisanales. Page 10

    F

    lurin

    a R

    othe

    nber

    ger

    50 hectares de cacao et de bois prcieux ont t plants dans le parc national de Patuca par des familles paysannes. Elles peroivent ainsi un revenu supplmentaire et ne sont plus contraintes de dboiser la fort tropicale. Page 14

    H

    ELV

    ETA

    S S

    wis

    s In

    terc

    oope

    ratio

    n

    375 enfants et jeunes rattrapent leur formation scolaire dans lest du Burkina Faso et terminent une formation professionnelle de base. Page 16

    S

    imon

    B. O

    plad

    en

  • 3015817 personnes ont pu amliorer leur vie en 2013. Avec HELVETAS Swiss Inter-cooperation, elles ont construit des puits pour leau potable, des ponts et des routes. Elles ont fait face aux exigences lies au changement climatique. Des familles dagriculteurs ont modifi leurs mthodes de culture et trouv de nouveaux marchs pour leurs produits. Des citoyennes et citoyens ont dcouvert, travers des cours et des manifestations culturelles, comment rsoudre pacifiquement des conflits. Des autorits publiques ont appris prendre en considration les besoins de leurs citoyennes et citoyens. Les 3015817 personnes englobent aussi les femmes, les hommes et les enfants concerns par les projets quHELVETAS Swiss Intercooperation ralise pour le compte de la DDC.

    F

    lurin

    a R

    othe

    nber

    ger

  • Avant, chaque femme cuisait le pain de la famille la maison et passait de nombreuses heures dans la fume des fours traditionnels. Les boulangeries communautaires ont t construites afin dconomiser le bois de chauffage. Elles sont devenues des points de rencontre et prouvent quil vaut la peine de repenser sans cesse ses habitudes

    Sylvaine Rieg, responsable du programme dHelvetas en Afghanistan

    O

    riane

    Zer

    ah

  • Elmar LedergerberPrsident

    dHELVETAS Swiss Intercooperation

    M

    iche

    le L

    imin

    a

    Pour de nombreuses filles vivant dans lest rural du Burkina Faso, quitter lcole prmaturment entrane de lourdes cons-quences car leurs familles les marient jeunes. Diapoa Yonli a eu peur lorsquelle la compris, car elle voulait tout prix viter un mariage prmatur. Elle a complt sa scolarit au centre de formation de son village, Tansara, et a dbut un apprentissage de couturire. Cela ma vit un mariage prcoce, affirme-t-elle aujourdhui.

    Avec HELVETAS Swiss Intercooperation, je fais la connais-sance de jeunes qui veulent changer leur vie. Je rencontre des villageois qui disposent enfin dun puits deau potable et je parle avec des paysans qui ragissent au changement climatique en initiant de nouvelles formes de production. Je lis les courriers de femmes qui ont os prendre part des dbats publics aprs un atelier organis par Helvetas, ou qui ont t lues pour occuper une fonction publique dans leur village.

    Il sagit ici dhistoires individuelles, mais elles reprsentent des centaines de mil-liers de personnes qui profitent directe-ment de nos projets. Bon nombre avaient dj franchi par elles-mmes des tapes vers un avenir meilleur puis se sont heur-tes des obstacles: les autorits locales en charge des coles navaient pas russi construire le centre de formation prvu; des dbouchs fiables vers les consom-mateurs des villes faisaient dfaut aux paysans dune rgion recule; lentretien de la nouvelle adduction deau tait un chec par manque de professionnels.

    En quelques exemples, ce rapport an-nuel offre un aperu du travail effectu par HELVETAS Swiss Intercooperation. Il montre que nous ne nous limitons pas apprendre aux personnes pcher comme le dit un proverbe confucen. Bien davantage, nous voulons crer des

    5ditorial du prsident

    PERSVRANCE

    structures pour les gens et pour la socit, permettant le dve-loppement. Nous travaillons galement rendre les expriences locales et rgionales accessibles dautres parties dun pays. Au Bhoutan par exemple, les bons rsultats dun projet de ges-tion de la fort sont maintenant intgrs dans la politique fores-tire nationale.

    Ce travail sur les structures et avec les autorits, qui revt un poids croissant dans la coopration au dveloppement, est peu spectaculaire, laborieux et parfois dsenchant. Mais grce la persvrance de personnes engages dans le dveloppement, des rsultats positifs sont au rendez-vous. Ils se manifestent progressivement et sont le plus souvent difficiles prsenter. Je suis heureux que ces difficults ne dcouragent pas HELVETAS Swiss Intercooperation travailler dans des tats fragiles ou en situation dchec, alors que dautres ont dj abandonn. Je me rjouis que la DDC, le SECO et dautres organismes officiels partagent cette mme vision, quils nous confient des mandats

    de dveloppement et contribuent finan-cirement certains de nos programmes. Enfin, je constate avec joie que de nom-breux membres, donateurs et donatrices, fondations et entreprises non seulement financent la construction de puits ou de centres de formation, mais aussi leur exploitation long terme en soutenant le renforcement des socits civiles et des autorits publiques. Je remercie chacune et chacun, au nom de Diapoa Yonli et des 375 enfants et jeunes qui rattrapent leur formation sco-laire au sein du centre de formation de Tansara et apprennent les bases dun mtier. Je vous remercie galement au nom des trois millions de personnes qui, sur quatre continents, avec laide dHel-vetas, ont pu surmonter les obstacles qui se dressaient sur le chemin du dvelop-pement.

    M

    iche

    le L

    imin

    a

  • Helvetas est une organisation apprenante, tant dans la pratique de la coopration au dveloppement que dans le renforcement des institutions. Le succs est au rendez-vous lorsque thorie et pratique se runissent et se confrontent.

    APPRENDRE6 Rtrospective du directeur

    M

    auric

    e K

    . Gr

    nig

    Melchior Lengsfelddirecteur

    dHELVETAS Swiss Intercooperation

    Plusieurs fois par an, je laisse derrire moi mon bureau de Zurich, les runions et les rapports pour visiter lun de nos pro-grammes internationaux. tre sur place, discuter avec nos partenaires et nos collaborateurs et rencontrer des bnfi-ciaires rend les russites, parfois aussi les checs, plus tangibles. Nos planifi-cations et rapports techniques prennent une dimension plus humaine.

    Tel fut le cas lors de ma visite dans le Terai, la plaine du Npal, une famille de petits paysans ne possdant pas assez de terres pour produire suffisam-ment pour leur propre consommation. Un cours leur a permis dapprendre com-ment faire du papier de qualit de faon simple, partir de dchets de troncs de bananiers. Nous les accompagnons pour commercialiser leur papier et pour leur apprendre utiliser au mieux les nouveaux revenus. Cest ainsi quun pro-duit tir de dchets, associ une ide novatrice, gnre des opportunits qui sont saisies avec une impressionnante force dentreprendre.

    Un autre exemple concerne le Mali, la frontire avec le Burkina Faso, o des agricultrices ont partag des expriences fortes dans des cours de formation asso-ciant nouvelles mthodes de culture et recherche daccs aux marchs. Et cela malgr un contexte national conflictuel. Ces histoires tmoignent n