guide de rédaction et de présentation des thèses dans … · guide de rédaction et de...

Click here to load reader

Post on 10-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Guide de rdactionet de prsentationdes thses dans le cadredu programme de

    Facult dducationFacult dadministration Dpartement des sciences de la gestion

    Comit conjoint de programme

    3e dition, revue, augmente et corrige

  • Tout au long de ce document, le masculin

    est utilis dans son sens gnrique pour

    reprsenter les deux genres, de faon

    en faciliter la lecture.

    Version revue et augmente pour le programme de DBA

    par Mario Roy,

    Facult dadministration, Universit de Sherbrooke

    et par Camille Carrier,

    Dpartement des sciences de la gestion,

    Universit du Qubec Trois-Rivires.

    Version originale sous la direction dYves Lenoir,

    Facult dducation, Universit de Sherbrooke.

    ISBN : 2-89474-035-2 (1re dition, 2001, 2e dition, 2005, revue, augmente et corrige et 3e dition, 2009, revue, augmente et corrige)

    ditions du CRP, Facult dducation Universit de Sherbrooke 2500, boul. de lUniversit Sherbrooke (Qubec) J1K 2R1 Tlphone : (819) 821-8001 Tlcopieur : (819) 821-7680 Courriel : [email protected]

    Dpt lgal : 1er trimestre 2009 (3e dition, revue, augmente et corrige)

    Imprim au Canada

    Bibliothque nationale du Qubec, Montral Bibliothque nationale du Canada, Ottawa

    Tous droits de reproduction, mme partielle, dadaptation ou de traduction rservs.

  • Table des maTires

    lisTe des Tableaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

    lisTe des figures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

    lisTe des abrviaTions, des sigles eT des acronymes . . . . . . . . . . . . . . . 9

    avanT-propos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

    premier chapiTre les lmenTs consTiTuTifs de la Thse . . . . . . 13

    1. La couverture . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

    2. Les pages Liminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

    2.1 Les pages de garde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

    2.2 La page titre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

    2.3 Lidentification du jury . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

    2.4 Le sommaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

    2.5 Le rsum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

    2.6 La table des matires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

    2.7 La liste des tableaux et la liste des figures. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

    2.8 La liste des abrviations, des sigles et des acronymes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

    2.9 Les remerciements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

    3. Le corps de La thse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

    3.1 Lintroduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

    3.2 La problmatique managriale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

    3.3 Le contexte thorique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

    3.4 Le cadre opratoire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

    3.4.1 La justification du milieu, du cas ou de lchantillon choisi . . . . . . . . . . . . 19

    3.4.2 Les outils de collecte de donnes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

    3.5 Les rsultats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

    3.6 La discussion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

    3.7 La conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

    4. Les rfrences bibLiographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

    5. Les pages dappoint. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

    5.1 Les annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

    5.2 Le glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

    5.3 Les index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

  • 4 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    deuxime chapiTre la prsenTaTion du documenT . . . . . . . . . . . . . . 25

    1. La mise en pages . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

    1.1 Le papier et le format . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

    1.2 Les marges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

    1.3 Le caractre typographique et la qualit de limpression . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

    1.4 La pagination. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27

    1.5 Les interlignes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27

    1.6 La justification et le renfoncement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27

    1.7 La protection des lignes et des paragraphes solidaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

    2. Les normes ddition . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

    2.1 Les citations et les emprunts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

    2.1.1 La ponctuation dans une fin de citation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30

    2.2 Les numrations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31

    2.3 Les tableaux et les figures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32

    2.4 Les titres et les sous-titres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33

    2.5 Les signes de ponctuation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

    2.6 Les abrviations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35

    2.7 Le systme international dunits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37

    2.8 Les notes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38

    Troisime chapiTre la rdacTion

    eT la prsenTaTion des rfrences . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

    1. La prsentation des rfrences dans Le texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

    2. La prsentation des rfrences bibLiographiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43

    3. La prsentation de rfrences provenant de sources Lectroniques . . . . . . . . . . 49

    3.1 La version internet darticles publis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

    3.2 Les documents lectroniques sans version crite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50

    rfrences bibliographiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51

    annexe a modles de page TiTre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53

    annexe b modles de page didenTificaTion du jury . . . . . . . . . . . . . 57

    annexe c modle dun glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61

    annexe d modle dun index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 63

  • lisTe des Tableaux

    Tableau 1 Quelques abrviations courantes et leur signification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36

    Tableau 2 Les abrviations des tats et des territoires amricains et leur signification . . . . 37

    Tableau 3 Le systme international dunits : les cas les plus frquemment rencontrs . . . 38

    Tableau 4 La prsentation des rfrences dans le texte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42

    Tableau 5 La prsentation des rfrences plusieurs auteurs dans le texte . . . . . . . . . . . . . 42

    Tableau 6 La prsentation des rfrences dans le texte : des cas spciaux . . . . . . . . . . . . . . 43

    Tableau 7 La prsentation des rfrences bibliographiques : les livres. . . . . . . . . . . . . . . . . 45

    Tableau 8 La prsentation des rfrences bibliographiques : les publications collectives . . 45

    Tableau 9 La prsentation des rfrences bibliographiques : les chapitres de livre . . . . . . . 46

    Tableau 10 La prsentation des rfrences bibliographiques : les publications tires dactes de colloque ou de congrs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46

    Tableau 11 La prsentation des rfrences bibliographiques : les articles . . . . . . . . . . . . . . . 47

    Tableau 12 La prsentation des rfrences bibliographiques : les textes de communication (congrs et colloque) et les manuscrits non publis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48

    Tableau 13 La prsentation des rfrences bibliographiques : les manuscrits en voie dtre publis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48

    Tableau 14 La prsentation des rfrences bibliographiques : les rapports de recherche, les mmoires et les thses. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

  • lisTe des figures

    Figure 1 Arrangement des diffrentes parties de la thse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

  • lisTe des abrviaTions,

    des sigles eT des acronymes

    ACFAS Association francophone pour le savoir

    AIPTLF Association internationale de psychologie du travail de langue franaise

    Alna Accord de libre-change nord-amricain

    APA American Psychological Association

    D.B.A. Doctorat en administration

    FLSH Facult des lettres et sciences humaines

    OCDE Organisation de coopration et de dveloppement conomiques

    URL Uniform resource locator

  • avanT-propos

    Ce Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme

    de DBA sadresse aux tudiants1 inscrits au programme de doctorat conjoint en adminis

    tration (DBA) offert la Facult dadministration de lUniversit de Sherbrooke et au

    Dpartement des sciences de la gestion de lUniversit du Qubec Trois-Rivires. Les

    normes et les rgles contenues dans ce guide ont pour but dunifor miser et dharmoniser

    la prsentation des thses produites dans le cadre du programme de DBA.

    Les tudiants sont entirement responsables de la prsentation matrielle de leur

    thse. Le fait den confier le travail de saisie et de mise en pages une autre personne ne

    diminue en rien leur responsabilit. Nous les invitons donc prendre connaissance de ce

    guide le plus rapidement possible et sy rfrer rgulirement au cours de la rdaction.

    Le premier chapitre donne lordre et le contenu des rubriques qui composent la

    thse ; le deuxime chapitre traite de la mise en pages du texte ; le troisime chapitre est

    consacr aux rfrences insres dans le texte, aux rfrences bibliographiques et aux

    rfrences de sources lectroniques. Nous avons tent de simplifier le plus possible ce der-

    nier chapitre en regroupant les informations sous forme de tableaux. Dans ceux-ci, chaque

    cas prsente un procd de traitement et est accompagn dun ou de plusieurs exemples.

    Pour faciliter la tche de ltudiant, nous fournissons dans les annexes diffrents

    mod les de pages de prsentation. Les listes de tableaux, la table des ma tires, lindex,

    le glos saire et les rfrences bibliographiques compltent les diffrentes rubri ques qui

    forment ce guide. En les prsentant et en effectuant la mise en pages, nous avons mis en

    pratique les normes et les rgles quil propose chaque fois que la situation sy prtait.

    Ce document constitue une troisime dition revue et augmente du Guide de rdac

    tion et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA paru en 2001. Il

    sinspire largement du Guide de rdaction et de prsentation des essais, des mmoires et

    des thses aussi dit aux ditions du CRP de la Facult dducation de lUniversit de

    Sherbrooke, sous la direction de Yves Lenoir (1996, 1999). Nous avons retenu et adapt

    de ldition originale les sections qui rpondaient aux intentions du Comit conjoint de

    1 Le masculin a t utilis pour reprsenter les deux genres de faon allger la lecture du texte.

  • 12 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    programme et nous avons ajout des sections qui sont spcifiques au programme de DBA.

    Nous nous sommes galement inspirs du Guide de prsentation dun rapport de recherche,

    ralis par Provost, Alain, Leroux et Lussier (1997), pour complter certaines parties du

    prsent guide.

    Cet ouvrage reprend plusieurs rgles tablies par lAmerican Psychological Asso

    ciation (APA) (2001), dont le modle ddition est couramment utilis dans plusieurs

    disciplines scientifiques, notamment celles de la gestion. La Revue canadienne des sciences

    de ladministration, qui publie les travaux des membres de lAssociation des sciences

    administratives du Canada, a galement choisi ce standard. Nous avons, par ailleurs, tenu

    compte dans notre adaptation des parti cularits et rgles de la langue franaise qui scar-

    tent de celles de la langue anglaise diffrents gards.

    Ltudiant peut se rfrer la cinquime dition de lAPA (2001) si une directive

    requise napparat pas dans le prsent guide.

  • premier chapiTre

    les lmenTs consTiTuTifs de la Thse

    Le premier chapitre expose les diffrentes rubriques qui figurent dans la thse, leur

    contenu gnral ainsi que la faon de les prsenter. La figure 1 ci-dessous prsente lorga

    nisation des diffrentes parties de la thse dont les principaux regroupements sont les pages

    liminaires, le corps de la thse, les rfrences bibliographiques et les pages dappoint.

    Figure 1 Arrangement des diffrentes parties de la thse

    Couverture (dos)

    Page de garde

    Index

    Glossaire

    Annexes

    Rfrences bibliographiques

    Conclusion

    Cinquime chapitre -Discussion

    Quatrime chapitre -Rsultats

    Troisime chapitre -Cadre opratoire

    Deuxime chapitre -Contexte thorique

    Premier chapitre -Problmatique managriale

    Introduction

    Remerciements

    Liste des abrviations ...

    Liste des figures

    Liste des tableaux

    Table des matires

    Rsum (le cas chant)

    Sommaire

    Identification du jury

    Page titre

    Page de garde

    Couverture

    Pages liminaires

    Corps de la thse

    Rfrences bibliographiques

    Pages dappoint

  • 14 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    1. LA COUVERTURE

    Pour le dpt initial de sa thse, ltudiant soumet un document complet avec page

    couverture. La page titre doit tre reprise sur la couverture de louvrage. La couverture

    doit tre rigide et louvrage reli (boudins, spirales, etc.).

    2. LES PAgES LIMINAIRES

    Les pages liminaires sont places dans lordre suivant : la page de garde, la page

    titre, lidentification du jury, le sommaire, le rsum, la table des matires, la liste des

    tableaux, la liste des figures, la liste des abrviations, des sigles et des acronymes et les

    remerciements.

    2.1 les pages de garde

    Les pages de garde sont des feuilles blanches non numrotes et non comptes dans

    le nombre de pages. Une premire page de garde est place au dbut de louvrage, juste

    aprs la couverture de louvrage ; lautre est place la fin, juste avant la couverture de dos.

    2.2 la page titre

    La page titre suit immdiatement la premire page de garde. Elle sert, dune part,

    identifier louvrage et son auteur et, dautre part, au catalogage et la diffusion de

    louvrage. Le titre dsigne de faon explicite lobjet dtude et langle sous lequel il a t

    trait. Il ne devrait pas compter plus de 15 mots, y compris les articles et les prpositions.

    Cette page comporte lidentification de luniversit dattache de ltu diant, le titre

    de la thse, le nom complet (prnom et nom) de ltudiant, une notice indiquant que la

    thse est prsente en vue de lobtention du doctorat en adminis tration (DBA) offert

    conjoin tement par lUniversit de Sherbrooke et lUniversit du Qubec Trois-Rivires

    ainsi que le mois et lanne du dpt et, pour lUniversit de Sherbrooke, le symbole (),

    suivi du nom complet de ltudiant et de lanne.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 15

    La page titre correspond la premire page de louvrage, mais elle nest pas

    numrote (voir lannexe A o sont prsents les modles respectifs de prsentation de

    la page titre de lUniversit de Sherbrooke et de lUniversit du Qubec Trois-Rivires).

    2.3 lidentification du jury

    La page identifiant les membres du jury suit immdiatement la page titre. Elle

    nest pas numrote et contient les informations suivantes : lidentification de luniver-

    sit datta che, le titre de louvrage, le nom de ltudiant suivi de la mention Cette thse

    a t value par un jury compos des personnes suivantes : et la mention concernant

    le caractre conjoint du programme de DBA.

    Figure ensuite la liste des membres du jury avec leur fonction au sein du jury :

    prsident, directeur de recherche, codirecteur de recherche, examinateur externe, autre

    membre du jury (voir annexe B).

    2.4 le sommaire

    Le sommaire dgage les points saillants de louvrage et, tout particulirement, lobjet

    dtude, la problmatique managriale, lobjectif ou les objectifs poursuivis, la mthodolo-

    gie utilise, les instruments de recherche, les principaux rsultats ainsi que les conclusions

    gnrales. On y explique plus particulirement en quoi la recherche est non seulement

    origi nale, mais aussi utile et transfrable en milieu organisationnel.

    Le sommaire doit tre concis et se limiter 600 mots (2 ou 3 pages). On ny trouve

    ni longs dveloppements ni citations. Il suit la page didentification du jury.

    2.5 le rsum

    Le rsum en franais est obligatoire uniquement lorsque ltudiant a t autoris

    rdiger la thse dans une autre langue que le franais. Plus fouill que le sommaire, le

    rsum expose les ides matresses et les conclusions de louvrage. Saisi simple inter ligne,

    le rsum compte environ 2 000 mots. Il sinsre entre le sommaire et la table des matires.

  • 16 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    2.6 la table des matires

    La table des matires suit le sommaire, et le rsum sil est inclus, et prsente,

    dans lordre, toutes les rubriques partir du sommaire et incluant les pages dappoint

    compo sant la thse. Chaque rubrique est relie au numro de page par des points de

    conduite et est identifie par un code pseudodcimal (1., 1.1, 1.1.2, etc.). Dans la mesure

    du possible, cette numrotation est limite trois chiffres. Dans la table des matires,

    les titres de chapitre sont indiqus en majuscules et en caractres gras. Les grandes divi-

    sions dun chapitre (1., 2., 3., etc.) sont indiques en petites majuscules avec la premire

    lettre en majuscule. Toutes les autres rubriques sont prsentes en minuscules, sans

    caractres gras ni italiques, avec la premire lettre en majuscule.

    La table des matires est saisie interligne et demi. Cependant, partir de la

    troisime division, elle peut tre saisie simple interligne. Si un titre ou un sous-titre

    occupe plus dune ligne, il est saisi simple interligne. La table des matires elle-mme

    ainsi que les remerciements ne figurent pas dans la table des matires. Elle est compte

    dans la numrotation et numrote en chiffres arabes, except la premire page. Voyez,

    comme modle de table des matires, celle que nous avons conue pour ce guide.

    2.7 la liste des tableaux et la liste des figures

    La liste des tableaux et celle des figures (illustrations, graphiques, schmas, photo

    graphies, etc.) suivent la table des matires. Elles sont prsentes sur des pages distinctes.

    Dans ces listes, chaque entre renvoie la page corres pondante de louvrage.

    Tous les documents de grande taille, insrs dans une pochette la fin de louvrage,

    sont mentionns dans la liste des tableaux ou des figures ou dans les annexes selon le cas.

    2.8 la liste des abrviations, des sigles et des acronymes

    Les abrviations, les sigles et les acronymes sont des moyens utiliss pour allger

    un texte, des notes ou des rfrences bibliographiques. Labus de ce procd risque tou-

    tefois de rendre le texte incomprhensible.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 17

    Lorsque les abrviations, les sigles et les acronymes sont peu nombreux, on se

    limite leur prsentation dans louvrage. Lorsque le texte en comporte un grand nom-

    bre, il est indispensable den fournir une liste alphabtique ainsi que la signification.

    Cette liste est place au dbut du document, la suite de la liste des tableaux et de la

    liste des figures, le cas chant. Vous pouvez consulter le modle de liste des abrvia-

    tions, des sigles et des acronymes qui est prsent la page 9.

    Un sigle se compose avec les initiales ou les premires lettres des mots quon veut

    abrger et auxquelles on ajoute un point abrviatif (p. ex. : F.L.S.H. pour Facult des

    lettres et sciences humaines, Fonds F.Q.R.S.C. pour Fonds qubcois de la recherche

    sur la socit et la culture). Notez toutefois que, dans le cas des sigles et des acronymes,

    il est de plus en plus admis et frquent domettre le point abrviatif (p. ex. : FLSH au

    lieu de F.L.S.H. ou Fonds FQRSC au lieu de Fonds F.Q.R.S.C.). Quelle que soit la faon

    de procder, il faut sy tenir tout au long de louvrage et respecter lusage courant de

    lorga nisme ou de lentit.

    Un acronyme est un sigle qui peut se prononcer comme un mot ordinaire (p. ex. :

    Alna pour Accord de librechange nordamricain, cgep pour collge denseignement

    gnral et professionnel). En gnral, les majuscules des sigles et des acronymes ne por-

    tent pas daccent.

    2.9 les remerciements

    Les remerciements se trouvent aprs la liste des abrviations, des sigles et des

    acronymes. Les remerciements sont concis et discrets. Il convient dexprimer sous cette

    rubrique sa reconnaissance son directeur de recherche ainsi qu toutes les personnes

    qui ont contribu la recherche par leurs conseils, leur soutien matriel ou autre.

    3. LE CORPS DE LA THSE

    Le corps de la thse comporte plusieurs parties et divisions que nous dcrivons ci-

    dessous. Une thse est un ouvrage scientifique, clair et concis, au style pur. Le ton est

    neutre et impersonnel : il ne laisse pas de place lmotivit ni au sensationnalisme.

  • 18 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Le nombre de pages de la thse est variable. Il revient au directeur de recherche,

    de concert avec ltudiant, de dterminer la longueur qui convient louvrage. La thse

    devrait compter de 200 400 pages, incluant les annexes.

    3.1 lintroduction

    Lintroduction permet de situer le sujet tudi lintrieur du domaine ou du champ

    disciplinaire concern. Il faut prciser les aspects qui dmarquent la thse des autres

    travaux existants, en soulignant les lments originaux qui la composent, ainsi que les

    objectifs poursuivis. Lintroduction prsente la structure de louvrage et la faon dont le

    texte est organis. Il faut voquer la problmatique de dpart, de mme que lorientation

    thorique et mthodologique adopte par lauteur. Lintroduction sert essentiellement

    prparer le lecteur en encadrant ses attentes par rapport au document dont il sapprte

    prendre connaissance.

    3.2 la problmatique managriale

    La problmatique managriale constitue le premier chapitre de la thse. Dans cette

    partie, ltudiant dcrit le contexte, les lments, les observations ou expriences qui lui

    ont permis daffirmer la prsence dune problmatique managriale effective en milieu

    organisationnel. Ltudiant doit tayer ses avancs laide des observations ou des constats

    que sa priode de rsidence en organisation lui aura permis de valider plus concr te ment.

    Il doit dcrire, sil y a lieu, les transformations de sa probl matique de dpart la suite

    de son sjour en entreprise.

    Cette section peut aussi rfrer diffrents crits scientifiques, professionnels ou

    provenant dorganismes et organisations diverses qui permettent de dmontrer lexistence

    ou lampleur de la problmatique managriale aborde. Il sagit de bien illustrer la nature

    de la problmatique ltude et de signaler si cette problmatique est aussi prsente dans

    dautres milieux.

    3.3 le contexte thorique

    Le contexte thorique, deuxime chapitre de la thse, prsente un relev complet

    de la documen tation scientifique pertinente au sujet de la thse. Il sagit de prsenter

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 19

    les thories ainsi que les tudes qui guident ltudiant dans sa rflexion. Le doctorant

    doit exercer son jugement et faire preuve de discernement dans le choix de la documen-

    tation recense. Il doit aussi tre en mesure de poser un regard critique sur les tudes

    existantes et ltat actuel des connaissances. Le contexte thorique constitue le cadre

    concep tuel ou le cadre de travail dans lequel ltudiant inscrit sa dmarche. Le contexte

    thorique comporte gnra lement des subdivisions qui permettent au lecteur daborder

    le domaine de connaissances de faon articule. Il ne sagit pas simplement de rsu-

    mer la documentation, mais de lorganiser en un tout cohrent, tout en mentionnant les

    contra dic tions quelle comporte. la fin de ce chapitre, ltudiant doit formuler plus

    prcisment la question de recherche en tenant compte de la problmatique mana g riale

    et du contexte thorique existant.

    3.4 le cadre opratoire

    Le cadre opratoire, troisime chapitre de la thse, contient les divers lments qui

    ont servi la ralisation de la recherche. La mthode de recherche doit tre prsente

    de faon prcise et complte en spcifiant et en justifiant la perspective pistmologique

    adopte. Il doit fournir des lments dmontrant la rigueur et la pertinence de la dmarche

    de recherche utilise. De plus, il est important quil puisse dmontrer la transfrabilit

    de la dmarche, de loutil, ou de lintervention mise en uvre dans dautres contextes.

    3.4.1 La justification du milieu, du cas ou de lchantillon choisi

    Cette section doit comprendre suffisamment dinformations pour permettre au

    lecteur de se prononcer sur la gnralisation ou la transfrabilit des rsultats. Il faut

    prciser la procdure dchantillonnage ou les conditions de choix dun milieu dtude.

    Cette section doit aussi comprendre toutes les donnes relatives lexclusion ou ligno-

    rance de certains groupes ou de certaines organisations qui auraient pu tre considrs

    dans ltude.

    3.4.2 Les outils de collecte de donnes

    Chacun des outils utiliss pour cueillir les donnes doit tre dcrit. Dans le cas

    dins truments qui existent dj, ltudiant mentionne le nom de linstrument et la rf-

    rence du guide dutilisation en spcifiant la version employe. Si des modifications ont

  • 20 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    t apportes linstrument, elles sont mentionnes et la dmarche qui a entour leur

    vali dation est dcrite. Lorsque les outils ont t dvelopps par ltudiant dans le cadre

    de la recherche, la dmarche et les tapes de validation sont dcrites de faon permettre

    de juger de leur valeur et de leurs limites.

    3.5 les rsultats

    Le quatrime chapitre prsente les rsultats et doit regrouper toutes les informa-

    tions nces saires pour la bonne comprhension des donnes recueillies par ltudiant. Il

    sagit de faire tat de lensemble des donnes et des modalits de rduction, de regrou

    pement ou de synthse de linformation effectues par lauteur. Les rsultats doivent

    tre prsents de faon permettre au lecteur den comprendre le sens.

    Il est possible de procder lanalyse des rsultats en parallle avec leur prsen-

    tation ou la suite de ceux-ci. Lanalyse peut aussi tre intgre la section discussion.

    Il sagit de dterminer la meilleure faon de procder pour faciliter la comprhension

    de la thse.

    En ce qui a trait aux tudes de cas, ltudiant doit porter une attention particulire

    la protection de lanonymat des participants ltude. Lanonymat peut tre trait de deux

    faons. La premire option consiste rdiger le cas et le prsenter ceux qui en sont

    lobjet de faon obtenir leur autorisation de publication. La seconde option consiste

    maquiller le cas sous divers aspects de faon ce que ceux qui sont viss ne puissent tre

    identifis. Si cette option est retenue, il faut sassurer de ne pas dnaturer les variables

    ltude. On peut retirer des caractristiques existantes, limiter la description de certains

    traits ou encore ajouter du matriel exogne qui viendra masquer toute rfrence aux

    individus, aux groupes ou aux organisations concerns.

    3.6 la discussion

    La discussion constitue le cinquime chapitre et comporte habituellement trois

    grandes sections.

    Dans la premire section, ltudiant discute des rsultats prsents en relation

    avec la problmatique organisationnelle et le contexte thorique de dpart, tout en les

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 21

    compa rant aux rsultats des recherches prcdentes. Dans la deuxime section, ltu-

    diant fait tat de la contribution de sa recherche sur la rsolution de la problmatique

    mana g riale ltude. Il discute des retombes de sa recherche sur le dveloppement de

    modles thoriques, en soulignant ses applications pratiques, ainsi que les orientations

    que pourraient prendre les recherches futures. Ltudiant doit tre prudent dans la faon

    dinterprter ses rsultats de faon viter des infrences abusives. La troisime section

    aborde les forces et les faiblesses de la thse de faon permet tre au lecteur de prendre

    une position claire par rapport la valeur de ltude, au ra lisme des interprtations

    et leur applicabilit dans les milieux organisationnels.

    Le format de prsentation de la section discussion peut diffrer de ces directives

    pour tenir compte des particularits de la thse produite. Il est possible par exemple

    quil soit prfrable de prsenter lanalyse des rsultats dans cette section pour faciliter

    la comprhension de la thse.

    3.7 la conclusion

    Cette dernire partie de la thse permet de faire ressortir les principales conclu-

    sions qui se dgagent de ltude. Il sagit dindiquer si les objectifs de dpart ont t

    atteints et en quoi la recherche a permis de progresser dans la rponse la question de

    recherche. Les conclusions doivent mettre en vidence la valeur ou les particularits

    propres ltude ralise. Elles peuvent galement servir promouvoir certains aspects

    de louvrage jugs importants, comme loriginalit de la dmarche et la contribution de

    la recherche au dveloppement des connaissances dans le domaine dtude.

    4. LES RFRENCES BIBLIOgRAPHIQUES

    La prparation dune thse exige quon consulte une abondante documentation.

    Dans la section Rfrences bibliographiques , on ne retrouve que des ouvrages cits

    dans le texte.

    Il existe plusieurs mthodes pour prsenter les rfrences dans un texte, ainsi que les

    rfrences bibliographiques qui sy rapportent ; le troisime chapitre traite de cette question.

  • 22 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    5. LES PAgES DAPPOINT

    Les pages dappoint comprennent les annexes, le glossaire et les index. Le cas

    chant, le glossaire et les index sont des pages dappoint facultatives. Lordre de pr-

    sentation de ces rubriques correspond celui de leur apparition dans cet ouvrage.

    5.1 les annexes

    Les annexes permettent dallger le texte de louvrage. On y prsente des donnes

    brutes (questionnaires, tableaux, listes dnoncs et longs calculs par exemple) ou des

    pices justificatives (copie des lettres aux personnes qui on a demand, par exemple,

    de valider linstrument de recherche ou de collaborer ladministration dun question-

    naire). Chaque annexe est spare par une feuille, non pagine, sur laquelle on trouve

    lidentification de lannexe (A, B, C, etc.), prcde du terme Annexe, et le titre de

    celle-ci. Ces informations sont saisies en majuscules, en gras et sont centres sur la page.

    Vous pouvez consulter les annexes du prsent document qui reprennent ces lments.

    5.2 le glossaire

    On trouve dans le glossaire (aussi appel lexique) la liste alphabtique des mots

    quon dsire expliquer, dfinir ou traduire. Plac entre les annexes et les index, il est

    saisi simple interligne. Un modle de glossaire est prsent lannexe C.

    5.3 les index

    Les index permettent de reprer plus facilement les lments mentionns plusieurs

    reprises dans louvrage : nom de lieux, de personnes ou dinstruments, sujets gnraux

    et spcifiques, etc. Ils permettent galement de prendre connaissance du point de vue

    avec lequel le sujet est trait et du degr dlaboration du travail. Bien que leur insertion

    soit facultative, les index constituent un outil prcieux pour les personnes qui consultent

    louvrage et, plus particulirement, pour les chercheurs.

    On peut tablir un index gnral o tous les thmes apparaissent, un index spcial

    o un seul thme est prsent (par exemple, le nom des auteurs cits dans louvrage)

    ou encore un index analytique comme celui que nous avons bti pour le prsent guide.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 23

    Lindex analytique (encore appel index des matires) prsente les diffrents thmes abor-

    ds dans louvrage, ainsi que les divers aspects et lments (notices) qui sy rattachent.

    Lindex constitue, le cas chant, la dernire annexe. Situ avant la page de garde

    de la fin de louvrage, il est saisi simple interligne, 10 points, en ordre alphabtique

    et sur deux colonnes. Chaque notice est suivie dune virgule, puis de tous les numros

    de pages o elle apparat dans le texte. Une virgule spare les numros de pages. Un

    modle dindex est prsent lannexe D.

  • deuxime chapiTre

    la prsenTaTion du documenT

    Le deuxime chapitre est consacr au protocole de prsentation des thses. Luni

    formisation de la mise en pages et le respect des normes ddition rehaussent la qualit

    matrielle des ouvrages et, surtout, en augmentent la lisibilit. Vous devez vous confor-

    mer aux indications du prsent chapitre pour la rdaction de la thse.

    1. LA MISE EN PAgES

    Les lments contenus dans cette section traitent du choix du papier et du format,

    des marges, du caractre typographique et de la qualit dimpression, de la pagination,

    des interlignes, de la justification et du renfoncement ainsi que de la protection des

    lignes et des paragraphes solidaires. Les traitements de texte usuels permettent de grer

    ces lments qui dterminent lessentiel de la mise en pages de louvrage.

    1.1 le papier et le format

    Loriginal et les copies de louvrage requirent du papier blanc, opaque et de bonne

    qualit. Les dimensions des pages sont courantes, soit 21,5 cm sur 28 cm. Tous les textes,

    tableaux, lgendes et figures se trouvent au recto des feuilles. Il ne faut pas tracer un

    cadre autour de chacune des pages.

    1.2 les marges

    Pour faciliter la lecture de louvrage, une fois celui-ci reli, on laisse une marge

    de 4 cm gauche et de 3 cm partout ailleurs. Ces marges doivent tre respectes partout

    dans le texte, mme aux pages comportant des tableaux, des figures et des diagrammes.

  • 26 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    1.3 le caractre typographique et la qualit de limpression

    Le caractre typographique utilis pour lensemble du texte est le caractre romain

    de style classique (Times ou Times New Roman). Le corps du caractre est de 12 points.

    Pour les notes infrapaginales et les index, le corps du caractre est de 10 points. Pour

    les tableaux, le corps de caractre doit se situer entre 9 et 12 points, tandis que pour les

    figures, il doit se situer entre 6 et 12 points.

    Les caractres italiques sont utiliss uniquement pour les titres de livres et de revues,

    pour les uvres dart et pour les mots emprunts une langue trangre, classique ou

    moderne. Il faut toutefois noter que les noms propres, y compris ceux dorganismes,

    dasso ciations ou dinstituts trangers, ne sont pas indiqus en italique. On utilise aussi

    les caractres italiques pour accentuer ou mettre en vidence un mot ou une expression,

    et pour les sous-titres de troisime et de quatrime division.

    Les caractres gras ne sont utiliss dans le texte que pour les titres des rubriques

    principales de louvrage et pour les sous-titres (deuxime division). Dans la table des

    matires, seuls les titres des rubriques principales sont en caractres gras, cest--dire

    le sommaire, la table des matires, la liste des tableaux, la liste des figures, le rsum,

    la liste des abrvia tions, des sigles et des acronymes, les remerciements, les rfrences

    bibliographiques, les annexes, le glossaire, les index et les titres des chapitres.

    Le soulignement nest jamais utilis. Les guillemets ( ) sont rservs aux citations

    et les guillemets anglais ( ) lidentification des mots et des expressions peu usits en

    franais ou quon dsire employer dans un sens exceptionnel. Les apostrophes ( ) sont

    aussi utilises, dans les citations imbiques, cest--dire les citations qui apparaissent

    lintrieur dune autre citation.

    Limpression du premier exemplaire de louvrage est faite avec une imprimante

    laser. Les copies doivent tre daussi bonne qualit que loriginal. Les photographies

    ne sont pas photocopies, mais tires en autant dexemplaires quil y a de copies de

    louvrage, puis colles. Rappelons enfin que, except pour les sigles et les acronymes,

    toutes les majuscules portent les accents ou les trmas.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 27

    1.4 la pagination

    Louvrage est pagin en chiffres arabes, sans point ni tiret, aligns avec le texte. Le

    caractre utilis (et sa taille) est le mme que celui du texte. Le chiffre est plac dans le

    coin suprieur droit de chaque page de texte. Mme les pages o on trouve des figu res

    et des tableaux sont pagines.

    Les pages de garde (blanches) ne sont pas pagines et ne comptent pas dans la

    pagi nation. La page titre, la page didentification du jury, la page des remerciements, la

    premire page du sommaire, du rsum, de la table des matires, de la liste des tableaux et

    de la liste des figures, sil y a lieu, de la liste des abrviations, des sigles et des acronymes,

    de lintroduction, de chacun des chapitres, de la conclusion, des annexes, du glossaire et

    des index ne sont pas pagines, mais comptent dans le nombre de pages. Toutes les autres

    pages sont comptes et pagines en chiffres arabes. Finalement, il ny a pas de points de

    suspension ou doblique au bas des pages pour annoncer la page suivante.

    1.5 les interlignes

    Le texte est saisi interligne et demi, alors que linterligne simple est utilis pour

    le rsum, un titre ou un sous-titre occupant plus dune ligne, les numrations dans le

    texte, les citations en retrait, les rfrences bibliographiques, la lgende sous les figu-

    res, les index, les notes infrapaginales et le glossaire. Un interligne triple spare les

    para gra phes, de mme que la fin dun paragraphe qui prcde un titre ou un sous-titre.

    Linterligne peut varier dans le texte lintrieur des tableaux, dans les annexes et dans

    la table des matires.

    1.6 la justification et le renfoncement

    Chaque paragraphe commence par un renfoncement denviron un centimtre et

    demi appel alina. Le texte est justifi gauche et droite, cest--dire align parfaite-

    ment avec chaque marge. La fonction csure ou coupure de mots peut tre utilise pour

    couper certains mots en fin de ligne condition que cette coupure seffectue selon les

    rgles du franais. Par exemple, le mot occasion peut tre coup chacune des syllabes

    (oc-ca-sion). On veillera en outre ne jamais couper un mot devant une syllabe muette

    (par exemple d-cou-verte) et au bout de la dernire ligne dune page.

  • 28 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    1.7 la protection des lignes et des paragraphes solidaires

    Dans ce type douvrage de recherche, il ne convient pas de laisser une ligne seule

    au dbut (veuve) ou la fin dune page (orphelin). Loption de protection veuve/orphelin

    ou des lignes solidaires permet de rcuprer cette ligne et de la situer sur la mme page

    que le paragraphe correspondant. Dans le mme esprit, la protection des paragraphes

    solidaires vite quun titre ou un sous-titre soit laiss la fin dune page alors que le texte

    dbute sur la page suivante.

    2. LES NORMES DDITION

    Certaines normes ddition sappliquent dans la rdaction des thses. Inspires des

    normes de prsentation de lAPA (2001) et adaptes aux exigences de la langue fran-

    aise, elles concernent les citations et les emprunts, les numrations, les tableaux et les

    figu res, les titres et les sous-titres, les signes de ponctuation, les abrviations, le systme

    international dunits ainsi que les notes.

    2.1 les citations et les emprunts

    Une citation est un court texte ou quelques mots emprunts textuellement dautres

    auteurs. La citation apporte une preuve ou un argument dautorit lappui des ides et

    des propos avancs dans louvrage.

    Dans la mesure o lauteur na pas fait lobjet dune mention suivie de lanne

    ddition entre parenthses, toute citation est suivie immdiatement, entre paren thses,

    de la rfrence son auteur (nom, anne ddition du texte cit, page de la citation).

    Cette rfrence renvoie la rubrique Rfrences bibliographiques o lon trouve la

    notice biblio graphique complte de louvrage cit. Une citation peut tre fusionne ou

    non fusion ne au texte, comme le montrent les exemples qui suivent.

    Voici lexemple dune citation fusionne au texte :

    Pour les interprtativistes et les constructivistes, les individus crent leur environne

    ment par leur pense et leurs actions, ainsi la prvisibilit du comportement ne serait pas

    lie un dterminisme en dehors des acteurs mais la soumission des acteurs un emprison

    nement dans un jeu sans fin quils ont eux-mmes cr (Watzlawick, 1988, p. 109).

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 29

    Voici lexemple dune citation non fusionne au texte :

    Une recherche suppose un rel nigmatique et une rflexion sur ce rel de sorte

    quune simple accumulation de faits dobservation ne constitue pas une recherche : Ce

    nest pas plus de faits quil nous faut, cest plus de pense (Todorov, 1994, p. 186).

    Les citations dun maximum de trois lignes sont places entre guillemets ( )

    dans le texte, alors que les citations de plus de trois lignes sont places en retrait, droite

    et gauche, avec un renfoncement dun centimtre et demi. Ces longues citations sont

    saisies simple interligne et sans guillemets (except le cas des citations imbriques

    prsent la section 1.3 du prsent chapitre). Le caractre utilis est le mme que celui

    du texte principal.

    Voici lexemple dune citation longue :

    Vous tes-vous dj interrogs sur les mcanismes du rire et, particulirement, sur

    la faon de les dcouvrir et de les comprendre ?

    La pathologie du rire est un autre moyen de dcouvrir ses mcanismes et de les comprendre puisque lon a pu dcrire un certain nombre de lsions crbrales, plus ou moins spcifiques, qui saccompagnent des manifestations extrieures du rire. Le rire pathologique est un trouble de comportement et de lhumeur qui fait partie des manifestations typiques de certaines mala-dies ; dans ces cas, le rire na rien de plaisant, ce nest plus un rire de sant mais un rire morbide (Rubinstein, 1983, p. 80).

    Si on ne dsire pas reproduire une citation au complet, on utilise deux crochets et

    trois points [] lorsquon coupe un mot ou plus dune phrase.

    Voici un exemple de citation incomplte :

    La pathologie du rire est un [] moyen de dcouvrir ses mcanismes et de les comprendre []. Le rire pathologique est un trouble de comportement et de lhumeur qui fait partie des manifestations typiques de certaines maladies ; dans ces cas, le rire na rien de plaisant, ce nest plus un rire de sant mais un rire morbide (Rubinstein, 1983, p. 80).

  • 30 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Si on dsire prsenter une citation dans la langue dorigine dun auteur tranger,

    la traduction franaise de cette citation est donne immdiatement dans une note infra-

    paginale. Si on prfre emprunter lide dun auteur, on doit en donner immdiatement

    la rfrence, entre parenthses, comme dans lexemple suivant.

    Voici lexemple dun emprunt :

    Weick (1987) dfinit la fiabilit comme un non-vnement dynamique.

    Toute citation est reproduite parfaitement, avec ses fautes dorthographe ou ses

    mots incorrects. Dans ce cas, on indique son dsaccord en ajoutant, entre parenthses et

    en italique, ladverbe latin (sic), qui signifie ainsi.

    2.1.1 La ponctuation dans une fin de citation

    Voici les rgles de ponctuation en fin de citation dans le texte :

    Si la phrase dans laquelle sinscrit la citation est interrogative ou exclamative, il faut toujours mettre le point dinterrogation ou dexclamation lextrieur du guillemet fermant. Ex. : Est-ce que lacteur a dit : le film commence ?

    Si la phrase dans laquelle sinscrit la citation se termine avec la rfrence son auteur (Dufour et Lamothe, 2000), la phrase doit toujours se terminer avec un point aprs la parenthse fermante de la rfrence et aucun point nest mis la fin de la citation. Par exemple : Je retiendrai les commentaires dun auteur trs populaire : Est-ce que le film a commenc ? (Pitt, 2003, p. 136). Ou encore : Lapierre (2004) dit : Que le film commence (p. 136).

    Dans tous les autres cas, il faut suivre les rgles suivantes :

    Si la citation dbute par une lettre minuscule, la ponctuation finale est lextrieur du guillemet fermant. Par exemple : Soulignant elle aussi que le film a commenc , Dion montre ainsi son approbation. Ou encore : Lauditoire trouve que le film tarde commencer . Par exemple : Pitt (2003) trouve que le film tarde commencer (p. 136).

    Si la citation dbute par une lettre majuscule, la ponctuation finale est lintrieur. Par exemple : Lacteur a dit : Est-ce que le film a commenc ? Ou encore : Aprs que lacteur ait dit : Que le film commence ! le film a commenc. Et aussi : Au dbut du film, lacteur dit : Que le film commence !

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 31

    2.2 les numrations

    Une numration comporte une proposition dintroduction suivie des diffrentes

    parties de lnumration proprement dite. Trois situations peuvent se prsenter :

    A. La proposition dintroduction est interrompue par lnumration ;

    B. La proposition dintroduction nest pas interrompue par lnumration ;

    C. Lnumration est situe lintrieur dune phrase ou dun paragraphe.

    Lorsque la proposition dintroduction sert annoncer lnumration, comme nous

    le faisons maintenant, voici la dmarche suivre :

    1. Terminez la proposition dintroduction par un deux-points ;

    2. Commencez le premier mot de chaque numration par une majuscule, prcde par un chiffre (1., 2., 3., etc.) ou par une lettre majuscule (A., B., C., etc.) quon fait suivre dun point ;

    3. Terminez chaque partie de lnumration par un point-virgule ;

    4. Terminez lnumration par un point.

    Lorsque la proposition dintroduction et lnumration sont parties intgrantes

    dune mme phrase, le deux-points nest pas ncessaire. Pour prsenter une telle nu-

    mration, comme dans le cas prsent, il faut

    a) commencer la proposition dintroduction par une majuscule ;

    b) commencer chaque partie de lnumration par une minuscule, prcde par les signes a), b), c), etc., par les signes 1o, 2o, 3o, etc. ou, encore, par des demi-tirets () sans tre suivis dun point ;

    c) terminer chaque partie de lnumration par un point-virgule ;

    d) terminer lnumration par un point.

    Lorsque lnumration est situe lintrieur dune phrase ou dun paragraphe, on

    identifie ses diffrentes parties par des lettres minuscules suivies dune parenthse et on

    les spare par une virgule. Lorsque les lments de lnumration contiennent dj une

    virgule, ceux-ci sont plutt spars par un point-virgule.

  • 32 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Voici lexemple dune numration situe lintrieur dune phrase :

    Les principaux mcanismes du vieillissement sont a) le vieillissement des cellules,

    b) lhrdit, c) laccumulation de graisse dans les tissus, d) la diminution des marges de

    scurit de lorganisme, e) ladaptation lenvironnement.

    En rdigeant les diffrentes parties de lnumration, on se souviendra quel-

    les doivent toujours commencer par des mots de mme catgorie grammaticale (un

    infinitif, un impratif ou un substantif, par exemple). Ainsi, si la premire partie de

    lnumration commence par un impratif, toutes les autres commenceront galement

    par un impratif. Enfin, les numrations lextrieur dun paragraphe sont saisies

    simple interligne.

    2.3 les tableaux et les figures

    On utilise les tableaux ou les figures (graphiques, illustrations, schmas, photogra-

    phies, etc.) pour simplifier la prsentation de certaines informations ou pour donner du

    poids une argumentation. Les principales rgles de prsentation des tableaux et des

    figures sont numres ci-dessous.

    Pour les tableaux et les figures, on doit

    a) utiliser une numration continue pour lensemble de louvrage ;

    b) centrer et placer, en haut du tableau ou de la figure le mot Tableau ou Figure , son numro et son titre. Le titre est saisi simple interligne, en minuscules et avec une majuscule initiale ;

    c) indiquer, en Times 10 points, immdiatement en-dessous du tableau ou de la figure, la source de linfor mation sil y a lieu. Cette information est complte ou la mme que celle trouve dans les rfrences bibliographiques ;

    d) mentionner dans le texte, immdiatement avant son insertion, la prsence dun tableau ou dune figure ;

    e) respecter les marges et la pagination utilises pour lensemble de louvrage ;

    f) placer les tableaux et les figures dans les annexes lorsquils occupent plus dune page dans le corps du texte.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 33

    Dans le cas des tableaux uniquement :

    1. Seuls les tableaux prsentant des donnes compiles et analyses sont placs dans le corps du texte. Sinon, ils sont placs dans les annexes ;

    2. Les donnes sont prsentes selon le systme international dunits moins quelles ne soient recopies textuellement dun tableau o elles ne ltaient pas ;

    3. Ils sont encadrs ;

    4. On laisse suffisamment despace entre les ranges et les colonnes pour que les don-nes soient lisibles ;

    5. Les ranges sont spares par une interligne ou par une ligne (discrte) ;

    6. Dans les colonnes, les chiffres sont aligns sur la virgule des dcimales ou sur les chiffres des units ;

    7. Lorsquun texte assez long est insr dans les ranges et les colonnes, on utilise des abrviations. Lorsque celles-ci peuvent tre difficiles comprendre, leur significa-tion est donne immdiatement au bas du tableau. Un appel de note, qui peut tre un astrisque, est plac aux endroits appropris ;

    8. Si, exceptionnellement, le tableau est prsent horizontalement, son titre est situ du ct gauche de la page.

    Pour ce qui est des figures :

    1. Elles sont encadres, dans la mesure du possible ;

    2. Les mots, lintrieur de la figure, sont saisis (et non manuscrits) en ligne droite ;

    3. La lgende qui dcrit et explique la figure est place immdiatement sous la figure ;

    4. La lgende est saisie, tout au long de la figure, en minuscules et simple interligne. Lorsquelle occupe moins dune ligne, elle est centre. Sinon, elle est aligne la marge de gauche et justifie droite.

    2.4 les titres et les sous-titres

    Les titres et les sous-titres ont pour fonction principale de faciliter la lecture en

    faisant bien comprendre lorganisation de la matire et les niveaux hirarchiques de

    louvrage. Ils ne font pas partie du texte. Tout titre doit tre explicite afin de ne pas obli-

    ger le lecteur lire le texte qui le suit pour savoir de quoi il sagit. Il est prfrable de ne

  • 34 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    pas utiliser darti cles ni de tournures ngatives ou dinversions dans un titre ou dans un

    sous-titre. On ne retrouve jamais de guillemets, de parenthses ou de point final dans un

    titre, except dans le cas du point dinterrogation et du point dexclamation.

    Les titres de chapitre, prcds des appellations Premier chapitre, Deuxime cha

    pitre, etc., sont indiqus en majuscules et en caractres gras, centrs en haut de la page.

    Les grandes divisions dun chapitre (1., 2., 3., etc.) sont indiques en majuscules. Les

    sous-titres de deuxime division (1.1, 1.2, 1.3) sont indiqus en minuscules et en carac-

    tres gras. Les rubriques de troisime et quatrime division (1.1.1, 1.2.1, 1.2.1.1, etc.)

    sont prsentes en minuscules et en italiques. Pour tous ces titres et ces sous-titres de pre-

    mire, deuxime, troisime et quatrime division, le texte correspondant commence sous

    la rubrique. La cinquime division nest pas numrote. Elle est indique en minuscules

    et en italique, et le texte correspondant commence sur la mme ligne que la rubrique qui

    est suivie dun point.

    2.5 les signes de ponctuation

    On ne doit pas utiliser lespace avant lapostrophe dans llision normale, lapos-

    trophe dans llision exceptionnelle, la barre oblique, le crochet fermant, le deux-points

    dans les heures numriques, le guillemet anglais fermant, le petit guillemet fermant, la

    parenthse fermante, le point final dune phrase, le point abrviatif, les points de suspen-

    sion, les points elliptiques quand ils sont entre crochets, le trait dunion, la virgule et

    la virgule dcimale. Selon que lon dispose de lespace fine ou non, on a le choix de

    luti liser ou de ne mettre aucun espace avant les appels de note, lastrisque, le point

    dexclamation, le point dinterrogation et le point virgule. De la mme manire, on a

    le choix dutiliser lespace fine ou inscable avant le guillemet fermant et la tranche

    de trois chiffres dans une quantit. On doit utiliser lespace scable avant les symboles

    arithmtiques + x : ; / = , le crochet ouvrant, le guillemet ouvrant, le guillemet

    anglais ouvrant, le petit guillemet ouvrant, la parenthse ouvrante, les prfixes dunits

    (p. ex. : k, M) et le tiret long lintrieur dun texte. On doit utiliser lespace inscable

    avant le deux-points, le pourcentage %, le symbole $ et le symbole F, le symbole h dans

    une heure complexe, les symboles dunits (p. ex. : cl, m, cm, km, kg, ko, Mo).

    On ne doit pas utiliser lespace aprs lapostrophe dans llision normale, la barre

    oblique, le crochet ouvrant, le deux points dans les heures numriques, le guillemet anglais

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 35

    ouvrant, le petit guillemet ouvrant, la parenthse ouvrante, les points elliptiques quand

    ils sont entre crochets, les prfixes dunits, le trait dunion et la virgule dcimale. Selon

    que lon dispose de lespace fine ou non, on a le choix de lutiliser ou dutiliser lespace

    inscable aprs le guillemet ouvrant et les tranches de trois chiffres dans une quantit. On

    doit utiliser lespace scable aprs lapostrophe dans llision exceptionnelle, les appels

    de notes, lastrisque, les symboles arithmtiques, le crochet fermant, le deux-points, le

    guillemet fermant, le guillemet anglais fermant, le petit guillemet fermant, la parenthse

    fermante, le point dexclamation, le point dinterrogation, le point final dune phrase, le

    point abrviatif, le point-virgule, les points de suspension, le pourcentage, le symbole $,

    le symbole F, les symboles dunits, le tiret long lintrieur dun texte et la virgule.

    Notez que certains espaces sont obligatoires entre les diffrents lments dune

    notice bibliographique. Ce point est abord au troisime chapitre.

    2.6 les abrviations

    Tout en maintenant le principe quil est prfrable dviter lusage dabrviations,

    certaines contraintes despace, particulirement dans les tableaux et les rfrences

    biblio graphiques, peuvent obliger y recourir. Lorsquon dsire abrger un mot ou un

    groupe de mots, lusage veut quon crive ces mots en entier la premire fois quils

    apparaissent dans le texte et quon introduise immdiatement aprs, entre parenthses

    ou entre crochets, si lextrait quil contient est dj entre parenthses , leur abrviation,

    leur sigle ou leur acronyme.

    Labrviation des mots, comme lutilisation des sigles et des acronymes, ne se

    fait pas au hasard. On doit respecter les rgles nonces dans les ouvrages spcialiss.

    Rappelons quon abrge un mot, ou un groupe de mots, soit en conservant seulement la

    premire lettre, soit en retranchant certaines lettres finales, soit par suppression des lettres

    intrieures (p. ex. : R. arch. pour Revue archologique, p. pour page). On ajoute un point

    abrviatif la fin des mots quon a abrgs, sauf si la dernire lettre de labrvia tion est

    celle du mot entier.

  • 36 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Tableau 1 Quelques abrviations courantes et leur signification

    Abrviation Signification Abrviation Signification

    a/s lattention de m mtre

    app. appartement M. Monsieur

    append. appendice MM. Messieurs

    art. article Mme Madame

    boul. boulevard Mmes Mesdames

    chap. chapitre Me Matre

    C.P. case postale no numro

    Cie compagnie nos numros

    c. contre p.p. par procuration

    c.--d. cest--dire p. ex. par exemple

    d. date p. page

    dir. directeur, direction s. sicle

    Dr docteur s.d. sans date

    d. dition sect. section

    ex. tabl. tableau

    exempl. exemplaire t. tome

    fasc. fascicule trad. traduit par

    fig. figure vol. volume

    ill. illustration 1er premier

    inc. incorpor 1re premireintrod. introduction 2e deuxime

    km kilomtre

    exemple

    Les mots abrgs ne prennent pas la marque du pluriel, part quelques exceptions

    telles Mmes, Drs, nos. Le trait dunion existant dans un mot ou dans une srie de mots

    subsiste dans leur abrviation (p. ex. : c.--d. pour cest--dire). On utilise labrviation

    franaise de prfrence labrviation latine (p. ex. : c.--d. plutt que i.e., c. pour contre

    plutt que vs). Un mot abrg est coup avant une voyelle et non avant une consonne (p.

    ex. : chap. et non cha. pour chapitre, av. et non ave. pour avenue). On ne coupe jamais,

    en bout de ligne, une abrviation, un sigle ou un acronyme. Nous avons donc rpertori,

    au tableau 1, les abrviations les plus courantes et leur signification et, au tableau 2, les

    abrviations des tats et des territoires amricains.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 37

    Tableau 2 Les abrviations des tats et des territoires amricains et leur signification

    Abr. Signification Abr. Signification Abr. Signification

    AL Alabama KS Kansas OH Ohio

    AK Alaska KY Kentucky OK Oklahoma

    AS American Samoa LA Louisiana OR Oregon

    AZ Arizona ME Maine PA Pennsylvania

    AR Arkansas MD Maryland PR Puerto Rico

    CA California MA Massachussetts RI Rhode Island

    CZ Canal Zone MI Michigan SC South Carolina

    CO Colorado MN Minnesota SD South Dakota

    CT Connecticut MS Mississippi TN Tennessee

    DE Delaware MO Missouri TX Texas

    DC District of Columbia MT Montana UT Utah

    FL Florida NE Nebraska VT Vermont

    GA Georgia NV Nevada VA Virginia

    GU Guam NH New Hampshire VI Virgin Islands

    HI Hawa NJ New Jersey WA Washington

    ID Idaho NM New Mexico WV West Virginia

    IL Illinois NY New York WI Wisconsin

    IN Indiana NC North Carolina WY Wyoming

    IA Iowa ND North Dakota

    American Psychological Association (2001). Publication manual of the American Psycholo gical Association (5e d.) (p. 218). Washington, DC : APA (1re d. 1952).

    2.7 le systme international dunits

    Toute thse doit respecter les normes du systme international dunits. Nous vous

    suggrons de vous procurer un manuel de rfrence ce sujet, soit, par exemple, celui du

    ministre de lIndustrie et du Commerce du Qubec, Bureau de la normalisation (1977).

    Le tableau 3 expose les cas les plus frquemment rencontrs, avec des exemples.

  • 38 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Tableau 3 Le systme international dunits : les cas les plus frquemment rencontrs

    cas exemples

    Une phrase ne commence jamais par un nombre crit en chiffres. Il y avait 25 personnes l-bas. Onze dentre elles se levrent.

    Les pourcentages, les fractions, les nombres infrieurs zro et les rapports scrivent toujours en chiffres arabes.

    0,8 25,2 %

    Les signes (%, $, etc.) sont dtachs du nombre par un espace protg (inscable).

    3,5 % 25 $

    Les nombres entiers sont toujours spars des dcimales par une virgule. Si la valeur du nombre est infrieure 1, on fait prcder la dcimale du zro.

    3,14 3,1416 0,25

    La virgule nest jamais utilise pour indiquer les milliers. Les tranches de trois chiffres sont spares par un espace protg (inscable).

    2 225 442,37 1 272,32

    Lheure est indique comme dans les exemples ci-joints (sans espace et sur une priode de 24 heures) lorsquil sagit dun moment prcis.

    05 : 26 : 12 18 : 45 : 17

    Lheure est indique comme dans les exemples ci-joints (avec des espaces et sur une priode de 24 heures) lorsquon veut indiquer une dure.

    2 h 25 min 5 s 14 h 17 min

    La date, en chiffres, est indique comme dans lexemple ci-joint (anne, mois et jour spars par un trait dunion).

    1996-01-25

    Un symbole de grandeur ou dunit de mesure ne comporte pas de point abrviatif, except la fin dune phrase.

    Cette table mesure 2 m alors que celle-ci mesure 3 m.

    Un symbole de grandeur ou dunit de mesure ne prend jamais la marque du pluriel.

    2 h 25 g

    La temprature est indique en degrs Celsius. 27 C

    Les nombres entre 1 et 9 inclusivement sinscrivent en toutes lettres. Il y avait deux personnes la runion.

    Si deux chiffres se trouvent dans la mme phrase dont un est suprieur 9 et lautre est infrieur 10, on les crit en chiffres.

    Il y avait de 8 12 personnes la runion.

    2.8 les notes

    Les notes servent clarifier (complter, confirmer, commenter) un aspect du texte

    en ajoutant une explication ou une prcision ce quon vient dcrire. Les notes sont

    utiles, mais non essentielles, la comprhension du texte lui-mme. Elles sont donc

    facultatives et il ne faut pas en abuser. Dans le texte, les notes sont signales par un

    appel de note2, en chiffres arabes, placs en exposant, sans parenthses et sans espace

    aprs le mot concern par la note.

    Lappel de note est plac la fin de la phrase, avant le signe de ponctuation, si la

    note porte sur toute la phrase. Si on doit ajouter une note la suite dune citation, lappel

    de note se place aprs la ponctuation et les guillemets fermants (dans le cas dune citation

    2 Voici un exemple de note place en bas de page.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 39

    entre guillemets). Lappel de note se place toutefois aprs la ponctuation dans le cas

    dune citation hors texte. Notez toutefois que lappel de note se place aprs le point

    (abrviatif) dune abrviation. Les notes sont places en bas de page. Le texte des notes

    est saisi simple interligne et 10 points.

  • Troisime chapiTre

    la rdacTion eT la prsenTaTion des rfrences

    Ce chapitre comprend deux parties. La premire est consacre la prsentation des

    rfrences dans le texte et la deuxime, la prsentation des rfrences bibliographiques.

    1. LA PRSENTATION DES RFRENCES DANS LE TExTE

    Lorsque, dans un texte, on voque lide dun autre auteur, on doit indiquer la

    source de cet emprunt, immdiatement aprs, entre parenthses. La rfrence complte

    de louvrage cit (auteur, date, titre, lieu ddition, maison ddition, etc.) est, quant

    elle, prsente la rubrique Rfrences bibliographiques.

    Lide emprunte peut provenir dune ou de plusieurs personnes, de plusieurs publi-

    ca tions, de plusieurs personnes portant le mme nom de famille, dun ouvrage sous

    presse, etc.

    Des rgles de rdaction sont prvues pour chacun de ces cas. Ces rgles sont expo-

    ses dans les pages suivantes o elles ont t regroupes en trois tableaux. Le tableau 4

    traite des rfrences un seul auteur ; le tableau 5 prsente les rfrences plusieurs

    auteurs ; le tableau 6 regroupe des cas spciaux.

    Remarquez que, dans une rfrence, on doit ajouter le ou les numros de page

    lorsque cette rfrence porte sur un passage prcis de louvrage mentionn. Dans ce

    cas, on ajoute une virgule aprs la date, puis labrviation p. suivie dun espace protg

    (inscable) avant le numro de la page. De plus, le signe & nest jamais utilis en fran-

    ais au lieu de et . Vous trouverez, dans les tableaux qui suivent, lapplication de ces

    rgles de prsentation.

    Les utilisateurs dun logiciel permettant de grer les rfrences (p. ex. : ProCite)

    doivent noter que lorsque le nom dun auteur apparat dans le texte comme faisant par-

    tie intgrante dune phrase, il ne peut pas tre trait correctement par le logiciel. Cest

    notamment le cas lorsque lon emprunte lide dun auteur. Ltudiant doit alors lui-mme

    sassurer que la mention apparatra dans la rubrique des Rfrences bibliographiques.

  • 42 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Tableau 4 La prsentation des rfrences dans le texte

    cas procdures exemples

    Lauteur est dj mentionn dans le texte.

    Indiquer lanne ddition de louvrage, entre parenthses.

    Lapointe (2000) considre lindice boursier [].

    Lauteur nest pas mentionn dans le texte.

    Indiquer le nom (pas le prnom) et lanne ddition, entre parenthses, la fin de la rfrence.

    Comme le confirme une tude rcente (Savoie, 1998), [].

    Lanne de publication est mentionne dans le texte.

    Voir lexemple ci-joint. En 1997, un rapport de lOCDE sur le commerce lectronique [].

    Plusieurs publications dun mme auteur.

    Sparer les annes ddition par une virgule.

    [] dans ladoption des quipes semi-autonomes (Manz, 1986, 1992, 1997).

    Plusieurs publications dun mme auteur, la mme anne.

    Introduire les lettres a, b, c, etc., en italiques, aprs lanne ddition (sans espace).

    Pour Tremblay (1996a, 1996b, 2001), le contexte social transforme jusqu un certain point les modles thoriques.

    Plusieurs rfrences une mme publication du mme auteur se sui vent dans le texte.

    Mentionner lauteur seulement la premire fois ; les autres fois, indiquer Ibid., en italiques et entre parenthses.

    Lefebvre (1999) souligne que lentre-prise virtuelle est sans frontire (p. 24). Elle est en outre le fait de multinationales respon sables de produits complexes (Ibid., p. 21).

    Une rfrence une autre publication ou un autre auteur doit tre intercale.

    Rcrire la rfrence au premier auteur, au complet.

    Dans son analyse du changement, Rondeau (2000) considre que les stratgies []. De mme, Hafsi (1998) croit que [] ainsi un modle de mise en uvre peut merger (Rondeau, 2000).

    Tableau 5 La prsentation des rfrences plusieurs auteurs dans le texte

    cas procdures exemples

    Des auteurs diffrents ; des annes ddition diffrentes pour une mme ide avance.

    Prsenter les auteurs par ordre alphabtique, quelles que soient les annes ddition.

    Les sparer par un point-virgule.

    [] visant le dveloppement dune pistmologie de la pratique (Pearson, 1989 ; Schn, 1983).

    [] les taux dchec de la ringnierie (Audet, 1996 ; Jacob, 1998 ; Shapiro, 1996).

    Une publication collective. Mentionner tous les auteurs la premire fois seulement.

    Par la suite, dans le reste du texte, indiquer seulement le premier auteur et ajouter et al., en italique.

    La perlute & nest jamais uti li se en franais au lieu de et sauf dans une raison sociale.

    [] pouvant favoriser lengagement organisationnel (Fabi, Martin et Valois, 1999).

    Dans la mme veine, Fabi et al. (1999) croient [].

    Les auteurs mentionns dans la rfrence portent le mme nom de famille.

    Mentionner les auteurs par ordre alphabtique de leur prnom, quelles que soient les annes ddition.

    Indiquer les initiales du prnom avant le nom.

    (g.-R. Roy, 1990 ; J. Roy, 1991 ; M. Roy, 1989)

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 43

    Tableau 6 La prsentation des rfrences dans le texte : des cas spciaux

    cas procdures exemples

    Louvrage do est tire la rfrence est sous presse.

    Le mentionner entre parenthses et sans date.

    Dans un ouvrage encore indit, Coderre (sous presse) prsente [].

    Louvrage ou le texte na jamais t publi et il nest pas class dans une bibliothque.

    Donner la rfrence complte dans une note infrapaginale.

    Ne pas mentionner cette rfrence sous la rubrique Rfrences biblio graphiques.

    La recherche doit sintresser leffet global 2 [].

    2. Prvost (2000). La recherche en science sociale. Document indit.

    Louvrage est une thse ou un mmoire class en biblio-thque mais non publi.

    Procder comme pour les ouvrages publis et indiquer la rfrence complte sous la rubrique Rfrences biblio graphiques.

    Dans sa thse de doctorat, Audet (2001) soutient que [].

    Louvrage est une communication scientifique donne un congrs ou un colloque.

    Procder comme pour les ouvrages publis et indiquer la rfrence complte sous la rubrique Rfrences biblio graphiques.

    Lors du dernier congrs de lAIPTLF, Bergeron (2000) affirme [].

    La source est de seconde main .

    Indiquer les deux annes ddition.

    Ajouter dans avant louvrage do on a tir linformation et faire prcder dune virgule.

    Dubreuil (1947, dans Denault, 1978) avait dj mentionn que [].

    (Notez quon nindique pas la date de louvrage original lorsque lauteur est pass lhistoire comme dans cet exemple : Aristote (dans Neatwoman, 1963) affirmait que []).

    2. LA PRSENTATION DES RFRENCES BIBLIOgRAPHIQUES

    Tous les ouvrages mentionns dans le corps de la thse et seulement ceux-l, sont

    rpertoris, par ordre alphabtique dauteurs, dans la rubrique Rfrences bibliogra

    phiques. Chaque notice bibliographique est complte et est constitue par lensemble

    des informations qui permettent de retracer un ouvrage. Ces informations se prsentent

    dans lordre qui suit :

    1. Le nom de lauteur, en minuscules, except la majuscule initiale ;

    2. Linitiale du prnom de lauteur ;

    3. La contribution de lauteur, sil y a lieu (p. ex. : d., dir., coord.) ;

    4. Lanne de parution de louvrage (entre parenthses) ;

    5. Le titre complet, incluant le sous-titre, sil y en a un ;

    6. Le nom du traducteur, sil y a lieu ;

    7. Le numro ddition (except lors de la premire dition) ;

    8. Le nom de la collection, sil y a lieu ;

  • 44 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    9. Le lieu de publication ;

    10. Le nom de la maison ddition ou de lorganisme qui a ralis louvrage ;

    11. Lanne de la premire dition, sil y a lieu (entre parenthses).

    En ce qui concerne le nombre total de pages des livres (publications individuelles

    ou collectives), il nest pas indiqu dans les rfrences bibliographiques. Par contre, si

    quelques pages seulement ou un chapitre ont t consults, ces pages doivent figurer

    dans la notice bibliographique. Cette indication apparat avant le lieu de publication de

    louvrage et doit tre prcde de la mention In et du titre de louvrage do sont tires

    les pages. Les pages dun article tir dun priodique doivent galement tre indiques.

    Les informations fournir sont prcises dans les tableaux qui suivent.

    propos des espaces obligatoires entre les lments dune notice bibliographique,

    on laisse un seul espace aprs chaque virgule, avant le dbut dune parenthse, aprs le

    point, aprs le deux-points, aprs le point dune initiale et celui dune abrviation.

    Pour les rfrences en langue anglaise (ou toute autre langue trangre), les

    informa tions concernant le numro ddition (3e d., et non 3rd ed.), labrviation p. (et

    non pp.) avant les numros de pages, les mois de lanne (fvr. et non feb.), le et (et non

    &) entre les noms dauteurs, etc. sont indiques en franais plutt quen anglais. Les

    uti li sa teurs dun logiciel permettant de grer les rfrences (p. ex. : ProCite) doivent

    noter que ces informations, saisies en anglais ou dans une langue trangre, ne sont pas

    traduites par le logiciel. Il appartient donc ltudiant de faire la traduction en franais

    de ces informations dans la rubrique des Rfrences bibliographiques. Les diff rents

    tableaux de ce chapitre prsentent des exemples illustrant ces diverses consignes.

    Tout comme pour les rfrences dans le texte, les diverses faons de procder pour

    prsenter les rfrences bibliographiques sont prsentes dans les tableaux 7 14. Les

    informations regroupes concernent, au tableau 7 les livres, au tableau 8 les publica-

    tions collectives, au tableau 9 les chapitres de livre, au tableau 10 les publications tires

    dactes de colloque ou de congrs, au tableau 11 les articles, au tableau 12 les textes de

    communi cation et les manuscrits non publis, au tableau 13 les manuscrits en voie dtre

    publis et au tableau 14 les rapports de recherche, les mmoires et les thses.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 45

    Tableau 7 La prsentation des rfrences bibliographiques : les livres

    cas procdures exemples

    Un seul auteur. Voyez les exemples ci-joints.

    Observez la faon de prsenter un numro ddition.

    Observez la faon de procder pour un ouvrage traduit.

    Observez la faon de prsenter une rfrence en anglais (ou dans toute autre langue trangre).

    Popcorn, F. (2000). Clicking. Aprs le rapport Popcorn dcouvrez les tendances qui rvolutionneront lan 2000 (Trad. M. Perron). Montral : Les ditions de lHomme (1re d. 1996).

    Freitag, M. (1986). Dialectique et socit (Vol. 1 Introduction une thorie gnrale du symbolique). Montral : ditions coopratives Albert Saint-Martin.

    Kanter, R.M. (1984). The Change Master. Boston, MA : Simon Shuster Touchtone Editions.

    Le nom de lauteur comporte une particule (de, du, de la, van, von, etc.) ou un prfixe (Mac, Mc, St, Ste, etc.).

    La particule ou le prfixe dter- mine lordre alphabtique.

    DAmour, J.-M. (1992). [].

    De Landsheere, g. (1976). [].

    de Lsleuc, H. (1992). [].

    McClane, W.-E. (1993). [].

    St-Arnaud, Y. (1995). [].

    Lauteur est un organisme, une association, un minis-tre, etc.

    Observez comment prsenter le numro ddition dans une rfrence en anglais (ou dans une langue trangre).

    Notez le point qui suit le nom de lorganisme, de lassociation ou autre.

    American Psychological Association (2001). Publication manual of the American Psychological Association (5e d.). Washington, DC : APA (1re d. 1952).

    Ministre du travail. (1996). Les nouvelles pratiques en milieu de travail au Qubec : regard sur des dmarches dans le secteur manufacturier : synthse et tude de cas. Qubec : Les Publications du Qubec.

    Tableau 8 La prsentation des rfrences bibliographiques : les publications collectives

    cas procdures exemples

    Une publication collec-tive avec un directeur de publication.

    Lauteur est le directeur de publication.

    Faire suivre le nom de lauteur de dir., entre parenthses, et dun point.

    Sil y a plusieurs directeurs, les indiquer.

    Observer que linitiale du pr- nom du dernier auteur se trouve aprs son nom et non avant comme on le voit parfois.

    Tremblay, D.-g. (dir.). (1995). Concertation et performance conomi que : vers de nouveaux modles ? Montral : Presses de lUniversit du Qubec.

    Tessier, R. et Tellier, Y. (dir.). (1992). Changement planifi et dveloppement des organisations. Montral : Presses de lUniversit du Qubec.

    Une publication collec-tive sans directeur de publication.

    Indiquer le nom et linitiale du prnom de tous les auteurs.

    Argyris, C. et Schn, D.A. (1974). Theory in practice. Increasing professional effectiveness. San Francisco, CA : Jossey-Bass.

    Collerette, P. et Schneider, R. (1996). Le pilotage du changement Une approche stratgique et pratique. Montral : Presses de lUniversit du Qubec.

  • 46 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Tableau 9 La prsentation des rfrences bibliographiques : les chapitres de livre

    cas procdures exemples

    Le chapitre est tir dun livre.

    Indiquer le nom et linitiale du prnom de lauteur et faire suivre de lanne ddition, entre parenthses, puis dun point.

    Aprs un espace, indiquer le titre du chapitre, suivi dun point.

    Ajouter In (en italique), puis linitiale du prnom de lauteur (ou des auteurs) du livre, suivie de son nom.

    Aprs un espace, ajouter, entre parenthses, (dir.), puis une virgule, puis le titre du livre do est tir le chapitre, en italique.

    Aprs un espace, ajouter, entre parenthses, les pages du livre do est tir le chapitre (faire prcder par p. et un espace protg) et terminer par un point aprs la parenthse.

    Aprs un espace, indiquer ensuite les informations habituelles : nom du traducteur, sil y a lieu, lieu de publication, etc.

    Ouimet, J.-R. (2000). Concilier bonheur humain et rentabilit de lentreprise : mission possible grce de nouveaux outils de management. In T. Pauchant (dir.), Pour un management thique et spirituel (p. 145-162). Montral : Fides.

    Kimberly, J. (1981). Managerial Innovation. In P.C. Nystrom et N.H. Starbuck (dir.), Handbook of organisations design (p. 84-104). Oxford : University Press.

    Von glaserfeld, E. (1981). Introduction un constructivisme radical. In P. Watzlawick (dir.), Linvention de la ralit. Contributions au constructivisme (p. 19-43) (Trad. A.-L. Hacker). Paris : Seuil (1re d. 1981).

    Tableau 10 La prsentation des rfrences bibliographiques : les publications tires

    dactes de colloque ou de congrs

    cas procdures exemples

    La publication est tire des actes dun congrs ou dun colloque ; il y a un diteur.

    Suivre les cinq premires tapes comme pour un chapitre tir dun livre (Tableau 9).

    Inscrire ensuite Actes du colloque (ou du congrs) et faire suivre du titre du colloque ou du congrs et dune virgule.

    Indiquer lendroit o a eu lieu ce colloque (ou congrs) et ajouter une virgule.

    Indiquer les jours et lanne o a eu lieu ce colloque (ou congrs), suivis dune virgule.

    Terminer avec les informations habituelles, comme la dernire tape dun chapitre tir dun livre.

    Rhaume, J. (1998). Sant mentale au travail : quelques stratgies daide, effets voulus et non voulus. In R. Jacob et R. Laflamme (dir.), Stress, sant et inter vention au travail (Tome 7 Gestion des paradoxes dans les organisations, p. 103-112). Actes du 9e congrs de lAssociation internationale de psychologie du travail de langue franaise, Sherbrooke, 27-29 aot 1996. Cap-Rouge : Presses Inter Universitaires.

    La publication est tire des actes dun congrs ou dun colloque ; il ny a pas dditeur.

    Procder comme prcdemment (avec diteur) mais faire suivre immdiatement, aprs In, les informations concernant le congrs ou le colloque.

    Roy, M., Bergeron, J.-L. et Fortier, L. (1998). quipes semi-autonomes de travail : revue de la littrature nord-amricaine et tat de la situation au Qubec. In Actes du dixime congrs de lAssociation interna tionale de psychologie du travail de langue franaise, Bordeaux, 24-27 aot 1998.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 47

    Tableau 11 La prsentation des rfrences bibliographiques : les articles

    cas procdures exemples

    Larticle est tir dun priodique.

    Indiquer le nom et linitiale du prnom de lauteur de larticle ainsi que lanne ddition, entre parenthses, puis ajouter un point.

    Aprs un espace, indiquer le titre de larticle puis ajouter un point.

    Aprs un espace, indiquer, en italique, le nom du priodique, suivi dune virgule.

    Indiquer le volume, en italique, tel quil apparat sur le priodique (chiffre romain ou arabe, selon le cas).

    Sans laisser despace, indiquer immdiatement aprs le numro du priodique, en caractres romains, entre parenthses et faire suivre dune virgule.

    Terminer avec les pages du priodique do est tir larticle. Ne pas ajouter labrviation p. .

    Observer que, lorsque le titre dun article est en anglais, seul le premier mot du titre et, le cas chant, celui qui suit immdiatement le deux-points, portent une majuscule.

    De mme, observer pour le nom du priodique quune seule majuscule est utilise en franais tandis que plusieurs sont utiliss en anglais au dbut de chaque mot.

    Baum, J.R. et Smith, K.g. (2001). A multidimensional model of venture growth. The Academy of Management Journal, 44(2), 292-303.

    Carrier, C. (2000). Experimental implementation of a new creative method to support futurology by small businesses in a strategic management perspective. Journal of Enterprising Culture, 8(2), 121-140.

    Van de Ven, A.H. et Poole, M.S. (1995). Explaining development and change in organizations. Academy of Management Review, 20(3), 510-410.

    Saint-Pierre, L. (1994). La mtacogni-tion, quen est-il ? Revue des sciences de lducation, XX(3), 529-545.

    Le priodique na pas de numro de volume indiqu.

    Procder comme prcdemment et indiquer le numro du priodique en italique.

    Miller, D. (1982). Evolution and revo-lu tion : A quantum view of structural change in organizations. Journal of Management Studies, 19, 131-151.

    Vry, P. (1993). Les logiques industrielles du dveloppement de lentreprise. Revue franaise de gestion, 95, septembre-octobre, 5-13.

  • 48 Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA

    Tableau 12 La prsentation des rfrences bibliographiques :

    les textes de communication (congrs et colloque) et les manuscrits non publis

    cas procdures exemples

    Une communication (non publie) lors dun congrs ou dun colloque.

    Indiquer le nom et linitiale du prnom de la personne qui a donn la communication.

    Aprs un espace, indiquer, entre parenthses, lanne, suivie dune virgule, et le mois o la communication a t donne. Faire suivre dun point et du titre.

    Ajouter ensuite Communication prsen- te et donner toutes les informations concernant le congrs ou le colloque, notam-ment le nom de lassociation qui la organis ainsi que lendroit o il a eu lieu.

    Moreau, E. et Dupuis, R. (1998, mai). Lajustement tchetechnologieindividu et les effets de lutilisation dun systme intelligent sur le travail intellectuel. Communication prsente lors du congrs annuel de lAcfas, Qubec.

    Un manuscrit qui na pas t publi.

    Ajouter la mention Manuscrit non publi aprs le titre.

    Antoncic, B. (1998). Intrapreneurship construct : Integration, crosscultural validation and impact on performance. Manuscrit non publi, Case Western Reserve University, Cleveland, OH.

    Tableau 133 La prsentation des rfrences bibliographiques : les manuscrits en voie dtre publis

    cas procdures exemples

    Un manuscrit sous presse. Ajouter la mention sous presse en minuscules et entre parenthses, la place de la date de publication qui suit normalement le nom de lauteur.

    Campbell, D.H. (sous presse). Innovation : A process or a product ? Creativity and Innovation management, 11(2).

    Un manuscrit soumis pour publication 3.

    Ajouter, la fin de la notice biblio- graphique, la mention Soumis pour publication entre parenthses.

    Van Meick, T. (2001). Cercles de qualit et apprentissage organisationnel. Lille : Univer-sit de Lille 1, Institut dadministra tion des entreprises (soumis pour publication).

    Un manuscrit publi compte dauteur.

    Indiquer, entre guillemets, o et comment ce manuscrit peut tre obtenu.

    Camirand, R. (1999). La veille organisationnelle : un outil pour le diagnostic. Disponible auprs de Richard Camirand, Case postale 502, Tour de la Bourse, Montral (Qubec) H4Z 1J7 .

    3 Notez quun manuscrit en prparation ne doit pas tre inclus dans les rfrences bibliographiques, mais simplement mentionn dans une note infrapaginale.

  • Guide de rdaction et de prsentation des thses dans le cadre du programme de DBA 49

    Ta