guide de mesurage des pressions

Click here to load reader

Post on 22-Oct-2015

24 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Guide de mesurage des pressions

TRANSCRIPT

  • ELECTHICITE DE FFANCEOIBECTIO]I OEs TUDEs ET RECIIEFCHES

    Sorvice Enscmblel dc Producdott

    L . K O R E K

    P159182/015

    O confid.ntilCl Diff. restrgintlrl Diff. EDFI Diff gnralc0 Non signal

    DPARTEMENT ESSAISDivision tMatriel d'Essaisrr

    25, Alle prive - Carrefour PleYel93206 SAI NT-DEN lS - T1. 829.90.00

    GUIDE DE MESURAGE DES PRESSIONS

    Dcembre 1982

    47 Pages.

    e dutn-f*r l"*. 'i.i ' l 5 qn, 6{;E T%ov Et?g : 1 l i l c

  • SOMMAIRE DU GUIDE DE MESURAGE DES PRESSIONS

    I _ DFIN IT IONS - TERMINOLOGIE

    1.1 - Pression1.2 - Units1.3 - Terminologie

    1.3.1 - Pression statique1.32 - Pression dynamique1.3.3 - Pression totale1.3.4 - Pression absolue1.3.5 - Pression effective1.3.6 - Diffrence de pression

    I I - PRISES DE PRESSION STATIOUE

    2.1 - Fluide au repos2.2 - Fluide en mouvement

    2.2.1 - Prise de pression la paroi (normale)2.2.2 - Prise de pression la paroi avec plaque de guidage2.2.3 - Prises de pression au sein du fluide

    2.2.3.1- Prise double plaque de guidage2.2,3.2 - Tube de Prandtl2.2.3.3 - Disque deSer

    t I I - PRISES DE PRESSION TOTALE

    3.1 - Tube de Pitot simple32 - Sonde type Panier

    IV _ PRISES DE PRESSION DYNAMIOUE

    Tubes de pitot souble

    V - LES DIFFRENTS TYPES DE MESURE DE PRESSION

    5.1 - Classement par nature du fluide :

    - pression d'eau- pression de vapeur

    - suprieure la PAT- infrieure la PAT

  • - pression de gaz

    - suprieure la PAT- infrieure la PAT

    - mesures en diPhasique

    5.2 - Ctassement par la forme de la pression mesurer :

    - Pression Permanente en moyenne- fluctuations de pression frquence leve'

    5.3 - Mesure des diffrences de pression.

    VI - CONDITIONS D'INSTALLATION DES TRANSMETTEURS DE PRESSION

    6.1 - Gnralits sur I'emplacement et le raccordement des priseset des tubulures.

    62 - Garactristiques principales connatre avant montage'6.3 - Montage des transmetteurs

    6.3.1 - Mesure de pressions permanentes en moyenne

    6.3.1.1 - Mesure de pressions absolues ou effectives

    6.3.1.1.1 - Pression eau6.3.1.12 - Pression de vaPeur6.3.1.1.3 - Pression de 9z

    6.3.12 - Mesure de diffrence de pression

    6.3.12.1 - Pression eau6.3.122 - Pression vapeur6.3.12.3 - Pression gaz6.3.12.4 - Mesure de niveaux

    6.32 - Mesures en diPhasique6.33 - Mesure de fluctuations de pression

    VI I - CORRECTTONS DE MESURE

    7.1 - Corrections dues au montage7 .2 - Corrections dues l'talonnage.

  • 1 .

    I _ DFINITIONS _ TERMINOLOGIE

    1.1 - Pression

    La presion se dfinit comme tant le quotient de la un lment de surface plane par la surface de cet lment :

    FP - -

    S

    quations aux dimensions :

    force qui s'exerce normalement

    FSP

    1.2 - Units

    LT-2

    v1 r'2

    ML2M

    Le seul systme d'units lgal est le Systme International (S.1.). L'unit de pressionest le Pascal (Pa) (ou Newton p", 12) : Pression uniforme qui agissant sur une surface planede 1 m2,exerce perpendiculairement cette surface une force de 1 Newton

    Mult iples :le mi l l ibarle bar

    mbar : 1o2 Pa: to5 Pa

    t.g - I"''j1PlSglg1.3.1 - Pression statiquePs

    Fluide au reoos : c'est la FORCE exerce perpendiculairement un lment de surface,par unit de surface de cet lment.

    Proprit : En un point matriel (lment de surfacedS dont dS * O), d'un f luide au REPOS, la mmepression P, s'exerce d'une faon uniforme dans toutesles directions.

    Fluide en mouvement : c'est la FORCE exerce perpendiculairement un lmentde surface, par unit de surface de cet lment, lorsque les vecteurs vitesses de l'coulementsont parallles l'lment de surface.

    r l= - _ :

    * / ---..-J_

    ztt

  • 2.

    P, - Pression statique P, la paroi d'une conduite

    - V , l

    - ' Y Z . v3l "I P. - pression statique elt un point de l'coulements

    Consquence : La pression statique dans un coulement (y compris la paroi de laconduite) ne peut tre mesure que dans une direction perpendiculaire au vecteur vitesse au pointconsidr.

    1.32 'Pression dYnamique -P6

    C'est la force, engendre par la quantit de mouvement du fluide, qui s'exerce perpen-diculairement un lment de surface par unit de surface de cet lment.

    d,

    P d :

    P _

    Pvz Pascal2

    masse volumique du fluide

    Consquence : La pression DYNA$IO-U-E ne peut se mesurer que dans le mme sensque celui du vecteur vitesse qui existerait au point considr en l'absence de tout obstacle (pointd'arrt).

    Nota : Elle ne peut se mesurer seule, (voir paragraphe 1 .3'3)

    1 .3.3 - ltefli-o_l'_ jg!e!_t__..1_r

    Dans un coulement, c'est en un point considr la somme de la pression statique Pset de la pression dynamique P6.

    P t A = P s A * P d A

    Remarque : Comme la pression dynamique, elle ne peut se mesurer directement que

    dans le mme sens gue celui du vecteur vitesse qui existerait au point considr en l'absence detout obstacle (Point d'arrt).

    V+tl

    A

  • 3.

    1.3.4 - Pression absolue

    C'est la pression mesure en prenant comme rfrence d'origine le vide parfait.

    1.3.5 - Pression effective

    Pression mesure en prenant comme rfrence d'origine la pression atmosphriqueinstantane au lieu de mesure :

    Pression absolue = Pression effective + Pression atmosphrique.

    1.3.6 - Diffrence de pression

    C'est la diffrence des pressions statiques absolues entre deux points d'un mme fluideou entre deux fluides diffrents. Le terme pression diffrentielle est souvent utilis lorsqu'ils'agit de la diffrence de pression engendre par un organe dprimogne servant la mesured'un dbit.

    Ouand le terme (PRESSIOND tout court est employ, il est sous entendu qu'il s'agitde rPression Statique>.

  • 4 .

    II _ PRISES DE PRESSION STATIOUE

    2.1 - Fluide au repos

    La pression statique est la mme en tous les points d'une mme section horizontale.La prise de pression peut tre quelconque et situe en n'importe quel point et oriente de faonquelconque.

    2.2 - Fluide en mouvement

    2.2.1 - Prise de pression la paroi, type normal

    L'axe de la prise de pression doit toujours tre normal au plan tangent la paroipoint ou cette prise dbouche dans la paroi quelle que soit la nature de cette dernire.

    Diamtre du trou de prise de pressionll faut que le trou de prise de presion ne constitue pas une singularit venant perturber

    la direction du vecteur vitesse au point de mesure, il devra tre du petit diamtre possible. Le vecteurvitesse doit toujours rester perpendiculaire l'axe du trou afin d'viter l'existence de la moindrecomposante dynamique le long de cet axe.

    Les valeurs du diamtre d du trou de prises de pression pourront tre les suivantes enfonction du diamtre D de la tuyauterie.

    D ( 5 0 m m 2 < d ( 4 m m

    5 0 < D < 1 0 0 0 m m d : 6 m m

    1 0 0 0 < D 6 < d = < 9 m m

    Des diamtres infrieurs peuvent tre utiliss. Les valeurs ci-dessus sont prconises pour

    viter les bouchages.

  • 5.

    Le dbouch du trou de prise de presion l'intrieur de la paroi doit tre parfaitement

    net, sans asprits, creux ou bavures de perage'

    Pour un diamtre intrieur de tuyauterie gal D :

    - La prise de pression statique sera dispose une distance suprieure 5 Dde toute

    irrgularit symtriqueamont (changement de section, coudes) ; 10 D de toute irrgularitdissymtrique amont (vanne) et, une distance suprieure 2 D de toute irrgularit aval'Si ces conditions ne peuvent tre obtenues on pourra placer un tranquilliseur en amont ou mul-

    t ipl ier le nombre de prises dans une mme section pour diminuer l 'erreur d'chanti l lonnagedue au profil perturb.

    2.22 - Prise de pression la paroi avec plaque de guidage

    A utiliser lorsque l'coulement est tel que les vecteurs vitesses risquent de ne pas tre

    parallles la paroi au voisinage de la prise de pression. (Applicable dans le cas d'coulementsdans des conduites de grande section).

    runon

  • 6.

    2.2.3 - Prises de pression statique au sein du fluide

    2.2.3.1- Prise de pression double plaque de guidage

    Extension directe de la prise de pression prcdente, elle en diffre par l'adjonctiond'une seconde plaque qui remplace le guidage prcdemment obtenu par la paroi.

    Dispositions tudier dans chaque cas particulier. Attention aux fixations donc auxdispositions mcaniques prendre.

    2.2.3.2 - Sonde de pression statique

    Un tube cyl indrique (en acier inoxydable) d'axe paral lle la vitesse du f luide ettermin l'amont par une calotte hmisphrique est reli un manomtre par un autre tubenormal au premier. La prise de pression statique consiste en une srie de trous circulaires qui'distants, percs dans une section droite du tube et dont le diamtre est de l'ordre de 1 2 mm(1/10 environ du diamtre d du cyl indre). Ces trous (au nombre de 6 10) sont loigns dubout de la calotte d'une distance telle que les vecteurs vitesses perturbs par le nez de la sondeaient repris une direction parallle l'axe de la sonde au niveau de la section comportant les trous,et d'autre part de la tige support qui perturbe l'coulement son voisinage (effet de sillage).

  • 7 .

    vraiesdimensions

    2.2.3.3 - Disque deSer

    o Disque deSer :

    C'est un disque mince plac paralllement la direction de la vitesse du fluide et percd,un petit trou : si le disque est de dimensions assez petites par rapport celles du domaine demesure on peut considrer qu' i l est lch par un courant uniforme de f luide (f ig. a).

    1 2 3 4 5

  • 8 .

    i l l - PRISE DE PRESSION TOTALE(Pression totale 'voir paragraphe 1.3.3).

    3.1 - Tube de Pitot Simple (ou sonde de pression d'arrt)

    Les dispositions constructives seront conformes au schma ci-dessous et aux recomman-dations suivantes :

    Le diamtre d du tube ne dpassera jamais 15 mm. ll devra touiours tre assez petitpour que la sonde soit suffisamment fine afin de perturber le moins possible l'coulement.

    En fonction du diamtre D de la tuyauterie, les valeurs suivantes de d peuvent treretenues :

    5 0 < D < 1 5 0 m m 3 < d ( 5 m m

    150 < D < 1000 5 < d ( 10mm

    1 O 0 O < D < 2 0 0 0 d : 1 2

    D > O O O d : 1 5

    3.2 - Sonde de pression type panier

    Le principe consiste liminer la composante dynamique de la vitesse du fluidepar l'interposition d'obstacles qui annulent toutes les composantes de la vitesse du fluide per-cutant la sonde.

    Ceci est ralis dans la sonde panier classique et Cans un modle driv,la sonde de Todd.

    Tle perfore

    Laine de verreou oopaux d'acierou bil les.

    to(vt- o '

    ,(!

    o

    EEolo

    Sonde de Todd

  • 9.

    IV - PRISES DE PRESSION DYNAMIOUE(pression dynamique paragraphe 1.3.2).

    4.1 - Tube de Pitot double

    L'application du thorme de conservation de l'nergie totale entre deux sections d'uncoulement qui peut se rduire dans la plupart des cas l'application du Thorme de Bernoulli :

    p + 4 + p g l : c s t e : p ,2 ' '

    montre que^la mesure de la diffrence entre la pression statique P, et la pression dynamique^ p v 2Pd =

    =-

    en un mmepoint lpgZ = 0) permetdeconna t re lav i tesseVdu f lu ideaupoint considr :

    V _

    La mesure de cette diffrence s'effectue l'aide d'une sonde double de pression,constitue par une combinaison de la sonde de pression totale et de la sonde de pression statique( f ig . 12)

    L'influence de la turbulence sur la mesure de lapression dynamique est gnralement ngligeable. En effetl'erreur de lecture est en premire approximation gale

    I t12pa '^ o V'est la composante d'agitation longitu-" 2

    dinale instantane. Pour un coulement trs turbulent,l'cart type VVz est d'environ 1O Y: de la vitesse

    moyenne. L'erreur on!'Z est donc au plus de 1 % de laz

    pression dynamique.

    2 ( P t - P )

    6 10 orifices

  • 10.

    4.2 - Sonde de Recknagel

    Cette sonde (fig. 13) peutfonctionner pour les 5deux sens opposs de courant. Elle permet ainsi de dcelerles courants de retour et d'avoir des orifices de relativementgrandes dimensions (circuits chargs de psussires)'La prise de pression statique place dans le sillage de lasonde mesure une pression infrieure la pression statique. Lemesur est donc plus important gue celui mesurpar un pitot double. Le coefficient d'amplification estde l 'ordre de 1,15.

    4.3 - Sonde Venturi

    6 p o

    sondes

    e t K

    Elles fournissent une diffrence de pressionyL neftement plus grande que les autres

    2:en effet pc est plus petit que popuisque V" )Vo: Po-P=c - f Sco l - , t I

    po-:n'n \S entre /

    uo-

    Po

    2est de l'ordre de 3 5. ll dpend du nombrede Reynolds, de la rugosit et de la formedu divergent.

    Popc

  • 1 1 .

    V _ LES DIFFRENTS TYPES DE MESURE DE PRESSION

    Nous pouvons effectuer deux classements des mesures de pression et traiter partles mesures de diffrences de pression.

    5.1 - Classement par nature du fluide

    Pression d'eau (et de liquides)Pression de vapeur

    - suprieure la pression atmosphrique- infrieure la pression "

    - Pression de gaz- Mesures en diphasique

    5.2 - Classement selon la forme de la pression mesurer

    - Pression permanente en moyenne- Pressions rapidement variables- Fluctuations de pression frquence leve.

    5.3 - Mesure des diffrences de pression

  • 12.

    VI _ CONDITIONS D'INSTALLATION DES TRANSMETTEURS DE PRESSION

    6.1 - Gnralits sur l'emplacement et te raccordement des prises de plgslql

    Une attention doit tre Porte :

    - l'emplacement des prises de pression,- la fixation et l'orientation de la tubulure de prise de pression,- la nature et la disposition des tuyauteries de liaison aux manomtres de mesure

    (nature et diamtre - paisseur en fonction de la pression - limites d'utilisation -pente - cheminement).

    - la disposition de tous les accesoires parfois ncessaires. Vannes d'isolement,pots de purge, de dgazage, de dcantation, de condensation etc."

    Tubulure deprise de pression

    Vanne d'isolement

    Prise depression

    Emplacement

    Bossage

    Dans tous les cas les conditions suivantes devront tre remplies :

    A. Possibilit d'intervenir sur le transmetteur de mesure en toute scurit sans avoir interrompre l'coulement dans une tuyauterie ou vidanger un circuit ou unrservoir.

    B. Absence de poches d'air ou de gaz dans les liaisons remplies de liquide, absencede bouchons de liquide dans les tuyauteries remplies de gaz.

    l l faut :

    - Respecter les pentes minimum imposes pour les tubulures et les tuyauteries del ia ison.

    - Donner aux coudes un rayon de courbure suffisant.

  • 1 3 .

    - viter les points hauts(l'rluide) et les poins bas (gaz). Sinon disposer un pot de purge chacune de ces singularits et purger rgulirement.

    - S'assurer que les lignes de liaison sont une temprature :

    - Suprieure la temprature de liqufaction du gaz la pression dans la ligne.- lnfrieure la temprature devaporisation du l iquide la pression dans la l igne.

    C. Absence de boues ou d'impurets diverses dans l'ensemble du dispositif de raccorde-ment aux transmetteurs.

    ll faut si possible souffler ou lessiver au pralable les conduits :

    - placer juste en amont du transmetteur un pot de dcantation. Faire des purgesrgulires aux Points bas.

    - effectuer si ncessaire et si possible (SCURIT - DANGERS : pression - tempraturevapeur - toxicit - pollution etc...) des chasses sous pression dans les tuyauteriesde liaison aprs avoir isol le transmetteur.

    Attention : ces chasses faites par coulement rapide du fluide modifient quelquefoissensiblement la temprature des lignes de liaison et il est bon d'attendre la stabilisationavant toute nouvelle mesure ; cette remarque s'applique particulirement aux mesures :

    - de pression de vaPeur d'eau- de dbits de vapeur d'eau par mesure de diffrence de pression

    aux bornes d'un organe dprimogne.

    - de niveau d'eau dans les ballons des gnrateurs de vapeur'

    0.2 - !1391e1qt19y9s11t1glqt":3connatre avant, le choix, le montage et l'utilisationdu transmetteur.

    Avant le choix, le montage et l 'ut i l isation, i l faut connatre :

    La nature du f luide : l iquide 'vapeur ou gaz

    Les caractristiques suivantes :

    - Valeur approximative de la grandeur mesurer. l l est important de bien choisirla gamme du transmetteur et de travailler dans la plage o la prcision souhaiteest garantie.

    - Valeur de la pression statique de travail. Cette grandeur dtermine :

    A.

    B .

  • 14 .

    Nota :

    - le choix d'un instrument garantissnt la scurit des oprateurs etla f iabi l i t de l ' instal lat ion.

    - le choix de la nature et des dimensions des tubulures de prise de pressionet des tuyauteries de liaison aux transmetteurs.

    - Composition chimique du fluide - compatibilit avec les transmetteurs -protection des matriels et des oprateurs.

    - Fluide au repos ou en mouvement- Pression permanente en moyenne ou variable. Choix du capteur et des liaisons

    en fonction du temps de rponse ncessaire.- Fluctuations de pression frquence leve.- coulement en une seule phase ou diphasique.- Disposition de la conduite o a lieu l'coulement - horizontale - verticale

    ou oblique.

    Cette disposition dtermine :

    - L'implantation des tubulures de prise de pression- Les corrections apporter aux mesures.

    - Possibilits de montage du transmetteur (au-dessus ou au-dessous des prises depresion - cheminement des tuyauteries de liaison).

    - Les conditions d'environnement du transmetteur (temprature, humidit,vibrations, contraintes mcaniques etc...). tl faut dans tous les cas placerle transmetteur l'intrieur des conditions limites prescrites par le cons-tructeur et le plus prs possible des conditions de rfr:ence choisies lorsde l'valuation, la qualification et de l'talonnage du transmetteur. Si l'ons'carte des conditions de rfrence pour une ou plusieurs grandeurs d'in-fluence, il faut connaftre la loi donnant la correction apporter la valeurdu signal de sortie du transmetteur en fonction de l,cart.

    D'une faon gnrale, l'exprimentateur doit placer son instrument dansles conditions normales d'emploi dans lesquelles restent valables les carac-tristiques d'emploi annonces, notamment la prcision.

    Nous ne traitons pas ici des mesures de fluctuations de pression ni des mesuresen milieu diphasique qui sont trs particulires et nous attirons seulement l'attentionsur les trs grandes difficults que doit surmonter l'exprimentateur qui veut raliserdes mesures de pression dans ces domaines. Ces mesures ne peuvent encore tremaltrises qu'avec beaucoup de comptence, d'exprience, de temps et d,argentet n'entrent pas dans le domaine auquel s'applique ce document. Nous ne donneronsdonc que les principales difficults rsoudre.

  • 1 5 .

    6.3 - Montage des transmetteurs

    ll existe en fonction de la nature du fluide, de la disposition de la section de mesureet de la forme de la pression mesurer ; des montages recommands qu'il faudra raliser danstoute la mesure du possible. Si pour diverses raisons, ils ne peuvent tre excuts dans les r3lesde l'art, il faudra adopter un montage diffrent et dans chaque cas prendre toutes les mesuresindispensables pour rduire les causes d'erreurs.

    Nomenclature des lments de montage et symboles

    a

    b

    c

    d

    e

    f

    m

    n

    o

    p

    t

    g

    h

    ijk

    I

    bossagetubulure de prise de pressionrobinet d'arrttuyauterie de liaisonrobinet d'quilibragerobinet de mise l 'air l ibrepot de dcantationrobinet de purgepot de dgazagerservoir de protectionrobinet de niveaurobinet de remplissagepot de condensationcalorifuget avec robinet de purge ou pot de purgeraccordementtransmetteur

    6.3.1 - Mesure d'une pression permanente en moyenne ou lentement variable

    6.3.1.1 - Mesure d'une pression absolue ou effective

    6.3.1 .1.1 - Pression d'un l iquide

    ll faut VITER LES POINTS HAUTS de tuyauterie et de rservoir o risque de venirs'accumuler de l 'air ou du gaz inclus dans le l iquide. l l faut favoriser au maximum le dgazage duliquide des tuyauteries de liaison. La prsence de bulles d'air ou de poches d'air entachent dansle temps les rsultats,d'erreurs dont nous ne sommes pas matre.

  • 1 6 .

    Ouel que soit le montage, il faut :

    - un pot de cigazage obligatoire chaque point haut du circuit de liaison,- un t avec robinet de purge ou un pot de purge ou de dcantation chaque

    point bas du circuit, obligatoire si le liquide est sale et charg de matirespouvant dcant7

    - un pot de dcantation avant le transmetteur, obligatoire :

    - si le l iquide est sale- dans tous les cas si le transmetteur est

    un manomtre l iquide.

    - que la pente des tuyauteries de l iaison soit au minimum de 10%.

    6.3.1 .1.1 .1 - Conduite horizontale

    A. Montage idal recommand

    - Le transmetteur et le circuit de liaison seront situs un niveau infrieur celui de la prise de pression.

    - L'axe de la tubulure de prise de pression sera confondu avec celui de la prise,il sera inclin vers le bas et fera un angle de 45 degrs avec le plan horizontalqui passe par l'axe de la conduite. La tubulure est en gnral soude.

    b > 5 ade prfrence: 10 cm 20 cm

    Soudure

    aTubulure de prise de pression

    La tuyauterie de liaison au transmetteur sera verticale ou incline en taisantun angle de 30 degrs ou plus avec le plan horizontal.

    Un pot de dcantation quip d'un robinet de purge sera dispos le plusprs possible du transmetteur.

    Le circuit comportera deux robinets d'isolement :

    - le premier situ l'extrmit de la tubulure de prisede pression,

    - le deuxime situ immdiatement avant le raccordement autransmetteur.

  • 1 7 .

    = 45 degrs: 30 degrs: 1 0 ) c m= Le plus court possible

    (quelques dizaines de cm)

    Figure nol

    B. Exemples d'autres montages lorsque les dispositions locales ne permettent pasde raliser le montage idal.

    B.l Transmetteur au dessous de la conduite mais il existe des points hautset des points bas sur le circuit de liaison.

    a

    P

    b"2

  • - pot de dgazage tout point haut- t de purge tout point bas et pot de dcantation

    si le liquide est sale.- tuyauteries de l iaison d : pente minimum 10 %.

    8.2 Le transmetteur ne peut tre qu'au dessus de la conduite

    - viter obligatoirement que le transmetteur soit l'lment le plus haut.- Crer un point haut entre la prise de pression et le transmetteur.

    Ce point haut sera muni d'un pot de dgazage et il sera un niveautel que la pression du liquide soit suffisante pour qu'il remplissecompltement la tuyauterie de liaison ainsi que le pot de dgazage.Le montage pourra tre conforme au schma ci-dessous :

    8.3 Le liquide ne peut treen contact avec le transmetteur

    Un rservoir de protection sera plac sur la liaison avant le raccordement au transmetteur.Un liquide tampon entre celui du circuit de mesure et le transmetteur isolera ce dernier et luitransmettra les efforts de presion. Les deux liquides en prsence ne devront avoir aucune affinit ;dans l'incertitude le rservoir comprendra une membrane souple sparant les deux liquides.

  • 1 9 .

    Sparateur

    ( A utiliser avec prcautionl :

    Figure no4

    6.3.1.1.1.2 - Conduite vert icale

    Les mmes rgles de montage que celles concernant la tuyauterie horizontale serontsuivies. Toutefois dans tous les cas les tubulures de prise de pression seront horizontales, leur axe,confondu avec celui de la prise, tant perpendiculaire l'axe de la conduite.

    1 5 0 < b ( 2 5 0 m m

    Figure no5

    6.3.1.1.2 - Pression de la vapeur d'eau

    ll est impratif de bien connatre la naturedu f luide qui remplit lecircuitde l iaisonau transmetteur ; (voir l'importance au chapitre concernant les corrections de colonne).

    Les mmes rgles sont respecter que la conduite soit horizontale ou verticale.

    A. Montage idal recommand

    Le but est de condenser la vapeur le plus prs possible de la prise de pression pourque le circuit de liaison au transmetteur soit rempli d'eau ; nous sommes alors ramens aux castraits dans le paragraphe 6.3.1.1.1 (page 15).

  • 20.

    Letransmetteur et le circuit de liaison seront situs au desous de l'axe de latubulure de la prise de pression.

    L'axe de la tubulure de prise de pression sera horizontal et confondu avec celuide la prise. La tubulure de prise de pression sera raccorde un pot de condensationconstitu d'un cylindre dont l'axe horizontal est confondu avec celui de la tubulure,son rle est de maintenir le niveau de l'eau condense la cote du la prise depression. La tubulure d'entre au pot de condensation sera munie d'une vanned'arrt.

    n gnral, par scurit, les vannes d'isolement sont doubles.

    Figure no6

    B. Autres montages

    8.1 Transmetteur au-dessous de la conduite avec des points hauts et des points bas.

    hSuivre les recommandations du paragraphe 6.3.1.1.1.1 - 9.1 (page 17).

  • La tubulure de prise de pression horizontale sera prolonge par une tuyauterie verticalecalorifuge aboutissant un pot de condensation.

    8.2 Transmetteur audessus de la conduite

    6.3.1.1.3 -Pression d'un gaz

    Les gaz peuvent contenir plus ou moins de vapeur d'eau et ils peuvent eux-mmes seliqufier si leur temprature devient infrieure celle quicorrespond la condensation lapression d'util isation.

    - ll faut viter les points bas de rservoir ou de tuyauterie o risquent de venir s'accumulerla vapeur d'eau condense ou le gaz liqufi.

    - ll faut viter que de l'eau de condensation ou du gaz liqufi vienne s'accumuler dansla tuyauterie de liaison et cre une pression hydrostatique inconnue faussant la mesure(voir le paragraphe no 7 concernant les corrections de colonne).

    - Une attention toute particulire sera porte tous les lments pouvant tre la sourcede fuites : raccords, vannes etc...

    6.3.1.1.3.1 - Conduite horizontale

    A. Montage idal recommand

    - Le transmetteur et le circuit de liaison seront situs un niveau suprieur celuide la prise de pression.

    - L'axe de la tubulure de prise de pression sera confondu avec celui de la prise ; il seradirig vers le haut et fera un angle de 45 degrs avec le plan horizontal quipasse parl'axe de la conduite.

  • 22.

    - La tuyauterie de liaison au transmetteur sera verticale ou incline en faisant un anglede 30 degrs ou plus avec le plan horizontal.

    Le montage sera conforme au schma ci-dessous :

    Figure n09

    B. Exemples d'autres montages avec points bas

    - A tout point bas sera adjoint un pot de purge qui permettra de recueillir et derejeter les condensats.

    - On vitera que le transmetteur soit l'lment du montage situ au niveau le plusbas.

    Figure no10

    8 . 1

  • 23.

    Le pot de purge est-obligatoire I'entre du transmetteur'

    8.3 Montage avec l iquide intermdiaire de l iaison

    Utilis lorsque le gaz ne peut tre en contact avec le transmetteur'

    Exemples :

    - gaz agressif attaquant les joints par exemple.- gaz soluble dans le l iquide manomtrique uti l is- transmetteur non tanche au gaz sous pression

    (ex :balance hydrostatique

  • 24.

    NgE '

    Nota :

    6.3.1 .1.3.2 - Conduite verticale

    Les mmes rgles de montage que celles concernant une tuyauterie horizontale serontsuivies. Toutefois dans tous les cas, les tubulures de prise de pression seront horizontales, leur axe,confondu avec celui de la prise, tant perpendiculaire l'axe de la conduite.

    - On s'arrangera pour que le niveau du liquide intermdiaire soit la cote de la prisede pression.

    Attention au temps de rponse et l'effet des sparateurs et liquides tampon.

    Si le transmetteur est un manomtre liquide, il est recommand de Rlac2un pot depurge ou de dcantation son entre.

    6.3.1.2- Mesures d'une diffrence de pression l'aide de transmetteurs

    Ces mesures s'appliquent le plus souvent la mesure des dbits, des pertes de chargeet des niveaux.

    Les mmes rgles de montages que celles concernant les transmetteurs de pressionabsolue ou effective seront suivies.

    - Dans tous les cas, le systme de raccordement au transmetteur comprendra cinqrobinets :deux robinets d'arrt, deux robinets d'quilibrage, un robinet de purge et de mise l 'a i r l ibre.

    6.3.1.2.1- Mesure d'une diffrence de pression d'eau

    6.3.1.2.1.1' Conduite horizontale

    A. Montage idal

    se reporter au paragraphe 6.3.1.1.1 - 6.3.1.1.1.1 A. Le transmetteur sera au-dessous de laconduite.

    t-

  • 25.

    a : 4 5 o

    Calorifu ventuel

    Pont thermique ventuel

    Voir paragrapheno 64(Prcautions prendreconcernant les liaircns)

    Systme de raccordement (au transmetteur couram' tment appel rManifoldr l"

    Figure no14

    Rappel : Dans tous les autres cas :

    ,1 - n tout point haut, un pot de dgazage,'l

    - 4 tout point bas un pot de purge, ou un simple robinet de purge si le liquide estcharg de matire pouvant dcantlUn pot de dcantation chaque entre dutransmetleur.

  • 26.

    B. Exemples d'autres montages

    Figure no15

    Montage avec points hautlet points bas le long ducircuit de liaison.

    F igure no16

    Le transmetteur ne peut tre plac qu'au dessusJe la conduite.Attention ce que : Psoit ) Ps.l'l{ : diffrence de cote entre le point le plus haut du circuit

    de liaison et la prise de pression en mtre.: acclration de h Pesanteur. r i: mass volumique du fluide dans la colonne de liaison enkglgL '

    a : 4 5 o

    , ff.aDs rvrs.rr.rrse -- ..;_.-.1-j". _;t---: pression du fluide en Pascal.

    /

    I

    H I

    I

    III

    t1ts

    I

    h

    8 - ' f r I

  • -27.

    6.3.12.1.2 - Conduite verticale

    Les tubulures des prises de pression seront horizontales, leur axe confondu avec celuide la prise de pression, tant perpendiculaire l'axe de la conduite.

    Par ailleurs, les mmes rgles de montage que celles concernant une tuyauterie horizontale ,seront suivies.

    6.3.1.2.2 - Mesure d'une diffrence de pression de vapeur

    6.3.1 .2.2.1 - Conduite horizontale

    A. Montage idal recommand (se reporter au paragraphe 6.3.1 .1.2 Al

    Figure no17

    12{,./

  • 28.

    B. Le transmetteur ne peut tre qu'au-dessus de la conduite

    Les tubulures de prise de pression horizontales seront prolonges par des tuyauteriesverticales aboutissant deux pots de condensation situs au mme niveau une hauteur telle quela pression de la vapeur soit suffisante pour qu'elle y parvienne.

    Tout le circuit compris entre chaque prise de pression et chaque pot de condensationsera calorifug.

    l1 tI IHl,qf i i

    sutvtes.

    6.3.1.222 - Conduite Yerticale

    Les mmes rgles de montage que celles concernant les conduites horizontales seront

    h

    l l

    Figure no19

  • 29.

    6.3.1.2.3 - Mesure d'une diffrence de pression de gaz

    6.3.1 .2.3.1 - Gonduite horizontale

    Montage idal recommand. Se reporter au paragraphe 6.3.1.1.3 - 6.3.1.,| .3.1 A

    B. Montages types avec points bas

    On vitera que le transmetteur soit l'lment du montage situ au niveau le plus bas.

    8.1 Le transmetteur est au-dessus de la conduite mais il existe des points bas.

    frY Figure no21

  • 30.

    8.2 Le transmetteur est plac au-dessous de la conduite

    Figure no22

    h hLes pots de purge sont obligatoires aux entres du transmetteur

    8.3 Le transmetteur est un manomtre liquide

    Un pot de purge ou de dcantation est fortement recommand l'entre du transmetteurquel que soit le montage.

    6.3.1.2.3.2 - Conduite verticale

    Les tubulures des pises de pression seront horizontales. Les mmes rgles de montageque celles concernant la tuyauterie horizontale seront suivies.

    6.3.1.2.4 - Mesure des niveaux

    Les mesures de niveau peuvent tre dlicates et trs difficiles raliser. C'est le cas parexemple des niveaux des ballons de vaporisation des chaudires, et des niveaux dans les pressuriseurset les gnrateurs de vapeur des centrales nuclaires.

    Ces cas sont trs particuliers et n'entrent pas dans le cas gnral d'une mesure de diffrencede pression. lls doivent tre traits spcifiquement.

    I

    I

  • 3 1 .

    6.3.2 - Mesures en diphasique

    Un coulement diphasique est un coulement du mlange de deux phases :

    - l iquide et gaz* l iquide et vapeur.

    Ces mesures ne peuvent tre traites que spcifiquement et ralises par des spcialistesbien au fait des phnomnes intrinsques cette forme d'coulement.

    Les difficults sont dues principalement :

    - au passage des bulles devant la prise de pression entranant des perturbationscompliquant l'interprtation de la mesure.

    - au sige de phnomnes transitoires trs rapides, amplif is ou non, qui peuventavoir une inf luence importante sur la mesure : par exemple l ' implosion des bulles.

    - l'instabilit de la configuration qui au niveau de la prise peut voluer en fonctionde la temprature :

    - coulement bulle- coulement bouchon- coulement annulaire- coulement dispers.

    6.3.3 - Mesure des fluctuations de pression

    Leur ralisation est trs complexe.Le coefficient de transfert des lignes de liaison et des fluides qu'elles contiennent doivent

    tre parfaitement matriss. Comme pour des mesures en diphasiques, seuls dans l'tat actuel desconnaissances des spcialistes peuvent effectuer et interprter de telles mesures qui demandentaussi des moyens de traitement trs sophistiqus.

    6.4 - Recommandations particulares concernant les lignes de liaison

    6.4.1 - Gnralits

    6.4.1.1 - Bien choisir, le diamtre, l'paisseur et la nature des tubes en fonctionde la pression de travail.Lors de la mesure d'une diffrence de pression, ne pas confondre la valeurde la diffrence de pression avec celle de la pression de travail.

    I

  • 32.

    6.4.1.2 - Ne mettre que le strict minimum de vannes et de raccords. Le but estd'viter au maximum les fuites.

    6.4.1.3 - Pour des mesures de pressions absolues infrieures la pression atmosphrique ;Pour des mesures de diffrences de pression sous une pression absolue lapression atmosphrique :

    - Les vannes, raccords et joints devront tre de qualit (mesure du vide> ;Les raccords pourront le plus souvent tre excuts par soudure.

    - Une attention srieuse sera porte sur tout lment pouvant tre sourced'entre d'air.

    6.4.1.4 - Pour des installations extrieures (risques de gel, de condensations) oulorsque les fluides prsentent des proprits particulires (acide borique -sodium - sels) les tuyauteries de liaison et le transmetteur pourront trerchauffs soit par des cordons chauffants lectriques soit par des circuitsou circule un fluide chaud ; dans le langage courant on dit que cetteopration de rchauffage se fait par (traageD du circuit de mesure.T o u t e s | e s d i s p o s i t i o n s s e r o n t p r i s e s p o u r c o n n a t r e p a r f a i t e m e n t | , t a t d u fluide dans les colonnes de liaison et en particulier sa masse volumique p ;il faut connatre la temprature des lignes et faire en sorte que cette temp-rature soit homogne tout au long des liaisons ; pour ce fairg les tuyauteriesde liaison peuvent tre places dans une goulotte calorifuge ; et, lorsqu'ily a rchauffage des lignes sous calorifuge, la temprature peut tre mesure ,et rgule.

    6.4.1.5 - Lors de la mesure de diffrences de pression I'aide de transmetteurs depression diffrentielle, les deux tuyauteries de liaison devront autant queposible cheminer, prs I 'une de l 'autre.

    6.4.1.6 - ll faut veiller donner une pente suffisante aux lignes de liaison : 1O o/o aumin imum.

    6.4.1.7 - Lors de la mesure de diffrences de pression, le transmetteur est prcdd'un systme 5 vannes appel

  • 6.4.1.7.1 - Mise en service

    Ouvrir dans l'ordreles vannes 34 et 1.Le manomtre se trouve l'quilibre rcus pression.

    33.

    Fermer les vannes deqontournement 3 et 4puis ouvrir la vanned'isolement 2.Le transmetteur est en service.

    Lorsque la mise sn service est faite, on peut ouvrir la vanne no5.Lors de la mesure d'une diffrence de pression de liquide, la prsence de liquide la sortie de la vanne no5 indique que l'une des deux ou les deux vannes 3 et 4 nesont pas tanches.

    Si I'on mesure une diffrence de pression de gaz, raccorder la sortie de la vanne no5,un tuyau qui plongera dans un rcipient rempli d'eau. Le dgagement de bulles dansce rcipient indique que les vannes 3 et 4 ne sont pas tanches.

    Se souvenir que les tanchits sont regarder soigneusement pour toutes les mesuresde diffrences de pression et d'autant plus que les valeurs des diffrences de pressionsont faibles.

    6.4.1.7 .2 - Arrt - isolement du transmetteur

    - Fermer la vanne 5 si elle a t laisse ouverte- Fermer les vannes 1 et 2-Ouvrir les vannes 3 et 4. Le manomtre se trouve l'quilibre sous pression.

    Si l'on veut tre l'quilibre l'atmosphre, ouvrir lentement la vanne nosen laminant pour ne rejeter aucun l iquide par 5.

    I

    g,", initiat : f\-/ Toutes les vannes sont fermes

    Nota :

  • 34.

    6.4.1.8 - Recommandations concernant le remplissage des lignes de liaisonpar du liquide.

    ll faut viter d'emprisonner de l'air dans les tuyauteries et dans le transmetteur.ll est vident que le mode de remplissage est spcifique de l'installation. Nous donnons ici quelquesexemples correspondant aux montages normaux.

    6.4.1.8.1 - Mesure d'une pression absolue ou relative de liquide.

    Les l ignes de l iaison sont remplies par le f luide circulant dans la conduite.

    La vanne 1 reste ferme.Ouvrir toutes les autres vannes du circuit y comprisla vanne la plus basse ou le bouchon qui est en gnral la purge dutransmetteur (vanne no4 de la figurel.Ouvrir doucement ta vanne nol , laminer et laisser coulerle liquide en 2 et en 4 pendant un certain temps jusqu'ce que l'coulernent soit bien continu (sans interruptionsdues aux poches d'air).S'il y a un pot de dcantation fermer la vanne no2 etlaisser couler en 4 une dizaine de secondes.

    Fermer la vanne no4 puis fermer les vannes 1 et 3 quel'on ouvrira pour la mgrure.

    1 .

    3.

    4.

  • 35.

    6.4.1.8.2 - Mesure d'une diffrence de pression d'un liquide

    Les vannes 1 et 1'sont fermes

    Ouvrir tout$ les autr6 vannes sur le circuit jusqu'aux vannes ou bouchons de purdu capteur (6 et 6').Ouv r i r f en temen t l esvanne r1e t1 ' , l am ine re t l a i s re rcou le r l e l i qu ideen2 -2 ' -S -Get 6' jusqu' ce que l'coulement soit bien continu.

    SII y a des pots de dcanation, ferrr d'abord 2 et2', puis ensuite 6 et 6', laisserenoore couler quelques instants par 5 puis fermer 5,

    Fermer ensuite les vannes 1 et 1'puis les vannes 3 et 3'et 4 et 4', le transmetteurse trouve isol sous pression toutes vannes fermes.

    1 .

    2.

    3 .

    4.

    5 .

  • 1 . Les vannes 1, 2 et 6 sont fermes.2. Toutes les autres vannes du circuit sont ouvenss.

    3. On inlecte de l'eau au moyen d,une pompe en 4.

    4. On laisse couler en 3 jusqu' obtenir un dbit continu.5. Ouyrir la purge du transmetteur (6) en laminant et fajsser

    jusqu' obtenir un dbit continu faible.Fermer 6,4 et 3 dans l'ordre ; le circuit est rempli.

    Fermer 5. Le circuit est en attente.

    couler

    36.

    6.4.1.8.3 - Mesure d'une pression absolue ou relative de vapeur d'eau

    ll ne faut en aucun cas que la vapeur atteigne le transmetteur, les tuyauteries de liaisonseront donc remplies d'eau pralablement la mise en service.

    6.

    7 .

  • 37.

    6.4.1.8.4 - Mesure d'une diffrence de pression de vapeur

    Les vannes 1,2,1',2',4,4',7,7',6 sont fermes. Les vannes 3, 3', 8, 8'sont ouvertes.

    lnjecter de l'eau par 8 et 8'iusqu' obtenir un coulement continu en 3 et 3'.Tout en continuant injeeter, ouvrir faiblement les purges 7 et 7', puisouvrir fes vannes 4 et 4'. Vrifier qu'il y a lger coulement en 7 et 7', laisser coulertrs lentement en 7 et 7'une dizaine de secondes puis ouvrir 5, 5'et 6 et attendrequ'un dbit rgulier et continu sorte en 6. Fermer alors 7 et 7', ouvrir 3 et 3',arrter llnjection, fermer 8 et 8'.Laisser 6, 3 et 3'ouverts jusqu'au moment de la mesure pour prmettre le dgazageventuel du peu d'air qui pourrait rester emprisonn.

    Avant fa mise en service (ouverture de 1 2 et 1', 2') toutes les autres vannes devront trefermes.

    1 .

    2.

    3.

  • 38.

    VII - CORRECTIONS

    7.1 - Corrections dues au montage

    ll faut retenir que le capteur ne rend compte que de ce qu'il reoit ses bornes.Pour connatre la valeur de la pression ou de la diffrence de pression au droit des prises depression, il faut tenir compte de l'ensemble de liaison entre les prises de pression et les bornesdu transmetteur.

    7.1.2 - Mesure de pression absolue ou effective

    Le transmetteur voit la pression Pg en B et :

    P A : P g ! p g l H l

    Nota :

    + si le transmetteur est au-dessus de la prise Asi le transmetteur est au-dessous de la prise A

    p masse volumique du fluide de liaison en kg/m3p : f (P.t)

    lHl (Cote de B - Cote de A) en valeur absolue en mtre.

    lors de la mesure d'une pression absolue partir de la mesure de pressioneffective, il faut mesurer en plus la pression atmosphrique l'endroitconsidr.

  • 39.

    P absolue en A = Pression effective en A+ Pression atmosphrique en A.

    PA = PeA * PRIR

    P e A * P R I R * P g H : P e f f B * P A I A * P a g H

    P e A = P . 3 r l H l . g . b - o r l

    si le transmetteur est au-dessus de la prise Asi le transmetteur est au-dessous de la prise A.masse volumique du f luide de l iaison

    P : f ( P , t )masse volumique de l 'air

    P a : 9 ( t . , h r )humidit de l 'airtemprature de l'airvaleur absolue en mtre de la diffrence decote entre les points A et B.

    fIIIIl x

    II

    II

    Ps

    hatalHr

    P :f (P, t l

  • 40.

    s ,- Si le fluide de liaison est de l'eau p, est ngligeable devant p et :

    P e A : P e B i P l H l PP e A : P e B t l H l . p

    - Si le fluide de liaison est un gaz, sauf cas exceptionnel, Hp est trs faible et peut trenglig.

    7.1.3 - I!g-:gt-r_'_-{-q_9if_I:*-e_:_{-e_-p-tg_.--'-i-g:t-t__:!99_-q-g-et_-qg-n-o-y-egg-9__qil'-:$_ej-t9!tl_s_{g-.p_rssj_o_l__{ j-{-er.*i-.-ttS

    7.1.3.1 - Rappels

    La pression totale dans une section de mesure se reprsente par I'expression :

    p c = p . o + + p . e . zz

    dans laquelle :

    P - fression statique^ lJ2P -= press iondynamique

    2

    p.g.Z : charge gravimtrique partir d'une cote de rfrence Z.

    Pour deux sections A et B quelconques, nous avons donc :

    7 .1.3.2 - Gnralits

    Pour accder la valeur de la diffrence de pression statique, il faut faire le bilandes termes de correction partir des bornes du transmetteur jusqu'aux prises de mesure.

    u2. o .q .a ,P t A : P A * P 2

    U o 2P t B = P B + P - + P . g . Z B

    Dans tout ce qui suit, nous entendons comme diffrence de pression statique entredeux points A et B d'un coulement la diffrence des pressions statiques P4 et Pg abstraction faitede la charge gravimtrique p.g.(ZA -ZBl entre les points A et B.

  • 41.

    A ' - B 'A ' : AA _ B

    Y : eZ : e

    : X

    t Y: X

    B ' : B + Z+ ( r Y t Z )

    des termes de correction entre A et A'des termes de correction entre B et B'

    prise de pression amont sur la conduiteprise de pression aval sur la conduitepression statique en Apression statique en Bprise de pression transmetteur ct amontprise de pression transmetteur ct avalpresion statique en A'pression statique en B'masse volumique du l iquide de l iaisondans la branche A - A'.masse volumique du l iquide de l iaisondans la branche B - B'.masse volumique du fluide dans la conduiteentre les points A et B.acclration de la pesanteurdiffrence des cotes entre les prises A et B en mdiffrence des cotes entre les prises A' - B' et la prise amont A.

    7.1.3.3 - Exemples de mesures de diffrences de pression statique dansun coulement.

    Nomenclature :

    ABPAPBA'B 'P4'Pg '

    Pg

    P g

    pf

    g

    h

    H

    Nota : D'une faon gnrale on peut toujours s'arranger pour que les prises A' et B' soientau mme niveau.

    indication du transmetteur

  • 42.

    7.1 .3.3.1 - Tuyauterie horizontale

    P R - P g : x t H ( P R - P g )

    si le transmetteur est au-dessus de la conduitesi le transmetteur est au-dessous de la conduite

    Faire en sorte que pg: pg, dans ce cas P 4- PB = x

    7 .1.3.3.2 - Tuyauteries verticales ou obliques - prises de pression des niveaux diffrents.

    A. Transmetteur au-dessous des prises de pression.

    - - -zB

    +

    p1

    TA' B'

    Le fluide circule de bas en haut

    + pt.9Jr - PA'- pa.9.H

    : PA, - p1 .9.h - p 4.9.H: PB, -PB.s.h-pB.S.H

    Pn - Pg : x +sh lO" -O | - sH (O4 -pg)

    Le fluide circule de haut en bas

    : PA, - p4.9.H

    +Pr.s.h - PB PBs (H'h)- P'B p1e.h +pg s.h - pgs.H

    Pe -Pe = X-str (pg - pl -eH (Rq -tg)

    zA

    PA

    PAPB

    PA

    PB

    PB

    B

    h

    A

    P s

    L

    Ps

    H

  • 43.

    B. Transmetteur de pression au-dessus des prises de pression

    Le fluide circule de bas en haut

    P4 + P1g.h : P'A +pA 9.HP e : P ' B + p g S ( H - h lPA : P'A + pA 9.H - pl9Jr

    PB - P'B +pB 9.H - pB S.h

    Pe-Pg : x +sH (pa - log) +gh (k - p l

    Le fluide circule de haut en bas

    P A : P e + p A s ( H - h lPB : P'e - O1.S.t + pB 9.HPA : P'A +pA9.H -p49JrPB : P'B - p19.h + pB 9.H

    Pn - Pe : x +sH (04 -Og) - sh (pA -pf)

  • Le fluide circule de bas en haut

    PA : P'n - pl9Jr + pA 9.H

    P g = P ' g - p e 9 ( h - H )P t = P r , - p g 9 . h + p B 9 . H

    Pn - PA : x +sJr @g- Ofl +s.H (p4 - Og)

    44.

    C. Transmetteur de pression intercal entre les prises de pression

    Le fluide circule de haut en bas

    PA : P'A - p4 9.H

    PB : P 'B - p19 .h + l o t s (h -H lP t : P t , - p19 .h - f u s .H+ pB9 .h

    PA - Pe = x's.h (Og - &l +s.H (pg - p4)

  • 45.

    Nota : Lorsque le manomtre est un manomtre liquide : x a pour valeur :

    x : g a H ( p 1 - p " ) x k

    AH

    k : 1s

    : l a -s

    : seqtion du rservoir: seqtion du tube

    A H : N - N o

    r masse volumique du l iquide manomtrique

    : masse volumique du fluide dans la partie du tubedu manomtre diffrentiel opposee celle contenantla colonne de l iquide manomtrique N - No.

    2.2 - Qggtglio3: {gg1 t'ttr rgggqe

    7.2.1'_p-p-cl_iJ-'..i-.lig_,1_ig__'--r_qJprf g_rs_9-9-s_.(t_s!p9.-q!L_9.ou manomtres -c-9-19-I'_t'--e-_9-t_*_ssty_g-'_t_9--_9gtrp-ej'-:g-!!91).

    Aucune correction d'talonnage n'est effectuer si le coefficient k qui peut tre parfai-tement dfini par construction est connu.

    B'A'

    J

    k

    ss

    P S

    Ps

    Nota : Pour les manomtres colonne automatiss, munis d'un suiveur de mnisque celluleoptique ou lectromagntique assujtie un potentiomtre dlivrant une tension Vproport ionnelle la dnivel lat ion, N en mm, i l faut au pralable dterminer la loil iant V N.

  • .

    7 .22 - Transmetteurs sortie sous forme de signal lectrique

    Dans tous les cas le transmetteur devra avoir t talonn dans des conditions de rfrenceprcises. Nous aurons alors la loi nous donnant la valeur vraie de la mesure en fonction de la vateurdu signal en sortie du transmetteur.

    l l faut :

    - Veiller ce que le capteur soit utiliser au voisinage des conditions de rfrencede l'talonnage l'intrieur des limites pour lesquelles la prcision annonce estconserve.

    - En dehors des limites prconises, il faut :

    - faire talonner le transmetteur aux conditions d'utilisation prvues s'il n'y aaucune indication donnant la correction apporter en fonction de l'cartde la valeur d'une grandeur d'influence par rapport sa valeur limite tolre.

    Les grandeurs d'influence qui risquent d'influencer le plus le fonctionnement de cestransmetteurs de pression sont :

    - la temprature- la pression de ligne pour les transmetteurs de

    pression diffrentiel le.- les vibrations.