Géographie et développement durable en classe de 5 histoire- ?· des nouveaux moteurs de développement.…

Download Géographie et développement durable en classe de 5 histoire- ?· des nouveaux moteurs de développement.…

Post on 11-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Gographie et dveloppement durable en classe de 5me.Compte-rendu de la confrence de Grard Granier, 12 novembre 2009.

    Introduction :

    Plan de la confrence.I) Qu'est-ce que le dveloppement durable (DD) ?II) Gographie et ducation au DDIII) Comment enseigner le nouveau programme de gographie de 5me ?

    Le terme de dveloppement durable a fait une irruption massive et soudaine dans l'actualit. Trois hypothses contribuent expliquer le "succs" de la notion de dveloppement durable.

    Epuisement du terme de dveloppement lanc dans les annes 50 (notamment initi dans la politique de Truman).

    Prise de conscience de ce qu'on appelle la "crise cologique" et du fait que la plante a des limites. Epuisement des autres modles d'organisation et de gestion du monde (chec du communisme, crise

    du capitalisme).

    I) Qu'est-ce que le dveloppement durable ?

    1. Dfinition et historique.

    Le terme de dveloppement durable est la traduction de l'anglais "sustainable development".

    D'aprs le BO de juillet 2004, le dveloppement durable peut tre dfini comme : Un dveloppement qui rpond aux besoins du prsent sans compromettre la capacit des gnrations futures de rpondre aux leurs (selon les termes du rapport Brundtland de 1987, Notre avenir tous").Ce qui signifie la ncessit pour les gnrations actuelles de transmettre un monde vivable, viable et reproductible (notion de solidarit inter-gnrationnelle).

    C'est en 1980 qu'est apparue pour la 1re fois cette expression, dans un rapport commun co-sign par un programme des Nations-Unies (le PNUE) pour l'environnement et des ONG (dont WWF, UICN ...). Ceci est donc rvlateur de l'existence de deux types d'acteurs : la gouvernance mondiale et de grandes ONG internationales. Cest donc une origine diplomatique et non une origine lie une pense identifie par des auteurs.

    Comment comprendre les termes de dveloppement et de durable ?o Dveloppement (terme lanc par Truman aprs la 2nde guerre mondiale, en rapport avec le

    retard accumul par les pays coloniss qui allaient devenir indpendants) = accroissement de toutes les formes de richesse permettant de satisfaire les besoins essentiels de tous les membres d'une socit (voir la dfinition donne par Sylvie Brunel, Le dveloppement durable, Que sais-je, PUF, 3me dition, 2009).

    o Durable = il faudrait plutt parler de dveloppement soutenable (sustainable) = modle de dveloppement que notre socit peut soutenir.

    o Peut-on associer dveloppement et durabilit ? Ici, il y a une querelle entre les auteurs, notamment propos du sens qu'on donne au mot "dveloppement". Pour Sylvie Brunel, la juxtaposition des deux mots, dveloppement et durable, est un plonasme (elle dfinit le dveloppement comme un processus de long terme, auto-entretenu, endogne et cumulatif, d'accroissement de la richesse et de diversification des activits conomiques, qui permet un nombre croissant d'tres humains de passer d'une situation de prcarit une situation de matrise de leur destin) ; pour d'autres, qui soutiennent des thses cologiques, il s'agit d'un oxymore (deux mots de sens contraire).Il faut sans doute retenir une dfinition consensuelle entre les thses environnementalistes et les thses productivistes.

  • 2. Le dveloppement durable, un projet global plusieurs dimensions.

    Trois dimensions prendre en compte : environnementale, conomique, sociale (+ dimension culturelle, voire thique) + ide de gouvernance participative (selon Anne Jgou - Les gographes franais face au DD , L'information gographique, vol. 71, n3, septembre 2007- qui propose une fleur du DD , ci-dessous droite, en lieu et place du schma plus traditionnel, ci-dessous gauche).

    La dimension environnementale : Elle prend en compte le risque de catastrophe par rapport la plante.

    o Beaucoup assimilent "protection de l'environnement" et "DD", ce qu'il ne faut viter absolument.

    o Le terme environnement est trs polysmique. Pour les gographes, l'environnement c'est ce qui entoure l'homme, y compris ce qui est artificiel (on parle denvironnement urbain) ; on n'assimile donc pas "environnement" "nature", d'autant que la nature n'est plus naturelle mais une cration de l'homme. Par ailleurs, la nature n'est pas stable, donc vouloir la figer est absurde ; elle sinscrit dans des cycles longs de changement.

    o Actuellement, il y a un dbat entre ceux pour qui "protection" veut dire garder la nature en l'tat et donc carter l'homme (la deep-ecology : l'homme est nfaste) ; ceux pour qui conserver veut dire garder des cosystmes en l'tat sans carter l'homme (la conservation implique l'ide d'un patrimoine transmettre) ; ceux qui prnent une attitude de gestion raisonne avec le souci du renouvellement de la ressource. On voit ici le dbat entre les protecteurs et les amnageurs.

    La dimension conomique : Cest le dbat sur la notion mme de dveloppement.o Il faut rflchir la manire de produire et de consommer autrement, ce qui concerne les

    entreprises mais aussi chacun d'entre nous.o On voit merger la notion de "croissance verte" ; le dveloppement durable devient alors un

    moteur de la croissance.Exemples :

    Lintgration des nuisances environnementales dans le prix du produit (les co-taxes). Les nouvelles normes de construction.

    Ce modle de croissance est dfini par F. Mancebo comme une durabilit faible. Dautres, comme S. Latouche, prnent une durabilit forte base sur la dcroissance. Il existe des positions intermdiaires comme celle de N. Hulot qui voque la sobrit bienheureuse .

  • La dimension sociale : Il faut tendre vers un DD socialement durable dans le cadre duquel on partage quitablement les richesses ; on lutte contre les ingalits, contre la pauvret, pour une solidarit entre nations et gnrations. Cest lexemple du commerce quitable.Cette dimension sociale est rapprocher des objectifs du millnaire pour le dveloppement : 8 objectifs dfinis pour l'chance 2015 afin de permettre un mieux-tre dans les pays du Sud.

    Conclusion : Le DD n'est pas un concept scientifique, ni un modle de dveloppement. C'est plutt un cadre de rfrences toutes les chelles, notamment l'chelle locale et l'chelle mondiale.

    o A l'chelle locale, on peut tudier les Agendas 21 (programmes d'actions envisages pour le XXIe sicle, suite au Sommet de la terre Rio) tablis par les collectivits locales et, de plus en plus aujourd'hui, par des entreprises prives ou des tablissements scolaires (E3D, cf circulaire de mars 2007 BO n14 du 5 avril 2007 qui dfinit et encourage le dveloppement des dmarches globales d'ducation au dveloppement durable dans les tablissements et les coles).

    o A l'chelle mondiale, les principes du DD guident les tentatives de gouvernance mondiale (ex : lutte contre le rchauffement climatique).

    Le DD ne doit pas tre un cadre dactions consensuelles. Il doit pouvoir donner lieu des discussions et des dbats, dans une ducation la complexit et aux choix. Cest une opportunit pour trouver des nouveaux moteurs de dveloppement.

    II) Gographie et ducation au dveloppement durable.

    1. Quelques rappels institutionnels sur la place du dveloppement durable

    Depuis 2005, la charte de lenvironnement a t intgre dans le bloc constitutionnel, larticle 8 de la charte affirme la place centrale de lducation dans la ralisation des objectifs :

    lducation et la formation lenvironnement doivent contribuer lexercice des droits et devoirs dfinis par la prsente Charte

    La mise en place de lducation au dveloppement durable sinscrit en France dans une stratgie nationale du dveloppement durable (SNDD) dans le cadre dune dlgation ministrielle.

    La rnovation des programmes contribuent affirmer cette politique volontariste non seulement lintrieur des disciplines mais aussi par la transdisciplinarit, la mise en place de temps forts, de classes DD, dactions ducatives lchelle des tablissements

    2. La gographie au cur de lducation au dveloppement durable

    Entre toutes les disciplines scolaires, la gographie peut apparatre comme la mieux place pour lducation au dveloppement durable (avec la particularit dune implication forte des gophysiciens dans cette question). Pour autant, il ne sagit pas denvisager un monopole : dune part, le dveloppement durable nest pas une discipline scientifique (pas denseignement universitaire spcifique) ; dautre part, lintervention de plusieurs disciplines sont ncessaires pour explorer les diffrents champs dinvestigation. (cf. Y. Veyret, Le dveloppement durable, approches plurielles).

    3. Que veut dire une problmatique de dveloppement durable en gographie ?

    Il ne sagit pas deffectuer une rvolution , mais plutt dapporter une inflexion dans les pratiques autour de cinq proccupations :

    Prendre en compte des valeurs et des principes ports par le dveloppement durable.o Dvelopper la solidarit intra et intergnrationnelle.o Associer les citoyens (la gouvernance participative / la dmocratie)o Evoquer la responsabilit des acteurs (citoyen, entreprise, collectivits)

  • o Intgrer le principe de prcaution face aux risques climatiques, alimentaires, pandmiques(cf. thme de la scurit alimentaire en 5e)

    Cest le dveloppement dune sorte de gographie citoyenne dont certains thmes peuvent tre communs lducation civique.

    Initier la complexit : lducation au DD est une ducation systmique.Il faut mettre en question et non prendre parti. Le dveloppement durable nest pas une science exacte et on touche aussi au domaine des incertitudes : il existe souvent plusieurs solutions une question donne. Il sagit donc de dvelopper lesprit critique et lacceptation du doute scientifique. Cela carte aussi lesprit de militantisme.

    Prendre en compte les diffrentes chelles de temps et despaceLa devise du dveloppement durable pourrait tre penser global, agir local .Il sagit donc de rflchir par embotement dchelles, en faisant apparatre linterdpendance des faits et de travailler diffrentes chelles de temps (cf. limportance des tudes de cas).

    Oser la prospective- Il sagit aussi denvisager lavenir (perspectives 20, 50, 100 ans) pour poser les questions :

    quelle population, quelle agriculture ?- La dmarche prospective permet de rflchir aujourdhui pour prparer demain. Ce nest donc

    pas dire lavenir. Cela repose sur la pluralit des scnarios plus ou moins optimistes selon les logiques adoptes (librale, volontariste).

    - Cest aussi envisager les enjeux de demain mais sans faire de catastrophisme.

    III) LE DEVELOPPEMENT DURABLE : COMMENT LENSEIGNER DANS LE PROGRAMME DE 5 me ?

    Remarque prliminaire.Dans le programme, on trouve le mot dveloppement cinq reprises sans le mot durable. Est-ce dlibr ? Cest le reflet de deux parties qui cohabitent dans ce programme, lune centre sur lHomme et les ingalits entre socits et lautre plutt oriente sur les ressources non renouvelables. En tous les cas, un enseignement au dveloppement et un enseignement du dveloppement durable sont deux choses lies.

    Le programme se divise en 3 parties :- La 1re : croissance et dveloppement ; lide tant dapprhender le concept avec des tudes de

    cas.- La 2me : des socits ingalement dveloppes devant la sant, lalphabtisation, la pauvret dans

    le monde, les risques.Sur ces quatre thmes, les deux derniers thmes peuvent se combiner avec lducation civique. Exemple : la protection contre les risques pour le thme les risques et dans le thme action solidaire, on peut traiter la lutte contre la pauvret. Concrtement, cela permet davoir une trentaine dheures pour la gographie et les questions dducation civique. En effet, pour les sept questions de gographie (sur les onze proposes car il y a des choix faire) associes aux heures dducation civique, on peut ainsi compter trois quatre heures, sans compter lvaluation.

    - La 3me : des hommes et des ressourceso les ressources alimentaireso laccs leauo latmosphreo lnergieo les ocans

    Chaque question du programme doit tre traite en tenant compte des connaissances, dmarches et capacits indiques.

    Cest ltude de cas qui devient prpondrante : neuf questions sur onze ont une entre qui est une tude de cas.

  • Attention : un exemple nest pas une tude de cas. En effet, un exemple quivaut un document, une tude de cas un corpus de documents. Ltude de cas peut reprsenter les 2/3 du temps et 1/3 pour la mise en perspective.Parfois, ltude de cas est trop prcise pour tre une fin en soi. Ex: le thme de lnergie. Ltude de cas est hydrocarbures en Russie et au Moyen-Orient. On ne peut pas faire lconomie de planisphres montrant qui sont les producteurs et qui sont les consommateurs.

    Stphane Chauvin. Marie-Dominique Lemonnier. Sophie Minoc. Eric Ratzel.

Recommended

View more >