examen professionnel d’accès à la classe ...cache.media.enseignementsup-...

Click here to load reader

Post on 12-Sep-2018

215 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    MINISTRE DE LDUCATION NATIONALE, DE LENSEIGNEMENT SUPRIEUR ET DE LA RECHERCHE

    Examen professionnel daccs la classe exceptionnelle des techniciens de recherche et formation

    Session 2014

    Annie GALICHER Inspectrice gnrale de ladministration de lducation nationale et la recherche

    Prsidente du jury

    Juillet 2014

  • 2

    Rapport sur lexamen professionnel daccs la classe exceptionnelle des techniciens de recherche et de formation

    Session 2014

    Suite la mise en uvre du nouvel espace statutaire applicable la catgorie B, le premier examen professionnel daccs la classe exceptionnelle des techniciens de recherche et de formation a t organis en mai 2012. La session 2014 est donc la troisime session de cet examen. 121 promotions taient offertes la session 2014, qui sest droule du 1er au 4 juillet 2014 dans les locaux de lEspace Vinci, rue des jeneurs, Paris (2me arrondissement). Le prsent rapport a t rdig grce notamment aux contributions des membres du jury, et sur la base des donnes statistiques fournies par le bureau DGRH D5 qui a assur le secrtariat du jury et dont il faut souligner la grande efficacit et disponibilit.

    1. Les candidatures Peuvent tre promus la classe exceptionnelle les techniciens de recherche et formation de classe suprieure justifiant dau moins deux annes danciennet dans le 5me chelon de leur grade, et dau moins trois annes de services effectifs dans un corps de catgorie B ou de mme niveau. En 2014 le nombre de promouvables est quivalent celui de 2013, 1480 pour 1487 en 2013. Par contre le nombre de candidatures recevables poursuit sa progression, il crot de presque 25% par rapport lanne prcdente et a t multipli par 2,5 depuis la mise en place de lexamen professionnel. Le pourcentage de dossiers retenus pour loral passe de 8% du vivier potentiel 19,6%. Quant au nombre de promotions, il est en augmentation de 10 par rapport 2013. La session 2014 enregistre 538 candidatures. Le nombre de candidatures est en lgre hausse par rapport 2013, mais comme le nombre de dossiers retourns et de dossiers recevables augmente fortement, la slectivit de lexamen professionnel samliore et le ratio de candidatures recevables par possibilit de promotion dpasse 2 pour stablir 2,21.

    Evolution des candidatures

    2012 2013 2014

    Ecart 2014-2013

    Evolution en %

    Candidatures 681 511 538 27 5,28 Dossiers retourns 170 253 314 61 24,11 Dossiers recevables 115 233 290 57 24,46

    Absents 17 25 22 -3 -12,00 Nb de candidats 98 208 268 60 28,85

    Nb de promotions 124 111 121 10 9,01 candidats/poste 0,79 1,87 2,21 1,08 137,10

  • 3

    Parmi les 290 dossiers recevables, il faut noter que 79 dentre eux taient des laurats de la session 2013 de lexamen professionnel daccs la classe suprieure de technicien et que 52 staient dj prsents la classe exceptionnelle en 2013 et 7 en 2012. Comme les annes prcdentes, le nombre de dossiers recevables par BAP est variable. Les BAP E et J restent celles qui comportent le plus grand nombre de candidatures recevables. Pour la 3me anne conscutive la BAP D ne compte aucun candidat.

    nb dossiers recevables par BAP

    BAP 2013 2014 dont reus

    classe sup en 2013

    A 31 44 15 B 30 39 13 C 25 16 4 D 0 0 0 E 43 55 13 F 19 25 4 G 25 26 6 J 60 85 24

    Total 233 290 79 Les candidats avaient entre 31 et 62 ans. Mais cest la tranche dge 40-50 qui est la plus reprsente, elle compte plus de 40% des candidats (43,4%). Les 60 ans et plus ne sont que 4. Les moins de 40 ans reprsentent plus du quart des candidats (27,6%), galit avec la tranche 50-59 ans. Les candidatures globales se rpartissaient de faon quasi gale entre les hommes et les femmes (148 candidatures fminines et 142 candidatures masculines). En revanche la rpartition entre les hommes et les femmes est trs diverse selon les BAP. Cette anne la BAP C ne comptait que des hommes et la BAP G qui ne comptait que des candidats hommes en 2013 a enregistr une unique candidature fminine. Les femmes reprsentent 75% des candidatures des BAP A, et 86% de la BAP J. Quant aux hommes, ils prdominent plus de 80% dans la BAP E. Les BAP B et F prsentent un profil plus quilibr entre les deux sexes. Comme en 2013, la grande majorit des candidats (56,5%) est titulaire dun bac ou dun bac plus deux, avec une prdominance du bac plus deux. 30% des candidats dtiennent un diplme bac plus trois et plus. Le pourcentage de titulaires dun diplme bac plus cinq est en baisse, 6,5% en 2014 pour 10% en 2013. Enfin 13 % disposent dun diplme infrieur au bac, voire ne possdent aucun diplme, pourcentage en lgre hausse. Toutefois la rpartition des diplmes par BAP est trs diverse. 28% des candidats des BAP B et F possdent un bac plus quatre ou plus cinq. Dans la BAP G une moiti des candidats possde au plus un BEPC, lautre moiti est titulaire dun bac ou dun bac plus deux. Enfin les trois quarts des candidats sont issus de lenseignement suprieur (227 candidats, soit 78,3%), et un cinquime exerce dans lenseignement scolaire (59 candidats, soit 20,3%). La proportion est reste identique entre 2013 et 2014. Quatre candidats sont issus dautres

  • 4

    ministres. Cette anne on trouve des candidats de lenseignement scolaire dans cinq BAP, mais trois BAP sont principalement concernes : les candidats issus des tablissements scolaires ou des services acadmiques reprsentent un peu plus du tiers des candidats des BAP A et E et la moiti de la BAP B. Les autres candidatures, plus marginales au sein de ces branches, sont enregistres dans les BAP F et G. Labsentisme cette session a t nouveau en baisse (7,6% contre 10,7% en 2013 et 14% en 2012) et le jury sen flicite, dautant plus que les candidats absents avaient prvenu le secrtariat du jury de leur indisponibilit. On ne peut quencourager les candidats des sessions suivantes persvrer dans cette bonne pratique respectueuse du jury et des services. La moiti des absences est concentre dans la BAP J.

    Absents par BAP 2012 2013 2014

    BAP

    nb recevables

    nb absents

    % absents

    nb recevables

    nb absents

    % absents

    nb recevables

    nb absents

    % absents

    A 19 1 5,26 31 3 9,68 44 2 4,55 B 11 2 18,18 30 1 3,33 39 1 2,56 C 12 1 8,33 25 2 8,00 16 1 6,25 D 0 0 0,00 0 0 0,00 0 0 0,00 E 24 5 20,83 43 6 13,95 55 3 5,45 F 11 2 18,18 19 2 10,53 25 2 8,00 G 13 2 15,38 25 1 4,00 26 2 7,69 J 25 4 16,00 60 10 16,67 85 11 12,94

    Total 115 17 14,78 233 25 10,73 290 22 7,59

    2. Le jury Le jury tait compos de 31 membres, 14 femmes et 17 hommes. Il comptait 15 anciens membres et 16 nouveaux. Pour les membres plus anciens la rgle danciennet de quatre ans comme membre de jury a t respecte. 81% des membres du jury sont par ailleurs inscrits sur la liste des experts. La composition du jury a de plus t ralise afin de reflter la spcificit de cet examen professionnel qui est inter-BAP et dont les candidats peuvent exercer leurs fonctions dans des univers professionnels trs diffrents (universits et autres tablissements denseignement suprieur, services acadmiques, EPLE1). Ainsi 74% des membres du jury taient issus des universits ou grands tablissements et 19% des services acadmiques (rectorat, corps dinspection, IPR notamment). Toutes les BAP taient reprsentes. Lorigine gographique des membres du jury couvrait 11 acadmies. La composition des corps tait de vingt deux ITRF, deux APAENES, deux matres de confrences, trois IA-IPR2 et deux IGAENR3. Le jury tait organis en commissions par BAP composes de trois membres. Certaines BAP, qui avaient un plus grand nombre de candidats, ont ncessit le fonctionnement de deux ou

    1 Etablissement Public Local dEnseignement 2 Inspecteur dAcadmie-Inspecteur Pdagogique Rgional 3 Inspecteur Gnral de lAdministration de lEducation Nationale et de la Recherche

  • 5

    trois commissions en parallle. Les principes suivants ont prsid la composition des commissions : - Assurer une diversit des corps et des origines gographiques des membres ;

    - Confier la prsidence des commissions un expert du domaine, exerant des responsabilits dencadrement ;

    - Ouvrir chaque commission un troisime membre issu dune autre BAP ; - Veiller la parit dans chaque commission ; - Assurer la prsence dun ancien membre de jury dans chaque commission.

    Une runion prparatoire du jury sest tenue le 1er juillet au matin, suivie par ltude des dossiers, avant le dbut des oraux qui ont commenc laprs-midi mme. Le rle du prsident de commission comme rgulateur de la commission dinterrogation et comme correspondant et interlocuteur privilgi de la prsidence du jury et du secrtariat a t prcis. A la fin de chaque journe, et ensuite la fin des oraux, la prsidence a pu runir lensemble des prsidents de commission pour lharmonisation des valuations par BAP.

    3. Le fonctionnement des auditions Lpreuve orale de lexamen professionnel consiste en une conversation avec le jury. La conversation dbute par un expos du candidat sur les fonctions exerces depuis la nomination en qualit de technicien et les comptences dveloppes. Elle se poursuit par un entretien avec le jury permettant dapprcier la personnalit, les motivations professionnelles, les connaissances techniques et laptitude exercer les fonctions de technicien de classe exceptionnelle et de reconnatre les acquis de lexprience professionnelle. La dure de cette conversation est fixe vingt-cinq minutes, dont cinq minutes au maximum pour lexpos du candidat. Le prsident de commission a t invit assurer laccueil des candidats et leur rappeler les rgles de droulement de lpreuve orale. Il a t galement confort dans un rle de rgulateur de la commission. charge pour lui de veiller la bonne organisation de lentretien, au respect du