evolution de la critique sociale du xviie siècle au xviiie siècle

Download Evolution de la critique sociale du XVIIe siècle au XVIIIe siècle

Post on 31-Dec-2016

227 views

Category:

Documents

5 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1Squence 2 FR20

    Squence 2volution de la critique sociale, du XVIIe sicle au XVIIIesicle

    Sommaire

    Introduction 1. la dcouverte des genres de lloquence

    Fiche mthode: Convaincre et persuaderCorrigs des exercices

    2. La critique sociale au temps du classicisme Fiche mthode: Types de textes et formes de discoursFiche mthode: Les genres littrairesCorrigs des exercices

    3. Bas les masques: la satire du pouvoir lpoque des Lumires Corrigs des exercices

    4. Le combat contre lobscurantisme Fiche mthode: Les registres satirique, polmique et oratoireCorrigs des exercices

    Cned Acadmie en ligne

  • 2 Squence 2 FR20

    Objectifs & parcours dtude Voir comment romans et nou-

    velles sinscrivent dans le mou-vement littraire et culturel du ralisme

    Donner des repres dans lhis-toire de ces genres

    Faire apparatre les caractris-tiques de ces genres narratifs

    Apprendre expliquer le texte narratif

    Objectifs

    Un groupement de textes du XVIIe sicle au XVIIIe sicle

    Une lecture cursive : Laf-faire du chevalier de La Barre, Voltaire

    Textes etuvres

    Genres et formes de largumentation, du XVIIe sicle au XVIIIe sicle

    Objetsdtude

    A. volution de la critique sociale

    B. Prsentation de la squence

    Introduction

    la dcouverte des genres de lloquence

    Fiche mthode : Convaincre et persuader

    Corrigs des exercices

    Chapitre 1

    La critique sociale au temps du classicisme

    A. Lart du rcit au service de la critique sociale

    Texte 1 La Fontaine, Fables Le Singe et le Lopard

    B. La satire au thtre

    Texte 2 Molire, Tartuffe

    Fiches mthode : Types de textes et formes de discours

    Les genres littraires

    Corrigs des exercices

    Chapitre 2

    Bas les masques : la satire du pouvoir lpoque des Lumires

    A. La critique politique et religieuseTexte 3 Montesquieu, Lettres Persanes

    B. Entranement lcrit : la dissertation (1)

    Corrigs des exercices

    Chapitre 3

    Le combat contre lobscurantisme

    Point histoire littraire : la philosophie des Lumires

    A. Une arme : la littrature polmique

    Texte 4 Voltaire, Candide

    B. La persuasion par le registre oratoire

    Texte 5 Voltaire, Prire Dieu

    C. Entranement lcrit : la dissertation (2)

    Fiche mthode : Les registres satirique, polmique et oratoire

    Lecture cursive : Voltaire et laffaire du chevalier de la Barre

    Bilan : Entranement lcrit : rdaction guide dune dissertation (3)

    Corrigs des exercices

    Chapitre 4

    Cned Acadmie en ligne

  • 3Squence 2 FR20

    IntroductionLloquence est lart de bien par-ler : cest elle qui rend un discours ou un orateur persuasif. Cette capa-cit de persuader et de convaincre, qui pousse lauditeur ou le lecteur adhrer aux propos de lauteur ou de lorateur, peut tre mise au ser-vice de causes ou dengagements dont les enjeux varient selon les poques. Bien souvent, les cri-

    vains ragissent des faits de socit ou un tat gnral de la socit qui les choquent, les rvoltent, et les incitent les dnoncer.

    volution de la critique socialeLa critique sociale dans les uvres littraires nest pas nouvelle dans lhistoire de la littrature. Notre squence se concentrera cependant sur deux sicles, les XVIIe et XVIIIe sicles, qui ont vu nombre dcrivains prendre la plume et souvent galement, des risques ! pour dnoncer tantt des comportements aberrants ou dangereux, tantt des travers de la socit toute entire, tantt enfin des excs des pouvoirs politique et religieux. La figure de lcrivain saffirme peu peu, et lauteur tend devenir un des porte-parole de son poque, surtout au XVIIIe sicle, dit des Lumires, qui est le sicle par excellence de la contestation.Nous verrons, travers un corpus de cinq textes de La Fontaine, Molire, Montesquieu et Voltaire, comment la critique sociale volue au long de ces deux sicles. Nous verrons galement quels sont les genres littraires qui ont t employs car il est bien entendu quune attaque frontale et directe, au temps de la Monarchie absolue, nest pas envisageable ! La critique se fera donc souvent indirecte Nous aborderons enfin, au fil des textes, les divers procds de lloquence voque plus haut.

    A

    Cest donc ce thme de la critique sociale que nous aborderons travers cette squence, afin de com-prendre quels sont les procds littraires qui sont la disposition des auteurs dans leurs combats, et comment ils ont recours lloquence prcdemment voque pour mettre le lecteur de leur ct .

    Objectifs de la squence

    Cned Acadmie en ligne

  • 4 Squence 2 FR20

    Prsentation de la squenceUn chapitre de dcouverte et trois grandes parties vous prsenteront successivement : les diffrents genres de lloquence ; la critique so-ciale au temps du classicisme, qui sexprime entre autres par le rcit (ici une fable) et au thtre ; la satire du pouvoir et de la religion au temps des Lumires ; et le recours aux textes polmiques et oratoires comme arme contre lobscurantisme. Les textes vous permettront de saisir les diffrences entre divers registres employs dans les textes argumentatifs - polmique, satirique, oratoire -, et de travailler sur la distinction entre convaincre et persuader . Trois fiches mthode vous sont fournies au cours de la squence sur ces thmes, auxquelles vous pouvez vous rfrer tout moment, ainsi quune quatrime sur le sicle des Lumires. Plusieurs lectures vous seront proposes en plus des textes tudis en lecture analytique dans les exercices autocorrectifs, ainsi que des ana-lyses dimages.Dans loptique de la prparation lpreuve anticipe de franais, un exercice autocorrig vous orientera peu peu vers la dissertation.Vous aurez enfin lire en lecture cursive intgrale Laffaire du chevalier de la Barre de Voltaire, en dition Folio (n 4848), que vous devez donc penser vous procurer ds maintenant. Nhsitez pas en commencer la lecture rapidement. Cette lecture sera accompagne par un question-naire de comprhension.

    B

    Cned Acadmie en ligne

  • 5Squence 2 FR20

    Chapitre

    1 la dcouverte des genres de lloquenceLloquence est lart de bien parler, de persuader par la parole (du latin, eloquentia : facilit sexprimer, loquence, talent de la parole). tre loquent implique de matriser la rhtorique et ses subtilits.

    La rhtorique est quant elle lart de dire quelque chose quelquun, lart dagir par la parole sur les opinions, les motions, les dcisions de linter-locuteur. Venant du grec ancien rhtorik (technique, art oratoire), elle est aussi la discipline qui prpare lexercice de cet art, en apprenant com-poser des discours appropris leurs fins. Elle constitue donc loutil de lloquence. Il arrive que les deux termes soient employs lun pour lautre.

    Document

    Dfinition de la rhtorique

    I. La rhtorique est la facult de considrer, pour chaque question, ce qui peut tre propre persuader. Ceci nest le fait daucun autre art, car chacun des autres arts instruit et impose la croyance en ce qui concerne son objet : par exemple, la mdecine, en ce qui concerne la sant et la maladie ; la gomtrie, en ce qui concerne les conditions diverses des grandeurs ; larithmtique, en ce qui touche aux nombres, et ainsi de tous les autres arts et de toutes les autres sciences. La rhtorique semble, sur la question donne, pouvoir considrer, en quelque sorte, ce qui est propre persuader.

    Aristote, Rhtorique, chapitre II.

    De nombreux auteurs et philosophes se sont penchs depuis lAntiquit sur la rhtorique et ses procds, dans le but dacqurir cette puissance du verbe une arme parfois redoutable, noubliez pas quune argumen-tation bien mene et convaincante peut avoir une influence dcisive ! Parmi ces auteurs, on retrouve les noms dauteurs grecs comme Dmos-thne (384-322 avant J.-C.), Isocrate (436-322 avant J.-C.) et Aristote (384-322 avant J.-C.), ou romains comme Cicron (106-43 avant J. -C.) ont rdig des traits de rhtorique (De Oratore, sur lart oratoire, et du Brutus, brve histoire de lart oratoire romain), ou Quintilien (35-95 aprs J.-C.), Lart oratoire. Ils ont dfini les procds auxquels il faut avoir recours pour construire un texte convaincant.

    Il y a ainsi trois facults mettre en uvre :

    E linvention (inventio), cest--dire la capacit dinvention, celle l mme quon vous demande dans lcriture dinvention : il sagit de trouver quoi dire, un sujet, et des arguments pour soutenir son propos.

    Dfinitions

    Cned Acadmie en ligne

  • 6 Squence 2 FR20

    E la disposition (dispositio), cest--dire lart dorganiser son texte : il sagit de savoir comment disposer dans un ordre adapt la thse, les arguments Bref, dagencer les ides prcdemment trouves. Nos dissertations en trois parties (thse, antithse, synthse) sont les hri-tires de cette disposition .

    E llocution (elocutio), cest--dire la capacit arranger le style pour rendre le texte agrable lire, ou entendre dans le cas dun discours.

    Dans le cadre dun discours, donc dun texte oral, on rajoutera la memo-ria (la capacit apprendre par cur un discours), et lactio (lart de bien rciter le discours).

    2 Un texte peut avoir trois finalits. Il peut :

    E docere, cest--dire convaincre, par la raison (grce lemploi dargu-ments logiques, dune construction rigoureuse du raisonnement)

    E placere (ou delectare), cest--dire plaire : il faut que le destinataire ait du plaisir entendre ou lire le texte, afin que son attention soit maintenue de lintroduction la conclusion.

    E movere, mouvoir : le recours la raison du docere doit tre complt par lappel aux motions, aux sentiments Il sagit par ce moyen de persuader.

    On constate donc que la rhtorique fait appel la raison et la logique, par lusage darguments, afin de convaincre. Cependant, il existe aus-si une rela

Recommended

View more >