er juin 2010 1er juin 2010 2 juillet 2010 2 juillet 2010 ... · les principaux technicentres...

38
Bertran LAFAYE Stage technicien Page 1 sur 38 1 er Juin 2010 1 er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 Maître de stage EIGSI Stagiaire PROST Olivier PROU Jean-François LAFAYE Bertran Tel : 0553062404 Tel : 0546458005 Tel : 0681661392 [email protected] [email protected] [email protected]

Upload: lytuong

Post on 09-Jun-2018

223 views

Category:

Documents


0 download

TRANSCRIPT

Page 1: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 1 sur 38

1er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010

Maître de stage EIGSI Stagiaire

PROST Olivier PROU Jean-François LAFAYE Bertran

Tel : 0553062404 Tel : 0546458005 Tel : 0681661392

[email protected] [email protected] [email protected]

Page 2: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 2 sur 38

Remerciements

Je souhaite exprimer ma gratitude à l’ensemble du personnel du service des méthodes ainsi qu’au pôle Contrôle Gestion et Finance pour leur accueil et leur aide qu’ils m’ont apportés lors de mes travaux de stagiaire.

Je tiens à remercier avant tout Mr PRAXMARER, Directeur du technicentre SNCF de Périgueux, pour m’avoir accueilli dans son établissement en tant que stagiaire; ainsi que Mr Olivier PROST, ingénieur et responsable du bureau des méthodes, qui fut mon maître de stage et qui m’a encadré et proposé des activités variées durant ces 5 semaines.

Je souhaite adresser mes plus amples remerciements à Mr Benjamin ANTONELLI, ingénieur méthodes, qui s’est occupé de mon intégration au sein du bureau des méthodes et qui m’a fait découvrir les différentes facettes du monde industriel.

Merci enfin à toutes les personnes que j’ai pu solliciter pour leur aide et leur savoir et notamment à Mr Ali KELES, apprenti ingénieur aux méthodes, et à Mr Brice GARNIER, travaillant pour le service Organisation et Suivi de Production.

Page 3: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 3 sur 38

Remerciements .............................................................................................................. 2

SOMMAIRE .................................................................................................................. 3

Introduction ................................................................................................................... 4

I/ Présentation générale de la SNCF ........................................................................... 5

1) Historique de la société ............................................................................................. 5

2) Activité du groupe .................................................................................................... 6

3) Profil de l’entreprise ................................................................................................. 7

4) Chiffres clés ............................................................................................................... 8

5) La maintenance et les technicentres ....................................................................... 8

II/ Technicentre industriel de Périgueux .................................................................. 10

1) Description du site actuel ....................................................................................... 10

2) Fonctionnement du technicentre ........................................................................... 11

3) Organisation de l’établissement ............................................................................ 12

4) L’établissement en chiffres .................................................................................... 12

5) Le Service des Méthodes ....................................................................................... 13

III/ Mon activité au sein du service des méthodes ................................................... 14

1) Mon intégration ...................................................................................................... 14

2) Diagramme hiérarchique du service des méthodes ............................................. 15

3) Déploiement et démarrage d’une GPAO ............................................................. 15

4) Fiches de production .............................................................................................. 22

5) Interview d’un ingénieur « méthodes » ............................................................... 26

6) Bilan personnel ....................................................................................................... 27

Conclusion ................................................................................................................... 28

Glossaire ....................................................................................................................... 29

Annexes ........................................................................................................................ 31

Page 4: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 4 sur 38

Introduction

Dans le cadre de ma formation d’ingénieur généraliste à l’E.I.G.S.I, il est demandé aux étudiants de 2ème ou 3ème année d’effectuer un stage de technicien en entreprise ou un stage d’initiative personnelle. Pour ma part j’ai donc choisi d’intégrer le technicentre SNCF de Périgueux en juin 2010 afin d’y effectuer un stage de technicien d’une durée de 5 semaines dans le service des méthodes. Cet établissement est spécialisé dans la maintenance approfondie et la transformation de voitures CORAIL* (maintenance de niveaux 4 et 5) et figure comme centre d’excellence pour les organes de climatisation (TER, TGV, etc.), les sanitaires ainsi que les bogies. En effet le technicentre me paraissait être l’entreprise adéquate pour effectuer ce stage, de plus la SNCF incarne pour moi l’image d’un groupe puissant et dominant dans le domaine des transports et toujours en quête d’innovations techniques.

Pour ce deuxième stage dans le monde professionnel j’ai été intégré au bureau des méthodes et pris en charge par le responsable et ingénieur méthodes qui m’a chargé d’effectuer la saisie de données techniques dans le cadre du projet « démarrage et déploiement d’une Gestion de Production Assistée par Ordinateur » (GPAO*).

Tout d’abord je vais présenter le groupe SNCF en général puis dans une deuxième partie le technicentre de Périgueux. Enfin la troisième et dernière partie détaillera l’ensemble de mes travaux que j’ai effectués au sein de l’entreprise ainsi qu’un bilan personnel vis-à-vis de ma formation à l’E.I.G.S.I.

Note aux lecteurs : Les mots suivis d’un astérisque (*) sont définis en fin de rapport dans le Glossaire

Page 5: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 5 sur 38

I/ Présentation générale de la SNCF

1) Historique de la société

1937 : La Société Nationale des Chemins de fer Français est créée par décret le 31 août pour une durée de 45 ans (création effective le 1er janvier 1938).

1956 : Suppression de la 3e classe. 1967 : Première circulation du Capitole entre Paris et Toulouse le 28 mai.

Premier train voyageur en France circulant à 200 km/h. 1971 : Fin des subventions versées par l’Etat. La SNCF doit combler elle-même tout

déficit par recours à l’emprunt (avenant à la convention de 1937) 1974 : Création de nouvelles lignes après 50 ans de contraction du réseau. 1975 : Mise en service des premières voitures « Corail » de type VTU* 75.

Démocratisation du confort des trains grâce notamment à la climatisation offerte en 2e classe.

1976 : Création de Roissy-Rail, la première liaison ferroviaire construite spécialement

pour desservir un aéroport en France. 1979 : Création de la première ligne entièrement SNCF du Réseau Express Régional la

ligne C. 1981 : Mise en exploitation de la partie Sud de la ligne à grande vitesse Paris-Sud-Est

entre Saint-Florentin et Sathonay (302 km). Lyon sera à deux heures de Paris deux ans plus tard grâce à l’ouverture de la section nord.

1983 : Création, le 1er janvier, de l'Etablissement Public Industriel et Commercial (EPIC) dénommé SNCF.

1987 : Mars : présentation de la marque TER, un nouveau label pour le train régional. 1989 : Le premier tronçon de la ligne à grande vitesse Atlantique est mis en service

commercial le 24 septembre entre Paris et Connerré (Le Mans). La branche Aquitaine sera mise en service en 1990.

1993 : Mise en service commercial du TGV Nord Europe entre Paris et Lille. 1994 : Mise en service commercial de l’Eurostar, train à grande vitesse reliant Paris à

Londres en 3 heures par le tunnel sous la Manche. 1996 : Mise en service commercial de Thalys entre Paris, Bruxelles et Amsterdam le 6

juin.

Page 6: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 6 sur 38

1997 : Création de Réseau Ferré de France (RFF - Établissement Public Industriel et

Commercial). 1999 : La SNCF lance la vente de billets sur Internet. 1999 : 20 septembre : lancement d'une marque pour les transports régionaux de la SNCF

en Ile-de-France : "Transilien".

2000 : Création de voyages-sncf.com n°1 français de la vente de voyages en ligne. 2001 : Inauguration de la ligne TGV Méditerranée reliant Paris à Marseille en 3 heures 2002 : Les régions deviennent « maîtres d’œuvre » du transport ferroviaire. Ce sont elles

qui perçoivent directement de l’Etat les budgets de fonctionnement. 2003 : Lancement de Corail Téoz, un saut qualitatif pour les trains classiques.

Le marché du fret ferroviaire européen est ouvert à la concurrence. 2005 : Nouvelle identité visuelle de la SNCF : nouveau logo, nouvelle identité sonore,

nouvelle signature, nouvelle posture. 2006 : Lancement de la marque Corail Intercités (anciennement Trains interrégionaux) 2007 : Mise en service du TGV Est Européen le 10 juin. Nouveau record du monde de vitesse sur rail : 574,8 km/h.

2) Activité du groupe

Le groupe SNCF constitué par l’établissement public SNCF et ses 49 filiales, dont la plupart sont contrôlées par la société holding SNCF Participations, est l’un des tous premiers groupes de transport et de logistique en Europe.

Le Groupe a atteint un chiffre d’affaires de 24,9 milliards d'euros pour l’année 2009 avec un effectif de 220 000 personnes. Son président est Guillaume Pepy, ancien directeur exécutif.

Page 7: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 7 sur 38

Ci- dessous sont présentées les 5 branches du groupe ainsi que leurs filiales respectives.

Pour information le technicentre de Périgueux est rattaché à la branche « Fonctions Communes et Participations » au sein du domaine du Matériel.

3) Profil de l’entreprise La société nationale des chemins de fer français est l’une des principales entreprises françaises, centrée sur le transport ferroviaire. La forme juridique de la SNCF est celle d’un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), qui détient des participations majoritaires ou totales dans des sociétés de droit privé regroupées dans le groupe SNCF. Celle-ci exerce une double activité :

• C’est une entreprise ferroviaire chargée de l’exploitation commerciale de services de transport ferroviaire de voyageurs et de marchandises, d’une part ;

• D’autre part elle est chargée de l’exploitation et de la maintenance de l’ensemble du

réseau ferré national français.

La SNCF exploite environ 32000 kms de lignes, dont 1850 de lignes à grande vitesse et 14800 de lignes électrifiées. Elle fait circuler en moyenne 14000 trains par jour et transporte 1 milliard de passagers par an. Par son volume d’activité, c’est la 2ème entreprise ferroviaire de l’Union européenne derrière la Deutsche Bahn.

Page 8: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 8 sur 38

4) Chiffres clés

Chiffre d’affaires du groupe SNCF Evolution du nombre de salariés

5) La maintenance et les technicentres Les différents niveaux de maintenance

Il existe cinq niveaux de maintenance pour le matériel ferroviaire :

Maintenance Eléments Fréquence Principe

Niveau 1 (Contrôle) Rame Nettoyage et petites réparations

Niveau 2 (Examen) Rame Mois Contrôle des éléments de sécurité et de confort

Niveau 3 (Visite) Voiture 3 ans Révision partielle

Niveau 4 (Révision) Voiture 10 ans

(2 millions de kms)

Révision complète

Niveau 5 (Modification) Voiture Selon besoin Modification

Page 9: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 9 sur 38

Le domaine du matériel et les technicentres

Au sein de la SNCF, le Domaine Matériel est chargé de l'achat des matériels roulants neufs (fournisseurs principaux ALSTOM et BOMBARDIER) et de l'entretien de l'ensemble des matériels roulants.

Il existe 39 technicentres répartis sur toute la France effectuant des opérations de maintenance de niveau 1 à 5.

Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants :

� Hellemes : TGV � Picardie : Wagons � Rouen Quatre-Mares : Locomotives diesel � Bischheim : TGV � Oulin : Locomotives électrique � Périgueux : voitures voyageurs � St Pierre des Corps : Automoteurs électriques � Nevers : Automoteurs diesel � Rennes : Système de freinage

Page 10: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 10 sur 38

II/ Technicentre industriel de Périgueux

1) Description du site actuel 1.1 Situation géographique

Sur cette carte nationale, on peut situer la région Aquitaine ainsi que l’établissement : le technicentre de Périgueux est un établissement SNCF dépendant hiérarchiquement de la région de Poitou-Charentes Aquitaine, qui travaille en liaison étroite avec la direction du Matériel et la direction de l’infrastructure. Il existe d’autres établissements Matériel au sein de la région de Bordeaux : le technicentre de Saintes et le technicentre Aquitaine. 1.2 Les missions de l’établissement

Le technicentre de Périgueux est composé de deux ateliers indépendants aux activités différentes :

• les ateliers de Périgueux, • les ateliers de Chamiers

Activité Matériel

Trois principales activités dans la recherche de l’excellence industrielle :

- la transformation et la maintenance lourdes des voitures CORAIL ; - la maintenance d’organes ferroviaires (climatisation, WC et bogies) ; - l’ingénierie pour la conception des matériels et la définition de la maintenance,

adaptée aux objectifs, aux contraintes et à la disponibilité opérationnelle : • voitures CORAIL • Climatisation

• WC à dépression • Voitures spéciales

Page 11: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 11 sur 38

Pour réaliser son activité, l’établissement dispose de :

- 11 ha de surface au sol, - 4 ha de bâtiments, - 6 kms de voies ferrées

Activité Infrastructure (INFRA)

Les missions de l’unité de Production Infrastructure de Chamiers sont définies par la Direction de l’infrastructure dans le cadre de la maintenance de l’infrastructure et de l’aménagement du territoire. A ce titre, l’unité de production de Chamiers assure la fabrication d’éléments constituants et la confection d’appareils de voies.

Cf. plan des ateliers de Périgueux en annexe n° 1

2) Fonctionnement du technicentre

Le parc des voitures Corail est composé de 3800 voitures environ dont 2300 à couloir central construites entre 1975 et 1984. Chaque année, en moyenne 150 voitures, essentiellement des voitures Corail à couloir central (VTU), convergent de toute la France pour subir à Périgueux une opération de maintenance approfondie. Cette Révision Générale intervient soit après un parcours de 2 150 000 Kms environ, soit après 10 ans depuis la précédente RG. Au début des années 90, les premières voitures arrivant à mi-vie, il a été jugé nécessaire de les remettre au goût de la clientèle et de revoir aussi bien l'aménagement intérieur que la livrée extérieure. Le Technicentre de Périgueux profite donc des révisions générales pour rénover et moderniser les voitures Corail, que ce soit pour la direction de Voyages France Europe de la SNCF (transformations pour VFE) que pour les Conseils Régionaux qui souhaitent bénéficier de voitures TER modernes (transformations TER) ou tout récemment de la nouvelle entité Corail Intercités précédemment nommés Trains Interrégionaux (TIR). Dans le cas des transformations TER, le Technicentre de Périgueux est en mesure de proposer de nombreuses options et de s'adapter aux besoins de ses clients. En plus de cette mission de production, le Technicentre de Périgueux, en tant qu'établissement directeur, a une responsabilité nationale d'études et d'approvisionnements. Cf. carte des différentes régions en annexe n°2 Voici quelques exemples types de transformations sur les voitures CORAIL :

- la décoration intérieure : nouveaux revêtements de sièges, nouveaux éclairages… - les aménagements : création de semi compartiments, d'espaces accueil, de nouveaux WC... - les services : distributeurs de boissons, porte vélos, porte skis… - la décoration extérieure et la signalétique. - l'exploitation : circulation à 200km/h.

Page 12: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 12 sur 38

Intérieur d’une voiture entièrement désossée Aménagement d’un accès pour handicapés

Cf cycle classique de maintenance d’une voiture Corail en annexe n° 3

3) Organisation de l’établissement

Le directeur du technicentre est appuyé par cinq « pôles » qui ont pour vocation de répondre aux trois finalités d’une entreprise : satisfaire le « Client », satisfaire le personnel, satisfaire « l’actionnaire », qui dans le cas du technicentre sont les directions régionales et la direction nationale. L’établissement est organisé en unités de production qui sont scindées en plusieurs unités de travail, composant chacune un poste bien défini chargé d’un travail bien précis. Les pôles au service de la direction sont également un appui pour l’ensemble des unités de production, et sont scindés eux-mêmes en services. Les 5 pôles sont les suivants :

- Pôle RH : Ressources Humaines - Pôle Ingénierie - Pôle industriel - Pôle Qualité/Environnement - Pôle Contrôle Gestion Finance - Unité de Production INFRA

Cf. Organigramme simplifié de l’établissement en annexe n ° 4

4) L’établissement en chiffres (Bilan 2008) Activité Matériel :

Chiffres d’affaires : 65 millions d’euros TECHNICENTRE : Effectifs : 605 agents Chiffres d’affaires : 82 millions d’euros Effectifs : 700 agents Activité Infrastructure :

Chiffres d’affaires : 17 millions d’euros Effectifs : 95 agents

Page 13: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 13 sur 38

Quelques chiffres significatifs :

� 170 voitures traitées en RG et/ou transformées ainsi que 340 bogies. � 40 voitures traitées en entretien curatif ou réparation accidentelle. � Plus de 1000 blocs de climatisation et autant de WC à dépression à partir de 2008 � 130 appareils de voie (aiguillage). � 40000 bois d’appareils de voie. � 115 cœurs d’appareils de voies.

5) Le service des méthodes

Le service des méthodes est très récent à la SNCF. Autrefois la production s’organisait avec ses propres moyens pour produire en respectant plusieurs « normes » dictées par le pôle Ingénierie (le bureau d’études). Cependant il existait une cellule méthodes, au technicentre, directement rattachée au pôle ingénierie. Celle-ci avait pour objectif la mise en place de différents projets dans l’établissement (rédaction de cahiers des charges de certains outillages…).

Aujourd’hui c’est un service a part entière rattaché au pôle industriel et qui est un support d’aide à la production.

Ainsi les missions du service Méthodes du Technicentre de Périgueux sont :

o Consolider l’organisation de la production par un ordonnancement optimisé o Anticiper les besoins en ressources o Veiller à déceler les opérations inutiles dans les gammes de fabrication afin de les

éliminer. o Améliorer la performance de la chaîne de production tout en respectant la sécurité, la

qualité, les coûts et la disponibilité.

Page 14: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 14 sur 38

III/ Mon activité au sein du service des méthodes

1) Mon intégration

A mon arrivée au technicentre le 1er Juin 2010 j’ai été accueilli par Mme GARREAU, la responsable des stagiaires, qui m’a confié à un coordinateur COSEC* chargé de présenter l’établissement au nouveau stagiaire, intérimaire et même aux nouveaux agents, notamment au niveau des règles de sécurité, de la qualité et de l’environnement.

2.1 La sécurité

L’objectif de cette formation à la sécurité est d’instruire les agents aux précautions à prendre pour assurer leur propre sécurité et celle de leurs collègues de travail. Elle se décline suivant trois points essentiels : - Formation relative à la circulation des personnes (déplacements dans les entreprises du chemin de fer). - Formation relative à l’exécution du travail (faire connaître les risques des différentes opérations et enseigner les règles de sécurité spécifiques au poste de travail, dispensées sur le lieu de travail). - Conduite à tenir en présence d’une personne victime d’accident.

Pour implanter la sécurité dans les ateliers, chaque personne, qu’elle travaille dans les ateliers ou dans les bureaux, assiste à une courte formation sécuritaire afin d’apprendre les comportements à adopter pour assurer sa propre sécurité et celle d’autrui. De plus, pour assurer la prise en charge des éventuels blessés dans les ateliers, des agents possédant des brevets de secouriste ou bien étant pompiers bénévoles sont dispersés dans tous les services et portent un macaron « sécurité » sur leur « bleu » de travail.

Cette formation m’a paru très importante notamment lorsque nous avons fait un tour de l’ensemble des ateliers pour identifier les différents points dangereux.

2.2 La qualité et l’environnement

Le technicentre de Périgueux attache une grande importance à la qualité et à l’environnement et a la volonté de satisfaction de ses clients. Pour y parvenir, il s'est engagé dans une démarche globale de maîtrise de la qualité selon la norme ISO 9002 version 2001, avec deux ambitions :

- Garantir la sécurité des circulations, - Améliorer continuellement la qualité de ses prestations.

La protection de l’environnement a toujours été une préoccupation forte de l’Etablissement. Depuis peu il a obtenu la certification ISO 140001 due à son implication dans l’atteinte des objectifs définis dans la politique « environnement ». Le technicentre s’engage notamment à respecter le tri sélectif des déchets et les filières de valorisation dédiées.

Page 15: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 15 sur 38

De plus dans l’ensemble des ateliers et des bureaux sont affichées les consignes sur les bonnes pratiques énergétiques à adopter :

- Eteindre les lumières, les veilles des outillages et du matériel informatique. - Limiter les impressions papiers ou les réduire en utilisant les photocopies recto-

verso. - Fermer les robinets après utilisation.

Suite à cette formation sécurité d’une demi-journée, j’ai rejoint le bureau des méthodes où j’allais travailler durant tout mon stage. J’ai été très bien accueilli et présenté à l’ensemble du personnel avec qui j’ai entretenu de très bonnes relations par la suite.

2) Diagramme hiérarchique du service des méthodes

Le service des méthodes s’organise autour d’un responsable qui coordonne l’ensemble des projets mis en œuvre. Les secteurs d’activités au sein des méthodes sont : la planification, les produits MR (matériel roulant), les produits PRM (pièces réparables du matériel) et le processus de maintenance.

Cf. diagramme hiérarchique en annexe n° 4

3) Démarrage et déploiement d’une GPAO

3.1 Présentation du projet

Actuellement, la SNCF assure la maintenance de l’ensemble de son matériel ferroviaire. A ce titre, le Technicentre de Périgueux maintient en état les voitures Corail et certaines pièces spécifiques comme les WC, les climatisations et les bogies. Dans le cadre des projets d'entreprise Performance 2010 et Destination 2012, la Direction du Matériel a engagé une démarche volontaire et ambitieuse d'amélioration de la performance de ses Technicentres Industriels. En effet, dans un contexte d'ouverture à la concurrence, avec une exigence croissante des activités et une demande constante d'amélioration de la productivité, l'activité des Technicentres doit se réorganiser.

Le projet GPAO du Matériel appelé AGIRRE* a été engagé en 2006 sur les Technicentres afin de permettre de couvrir les besoins de gestion de production des PRM* et de modernisations de MR* et la mise en place de processus métiers. Ce projet concerne les établissements chargés de la maintenance de niveau 4 & 5 du Matériel Roulant et de la réparation des PRM. Les grands objectifs de ce projet sont : Processus Métiers : mettre en œuvre les meilleures pratiques industrielles sur les processus de planification, de gestion d’affaire (Matériel) et de production. Données Techniques : recueillir, fiabiliser et gérer les données utiles à la gestion industrielle. Pour mieux anticiper notre activité, nous devons maîtriser les opérations à effectuer et les pièces utiles à la réalisation de chaque intervention ou réparation.

Page 16: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 16 sur 38

Systèmes : supporter les processus métiers et exploiter les données techniques au sein d’outils de gestion et production Matériel Roulant et PRM : la GPAO.

3.2 Définition de mes objectifs

Dans le cadre de ce projet, la mission qui m’a été confiée par B.Antonelli (responsable produit MR) à mon arrivée au technicentre est la suivante :

� Saisie des données techniques des pièces déposées du MR

Le but de cette mission est de « basculer », depuis un tableur EXCEL, l’ensemble des données techniques (gamme* et nomenclature*) des pièces déposées du MR vers une base de données (BDD) ORDI* transitoire afin de préparer l’arrivée de la GPAO.

Démarche simplifiée pour la mise en place de la GPAO :

Recueil des données techniques dans un tableur EXCEL

Basculement des données techniques dans la BDD ORDI

PeopleSoft* = GPAO

3.3 Saisie des données techniques

Les données techniques sont la base de tout système d’information… Au sein des technicentres, elles sont portées par les Méthodes Produit . Dans le projet AGIRRE, il s’agit principalement d’associer à tout article (réparé, rénové ou produit) un paramétrage, une gamme et une nomenclature. Le champ d’intervention du projet AGIRRE comprend les PRM, le matériel roulant mais aussi les confections, les pièces déposées ou la réalisation de kits et garnitures d’OM*.

Page 17: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 17 sur 38

Saisie de la gamme et la nomenclature des pièces déposées

� Notions à connaitre :

Comme énoncé précédemment lors de la description du Technicentre de Périgueux, les voitures arrivent sur le site soit pour la Révision Générale dont la période est définie tous les 10 ans ou 2 150 000 Kms, soit pour des transformations demandées par les régions à la suite de besoins exprimés par leurs clientèles respectives.

Une voiture se présente sous différentes formes, pour les plus connues 1er et 2nd classe, et d’autres :

- en configuration VU (voiture à couloir latéral), avec compartiments de 8 places - en configuration VTU (voiture à couloir central), le plus classique.

Lorsqu’une voiture arrive dans les ateliers du technicentre pour y être révisée ou transformée, divers éléments sont démontés afin d’être réparés, rénovés ou changés. Ces divers éléments sont appelés des pièces déposées.

Voici un schéma des différentes pièces déposées pour une voiture :

Pour la suite du rapport, on considérera que :

� Un article est un lot ou un kit. � Une pièce déposée est une famille de lots. Par exemple pour les sièges on aura le lot

dossiers, le lot accoudoirs … � Chaque lot aura une gamme, une nomenclature et un paramétrage GPAO. � La désignation et la gamme d’un lot sont différentes selon l’affaire et la voiture

concernée. � Un kit consomme un ensemble de lot.

Page 18: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 18 sur 38

Exemple : lot01 Plancher de salle 15/20mm Lot02 Plancher de plateforme Kit01 Divers éléments de plancher

� Taches effectuées :

Pour effectuer la saisie des données techniques sur les pièces déposées (PD), je disposais :

- D’un fichier Excel comportant la gamme et la nomenclature de chaque lot et kit de pièces déposées selon la voiture traitée et la région concernée. Les voitures concernées sont de différents types selon la région cliente. Voici les voitures sur lesquelles j’ai travaillé tout au long de ce stage : CORAIL VTU A (1ère classe), CORAIL VTU B (2nd classe), CORAIL VTU AB (1ère et 2nd classe) CORAIL Aqualys, VR2N* et B6/B7.

- D’un Outil de Reprise de Données Intermédiaires qui est en fait une base de données pour les PRM et les pièces déposées du matériel Roulant.

- D’un fichier Excel de référencement local de l’ensemble des lots et kits de pièces

déposées selon l’affaire.

Chaque lot et kit étant numérotés, il est important d’avoir une certaine rigueur lors du basculement des données sur ORDI. En effet les articles sont référencés localement selon un code très précis dont l’architecture est la suivante :

L10263K01517P10

- Code de l’établissement de Périgueux - Code client - P pour un lot ou K pour un Kit - Numéro du lot ou du kit

De même pour la gamme d’un article le code sera : GAM K01517 Lot10

Et pour la nomenclature se sera : NOM K01517 Lot10

Consomme

Page 19: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 19 sur 38

Méthodes de saisie de la gamme des lots :

� Depuis le tableau Excel, on sélectionne une affaire parmi l’Aquitaine, l’Alsace, CIC Haute Normandie, le Midi-Pyrénnées, la Champagne Ardennes, la région Centre, les Pays de la Loire, la Franche Comté, la Picardie, la région Rhône-Alpes, la Bourgogne ou le Languedoc-Roussillon.

� Depuis cette affaire on peut sélectionner la gamme des pièces déposées d’un type de voitures.

� Parallèlement on accède à ORDI en entrant un mot de passe. � Arrivé sur le menu de l’application, on clique sur « liste des articles » puis on

sélectionne l’onglet PRM. Il apparaît alors une liste de tous les articles (kits et lots de pièces déposées) répertoriés selon leur code de référencement local.

� Dans la barre de recherche on saisit le code client suivi de la lettre « P » afin de ne faire apparaître que les lots. On sélectionne ensuite le lot dont on veut insérer la gamme puis on « clique » sur « modifier » l’article. Il apparaît alors sa « carte d’identité » que l’on va compléter.

Cf ORDI en annexe n°*5

� Tout d’abord on va compléter le code de la gamme et de la nomenclature en veillant à respecter le numéro du lot. Exemple pour le lot 01 de la voiture CORAIL VTU A Haute Normandie on aura alors : GAM K01517 Lot01 et NOM K01517 Lot01.

Ensuite on va procéder à la saisie de la gamme de celui-ci en s’appuyant sur le fichier Excel.

� Dans le tableau Excel on va effectuer un filtre afin de n’avoir que la gamme des lots de pièces déposées à l’écran. On va sélectionner la gamme du « lot01Plancher de salle 15/20mm » composée : - D’un N° d’opération (10, 20,30…) - D’un code tâche (REPAR, PEINT,…) - D’une description du code tâche (REPARATION, PEINTURE…) - D’un Poste de Charge (EQUIPEMR dans notre cas) - D’une taille d’équipe - D’un temps moyen

Page 20: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 20 sur 38

� L’ensemble de la gamme est alors basculé vers la « fiche d’identité » du lot01, sur

ORDI, dans l’emplacement prévu à cet effet. � On valide en appuyant sur la touche « OK » qui permet d’enregistrer notre travail.

On en a donc terminé avec la gamme du lot01 et l’on peut passer au lot suivant et ensuite aux affaires suivantes.

Méthodes de saisie de la nomenclature des kits :

� Dans la barre de recherche on saisit le code client suivi de la lettre « K » afin de ne faire apparaître que les kits. On sélectionne ensuite le kit dont on veut insérer la nomenclature puis on « clique » sur « modifier ».

� On clique sur l’onglet « Nomenclature » � Depuis le tableau Excel, on récupère par exemple la nomenclature du « kit01Divers

éléments plancher » composée : - Du code article lot que le kit « consomme » - De la description du lot - D’un nombre PCE - D’une UM (unité de mesure) - D’un taux de remplacement - D’un numéro d’opération - D’un rendement

� L’ensemble de la nomenclature du kit est alors basculé vers ORDI à l’emplacement prévu à cet effet.

� On valide en appuyant sur la touche « OK » qui permet d’enregistrer notre travail. On en a donc terminé avec la gamme du kit01 et l’on peut passer au kit suivant et ensuite aux affaires suivantes.

Page 21: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 21 sur 38

Sommaire et suivi des modifications pour les différentes affaires :

Pour l’ensemble des affaires sur lesquelles j’ai travaillé durant ce stage, il m’a été demandé de créer une feuille sommaire et une feuille suivie de modifications. En effet cela permet entre autre de structurer le fichier Excel et de renseigner l’utilisateur des éventuelles modifications apportées sur la gamme ou la nomenclature d’un lot ou d’un kit selon l’affaire et le type de voitures concernées.

Voici ci-dessous les intitulés du sommaire et du suivi des modifications :

- Affaire = la région concernée - Diagramme = Gamme des pièces déposées d’un type de voiture - Lots = Nombre de lots - Kits = nombre de kits - Description = Désignation et données pour la gamme ORDI - Annexe - Description de l’annexe

- Date = date de la modification - Nom = nom de l’utilisateur - Affaire - Diagramme - Lot = Lot concerné par une modification - Kit = Kit concerné par une modification - Motif de la modification - Description de la modification - Ce qui à été réalisé sur le fichier Excel - Ce qui a été réalisé sur ORDI.

Page 22: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 22 sur 38

Bilan de cette mission :

Tout au long de la réalisation de ces différentes tâches, j’ai été amené à côtoyer le personnel du bureau des méthodes afin qu’il me donne diverses informations techniques. J’ai notamment travaillé en collaboration avec Mr KELES, un apprenti ingénieur méthodes, concernant des modifications sur les gammes et nomenclatures de plusieurs lots et kits de pièces déposées pour des voitures B6 et B7 (numéro d’opération manquant, ajout de nouveaux lots et kits …). J’ai aussi travaillé avec Mr GARNIER, un responsable de « l’organisation et du suivi de production »(OSP), sur les gammes des lots et kits des VR2N. Celui-ci m’a montré concrètement dans les ateliers le cheminement de ces pièces déposées ainsi que les zones où sont stockées celles-ci avant d’être remontées sur la voiture. Ces différentes collaborations m’ont été très enrichissantes car elles m’ont permis d’apprendre des notions sur la gestion de production et de poser de multiples questions techniques.

4) Fiches de production des Pièces réparables du matériel:

Dans le cadre de la mise en place d’une GPAO et en parallèle de ma mission sur la saisie des données techniques, mon maître de stage m’a demandé de créer des fiches de production pour les PRM et notamment les moto-ventilateurs (MVT), les blocs de résistances (BR), ainsi que les réchauffeurs (RECH).

Ces fiches sont constituées :

- Du symbole et de la désignation de la PRM - D’une image de la PRM - De sa nomenclature - D’un dessin de définition de la pièce au verso

Comme l’indique le nom, ces fiches sont mises à disposition de la production à titre informatif.

Cf fiche de production en annexe n°6

Page 23: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 23 sur 38

� Notions à connaitre :

Comme énoncé précédemment, le technicentre de Périgueux est devenu centre d’excellence des climatisations, des sanitaires et des blocs de résistances. La grande majorité de ma tâche a été donc de créer des fiches de production pour la famille « climatisation » et la famille « bloc de résistances ». Toutes ces pièces sont traitées par le service RC et font l’objet de l’élaboration de données techniques (gamme et nomenclature).

Ex : Les groupes de climatisations sont considérés comme des PRM mères et ils sont constitués par des PRM constitutives.

Lors de la création des fiches de production, on a 3 cas de réparation des PRM constitutives. Selon ces cas, les gammes et les nomenclatures des PRM varient.

� Chaque PRM a une désignation ainsi qu’un symbole (une référence) pour son identification. Son symbole est suivi par une des désignations suivantes :

• CT10 : désigne la PRM à réparer pour un client externe à l’établissement. • CT30 : désigne la PRM à réparer pour un client interne à l’établissement. • CT00 : désigne la PRM réparée.

Voici 3 cas pour une réparation de PRM :

1er cas : La PRM constitutive est réparé par la même équipe au sein de l’établissement

o Nomenclature : on intègre alors les composants de la pièce constitutive dans la nomenclature de la PRM mère.

2ème cas : La PRM constitutive est réparée par une autre équipe du technicentre :

o Nomenclature : on distingue alors une nomenclature pour cette pièce et on l’a fait figurer dans les composants de la PRM avec son symbole suivi de « CT30 » (désignation utilisée pour les PRM qui sont réparées par une autre équipe du même établissement).

3ème cas : La PRM constitutive est réparée dans un autre établissement

o Nomenclature : On fait alors figurer dans la nomenclature de la PRM mère, la PRM constitutive avec son symbole suivi de « CT00 », et dans la nomenclature de la PRM constitutive, on fait figurer son symbole suivi de CT10.

Page 24: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 24 sur 38

� Taches effectuées :

Pour créer les fiches de production des PRM constitutives, je disposais :

- De multiples fichiers Excel, un 1er répertoriant l’ensemble des PRM avec leur désignation, leur symbole ainsi que d’autres informations techniques, un 2nd contenant la nomenclature de l’ensemble des symboles du technicentre de Périgueux, un 3ème permettant d’obtenir l’image d’une PRM en entrant son symbole et enfin le dernier fichier, essentiel, comprenant les fiches nomenclatures d’un type de PRM constitutives (MVT, BR ou RECH).

- D’une application présente sur l’intranet de la SNCF, permettant de rechercher le numéro du dessin de définition d’une PRM constitutive.

- D’une base de production accessible via l’intranet SNCF au niveau national (Docmat 2005), pour consulter le dessin de définition d’une pièce en entrant le numéro de celui-ci.

Lors de la saisie de la nomenclature d’une « pièce réparable du matériel », il est important de bien vérifier qu’elle est complète et mise à jour.

Méthode de création d’une fiche de production :

� Depuis le 1er fichier Excel, on récupère le symbole (composé de 8 chiffres) ainsi que la désignation de la PRM (ex : MOTOVENT EXTRACTEUR AIR) dont on veut créer la fiche de production et on l’insère sur celle-ci.

� Ensuite grâce au symbole on va pouvoir rechercher l’image de la pièce désirée, la redimensionner et la compresser afin d’avoir une taille de fichier appréciable.

� On procède ensuite à la saisie de la nomenclature de la PRM voulue en s’appuyant sur le tableau des nomenclatures de tous les symboles.

� Dans ce tableau, on va effectuer un filtre sur la famille afin de ne faire apparaître que les climatisations puis un filtre sur le libellé en sélectionnant par exemple les MVT.

� On sélectionne alors la nomenclature de la PRM constitutive « Motovent extracteur air » composée : - D’un symbole esclave = symbole de la PRM constitutive suivi de la désignation

CT10 - D’une désignation de la pièce constituante de la PRM - D’une quantité par maître = quantité par PRM mère - D’une unité de mesure - D’un taux de remplacement en % (toujours à 100% pour la PRM constitutive)

Page 25: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 25 sur 38

� Enfin depuis l’application présente sur l’intranet, on récupère le numéro du dessin de

définition, s’il en existe un, et avec la base de production Docmat 2005 on peut ainsi accéder au plan que l’on imprime au format A3.

� On opère de la même manière pour le reste des PRM. � Pour finir on a donc une fiche nomenclature et un dessin de définition pour chaque

PRM constitutive. On édite l’ensemble pour ensuite le plastifier et ainsi former une fiche de production claire et précise qui sera ensuite validée par mon maître de stage.

Note : Pour certaines fiches, il arrive qu’il n’existe pas de nomenclature ou bien d’image. Celles-ci sont alors laissées en attente mais figurent bien au sein du type de fichier concerné.

Création d’un suivi des fiches nomenclature :

Pour chaque fichier Excel et donc pour chaque type de PRM constitutive, j’ai créé sur la 1ère feuille de chaque fichier Excel, un suivi pour les fiches nomenclature. Cette feuille permet d’informer l’utilisateur sur la présence ou non d’une nomenclature (NMCL), d’une photo et d’un dessin de définition pour chaque symbole.

Voici ci-dessous un fragment de ce suivi pour les MVT :

Bilan de cette mission :

Cette 2nd mission a été très enrichissante et m’a permis de m’organiser dans mon travail vu le nombre important de fichiers à consulter. Ces différentes tâches m’on fait prendre conscience de certaines responsabilités et de prendre des initiatives pour faciliter la consultation de ces fiches de production.

Page 26: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 26 sur 38

5) Interview d’un ingénieur méthodes

Afin d’approfondir mes connaissances sur les métiers d’ingénieur, j’ai choisi de faire l’interview d’un ancien diplômé de l’EIGSI qui m’a encadré et apporter son expérience tout au long de ce stage. Au sein du service des méthodes il est responsable de l’industrialisation et du suivi du matériel roulant.

• Quel est votre cursus universitaire ?

EIGSI promo 2006 plus dominante MIND*.

• Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai été embauché à la sortie de l’école à la SNCF, au TECHNICENTRE de Périgueux sur un poste d’ingénieur Méthodes.

Aujourd’hui je suis Responsable Logistique Industriel (RLI) de ce même site.

• Quelle a été la principale motivation pour rentrer à la SNCF ? J’étais très intéressé par le ferroviaire, d’autant plus après un stage de fin d’étude à ALSTOM*. De plus la SNCF me permet d’avoir des responsabilités importantes même en début de carrière. Exemple aujourd’hui je suis responsable de 15 agents en direct, 25 en N+2 et 50 autres ou je suis l’adjoint du responsable logistique.

• Pourquoi Ingénieur méthodes et quelles sont les qualités requises ?

Je suis devenu ingénieur Méthodes par pur hasard, c’est une porte d’entrée à la SNCF, néanmoins intéressante car c’est une fonction transverse qui touche l’ensemble de l’établissement et donc des processus industriels.

• Quel est votre rôle et vos responsabilités au sein du bureau des méthodes et de l’entreprise ? J’étais responsable de l’industrialisation et du suivi du matériel roulant traité sur le technicentre de périgueux.

• Vous déplacez vous souvent et pour quelle(s) mission(s) ?

Pas trop souvent, mais principalement pour des REX* sur d’autres établissements et des échanges de bonnes pratiques industrielles.

• Quelle est votre perspective de carrière à la SNCF ou ailleurs ?

Je souhaite devenir responsable d’une Unité de production.

Page 27: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 27 sur 38

6) Bilan personnel

6.1 Au niveau professionnel

Ce 2éme stage en tant que technicien m’a permis de découvrir une entreprise leader dans le domaine du transport ferroviaire et de participer à un projet qui est un tournant pour la gestion des données techniques au sein du technicentre. Grâce à l’ensemble de mes travaux effectués sur ce projet, j’ai pu acquérir des notions sur la gestion des données techniques et utiliser de nouveaux outils de travail. L’aspect technique de ce projet m’a permis de développer des connaissances apprises à l’EIGSI, et de travailler mon relationnel avec l’ensemble des personnes que j’ai pu côtoyer. Enfin ce projet m’a fait prendre conscience de la rigueur et de l’organisation de travail à adopter ainsi que du respect des délais.

6.2 Au niveau humain

Le projet de « démarrage et déploiement d’une GPAO » fut l’occasion de m’intégrer au sein d’une équipe très hétérogène composée d’ingénieurs avec différentes fonctions, de techniciens et de stagiaires apprentis ingénieurs. En tant que stagiaire, il à été parfois difficile de se faire une place dans ce milieu très masculin.

Ce stage fut avant tout un travail d’observation, d’écoute, de prise d’informations et de documentations auprès des ingénieurs afin de préparer au mieux mon projet professionnel.

En effet le travail d’un ingénieur est d’être à l’écoute des autres, de savoir surmonter les difficultés, quelque soit la nature du problème, d’en faire la synthèse et de trouver les solutions les mieux adaptées.

6.3 Difficultés rencontrées

Voici les différentes difficultés rencontrées au cours de ce stage :

- Après quelques jours passés au technicentre, il fut difficile d’assimiler les différentes abréviations techniques et managériales qui sont très nombreuses à la SNCF.

- Lors de la définition de mes objectifs sur ce projet, il a été difficile pour moi de comprendre toutes ces notions techniques notamment la différence entre des lots et des kits de pièces déposées ainsi que les divers paramètres existants pour les nomenclatures et les gammes.

- La dernière difficulté rencontrée fut d’être souvent seul et de rester parfois une journée entière à travailler sur un poste informatique.

Page 28: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 28 sur 38

Conclusion Dans le cadre de ma formation à l’EIGSI et dans l’optique de préparer mon projet professionnel, ce premier stage de technicien dans le domaine des transports ferroviaires m’a permis de découvrir un nouvel environnement de travail et d’acquérir de multiples notions dans la gestion des données techniques. Ce fut le moyen pour moi de participer à un projet sur le court terme en saisissant les enjeux, dont la mise en place ne se fera que dans quelques mois, et d’apprendre à travailler en parfaite autonomie. Ce stage m’a permis d’en tirer cet enseignement : le technicien possède et applique des connaissances techniques dans un domaine très précis tel que la mécanique, alors que le métier ingénieur suppose un ensemble de connaissances techniques d'une part, économiques, et sociales d’autre part, reposant sur une solide culture scientifique et d’être capable de gérer des personnes en les écoutant, les conseillant afin d’aboutir à un projet.

Page 29: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 29 sur 38

GLOSSAIRE

CORAIL : Voitures à voyageurs dont la contraction vient de « Confort » et « Rail ».

GPAO : Une GPAO est un outil informatique de soutien à la gestion de production : Transformer des prévisions de production en planning de fabrication, d’achat et d’approvisionnement au travers d’un calcul de besoins nets qui s’appuie sur des gammes et des nomenclatures associées aux articles.

Assurer le suivi en terme de coût, de quantité, et d’heures de la production et des moyens contributifs à cette production (machines, personnels, articles, approvisionnements, etc.).

Fournir un ensemble de données sous forme d’indicateurs pour faciliter le pilotage de la production et le retour sur expérience.

VTU : Voiture corail à couloir central et climatisé COSEC : Coordinateur de sécurité

PRM : Pièces Réparables du Matériel : Il s’agit d’organes pour lesquels il est estimé économiquement avantageux de les réparer en interne SNCF plutôt que de les acheter dès consommation auprès de l’industrie privée. Le coût de réparation des PRM est connu. Ces pièces sont considérées comme des produits. Elles font l’objet d’un suivi en quantité simple (et non au numéro de série). Certaines PRM sont suivies.

MR : Matériel Roulant.

GAMME : Opérations élémentaires qui peuvent faire référence à des tâches.

NOMENCLATURE : Liste de tous les composants susceptibles d’être changés au cours d’une réparation.

ORDI : Outils de Reprise de Données Intermédiaires.

People Soft : Editeur de prologiciels de gestion intégrés et de gestion de la relation client destinés aux entreprises.

Page 30: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 30 sur 38

GLOSSAIRE (suite)

LOT : Même flux de traitement de plusieurs articles

VR2N : Voiture régionale à 2 niveaux (région nord Pas-de-Calais) OM : Ordre de Modification pour la maintenance du MR CIC : Corail Inter Cités MIND : Management Industriel REX : Réunion d’Expérience

DUO : Directeur d’une unité opérationnelle

Page 31: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 31 sur 38

ANNEXES

Page 32: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 32 sur 38

Annexe n°1 : Plan du technicentre de Périgueux

Hall Climatisation

Magasins

Hall bogies

Bureaux services

supports

Peinture

Contrôles

électriques

Démontage

Grenaillage

Lessivage

Ponçage

Chaudronnerie

Confection métallique Administration

Autres

Page 33: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 33 sur 38

Annexe n°2 : Carte des différentes régions

Logos des régions

Page 34: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 34 sur 38

Annexe n°3 : Cycle classique de maintenance d’une voiture CORAIL

Caisse Bogie

Page 35: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 35 sur 38

Annexe n°4 : Organigramme simplifié de l’établissement

Page 36: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 36 sur 38

Annexe n°5 : Diagramme hiérarchique du service des méthodes

Page 37: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 37 sur 38

Annexe n°6 : ORDI

Page 38: er Juin 2010 1er Juin 2010 2 Juillet 2010 2 Juillet 2010 ... · Les principaux technicentres effectuant des opérations de maintenance niveau 4 et 5 sont les suivants : ... Direction

Bertran LAFAYE Stage technicien Page 38 sur 38

Annexe n° 7 : Fiche de production

Dessin de définition (n’apparaît pas pour des raisons de confidentialité).