echos espoir numéro 3

Download Echos Espoir numéro 3

Post on 15-Feb-2016

223 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Echos Espoir numéro 3

TRANSCRIPT

  • Revue ddification et dinformationpour les glises pentectistes en Belgique francophone

    dito

    Chers amis,Au retour dun important congrs mondial sur

    la mission (voir page 6), je suis trs encourag de savoir que notre Dieu, par Son Esprit, est loeuvre dans chaque continent de la plante, comme Il la promis par le prophte Jol. Les nombreux tmoi-gnages et les nouvelles que nous avons eu locca-sion dentendre en sont la preuve tangible. Der-rire cette action extraordinaire du Saint-Esprit, il y a au moins 3 facteurs qui me semblent dter-minants :

    1) LA PUISSANCE DE LINTERCESSIONTout rveil dans lhistoire a t prcd et ac-

    compagn par un mouvement de prire. Rien dans le royaume de Dieu ne se produit sans la prire. Nest-il pas encourageant de savoir que des mil-lions de chrtiens, de par le monde, font monter vers Dieu leurs supplications pour que les nations soient transformes par la vrit de lEvangile ?

    2) LA PUISSANCE DE LOBISSANCEPour que les perdus soient atteints, il est n-

    cessaire que lglise prenne au srieux le Grand Ordre : Allez... Dieu a un peuple qui se lve, des serviteurs qui laissent leur zone de confort, des messagers qui sont disposs obir Son appel, quel que soit le prix. Prions pour tous les mission-naires sur le champ de bataille !

    3) LA PUISSANCE DE LA GNROSITIl ny a pas de mission possible sans le sou-

    tien financier de la part du peuple de Dieu. Il y a ceux qui vont, ceux qui prient mais aussi ceux qui donnent pour que dautres puissent aller apporter le message de la Bonne Nouvelle. Cest le meil-leur investissement, car il en va du salut ternel de millions de personnes sans Christ! Malgr la crise, nous ne pouvons pas abandonner le combat.

    Puissent ces 3 facteurs nous inspirer et nous amener un nouvel lan missionnaire dans notre pays de Belgique, et en particulier dans notre Wal-lonie, terre de mission. Ensemble, nous pouvons contribuer un changement spirituel, par laction du Saint-Esprit en nous et au travers de nous !

    Daniel Costanza

    Ensemble

    Voil un mot que jaime beaucoup. Il exprime pour moi une directive de Dieu qui peut nous faire entrer dans une extraordinaire dimension de bndiction.

    Que signifie le mot ensemble? Les diction-naires nous proposent la dfinition suivante: groupe de choses ou de personnes runies en un tout; unit rsultant du concours harmo-nieux de la diverse partie dun tout. De son ct, Louis Segond traduit ce mot de lhbreu de plusieurs manires: bien li, sassembler, se rencontrer, sunir, se concerter, se liguer. Et du grec: dun commun accord, tous ensemble, dun seul esprit, dun seul cur, avec la mme pas-sion, unanimement.

    Mais que nous enseigne la Bible ce sujet? Quest-ce quimplique le fait dtre ensemble pour nous, chrtiens? Voyons cela dun peu plus prs.

    ENSEMBLE DANS LA COMMUNION FRATERNELLE

    Dans le Psaume 133, David y voit une relle source de bndiction: Cantique des degrs. De David. Voici, oh ! quil est agrable, quil est doux pour des frres de demeurer ensemble ! Cest comme lhuile prcieuse qui, rpandue sur la tte, descend sur la barbe, sur la barbe dAaron, qui descend sur le bord de ses vte-ments. Cest comme la rose de lHermon, qui descend sur les montagnes de Sion ; car cest l que lternel envoie la bndiction, la vie, pour lternit.

    La conviction de David est confirme de nombreuses fois dans la Parole de Dieu.

    (suite page 3)

    N3Avril-Juin 2013

  • Jsus lui-mme nous laffirme dans Matthieu 18, aux versets 19 et 20 : Je vous dis encore que, si deux dentre vous saccordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accorde par mon Pre qui est dans les cieux. Car l o deux ou trois sont as-sembls en mon nom, je suis au milieu deux.

    ENSEMBLE DANS LA RECHERCHE DES PROMESSES DU SEIGNEUR

    En obissant lordre de Jsus, les 120 runis dans la chambre haute le jour de la Pentecte ont galement pu profiter dune bndiction particulire de la part de Dieu.

    Dans les Actes des aptres au chapitre 2, ver-sets 1 4, nous lisons : Le jour de la Pentecte, ils taient tous ensemble dans le mme lieu. Tout coup il vint du ciel un bruit comme celui dun vent imptueux, et il remplit toute la mai-son o ils taient assis. Des langues, semblables des langues de feu, leur apparurent, spares les unes des autres, et se posrent sur chacun deux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent parler en dautres langues, selon que lEsprit leur donnait de sexprimer.

    ENSEMBLE DANS LA PRIRELe chapitre 3 du livre des Actes nous relate

    une exprience vcue cette fois par Pierre et Jean. Alors que ces deux hommes au temp-rament si diffrent se rendaient ensemble au temple pour y prier, un miracle se produisit qui allait donner au message de lvangile une puissance telle que des milliers dhommes et de femmes purent accder au salut, la gurison et la dlivrance. Actes 3 ; 6-8 : Alors Pierre lui dit : Je nai ni argent, ni or ; mais ce que jai, je te le donne : au nom de Jsus-Christ de Na-zareth, lve-toi et marche. Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au mme instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes ; dun saut il fut debout, et il se mit marcher. Il en-tra avec eux dans le temple, marchant, sautant, et louant Dieu.

    Nous apprenons dans ces versets que non seulement nos diffrences ne peuvent pas nous empcher de nous unir dans la prire, mais aus-si quil se passe des choses merveilleuses par la grce de Dieu lorsque des frres et surs se rassemblent pour prier.

    ENSEMBLE DANS LE COMBATAu chapitre 4 des Actes des aptres, suite

    au miracle voqu ci-dessus, les aptres sont jets en prison, puis librs avec interdiction formelle de parler au nom de Jsus. Ayant re-joint les leurs, ensemble, ils lvent la voix vers Dieu: Et maintenant, Seigneur, vois leurs me-naces, et donne tes serviteurs dannoncer ta parole avec une pleine assurance, en tendant ta main, pour quil se fasse des gurisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jsus. Quand ils eurent pri, le lieu o ils taient assembls trembla ; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonaient la pa-role de Dieu avec assurance. (Actes 4; 29-31).

    Dieu honore la prire de son glise lorsquelle combat dans lunit de lEsprit.

    ENSEMBLE DANS LVANGLISATIONRien ne peut retenir une glise dtermine:

    Dieu est avec elle et Il bnit son travail.

    Dans Actes 5 : 28-29, la perscution poursuit les aptre : Ne vous avons-nous pas dfen-du expressment denseigner en ce nom-l ? Et voici, vous avez rempli Jrusalem de votre en-seignement, et vous voulez faire retomber sur nous le sang de cet homme ! Mais les aptres ne se laissent pas dmonter et ils rpondent il faut obir Dieu plutt quaux hommes. Et encore, au verset 12 : Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des aptres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon [] .

    Nest-ce pas une belle promesse si nous avons le dsir de la vivre ensemble ?

    Prions pour lunit au sein des assembles, mais aussi entre les glises et les dnominations ! Ne serait-ce pas l le chemin vers un r-veil spirituel dans notre pays divis ?

    Jean LecirePrsident des ADFB

    2

  • LEADERSHIP ET GENRE :LES CARACTERISTIQUES DE DEBORA (2e partie)

    DBORA ET SA FMINITLobjet de cet expos en 4 parties est

    danalyser de quelle manire le person-nage de Dbora est prsente dans Juges 4. Le premier numro visait dresser un tat du contexte social et spirituel dans lequel elle vivait. Larticle concluait en disant que Dbora va se lever, en tant que juge et prophte, dans une socit patriarcale possiblement galitaire et un contexte spirituel dinfidlit et dimperfection.

    Comme habituellement dans le livre des Juges, lauteur commence par souligner le cycle du pch. En effet, le peuple a pch, est opprim par son adversaire (Jabin roi de Canaan) et crie lEternel. Le vocabulaire quil utilise dans les trois premiers versets dpeint la violence et la longue dure de loppression subie.

    Au verset 4, le lecteur rencontre Dbora. Son introduction, ce moment, suppose quelle va tre linstrument de la dlivrance. Mais qui est Dbora et comment lauteur des Juges la prsente-t-il?

    Ds le dbut, lauteur utilise tout ce que le langage hbreu permet pour sou-ligner le genre de Dbora. Au verset 4, nous lisons :

    Version littrale: Dans ce temps-l Dbora femme prophtesse femme de Lapidoth tait juge en Isral.

    Traduction Louis Segond: Dans ce temps-l, Dbora, prophtesse, femme de Lapidoth, tait juge en Isral.

    Dbora est prsente comme proph-tesse et juge. Tous deux ont une terminaison fminine. Dans le mme temps, lauteur mentionne deux reprises que Dbora est une femme. La premire fois, le mot femme, prsent dans le texte original et aussi dans la Septante1 est absent dune

    1 Traduction Grec de lAncien Testament

    majorit de traductions. Les traducteurs ont-ils estim que cet ajout napportait rien la comprhension du texte ? ou quil tait redondant dans la mesure o la f-minit de Dbora tait dj mentionne ? Selon T.J Schneider, la prsence du mot femme servirait accentuer la fminit de Dbora ou sa fonction de prophte.

    Enfin, elle est introduite en tant que femme de Lapidoth. Certains tholo-giens pensent quil sagit de son mari. Or, contrairement la tradition littraire, aucune gnalogie nest attribue Lapidoth et ce dernier napparat ni dans le reste de lhistoire, ni dans le reste des critures. Dautres estiment quil sagit de Barak, Lapidoth et Barak ayant une signification commune: torches, clairs. Dans ce cas, pourquoi Dbora aurait-elle besoin de le faire appeler? Le terme Lapidoth pourrait simple-ment dsigner le caractre de Dbora. Cette possibilit colle bien la descrip-tion que lauteur fait de son personnage. Cela pourrait galement signifier que Dbora exerce une fonction publique sans autorit masc