document d’étude examen professionnel - oiq.qc.ca€¦ · document d’étude – examen...

Click here to load reader

Post on 12-Sep-2018

217 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Document DtuDe

    examen professionnel

    lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs

  • Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs

    NOTE IMPORTANTE Ce document contient la matire qui doit tre tudie lors de la prparation lexamen professionnel. Son contenu reprsente des extraits du Guide de pratique professionnelle pertinents lexamen professionnel. Ce document doit tre utilis uniquement lors de la prparation lexamen professionnel en sassurant davoir la dernire version jour. Il est noter que le Guide de pratique professionnelle constitue un outil essentiel et de rfrence pour tout professionnel exerant le gnie au Qubec. Rfrez-vous y dans votre pratique quotidienne.

    Plusieurs modifications ont t apportes en 2017 et en 2018 au Code des professions, la Loi sur les ingnieurs ainsi qu lorganisation de lOrdre des ingnieurs. Le document dtude tient compte de ces modifications, mais le Guide de pratique professionnelle na pas encore t mis jour. Ainsi, en cas de divergence entre ces deux documents, il faut se fier linformation qui apparat dans le document dtude.

    http://gpp.oiq.qc.ca/http://gpp.oiq.qc.ca/http://gpp.oiq.qc.ca/

  • Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs

    TABLE DES MATIRES CHAPITRE 1 - TRAVAIL DE LINGNIEUR ............................................................................................................................. 1

    CONTRATS ................................................................................................................................................................................ 1 La teneur d'un contrat ...................................................................................................................................................... 2 Contrat de travail ............................................................................................................................................................. 3 Contrat d'entreprise ou de services .................................................................................................................................. 5 Contrat de mandat ........................................................................................................................................................... 8

    GUIDE DE SURVEILLANCE DES TRAVAUX........................................................................................................................................... 9 Les objectifs du Guide de surveillance des travaux ........................................................................................................ 10 La porte du Guide de surveillance des travaux ............................................................................................................. 10 Intervenants, rles et responsabilits ............................................................................................................................. 11 thique et dontologie lies la surveillance ................................................................................................................ 15 Comptences et qualits de lingnieur surveillant ........................................................................................................ 17 Quest-ce que la surveillance? ........................................................................................................................................ 19 Cadre juridique de la surveillance .................................................................................................................................. 21 Mandat de surveillance .................................................................................................................................................. 24 Plan de surveillance ........................................................................................................................................................ 27

    Description du plan de surveillance .............................................................................................................................................. 27 Prparation du plan de surveillance ............................................................................................................................................. 28 Contenu du plan de surveillance .................................................................................................................................................. 28

    Processus de surveillance des travaux ............................................................................................................................ 36 Dmarrage du projet .................................................................................................................................................................... 37 Excution du projet ...................................................................................................................................................................... 45 Fermeture du projet ..................................................................................................................................................................... 52

    Gestion de projet pour la ralisation des travaux .......................................................................................................... 54 Attestations de conformit ............................................................................................................................................. 55 Dossiers et documents dingnierie ................................................................................................................................ 56

    ENVIRONNEMENT ET DVELOPPEMENT DURABLE ............................................................................................................................ 57 Droit de lenvironnement ............................................................................................................................................... 57

    Lingnieur et lenvironnement .................................................................................................................................................... 58 Lgislation provinciale .................................................................................................................................................................. 60 Lgislation fdrale..................................................................................................................................................................... 101 Rglementation municipale ........................................................................................................................................................ 107

    Droit du travail ............................................................................................................................................................. 108 Normes minimales de travail ...................................................................................................................................................... 109 Syndicalisation ............................................................................................................................................................................ 111 Congdiement et mise pied ..................................................................................................................................................... 112 Sant et scurit au travail ......................................................................................................................................................... 114 Droits de la personne .................................................................................................................................................................. 116

    En rsum ..................................................................................................................................................................... 117

    CHAPITRE 2 - LOI ET ENCADREMENT DE LA PROFESSION ............................................................................................... 120

    SYSTME PROFESSIONNEL DU QUBEC ....................................................................................................................................... 121 Code des professions .................................................................................................................................................... 122 Gouvernement .............................................................................................................................................................. 123 Office des professions ................................................................................................................................................... 124 Conseil interprofessionnel ............................................................................................................................................ 127 Ordres professionnels ................................................................................................................................................... 128

  • Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs

    ENCADREMENT JURIDIQUE DES INGNIEURS ................................................................................................................................ 132 Loi sur les ingnieurs .................................................................................................................................................... 133 Rglements et pouvoir de rglementer ........................................................................................................................ 133 Code de dontologie des ingnieurs ............................................................................................................................. 134 Exercice en socit........................................................................................................................................................ 134

    L'exercice d'activits professionnelles au sein d'une socit ..................................................................................................... 135 Le rglement sur l'autorisation d'exercer ................................................................................................................................... 136 La dsignation d'une socit ...................................................................................................................................................... 137

    ORDRE DES INGNIEURS DU QUBEC .......................................................................................................................................... 138 Mission et vision ........................................................................................................................................................... 138 Fonctions et structures ................................................................................................................................................. 138 Mcanismes de protection du public ............................................................................................................................ 147

    ADMISSION LEXERCICE DE LA PROFESSION ................................................................................................................................ 148 Processus pour tre admis exercer la profession ....................................................................................................... 148

    ASSURANCE RESPONSABILIT PROFESSIONNELLE ........................................................................................................................... 150 Pratique prive ............................................................................................................................................................. 151 Pratique gnrale ......................................................................................................................................................... 152 Pratique prive occasionnelle ....................................................................................................................................... 152 L'ingnieur la retraite ................................................................................................................................................ 153 Dispenses ...................................................................................................................................................................... 153 L'assureur et le courtier ................................................................................................................................................ 153

    CONTRLE DE LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE ............................................................................................................................. 154 Comit dinspection professionnelle ............................................................................................................................. 155 Programme de surveillance .......................................................................................................................................... 156 Inspection professionnelle ............................................................................................................................................ 157

    L'inspection professionnelle ....................................................................................................................................................... 157 L'inspection portant sur la comptence professionnelle (Approfondie) .................................................................................... 159

    CONTRLE DISCIPLINAIRE ......................................................................................................................................................... 161 Droulement dune enqute ......................................................................................................................................... 162 Bureau du syndic .......................................................................................................................................................... 164 Conseil de discipline...................................................................................................................................................... 165 Comit de rvision ........................................................................................................................................................ 167 Plainte prive ................................................................................................................................................................ 168 Tribunal des professions ............................................................................................................................................... 168 Excution des dcisions ................................................................................................................................................ 169

    SURVEILLANCE DES ACTES ILLGAUX ........................................................................................................................................... 170 Usurpation du titre dingnieur .................................................................................................................................... 171 Exercice illgal dactes rservs ................................................................................................................................... 172 Travaux excuts sans plans ni devis signs et scells par un ingnieur ...................................................................... 172 Poursuites pnales devant la Cour du Qubec ............................................................................................................. 173

    AUTRES MESURES DE CONTRLE ............................................................................................................................................... 173 Cessation dexercice ..................................................................................................................................................... 174 Conciliation et arbitrage des comptes .......................................................................................................................... 176 Incompatibilit de ltat de sant avec la profession ................................................................................................... 178 Dclaration de culpabilit des infractions disciplinaires ou criminelles..................................................................... 179

    CHAPITRE 3 - PROFESSIONNALISME, THIQUE ET DONTOLOGIE ................................................................................. 182

    PROFESSIONNALISME ET LES VALEURS DE LA PROFESSION ............................................................................................................... 182 Que signifie tre un professionnel? .............................................................................................................................. 182 Professionnalisme : pour assurer lquilibre ................................................................................................................. 187 Quelles valeurs pour lingnieur daujourdhui? ........................................................................................................... 190 Le Cadre de rfrence du professionnalisme ................................................................................................................ 195

  • Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs

    Types de responsabilits ............................................................................................................................................... 197

    CHAPITRE 4 - DOCUMENTS DINGNIERIE ...................................................................................................................... 199

    LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT LES DOCUMENTS DINGNIERIE ................................................................................................... 199 1. Responsabilits de lingnieur ................................................................................................................................. 199

    PROPRIT INTELLECTUELLE ...................................................................................................................................................... 201 Contexte ....................................................................................................................................................................... 202 La proprit intellectuelle ............................................................................................................................................. 202 Une source indite de renseignements ........................................................................................................................ 203 Lingnieur et la proprit intellectuelle ....................................................................................................................... 204 tapes de la proprit intellectuelle ............................................................................................................................. 204 La proprit intellectuelle au Canada en un clin dil ................................................................................................. 206 Modes de protection de la proprit intellectuelle ...................................................................................................... 206

    CHAPITRE 5 - DVELOPPEMENT PROFESSIONNEL .......................................................................................................... 219

    GUIDE DE DVELOPPEMENT DES COMPTENCES DE LINGNIEUR ...................................................................................................... 219 RGLEMENT SUR LA FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE DES INGNIEURS ........................................................................................ 220

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 1

    CHAPITRE 1 - TRAVAIL DE LINGNIEUR Dans ce chapitre, vous verrez :

    les contrats

    la surveillance de la ralisation des travaux

    l'environnement et le dveloppement durable

    la gestion d'une quipe et le droit du travail

    Contrats

    Dans cette section, vous verrez :

    la teneur d'un contrat le contrat de travail le contrat d'entreprise ou de services le contrat de mandat

    Dans le cadre de son travail, lingnieur est appel passer divers contrats. Le march du travail et la diversit des tches qui leur sont confies est telle qu'il est utopique de vouloir analyser le contrat professionnel de faon monolithique, en suivant un modle unique. Le membre peut travailler pour une personne morale ou une socit du secteur priv, uvrer au sein d'un organisme public ou reprsenter une socit de services. Ce professionnel peut tre un travailleur autonome offrant des services son propre compte ou le mandataire d'une tierce partie qui est charg daccomplir des actes dfinis. Il peut se lier dans une structure contractuelle ou administrative dtermine l'origine, mais assumer un rle diffrent lors de l'excution de ses prestations.

    L'tude des dispositions du Code civil du Qubec rgissant les contrats dits nomms , nous enseigne que trois contrats distincts sont plus susceptibles de s'imposer un professionnel comme l'ingnieur : le contrat de services ou d'entreprise, le contrat de travail et le contrat de mandat.

    En pratique, il est difficile, voire impossible, de rduire la relation professionnelle l'intrieur des paramtres d'un seul de ces contrats nomms ; cette relation procde plutt de diverses sources obligationnelles qui s'imbriquent et se compltent.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 2

    La teneur d'un contrat Le contrat est un accord de volont par lequel une ou plusieurs personnes s'obligent envers une ou plusieurs autres personnes excuter une prestation, par exemple, un acte prcis ou le paiement d'une somme d'argent, ou les deux.

    Il importe de prciser quun contrat peut tre form par le seul accord verbal des parties, moins que la loi ne prvoie l'obligation d'avoir un contrat crit; compter de ce moment, les parties sont lies. Il faut donc tre prudent, par exemple, lors de conversations tlphoniques, puisqu'il pourra y avoir, selon les circonstances, formation d'un contrat. La mme prudence s'impose d'ailleurs lorsqu'il y a un change de lettres ou de messages, puisqu'un contrat pourra galement y tre form, parfois sans qu'on s'en rende vraiment compte.

    En principe, un contrat n'a d'effet qu'entre les parties contractantes; il ne concerne donc pas les tiers, sauf dans les cas prvus par la loi.

    Un contrat dont la cause est prohibe par la loi ou contraire l'ordre public est nul.

    Lorsqu'une des parties au contrat ne respecte pas ses obligations, l'autre partie peut prendre les recours judiciaires appropris. Selon le cas, ceux-ci pourront permettre de forcer la partie en dfaut s'excuter, de rsilier le contrat, de rduire sa propre obligation ou d'obtenir des dommages-intrts pour le prjudice que le demandeur aura subi la suite du dfaut d'excution.

    En rgle gnrale, une demande extrajudiciaire (aussi appele mise en demeure ) doit tre faite par crit et transmise la partie fautive avant d'intenter de tels recours. La mise en demeure doit lui accorder un dlai suffisant pour sacquitter de ses obligations, selon la nature de l'obligation et les circonstances.

    Lorsqu'un tribunal doit dterminer le sens donner un contrat ou une de ses clauses, il cherchera tablir quelle tait l'intention commune des parties au moment de son approbation plutt que de simplement s'arrter au sens littral des termes utiliss.

    Dans son interprtation du contrat, le tribunal tiendra aussi compte de sa nature, des circonstances dans lesquelles il a t pass et des usages. Le Code civil du Qubec prvoit d'ailleurs plusieurs rgles d'interprtation servant guider les tribunaux en cette matire.

    Dans le doute, le contrat sera interprt en faveur de celui qui s'est engag remplir l'obligation.

    Les contrats comportent souvent une clause d'arbitrage en vertu de laquelle les parties s'engagent soumettre tout diffrend la dcision d'un ou de plusieurs arbitres. Une telle convention a gnralement pour effet d'exclure tout recours aux tribunaux lorsqu'un conflit surgit entre les parties lies par un contrat.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 3

    Il est interdit au membre de tenter de se dgager de sa responsabilit contractuelle envers son client, notamment par l'ajout au contrat d'une clause cet effet. Cette interdiction dcoule de ses obligations dontologiques, d'o son obligation (sous peine de perdre son droit d'tre inscrit au tableau de l'Ordre) de dtenir en tout temps une assurance responsabilit professionnelle conforme au rglement adopt cet effet par l'Ordre.

    Contrat de travail La plupart des membres rendent leurs services professionnels par l'intermdiaire d'un contrat de travail qui les lie un employeur. Par ce contrat, ils acceptent, pour une priode dtermine ou non et moyennant rmunration, d'effectuer un travail sous la direction ou le contrle de l'employeur.

    Le contrat de travail est tout d'abord rgi par les rgles gnrales applicables tout contrat que nous venons de dcrire. Il peut tre verbal ou crit et plus ou moins dtaill, selon les circonstances.

    Les rgles particulires applicables au contrat de travail

    Le contrat de travail est rgi par une lgislation assez complexe. Aux rgles gnrales dj vues s'ajoutent plusieurs rgles particulires prvues dans divers rglements et lois. L'article 2085 du Code civil du Qubec dfinit le contrat de travail comme [] celui par lequel une personne, le salari, s'oblige, pour un temps limit et moyennant rmunration, effectuer un travail sous la direction ou le contrle d'une autre personnel, l'employeur .

    On constate donc a priori une incompatibilit entre l'exercice d'une activit professionnelle et le statut d'employ. Pourtant, la ralit du travail nous rappelle que les membres de l'Ordre sont frquemment, et principalement, des salaris d'entreprises. Les tribunaux ont pris acte de cette ralit du travail en apportant les nuances appropries et en concluant l'existence d'une subordination non pas professionnelle, mais plutt organisationnelle ou financire en fonction du niveau d'intgration du membre, de son utilisation des ressources de l'entreprise ou du caractre exclusif de ses services.

    En d'autres termes, les tribunaux ont consacr la primaut des obligations dontologiques sur les relations de travail ou les relations contractuelles. Ainsi, un membre ne pourrait invoquer les pressions ou les politiques de son employeur comme moyen de dfense lgard dune plainte disciplinaire formule contre lui en vertu de l'article 116 du Code des professions pour une infraction aux dispositions de ce code, de la Loi sur les ingnieurs ou des rglements adopts conformment ces lois.

    On peut donc affirmer que le professionnel rpond toujours personnellement de ses actes fautifs sur le plan dontologique, sauf lorsque le lgislateur a prvu un moyen de dfense particulier, et ce, mme s'il avait fait l'objet de pressions pouvant aller jusqu' lui faire craindre de perdre son emploi.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 4

    En plus d'tre soumis aux dispositions du Code civil du Qubec, le contrat de travail doit tre conforme aux normes minimales prvues par la Loi sur les normes du travail en matire de salaires, de congs, de mises pied et dautres conditions de travail. Dans le cas d'employs syndiqus, la convention collective ajoute aussi d'autres rgles applicables leur contrat de travail.

    Finalement, dautres lois rgissent les relations entre l'employeur et les employs. C'est le cas, par exemple, de la Charte des droits et liberts de la personne, notamment en matire de discrimination, et de la Loi sur la sant et la scurit du travail. La dure du contrat

    Le contrat de travail peut tre pass pour une dure dtermine ou non. Lorsque la dure est dtermine, il se termine au moment prvu par les parties. moins d'une entente subsquente entre eux, tant l'employeur que l'employ doivent en respecter l'chance, dfaut de quoi l'autre partie pourra rclamer des dommages-intrts. Si toutefois l'employ continue de travailler pendant cinq jours ou plus aprs cette chance sans opposition de l'employeur, son contrat est renouvel pour une dure indtermine.

    Lorsque le contrat est d'une dure indtermine, c'est que les parties se sont abstenues d'en fixer le terme. L'employeur comme l'employ peuvent donc y mettre fin en tout temps, en donnant l'autre un pravis d'une dure raisonnable. Ce pravis doit tenir compte de la nature du travail, des circonstances particulires dans lesquelles il s'excute et de la dure de la prestation.

    Soulignons toutefois qu titre exceptionnel, le Code civil du Qubec permet, aussi bien pour le contrat dure dtermine que pour celui dure indtermine, qu'une partie y mette fin unilatralement et sans prvis si elle a un motif srieux de le faire. Le motif srieux peut tre li, entre autres, la conduite incorrecte de l'autre partie dans l'excution de ses propres obligations. Ce serait le cas, notamment, de l'employeur qui veut congdier un employ qui refuse de travailler ou qui est incomptent.

    Les obligations de l'employeur

    L'employeur a l'obligation de fournir le travail excuter et de rmunrer l'employ. De plus, il doit prendre les mesures appropries la nature du travail en vue de protger la sant, la scurit et la dignit de ses employs. Ces dispositions gnrales du Code civil du Qubec sont compltes, en pratique, par celles de la Charte des droits et liberts de la personne et de la Loi sur la sant et la scurit du travail.

    Les obligations de l'employ

    L'employ a, quant lui, certaines obligations envers son employeur. Il doit notamment excuter son travail avec prudence et diligence, agir avec loyaut et ne pas faire usage, son profit direct ou indirect, de l'information caractre confidentiel qu'il obtient dans lexercice de ses fonctions.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 5

    Mme si le mot loyaut n'apparat pas l'article 2100 du Code civil du Qubec au chapitre du contrat d'entreprise ou de service, lingnieur, comme lingnieur salari ou le mandataire, est tenu une obligation gnrale de loyaut et doit agir au mieux des intrts de leur client . Rappelons que cette obligation est bien ancre dans le Code de dontologie des ingnieurs, notamment pour ce qui est du maintien du secret professionnel.

    Les obligations de loyaut et de confidentialit de l'employ continuent d'exister, en principe, pendant un dlai raisonnable aprs la fin du contrat. S'il s'agit d'une information concernant la rputation ou la vie prive d'autrui, l'obligation de non-divulgation survit indfiniment.

    La clause de non-concurrence

    Le contrat de travail peut prciser que, mme aprs avoir pris fin, l'employ ne pourra faire concurrence son employeur ni participer, quelque titre que ce soit, une entreprise qui lui ferait concurrence. De telles clauses sont trs frquentes et le membre devrait s'assurer d'en comprendre toute la porte avant de dcider d'accepter ou non un emploi, puisqu'il pourrait, de ce fait, limiter ses futures possibilits dembauche.

    Une telle stipulation au contrat doit toutefois tre faite par crit et tre limite, quant sa dure, au lieu et au genre de travail, ce qui est ncessaire pour protger les intrts lgitimes de l'employeur. En cas de contestation de la validit d'une telle clause, c'est l'employeur qui aura le fardeau de prouver que celle-ci satisfait ces conditions.

    Soulignons aussi que dans le cas de la rsiliation dun contrat de travail sans motif srieux, lemploy, outre les recours habituels contre son employeur, pourrait concurrencer celui-ci sans qu'il puisse invoquer l'existence d'une clause de non-concurrence au contrat.

    L'alination de l'entreprise

    Prcisons finalement que la vente de l'entreprise ou la modification de sa structure juridique, par fusion ou autrement, ne met pas fin au contrat de travail : le nouvel employeur devra le respecter.

    Contrat d'entreprise ou de services La Loi sur les ingnieurs qui rgit lexercice de la profession dingnieur dfinit celle-ci de faon telle qu'on est naturellement port conclure que les conventions que les ingnieurs passent dans le cours normal de leurs activits professionnelles sont d'abord de la nature du contrat de service ou d'entreprise.

    L'article 2098 du Code civil du Qubec dfinit le contrat d'entreprise comme tant [] celui par lequel une personne, selon le cas l'entrepreneur ou le prestataire de services (l'ingnieur), s'engage envers une autre personne (le client), raliser un ouvrage matriel ou intellectuel ou fournir un service moyennant un prix que le client s'engage lui payer . titre illustratif, rappelons que le

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 6

    service professionnel fourni exclusivement par un ingnieur consiste donner des consultations et des avis, faire des mesurages et des tracs, prparer des rapports, des calculs, des tudes, des dessins, des plans ou des cahiers des charges, ou inspecter ou surveiller des travaux pour le compte d'autrui lorsque ces actes se rapportent aux travaux expressment prvus l'article 2 de la Loi sur les ingnieurs.

    Tant les contrats de services professionnels d'ingnieurs, d'avocats, de dentistes, etc. que les contrats de service de nature commerciale (agence de placement, de publicit, dentretien, etc.) sont couverts par les dispositions du Code civil du Qubec en la matire, de mme que tous les contrats d'entreprise.

    Ce type de contrat diffre du contrat de travail, notamment en ce que, contrairement l'employ qui est subordonn l'employeur et assujetti son contrle , l'entrepreneur ou le membre prestataire de services ont le libre choix des moyens d'excution du contrat et ne sont nullement subordonns leur client quant son excution. En ce sens, l'entrepreneur ou le membre peuvent, entre autres, refuser que le client se mle de l'excution du contrat.

    Les droits et les obligations de l'entrepreneur ou du membre prestataire de services

    L'entrepreneur ou le membre prestataire de services peuvent, en principe, s'adjoindre les services demploys, de sous-traitants ou dassocis pour excuter le contrat en conservant toutefois la direction et la responsabilit de sa ralisation. Ceci ne sera toutefois pas possible si le contrat a t pass en considration de leurs qualits personnelles ou si une telle dlgation est incompatible avec la nature mme du contrat. En effet, un membre ne peut avoir recours des ingnieurs experts sans avoir au pralable reu l'autorisation de son client.

    L'article 2102 du Code civil du Qubec tablit de faon formelle l'obligation de l'ingnieur de fournir son client, avant la conclusion du contrat et dans la mesure o les circonstances le permettent, toute l'information utile relativement la nature de la tche qu'il s'engage effectuer ainsi qu'aux biens et au temps ncessaires cette fin. Cette obligation n'est pas sans rappeler le devoir dontologique prescrit dans le Code de dontologie des ingnieurs. Elle s'appuie sur les rgles gnrales du droit des obligations qui exigent que le consentement donn soit clair et non vici, et que la bonne foi gouverne les parties, tant au moment de la formation du contrat que lors de son excution.

    L'obligation de renseigner est une obligation positive d'application unilatrale en ce qu'elle ne vise que le prestataire de services (l'ingnieur) et non son client. Elle est limite dans le temps et quant son objet, car elle ne s'attarde qu'aux informations utiles la nature de la tche, ainsi qu'aux biens et au temps ncessaires pour permettre au client d'valuer objectivement les vertus de la transaction propose et de prendre une dcision claire. Cette obligation doit tre tempre suivant les circonstances et tre comprise en fonction de la nature du contrat, de l'urgence de la situation et des connaissances ou de l'expertise du client.

    Selon une certaine doctrine, cette obligation de renseigner serait dite d'ordre public , ce qui voudrait dire que l'ingnieur ne pourrait s'y soustraire, puisque l'article 2102 du Code civil du Qubec

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 7

    opre dans le contexte d'une obligation prcontractuelle. Tout manquement de la part de l'ingnieur dans l'accomplissement de cette obligation vicierait la formation du contrat, entranant sa nullit ou la rduction des obligations et l'octroi de dommages-intrts.

    En plus de l'obligation de renseignement, l'ingnieur a envers son client une obligation de conseil. Cette dernire se dmarque de l'obligation de renseignement du fait qu'elle s'tend l'obligation de prsenter objectivement l'ensemble des renseignements obtenus et une valuation des options que le client peut envisager en vue d'en arriver une dcision optimale selon les circonstances. Cette obligation est aussi consacre par le Code de dontologie des ingnieurs.

    L'entrepreneur et le membre doivent galement agir au mieux des intrts de leur client, avec prudence et diligence, et conformment aux usages et aux rgles de lart. Ils doivent, de plus, s'assurer que l'ouvrage ralis ou le service fourni est conforme au contrat.

    Le membre prestataire de services et l'entrepreneur sont galement tenus de fournir les biens ncessaires l'excution du contrat, moins que le contrat ne prvoie qu'ils ne fourniraient que leur travail. Les biens fournis doivent tre de bonne qualit.

    Le contrat par estimation ou forfait

    Si, au moment de l'approbation du contrat, le prix des travaux ou des services a fait l'objet d'une estimation, le membre et l'entrepreneur doivent justifier toute augmentation du prix auprs du client. Ce dernier ne sera tenu de payer cette augmentation que dans la mesure o elle rsulte de travaux, de services ou de dpenses qui n'taient pas prvisibles par le prestataire de services ou l'entrepreneur au moment de l'approbation du contrat.

    Lorsque le contrat est forfait, le prix convenu reste le mme en dpit des modifications qui pourraient tre apportes aux conditions d'excution initialement prvues, moins que le membre ou lentrepreneur et son client n'en aient convenu autrement. Il importe donc de prciser ce dtail avant d'accepter des modifications.

    Le droit de rsiliation

    Le client peut rsilier le contrat d'entreprise ou de services unilatralement, sans avoir motiver sa dcision, mme si son excution a t amorce.

    Le client devra toutefois ddommager le membre ou l'entrepreneur pour le prjudice que cette rsiliation leur cause.

    Le membre et l'entrepreneur ne peuvent pas, quant eux, rsilier unilatralement le contrat, sauf pour un motif srieux. Malgr l'existence d'un motif srieux, le membre ou l'entrepreneur qui rsilient le contrat pourront tre tenus de ddommager le client. S'ils rsilient le contrat, ils doivent par ailleurs faire tout ce qui est immdiatement ncessaire pour prvenir une perte.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 8

    Dans l'un ou l'autre cas de rsiliation, le client devra payer au membre ou l'entrepreneur, en proportion du prix convenu, les frais et les dpenses engags et la valeur des travaux excuts avant la fin du contrat ou avant la notification de sa rsiliation. L'ingnieur et l'entrepreneur seront tenus de remettre au client la portion des avances qu'ils ont reues qui dpasse ce qu'ils ont gagn.

    Contrat de mandat Le membre peut galement agir titre de mandataire aux termes d'un contrat de mandat. L'article 2130 du Code civil du Qubec appelle ainsi le contrat par lequel une personne le mandant (le client) donne le pouvoir de le reprsenter dans l'accomplissement d'un acte juridique avec un tiers une autre personne le mandataire (le membre) qui, par le fait de son acceptation, s'oblige l'exercer. L'objet du mandat est l'accomplissement d'un acte juridique auprs d'un tiers et n'est pas fonction du degr d'autonomie du mandataire. Par acte juridique , on entend toute manifestation de volont individuelle qui a pour effet de crer, de modifier ou d'teindre un droit.

    titre d'exemples, mentionnons le cas du membre charg d'entrer en relation avec les sous-traitants ou avec des fournisseurs pour le compte du client afin d'octroyer des marchs dans le cadre d'un appel d'offres, de procder au paiement des services rendus conformment aux devis, de surveiller, d'accepter ou de refuser des travaux, ou encore d'ordonner la ralisation de travaux correctifs.

    Le processus de qualification du contrat conclu avec le membre repose avant tout sur l'analyse des faits pertinents.

    Le membre mandataire est tenu d'accomplir personnellement son mandat, moins que son client le donneur d'ouvrage ne l'ait autoris se faire remplacer par une autre personne pour excuter une partie ou la totalit du mandat. Cependant, si l'intrt de son client l'exige et mme sil ne peut en aviser celui-ci en temps utile, le membre mandataire doit se faire remplacer par un confrre si des circonstances imprvues l'empchent d'accomplir le mandat qui lui a t confi.

    Le membre mandataire peut, de plein droit dans l'excution de son mandat, se faire assister par une autre personne, un substitut, et lui dlguer des pouvoirs cette fin, moins que le droit daccorder un tel sous-mandat n'ait t restreint ou interdit par la convention ou les usages. Le membre mandataire demeure cependant responsable, l'gard du mandant, des actes accomplis par la personne qui l'a assist.

    Le donneur d'ouvrage peut autoriser la substitution du membre pour l'excution d'une partie ou de la totalit du contrat. l'inverse, le membre ne peut se faire remplacer par quelqu'un d'autre sans autorisation pralable du propritaire que si l'intrt du mandat l'exige et que des circonstances imprvues l'empchent de remplir son mandat en temps utile.

    Le membre qui agit avec l'autorisation du client n'est responsable que du soin avec lequel il a choisi son substitut et lui a donn des instructions.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 9

    Guide de surveillance des travaux

    Dans cette section, vous verrez :

    les objectifs du Guide de surveillance des travaux

    la porte du Guide de surveillance des travaux

    les intervenants, les rles et les responsabilits

    lthique et la dontologie lies la surveillance

    les comptences et qualits de lingnieur surveillant

    quest-ce que la surveillance?

    le cadre juridique de la surveillance

    le mandat de surveillance

    le plan de surveillance

    le processus de surveillance des travaux

    la gestion de projet pour la ralisation des travaux

    les attestations de conformit

    les dossiers et documents dingnierie

    La surveillance des travaux constitue un lment important du travail de lingnieur, et cest dans cette perspective quun premier groupe de travail a t mis sur pied la fin de 2012. Ce groupe avait pour objectifs de :

    valider les pratiques courantes en matire de surveillance;

    identifier les problmes lis au processus de surveillance;

    proposer des solutions aux problmes identifis.

    la suite de cette dmarche, il a t dcid de rdiger un guide pour accompagner les ingnieurs dans leur pratique de tous les jours. Cest un deuxime groupe de travail, compos dingnieurs provenant de plusieurs milieux et domaines, que la rdaction dun guide a t confie en 2015. Ce guide se veut un outil pertinent et efficace pour tout ingnieur qui mne des activits de surveillance des travaux.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 10

    Les objectifs du Guide de surveillance des travaux Le Guide de surveillance des travaux (GST) a pour objectifs daider mieux comprendre les divers aspects de la surveillance des travaux et de servir doutil de rfrence pour les ingnieurs. Le GST permet notamment de mieux comprendre :

    les rles et les responsabilits de lingnieur surveillant;

    le cadre rglementaire des activits de surveillance;

    le processus global de surveillance des travaux, c'est--dire les diffrentes phases, les activits mener et les tapes critiques;

    les rles et responsabilits propres chaque intervenant, soit lingnieur concepteur, lentrepreneur, le donneur douvrage et lingnieur surveillant, ainsi que le rle et les responsabilits de lemployeur par rapport ceux des individus;

    le processus de communication entre les intervenants;

    le contenu dun mandat de surveillance;

    le contenu dun plan de surveillance;

    les activits mener dans la gestion de la qualit;

    linteraction avec la gestion du contrat;

    la gestion des changements;

    la nature et la porte des attestations de conformit;

    la gestion documentaire.

    Le GST ne vise pas remplacer les procdures, normes, directives, etc. qui peuvent tre applicables chez des employeurs ou des donneurs douvrage, ni imposer une mthode unique pour raliser la surveillance des travaux. Il prsente plutt de bonnes pratiques qui visent amliorer la qualit de la surveillance des travaux.

    La porte du Guide de surveillance des travaux Le Guide de surveillance des travaux (GST) sapplique lensemble des aspects de la surveillance des travaux de construction et de fabrication en atelier dont la nature est dfinie larticle 2 de la Loi sur les ingnieurs. Il est noter que les principes de surveillance des travaux sappliquent tous les environnements de travail, mais que leur application peut grandement diffrer.

    Le GST ne vise pas les autres tches que pourrait raliser un ingnieur surveillant, telles que ladministration de contrat, la planification des travaux, le contrle des cots, la gestion et ladministration de projet, etc. Cependant, le GST indique quelles sont les activits que lingnieur surveillant ralise en interaction avec les autres intervenants du projet.

    http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/I_9/I9.htmlhttp://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/I_9/I9.html

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 11

    Pour allger le texte, les termes suivants doivent tre interprts comme suit :

    entrepreneur : entrepreneur en construction ou entreprise de fabrication;

    ingnieur surveillant : ingnieur responsable de la surveillance de travaux, y compris les ingnieurs juniors et le personnel non-ingnieur effectuant cette surveillance sous sa direction et sa surveillance immdiates (DSI); la surveillance inclut linspection;

    ingnieur concepteur : ingnieur responsable de la conception qui a sign et scell les plans et devis pour construction ou fabrication.

    Intervenants, rles et responsabilits Lquipe de ralisation dun projet est compose principalement :

    du matre douvrage; des professionnels, notamment les ingnieurs; des entrepreneurs, ce qui inclut leurs sous-traitants et leurs fournisseurs; des fournisseurs du projet.

    Il existe plusieurs modes de ralisation de projet, pour lesquels les responsabilits des divers intervenants peuvent varier. La figure 1, Exemple de modle de projet, illustre le modle traditionnel, o la gestion du projet et de la construction est ralise par le matre douvrage, celui-ci ayant sous sa direction :

    une ou plusieurs quipes de professionnels qui conoivent le projet; une quipe de professionnels qui effectue la surveillance des travaux; un entrepreneur gnral qui prend en charge la ralisation ou la construction du projet.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 12

    Figure 1 - Exemple de modle de projet Il existe plusieurs autres modles de ralisation de projet (voir le tableau 1) : IACG (ingnierie, approvisionnement et gestion de construction), conception-ralisation (design-built en anglais), cl en main, etc. Selon le mode de ralisation de projet, les tches de surveillance indiques dans ce guide peuvent tre ralises en totalit par un intervenant du projet ou en partie par plusieurs intervenants.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 13

    Tableau 1 - Modles de ralisation de projets

    Rles

    Le matre douvrage, souvent appel donneur douvrage, client ou propritaire, est celui qui lance un projet en dterminant ses besoins et en choisissant le mode de ralisation quil entend utiliser pour excuter le projet. Il a gnralement un rle administratif. Le matre duvre est dfini ainsi par la Loi sur la sant et la scurit du travail (art.1) : Le propritaire ou la personne qui, sur un chantier de construction, a la responsabilit de lexcution de lensemble des travaux . Le matre duvre dun chantier est celui qui dtient la responsabilit relle de lexcution des travaux et qui exerce une autorit relle sur le chantier. Il ny a qu'un seul matre duvre dans un projet et cest cette personne que se rapportent tous les intervenants travaillant sur un mme projet. Les ingnieurs peuvent intervenir plusieurs tapes au sein de lquipe de ralisation du projet : au moment des tudes prparatoires, de la conception, de la prparation de plans et devis, de la surveillance des travaux, etc. Les ingnieurs peuvent tre employs par le donneur douvrage, lentrepreneur ou une firme dingnierie.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 14

    Les fournisseurs fabriquent ou fournissent les biens et services dfinis par lingnieur concepteur et requis pour la ralisation du projet. Selon le mode de ralisation du projet, les clients du fournisseur sont le matre douvrage et/ou lentrepreneur. Lentrepreneur est celui qui prend en charge la ralisation des travaux. Selon le mode de ralisation du projet, il peut y avoir plus dun entrepreneur et la porte des travaux de lentrepreneur peut inclure la conception, le dmarrage, la mise en service du projet, et mme lexploitation de linstallation. Afin de mener bien son contrat, lentrepreneur fait souvent appel une catgorie dentrepreneurs sous-traitants. Ceux-ci sont spcialiss dans un type douvrage bien dfini et possdent leur propre organisation. La portion de travaux attribue par lentrepreneur gnral dpend notamment de la nature et du type dorganisation quil entend utiliser pour raliser ses travaux. Les sous-traitants sont sous la responsabilit et lautorit de lentrepreneur.

    Responsabilits

    Matre douvrage Dans le cadre de la surveillance des travaux, le matre douvrage doit assumer certaines responsabilits, par exemple :

    grer la ralisation du projet; transmettre linformation pertinente relative au projet; tablir les contrats avec les entrepreneurs, les fournisseurs, les professionnels (ingnieurs,

    arpenteurs, architectes, etc.) et les autres intervenants (laboratoires, inspecteurs spcialiss); remplir les obligations tablies par les documents contractuels; assurer la coordination et la cohsion de lquipe de projet, la bonne conduite des contrats et

    la ralisation des travaux; prendre possession du projet.

    Rles

    Ingnieur surveillant Lingnieur surveillant doit sassurer de la conformit des travaux avec les plans et devis ainsi que du respect des besoins du client. Il doit galement assurer lintgrit et la scurit de louvrage et de son environnement lorsque les travaux sont effectus. cette fin, il doit, entre autres, faire la vrification de la conformit des travaux aux plans et des devis ainsi que la gestion technique et le suivi des modifications effectues en cours de construction.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 15

    Outre ses responsabilits professionnelles, lingnieur a plusieurs obligations envers son client. Pour la surveillance des travaux proprement dite, il doit :

    communiquer avec les diffrents intervenants, en particulier son client; faire les visites, les vrifications et les inspections requises sur le chantier; tre lafft et signaler les vnements relatifs la sant, la scurit et lenvironnement; interprter les documents contractuels; assurer le suivi des obligations de chacune des parties au contrat, tablies par les documents

    contractuels; produire les diffrents certificats dacceptation ou de conformit des travaux.

    Entrepreneur Lentrepreneur a lobligation dexcuter les travaux selon les plans et devis. Il doit aussi :

    respecter les dlais; raliser un ouvrage de qualit par le contrle de la qualit de son travail et par

    lenregistrement de ses donnes qualit (recueil), dans le respect de ses obligations contractuelles;

    grer les cots, les chanciers et assurer la qualit du travail de ses sous-traitants et de ses fournisseurs;

    grer les travaux; rpondre aux obligations tablies par les documents contractuels; raliser les travaux dfinis dans son contrat.

    thique et dontologie lies la surveillance Lingnieur surveillant qui fait face des situations problmatiques doit toujours agir avec professionnalisme, sens de lthique et en respectant son Code de dontologie.

    Dontologie

    Le Code de dontologie des ingnieurs constitue pour lingnieur un des plus importants rglements relatifs la profession. Le terme dontologie professionnelle fait rfrence lensemble des principes et des rgles qui guident et rgissent une activit professionnelle. Ces principes et rgles dterminent les obligations et les devoirs minimums envers le public, les clients et les confrres que lon peut exiger dun professionnel dans laccomplissement de ses activits. Ces normes comprennent galement la notion dacte drogatoire, cest--dire contraire lhonneur et la dignit dune profession ou la discipline des membres dun ordre professionnel.

    http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/I_9/I9R6.HTM

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 16

    Pour un membre, la dontologie constitue donc lensemble des normes minimales obligatoires tablies par ses pairs, et il se doit de les respecter. Ce sont des rgles dont lobjectif ultime est la protection du public.

    Dans la section Code de dontologie et obligations de lingnieur, vous trouverez :

    une prsentation sommaire du Code de dontologie;

    les obligations envers le public;

    les obligations envers le client ou lemployeur;

    les obligations envers la profession et les confrres;

    les obligations relatives la publicit et la reprsentation professionnelle.

    De manire plus prcise, les obligations dontologiques suivantes peuvent toucher plus directement ou plus frquemment lingnieur surveillant :

    lobligation davertir lorsque des travaux dangereux sont raliss;

    lobligation dagir avec intgrit;

    lobligation de surveillance et direction immdiates, notamment en ce qui concerne les non-ingnieurs et les ingnieurs juniors composant lquipe de surveillance;

    lobligation dindpendance et de dsintressement.

    thique

    Lingnieur surveillant peut vivre des situations o son jugement thique est mis rude preuve. Les lments et la mthodologie proposs dans les pages suivantes peuvent savrer des outils utiles au moment de sorienter et de prendre une dcision professionnelle :

    quest-ce que lthique?

    la distinction entre thique et dontologie;

    la prise de dcision thique;

    le test dune dcision thique;

    lthique et les normes sociales.

    Corruption et collusion

    L'ingnieur a un devoir dintgrit envers le public, son client et son employeur. Les obligations dontologiques cet gard sont nombreuses (voir la sous-section Obligation d'intgrit).

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 17

    L'ingnieur surveillant doit tre conscient que certaines de ces obligations seront difficiles respecter et demandent une vigilance accrue, notamment pour les problmatiques suivantes :

    se prter des procds malhonntes ou douteux ou bien permettre de tels procds;

    se prter des activits de corruption ou tolrer de telles activits;

    se prter des activits de collusion ou tolrer de telles activits.

    Pour mieux faire face la corruption et la collusion, voir les sous-sections Infractions lies la corruption et Infractions lies la collusion.

    Comptences et qualits de lingnieur surveillant Outre les comptences techniques propres au domaine des travaux excuts, lingnieur surveillant doit possder ou dvelopper les qualits dcrites ci-dessous.

    tre un habile communicateur

    Lingnieur surveillant des travaux doit, dans un premier temps, informer le matre douvrage de lvolution des travaux, des dcisions prises, des problmes anticips, etc., car il est linterprte des documents contractuels pour le matre douvrage. ce titre, il rend des dcisions sur diffrents sujets touchant lexcution des travaux. Il peut tre galement appel communiquer avec le public. Toutes ses communications, tant verbales qucrites, doivent tre claires, compltes et bien formules.

    Contrler le projet

    Lingnieur surveillant des travaux exerce lautorit requise et sentend avec les diffrents intervenants dans la mesure du possible. Il maintient de bons canaux de communication entre les diffrents intervenants afin de prvenir les problmes susceptibles de nuire la qualit des travaux et au respect du calendrier.

    Pour chaque situation, lingnieur surveillant doit tre observateur, professionnel et calme. Ces qualits font en sorte quil peut tre proactif, anticiper les problmes et reconnatre les situations litigieuses qui surviendront au cours de lexcution des travaux. Elles laideront aussi affronter des situations difficiles, notamment la pression exerce pour faire avancer un projet, voire lintimidation.

    Savoir ngocier

    Lingnieur doit acqurir cette comptence essentielle la bonne conduite de divers dossiers.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 18

    Communiquer efficacement

    Lingnieur consacre une partie importante de son temps communiquer avec dautres personnes, et ce, dans une multitude de situations : communications crites, en travail de groupe, en exerant une fonction de conseiller, comme gestionnaire, etc.

    Lingnieur traite aussi des renseignements de natures varies (technique, conomique, rglementaire, organisationnelle, etc.), dans des conditions parfois difficiles : chanciers serrs, ressources limites, etc.

    Enfin, lingnieur mne ses communications en fonction dobjectifs qui peuvent varier grandement selon la situation. Il peut vouloir trouver de linformation, rsoudre un problme, prsenter et expliquer une recommandation ou une dcision, etc.

    Ainsi, pour communiquer efficacement, lingnieur doit possder et utiliser simultanment deux habilets :

    communiquer efficacement sur le plan technique;

    communiquer efficacement sur le plan interpersonnel.

    Grer les relations avec les intervenants

    Les relations entre les diffrents intervenants (entrepreneurs, donneurs douvrages, ingnieurs concepteurs) peuvent tre dfinies dans une politique de gestion des communications incluse dans les mandats et contrats des diffrents intervenants.

    Une saine politique de gestion des communications :

    inclut la ncessit de dterminer qui est responsable dune activit et qui recevra toute linformation relative ce sujet;

    tablit les lignes de communication permises et les personnes qui doivent tre tenues informes des changes.

    La politique indique donc de quelle faon lingnieur surveillant transmettra ses communications et documents aux entrepreneurs, ses fournisseurs et ses sous-traitants ainsi qu lingnieur concepteur et au donneur douvrage.

    Pour que les travaux se droulent sans retard, lingnieur surveillant et son quipe doivent rpondre rapidement, et en prenant soin de respecter la politique de communication du projet, toutes les demandes exprimes par les intervenants du projet.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 19

    Grer les conflits

    Dans un contexte de surveillance des travaux, la prsence de situations conflictuelles est fort probable. Lingnieur surveillant doit tre en mesure de bien grer ce type de situations afin dassurer lexcution de son mandat.

    Voici quelques parties qui peuvent vous y aider :

    la dfinition de conflit;

    les sortes de conflits;

    le rglement dun conflit par la communication;

    le processus de rsolution de conflits;

    une mise en situation;

    des leons tirer;

    des rfrences.

    Acqurir le pouvoir de ngociation

    La surveillance de travaux implique des situations o des ngociations entre les intervenants sont requises. Lingnieur surveillant doit bien matriser ce processus qui comprend :

    la prparation;

    les discussions;

    les propositions et solutions;

    le compromis;

    la finalisation des accords.

    Pour bien assumer son rle, le ngociateur doit avoir les qualits suivantes : communiquer efficacement, tre patient, savoir tre ferme, avoir un bon esprit de synthse, tre prvoyant et bien grer son stress. La ngociation peut avoir une dimension volontaire, judiciaire, informelle, confidentielle ou autre. Lingnieur surveillant doit tre capable de bien dfendre ses ides, de convaincre et de vendre ses propositions. Il est clair quil sagit dun type de communication plus complexe que les changes professionnels habituels.

    Quest-ce que la surveillance? La surveillance des travaux vise garantir au client que la qualit relle des travaux sera conforme aux objectifs du projet et aux rgles de lart. Elle suppose une multitude de tches accomplir. Certaines

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 20

    peuvent tre effectues au bureau, dautres doivent toutefois tre ralises sur place, l o sont excuts les travaux.

    La distinction entre ladministration du contrat et la surveillance est difficile cerner ou tablir, car ces deux activits sont intimement lies. Ainsi, la surveillance comporte la fois un volet administratif, par exemple la validation des dcomptes progressifs et des autorisations des paiements, et un volet technique, li la nature des activits de surveillance et dinspection. Cest lune des raisons pour lesquelles les responsabilits et les devoirs des ingnieurs affects la surveillance des travaux doivent tre clairement tablis.

    En rgle gnrale, la surveillance des travaux consiste notamment :

    analyser les plans et devis pour planifier les tches dinspection et de surveillance et prvenir les difficults;

    faire respecter les exigences techniques;

    inspecter les travaux et, le cas chant, tablir la liste des dficiences et des non-conformits;

    effectuer des examens de conformit;

    surveiller les essais;

    surveiller la mise en service des quipements;

    vrifier la qualit des matriaux et des travaux;

    contrler limplantation des modifications techniques;

    donner des directives de chantier ou datelier.

    galement, lingnieur surveillant de travaux participe des activits complmentaires telles que :

    conseiller et informer le matre douvrage;

    communiquer de faon proactive avec les autres intervenants;

    participer la planification des travaux;

    documenter lvolution de la ralisation des travaux;

    vrifier et recommander les demandes de paiement;

    produire les certificats de fin des travaux;

    produire les certificats ou les attestations de conformit;

    traiter les dessins datelier;

    raliser le plan final, en collaboration avec le concepteur, ou le relev la fin des travaux;

    fermer le dossier.

    La page Contenu du mandat dfinit en dtail le mandat de lingnieur surveillant.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 21

    Cadre juridique de la surveillance Loi sur les ingnieurs

    Larticle 3 c) de la Loi sur les ingnieurs indique que linspection et la surveillance des travaux sont des actes rservs lorsquils se rapportent au champ de pratique de lingnieur, lequel est dcrit larticle 2.

    Toutefois, larticle 5 i) de la Loi permet une personne de surveiller des travaux titre de propritaire, dentrepreneur, de surintendant, de contrematre ou dinspecteur, dans la mesure o ces travaux sont excuts sous lautorit dun ingnieur, cest--dire quune telle personne peut veiller ce que le travail soit conforme aux plans et aux devis de lingnieur ou aux avis transmis par celui-ci. Par contre, une telle personne ne peut donner davis de conformit des travaux, moins dtre ingnieur.

    Prsentement, la lgislation qubcoise noblige pas le donneur douvrage confier un mandat de surveillance des travaux un ingnieur. Il est donc possible de raliser des travaux de construction, de modification ou de rnovation dun ouvrage, mme vis par la Loi sur les ingnieurs, sans quaucune surveillance ne soit effectue par un ingnieur.

    Bien que ce ne soit pas obligatoire, de nombreux donneurs douvrage exigent tout de mme quil y ait surveillance des travaux par un ingnieur pour sassurer que les travaux sont conformes aux plans et devis. Les avantages de confier la surveillance des travaux un ingnieur sont nombreux :

    validation de la conformit des travaux lors des tapes critiques de construction;

    valuation de la qualit relle des travaux, des matriaux utiliss et des quipements installs;

    dtection des dviations relatives aux plans et devis;

    gestion et traitement des non-conformits dans le respect des exigences techniques;

    reprage des dfauts de construction;

    rduction des dlais et rsolution des problmes puisque lingnieur surveillant peut rpondre, directement sur le site, aux questions de lentrepreneur et clarifier les plans et devis.

    http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/I_9/I9.html

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 22

    Autres lois et rglements

    Lois et rglements relatifs la protection de lenvironnement

    La section Droit de lenvironnement familiarise lingnieur avec lensemble de la lgislation touchant la protection de lenvironnement et lui permet ainsi de situer ses activits professionnelles lintrieur de ce cadre lgal. Cette section traite plus particulirement de :

    lingnieur et lenvironnement;

    la lgislation provinciale;

    la lgislation fdrale;

    la rglementation municipale.

    Lois et rglements relatifs la sant et la scurit au travail

    La sant et la scurit sont deux trs importantes responsabilits de lingnieur. Bien que ces responsabilits soient partages avec dautres intervenants, lingnieur surveillant doit les considrer comme deux de ses principales proccupations.

    Pendant la ralisation de travaux, celui-ci a, selon le Code de dontologie, la responsabilit de protger le public et lobligation de signaler les situations qui prsentent un danger. Sur un chantier, cette responsabilit est accrue, tant donn la multitude de travaux surveiller.

    Afin de mieux connatre ses responsabilits en matire de sant, scurit et protection du public, lingnieur surveillant se doit de prendre connaissance des lois et rglements suivants :

    Loi sur la sant et la scurit du travail (RLRQ, chap. S-2.1.);

    Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (RLRQ, chap. A-3.001);

    articles 217.1 et 219 du Code criminel qui traitent de la responsabilit des organisations et des personnes en position dautorit relativement aux blessures et la ngligence;

    Rglement sur la sant et la scurit du travail (RLRQ, r. 13);

    Rglement sur le programme de prvention (RLRQ, chap. S-2.1, r. 10);

    Code de scurit pour les travaux de construction (RLRQ, chap. S-2.1, r. 4);

    Rglement sur la sant et la scurit du travail dans les mines (RLRQ, chap. S-2.1, r. 14).

    Quelques prcisions sur la notion de matre duvre

    La Loi sur la sant et la scurit du travail et les rglements qui en dcoulent utilisent la notion de matre duvre, qui ncessite quelques prcisions.

    http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/S_2_1/S2_1.htmlhttp://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=/A_3_001/A3_001.htmlhttp://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/c-46/http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/S_2_1/S2_1R13.HTMhttp://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/S_2_1/S2_1R10.HTMhttp://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/S_2_1/S2_1R4.htmhttp://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=//S_2_1/S2_1R14.htm

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 23

    Par exemple, larticle 198 de cette loi prvoit lobligation pour le matre duvre de faire en sorte quun programme de prvention soit labor lorsquil est prvu quau moins 10 travailleurs de la construction seront simultanment luvre sur un chantier de construction (pour en savoir plus sur le programme de prvention).

    Le matre duvre est, selon la Loi, le propritaire ou la personne responsable de lexcution de lensemble des travaux, soit, gnralement, lentrepreneur gnral. Par contre, il peut arriver que le donneur douvrage conserve cette responsabilit ou la confie une autre personne.

    Lingnieur : ses responsabilits et son rle

    Rgle gnrale, lingnieur surveillant nest pas directement responsable de lapplication du programme de prvention, mais il doit sassurer que le matre duvre lui en remet une copie. En vertu de son devoir de conseil, lingnieur devrait galement rappeler au donneur douvrage lobligation du matre duvre de prparer ce programme.

    Lingnieur doit demeurer trs vigilant lgard de la sant et de la scurit des travailleurs et du public, envers qui il a des obligations, comme lindique larticle 2.03 du Code de dontologie des ingnieurs :

    Lingnieur doit, lorsquil considre que des travaux sont dangereux pour la scurit publique, en informer lOrdre des ingnieurs du Qubec ou les responsables de tels travaux.

    Cette obligation dordre gnral se fait encore plus stricte dans un contexte de ralisation de travaux. Lorsque lingnieur surveillant constate que des travaux sont non scuritaires ou quils constituent un danger pour la sant et la scurit des travailleurs, il doit en aviser les responsables des travaux et, si cela est ncessaire, arrter les travaux, voire faire vacuer les lieux.

    Mais avant den arriver l, lingnieur surveillant doit constater ou anticiper de tels dangers, en informer les personnes concernes et mettre tout en uvre pour rgler le problme la source.

    Par contre, dans les avis quil transmet sur ces dangers, lingnieur surveillant devrait, autant que possible, sabstenir de dicter la solution mettre en place. En effet, le choix des moyens, des techniques, des squences et des procdures de construction relve en premier lieu du matre duvre. Limposition dune solution prcise peut tre considre comme de lingrence et mener des rclamations ou des diffrends.

    Il est parfois difficile pour lingnieur surveillant de faire respecter son autorit en matire de sant et de scurit. Les outils dont il peut se servir cette fin sont :

    les documents contractuels qui peuvent lui confrer une certaine autorit dans ce domaine;

    les diffrentes normes;

    le matre douvrage, par son autorit contractuelle;

    http://www.csst.qc.ca/prevention/programme_prevention/Pages/programme_prevention.aspx

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 24

    certains organismes publics tels que la Rgie du btiment du Qubec (RBQ) et la Commission des normes, de lquit, de la sant et de la scurit du travail (CNESST).

    Mandat de surveillance Le mandat de lingnieur surveillant doit tre explicite et modul en fonction des facteurs de complexit mentionns la sous-section Quest-ce que la surveillance?. Le mandat vise dfinir les obligations, limites et contraintes de lingnieur, ainsi qu grer les attentes du client.

    Un mandat ou un contrat peu prcis, incomplet et susceptible de prter le flanc de multiples interprtations peut avoir de srieuses consquences pour lingnieur surveillant. Afin dcarter pareilles situations, un mandat crit est souhaitable. Ce document permet de prciser les attentes et les obligations de chaque partie prenante et ouvre la voie une meilleure relation entre le client et lingnieur surveillant.

    Un mandat crit clair, utile et respectant les rgles dontologiques devrait comprendre, en plus des exigences rglementaires, les lments suivants :

    la description des travaux de surveillance;

    le calendrier des activits de surveillance;

    la liste des experts et des autres services externes auxquels il faudra avoir recours;

    les biens livrables;

    un plan de surveillance prliminaire dfinissant les paramtres qui seront utiliss pour produire le plan de surveillance final;

    une valuation prliminaire de la criticit des travaux afin de qualifier la frquence des visites et la prsence de lingnieur surveillant sur le site ou le chantier.

    Gnralement, le mandat de surveillance des travaux fait partie du contrat global conclu entre lingnieur et le matre douvrage. Plus prcisment, lingnieur doit tablir avec ce dernier le niveau de service requis pour le projet. Plusieurs facteurs viennent influencer ce niveau de service, notamment :

    le type de projet;

    la complexit du projet;

    lenvergure du projet;

    les risques inhrents la ralisation;

    les dlais.

    https://www.rbq.gouv.qc.ca/accueil.htmlhttp://www.csst.qc.ca/Pages/index.aspxhttp://www.csst.qc.ca/Pages/index.aspx

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 25

    partir de ces facteurs et en tenant compte des multiples tches accomplir, lingnieur doit tablir avec le matre douvrage le type de surveillance requis pour le projet, cest--dire une surveillance partielle ou permanente, qui lui permettra de fournir les attestations de conformit des travaux et les plans finaux.

    Si lingnieur surveillant nest pas la personne qui a tabli le mandat de surveillance des travaux, il doit sassurer de bien comprendre la porte et la nature de son mandat, cest--dire lautorit et les responsabilits qui lui sont confres pour le raliser.

    Contenu du mandat

    Le mandat de surveillance des travaux doit dcrire clairement la porte de la surveillance, cest--dire :

    les ouvrages qui seront surveills;

    les activits de surveillance prvues;

    les mthodes qui seront utilises;

    le calendrier des activits.

    Le mandat doit aussi dfinir lquipe de surveillance, les cots prvus, les interfaces ainsi que le protocole de communication avec les autres intervenants du projet.

    La nature et lampleur des activits de surveillance sont influences par plusieurs facteurs, notamment :

    lenvergure des travaux;

    la complexit des ouvrages;

    le nombre de disciplines et de mtiers impliqus;

    lenvironnement et la situation gographique;

    limpact dun dfaut de construction ou de fabrication sur la prennit de louvrage, sur lenvironnement ainsi que sur la vie, la sant et la proprit de toute personne;

    lhistorique de qualit des travaux;

    lexprience et la capacit dexcution de lentrepreneur.

    Lingnieur surveillant tiendra donc compte de tous ces facteurs en prescrivant les activits de surveillance appropries, au moyen dun plan de surveillance ou de directives cet effet, et en dterminant leur importance et leur frquence. Pour lingnieur, ces activits peuvent ncessiter une prsence plus ou moins tendue sur le chantier, correspondant aux tapes critiques.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 26

    Dans le cas dun projet de moindre envergure et peu complexe, le mandat peut tre suffisant pour servir de plan de surveillance. Le mandat doit alors contenir les informations habituelles du plan de surveillance tel que cela est dcrit la sous-section Prparation du plan de surveillance.

    Prcisons quil revient lingnieur de juger de la nature et de lampleur de lactivit de surveillance qui est requise pour raliser son mandat. cette fin, lingnieur surveillant doit bien valuer son mandat, en comprendre les implications, mesurer la complexit de la surveillance demande et dterminer les moyens requis pour raliser le mandat. Ce nest pas au donneur douvrage, au client ou lemployeur dassumer cette responsabilit, tout le moins en ce qui a trait aux conditions minimales.

    Si lingnieur ne peut obtenir un mandat qui lui permet de remplir ses obligations en matire de surveillance, il devra lancer des discussions et sassurer de remdier la situation. dfaut de pouvoir remplir son mandat convenablement, il se devra de le refuser.

    Il est bon de rappeler que les tches accomplir par lingnieur surveillant consistent, entre autres, :

    faire respecter les exigences contractuelles;

    vrifier la qualit des matriaux et des travaux;

    traiter les modifications;

    traiter les dessins datelier;

    traiter les directives de chantier;

    vrifier et produire les recommandations de paiement;

    donner des avis au matre douvrage;

    informer le matre douvrage;

    surveiller la mise en service du projet;

    inspecter les travaux et, le cas chant, tablir une liste des dficiences;

    produire les certificats de fin des travaux;

    produire les certificats de conformit;

    documenter lvolution de la ralisation des travaux.

    Prsence de lingnieur sur le site ou le chantier

    La prsence de lingnieur surveillant sur le site ou le chantier doit tre dfinie dans le mandat. Il peut sagir dun mandat de surveillance partielle ou complte. Lorsque la surveillance est complte, on dit que lingnieur est rsident. Lorsque la surveillance est partielle, le mandat doit clairement dfinir les activits surveiller et les objectifs de la surveillance.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 27

    Dans tous les cas, il doit y avoir une adquation entre la nature des travaux surveiller et leffort de surveillance dploy. La prsence de lingnieur sur le site doit tre fonction des facteurs suivants :

    la quantit et la complexit des tapes de construction, dassemblage ou de fabrication;

    la criticit de louvrage;

    limpact dun dfaut sur la prennit de louvrage;

    la dure des travaux prvus;

    la stratgie de livraison de louvrage (une seule livraison ou de multiples livraisons partielles des travaux);

    la frquence des visites et le nombre de points de surveillance.

    La prsence de lingnieur doit toujours tre suffisante pour lui permettre de remplir adquatement son mandat de surveillance et de produire les attestations de conformit qui sy rattachent.

    Plan de surveillance Dans cette sous-section, vous verrez :

    la description du plan de surveillance

    la prparation du plan de surveillance

    le contenu du plan de surveillance

    Description du plan de surveillance

    Le plan de surveillance rassemble les informations permettant de planifier, dexcuter et de documenter de faon efficace et exacte les activits de surveillance des travaux. Il permet de faire le suivi et la vrification de la surveillance qui est effectue.

    Le plan de surveillance des travaux nonce :

    les activits de construction ou de fabrication, les quipements et les matriaux qui feront lobjet de surveillance;

    les mthodes qui seront utilises pour raliser cette surveillance;

    la chronologie des activits de surveillance;

    les responsabilits des intervenants et les interactions entre eux;

    les documents recevoir et tre produits par lingnieur surveillant.

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 28

    Le plan de surveillance des travaux couvre les activits de construction ou de fabrication ainsi que la surveillance des intrants (matriaux, quipements ou systmes) utiliss par lentrepreneur.

    Prparation du plan de surveillance

    Le plan de surveillance doit tre dvelopp en fonction de la complexit technique du projet et de la dimension du projet. Il doit contenir les points indiqus la sous-section Contenu du plan de surveillance. Le mandat reu est le principal lment du plan de surveillance, puisquil dfinit lenvergure des travaux de surveillance et contient les documents de conception, les procdures dexcution de projet du matre de louvrage ainsi que les formulaires qui sy rattachent.

    Le plan de surveillance doit tre adapt lenvergure du projet. Ainsi, dans le cas dun projet de moindre envergure, un mandat suffisamment dtaill peut tenir lieu de plan de surveillance. galement, le mandat et les plans dinspection et dessai peuvent servir de plan de surveillance.

    Contenu du plan de surveillance

    Le plan de surveillance dfinit :

    la responsabilit de lingnieur surveillant concernant la sant, la scurit et lenvironnement;

    le plan de gestion de la qualit;

    la liste des quipements, systmes et infrastructures faisant lobjet de la surveillance;

    lorganisation de lquipe de surveillance;

    les procdures applicables la surveillance (vrifications, essais, changements, qualit, etc.);

    le plan dinspection et dessai;

    les critres dacceptation;

    la liste des documents recevoir;

    le format et le contenu des rapports de surveillance produire;

    les politiques et les procdures de projets du matre de louvrage qui ont un impact sur la surveillance (ex. : gestion des changements).

    Sant, scurit et environnement

    Le rle et les responsabilits de lingnieur surveillant relativement la sant, la scurit et lenvironnement sont dfinis dans le mandat reu et le programme de prvention du matre duvre.

    Le plan de surveillance doit indiquer de quelles faons lingnieur surveillant doit agir lorsquil constate que des travaux dangereux sont en cours. La sant et la scurit doivent tre une priorit et lingnieur surveillant a lobligation dagir pour les cas qui relvent de son autorit et, dans les autres

  • TRAVAIL DE LINGNIEUR Document dtude Examen professionnel 22 juin 2018

    Rserv uniquement lusage des membres dune autre association canadienne dingnieurs 29

    cas, il doit signaler la situation. Des informations additionnelles sont donnes la section Obligation davertir lorsque des travaux dangereux sont raliss.

    Plan de gestion de la qualit

    Le plan de gestion de la qualit pour la construction ou la fabrication a pour objectif dassurer que louvrage ou le projet est ralis en conformit avec les plans, devis, codes et normes applicables.

    Le plan doit clarifier les exigences et les responsabilits relatives la gestion de lassurance et du contrle de la qualit pendant la construction. Il doit galement prciser quelles activits de construction il sapplique et dfinir les processus relatifs la qualit qui seront utiliss lors de la surveillance. Enfin, le plan doit prciser les rles et responsabilits de lingnieur surveillant, de lentrepreneur, du propritaire et des tierces parties (arpenteur, laboratoire, etc.).

    Les processus relatifs la qualit comprennent notamment :

    la gestion des dficiences;

    la gestion des non-conformits;

    les mesures correctives et les mesures prventives;

    lamlioration continue;

    le traitement des dviations;

    les demandes dquivalence;

    les questions techniques;

    la surveillance du contrle de la qualit des travaux et des listes de pointage;

    la liste des travaux terminer, des dficiences et des non-conformits.

    Les principales tches de lingnieur surveillant en matire de qualit sont, sans sy limiter, les suivantes :

    analyser les documents contractuels (plans, devis, normes, etc.);

    laborer le plan qualit;

    analyser le systme de qualit du laboratoire dinspection et dessai;

    coordonner les activits du laboratoire;

    effectuer les mesures et les observations;

    interprter les rsultats danalyses des contrles;

    recevoir, vrifier, analyser et approuv