culture age industriel

Download Culture Age Industriel

Post on 12-May-2015

3.821 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1.DchristianisationParis

2. ChoisisTu es libre (1904) 3. Bndiction des bls en Artois (1859) 4. Procession Bretagne 1910 5. Enterrements 6. Mariage 1900 7. 8. Bernadette Soubirous 9. Pie IX 16 -Les hommes peuvent, dans quelque culte que ce soit, trouver la voie du salut ternel et y parvenir.45-Toute la direction des coles publiques, clans lesquelles la jeunesse d'un tat chrtien est levepeut et doit tre attribue exclusivement l'autorit civile.55 LEglise doit tre spare de l'tat, et l'tat spar de l'glise.56 - Le sacrement de mariage n'est qu'un accessoire du contrat et peut en tre spar.80 -Le pape peut et doit se rconcilier et se mettre en harmonie avec le progrs, le libralisme et la civilisation moderne. 10. Lon XIII Les travailleurs isols et sans dfense se sont vus, avec le temps, livrs la merci de matres inhumains et la cupidit d'une concurrence effrne. Les socialistes, pour gurir ce mal, poussent la haine jalouse des pauvres contre ceux qui possdent. Ils prtendent que toute proprit de biens privs doit tre supprime. Un homme doit prendre en patience sa condition : il est impossible que dans la socit civile tout le monde soit lev au mme niveau. Lerreur capitale dans la question prsente, c'est de croire que les deux classes sont ennemies. Mais, d'une manire gnrale, que le riche et le patron se souviennent qu'exploiter la pauvret et la misre et spculer sur l'indigence sont choses que rprouvent la fois les lois divines et humaines. Lquit demande donc que l'tat se proccupe des travailleurs et fasse en sorte que, de tous les biens qu'ils procurent la socit, il leur revienne une part convenable. 11. Albert de Mun Jai toujours cru que les catholiques ne pouvaient se dsintresser de la question sociale, sous peine de manquer leurs obligations : aujourdhui, depuis l'encyclique sur la condition des ouvriers, je crois qu'ils n'en ont pas le droit et que leur programme social est l, tout crit, magistralement trac, comme leur programme l'a t par l'encyclique.A mes yeux, l'ensemble de nos revendications doit tendre assurer au peuple la jouissance de ses droitsessentiels mconnus par le rgime individualiste; la possibilit pour chacun de vivre et de faire vire les siens du produit de son travail, avec une garantie contre l'inscurit rsultant des accidents de la maladie, du chmage et de la vieillesse; l'assurance contre la misre invitable; la facult pour l'ouvrier de participer aux bnficeset mme, par la coopration, la protection contre les spculations qui puisent les pargnes du peuple et le condamnent l'indigence, pendant que, suivant les paroles de l'encyclique une fraction matresse absolue de l'industrie et du commerce dtourne le cours des richesses et en fait affluer vers elle toutes les sources. 12. Karl Marx La religion est lopium du peuple 13. Friedrich Nietzsche Dieu est mort ! 14. Baden-Powell 15. Fte JOC 1937 16. Eglise art dco (1922) 17. Marc Sangnier 18. Missionnaire au Congo 19. Cameroun 1935 20. Charles Darwin (1809-1882) 21. Auguste Comte (1789-1857) 22. Sigmund Freud(1856-1939) 23. Albert Einstein (1879-1955) 24. Andr Breton (1896-1966) 25. Rotatives (1900) 26. Evolution mdias (France) 27. Tintin (depuis 1929) 28. Quotidiens (1866) 29. Presse sensation 30. Presse sportive (1937) 31. Alexandre Dumas (1802-1870) 32. George Sand (1804-1876) 33. Eugne Sue (1804-1857) 34. La bande dessine 35. Bcassine (1905) 36. Zig et Puce (A.Saint Ogan (1925) 37. Mickey France 1935 38. La TSF Le phonographe 39. La TSF (1930) 40. Le Blues Charlie Patton1891-1934 Blind Lemon Jefferson1897-1930 howling wolf 41. Scott Joplin 1867-1917 Le Ragtime 42. Le Jazz New-Orleans Sidney Bechet1897-1959 Louis Armstrong (1901-1971) 43. Le Swing Duke Ellington Count Basie Billie Holiday 44. Cabarets et cafconc 45. Jacques Offenbach 1819-1880 Les folies parisiennes 46. Le moulin rouge 1898 47. Le french cancan 48. Aristide Bruant 49. Belleville Mnilmontant Papa c'tait un lapin Qui s'app'lait J.-B. Chopin Et qu'avait son domicile Bell'ville ; L'soir, avec sa p'tit' famille Y's'baladait en chantant Des hauteurs de la Courtille Mnilmontant. (Bis) L'buvait si peu qu'un soir On l'a trouv su'l'trottoir Il 'tait crev ben tranquille Bell'ville ; On l'a mis dans d'la terr'glaise Pour un prix exorbitant Tout en haut du Pr' Lachaise Mnilmontant. (Bis) Depuis c'est moi qu'est l'souteneur Naturel ma pt'it' sur Qu'est l'amie d'la p'tit' Ccile Bell'ville ; Qu'est sout'nue par son grand frre Qui s'appell' loi Constant Qu'a jamais connu son pre Mnilmontant. (Bis) Ma sur est avec loi Dont la sur est avec moi L'soir su'l'boul'vard ej'la r'file Bell'ville ; Comm' a j'gagn' pas mal de braise Mon beau-frre en gagne autant Puisqu'y r'file ma sur Thrse Mnilmontant. (Bis) L'dimanche au lieu d'travailler J'mont' les mm's au poulailler Voir jouer l'drame ou l'vaud'ville Bell'ville ; Le soir on fait des pates On tal' son culbutant Minc' des g'noux et larg' des pattes Mnilmontant. (Bis) C'est comm' a qu'c'est l'vrai moyen D'dev'nir un bon citoyen On grandit, sans s'fair' de bile Bell'ville ; On cri' : Viv' l'indpendance ! On a l'cur bath et content Et l'on nag' dans l'abondance Mnilmontant. (Bis) 50. Rveillon 1925 51. Le charleston 52. Les guinguettes 53. Le tango 54. Cest un mauvais garon (1936) Andr Guerat Renaud Nous les paums Nous ne sommes pas aims Des grands bourgeois Qui nagent dans la joie Il faut avoir Pour tre leur got Un grand faux col Et un chapeau mou a n'fait pas chique une casquette a donne un genre malhonnte Et c'est pourquoi Quand un bourgeois nous voit Il dit en nous montrant du doigt { Refrain: } C'est un mauvais garon Il a des faons Pas trs catholiques On a peur de lui Quand on le rencontre la nuit C'est un mchant p'tit gars Qui fait du dgas Si tt qu'y s'explique a joue du poing D'la tte et du chausson Un mauvais garon Toutes les belles dames Pleines de perles et de diam's En nous croisant ont des airs mprisants Oui mais demain Peut-tre ce soir Dans nos musettes Elles viendront nous voir Elles guincheront comme des filles En s'enroulant dans nos quilles Et nous lirons dans leurs yeux chavirs L'aveux qu'elles n'osent murmurer { Refrain: } C'est un mauvais garon Il a des faons Pas trs catholiques On a peur de lui Quand on le rencontre la nuit C'est un mchant p'tit gars Qui fait du dgas Si tt qu'y s'explique Mais y a pas mieux Pour t'donner l'grand frisson Qu'un mauvais garon { Refrain: } C'est un mauvais garon Il a des faons Pas trs catholiques On a peur de lui Quand on le rencontre la nuit C'est un mchant p'tit gars Qui fait du dgas Si tt qu'y s'explique Mais y a pas mieux Pour t'donner l'grand frisson Qu'un mauvais garon 55. La grviste 56. 57. 58. Gaston Ouvrard 59. Je ne suis pas bien portant Depuis que je suis sur la terre [militaire], C'n'est pas rigolo. Entre nous, Je suis d'une sant prcaire, Et je m'fais un mauvais sang fou, J'ai beau vouloir me remonter Je souffre de tous les cts. J'ai la rate Qui s'dilate J'ai le foie Qu'est pas droit J'ai le ventre Qui se rentre J'ai l'pylore Qui s'colore J'ai l'gsier [gosier] Anmi L'estomac Bien trop bas Et les ctes Bien trop hautes J'ai les hanches Qui s'dmanchent L'pigastre Qui s'encastre L'abdomen Qui s'dmne J'ai l'thorax Qui s'dsaxe La poitrine Qui s'dbine Les paules Qui se frlent J'ai les reins Bien trop fins Les boyaux Bien trop gros J'ai l'sternum Qui s'dgomme Et l'sacrum C'est tout comme J'ai l'nombril Tout en vrille Et l'coccyx Qui s'dvisse J'ai les seins Sous l'bassin Et l'bassin Qu'est pas sain En plus d'a J'vous l'cach' pas J'ai aussi Quel souci ! La luette Trop fluette L'oesophage Qui surnage Les gencives Qui drivent J'ai l'palais Qu'est pas laid Mais les dents C'est navrant J'ai les p'tites Qui s'irritent Et les grosses Qui s'dchaussent Les canines S'ratatinent Les molaires S'font la paire Dans les yeux C'est pas mieux J'ai le droit Qu'est pas droit Et le gauche Qu'est bien moche J'ai les cils Qui s'dfilent Les sourcils Qui s'pilent J'ai l'menton Qu'est trop long Les artres Trop ppres J'ai le nez Tout bouch L'trou du cou Qui s'dcoud Et du coup Voyez-vous J'suis gn Pour parler C'est vexant Car maint'nant J'suis forc D'm'arrter. Ah ! bon Dieu ! qu'c'est embtant D'tre toujours patraque, Ah ! bon Dieu ! qu'c'est embtant Je n'suis pas bien portant. Pour tcher d'gurir au plus vite, Un matin tout dernirement Je suis all la visite [rendre visite] Voir le major du rgiment. [A un md'cin trs patant.] D'o souffrez-vous ? qu'il m'a demand. C'est bien simpl' que j'y ai rpliqu. Qui s'dilate J'ai le foie Qu'est pas droit Et puis j'ai Ajout Voyez-vous C'n'est pas tout J'ai les g'noux Qui sont mous J'ai l'fmur Qu'est trop dur J'ai les cuisses Qui s'raidissent Les guiboles Qui flageolent J'ai les ch'villes Qui s'tortillent Les rotules Qui ondulent Les tibias Raplapla Les mollets Trop pais Les orteils Pas pareils J'ai le cur En largeur Les poumons Tout en long L'occiput Qui chahute J'ai les coudes Qui s'dessoudent J'ai les seins Sous l'bassin Et l'bassin Qu'est pas sain J'ai la rate {Refrain} Avec un' charmant' demoiselle Je devais m'marier par amour. Mais un soir comm' j'tais prs d'elle, En train de lui faire la cour, Me voyant troubl, ell' me dit : - Qu'avez vous ? moi j'lui rpondis : J'ai la rate Qui s'dilate J'ai le foie Qu'est pas droit J'ai le ventre Qui se rentre J'ai l'pylore Qui s'colore J'ai l'gsier [gosier] Anmi L'estomac Bien trop bas Et les ctes Bien trop hautes J'ai les hanches Qui s'dmanchent L'pigastre Qui s'encastre L'abdomen Qui s'dmne J'ai l'thorax Qui s'dsaxe La poitrine Qui s'dbine Les paules Qui se frlent J'ai les reins Bien trop fins Les boyaux Bien trop gros J'ai l'sternum Qui s'dgomme Et l'sacrum C'est tout comme J'ai l'nombril Tout en vrille Et l'coccyx Qui s'dvisse Et puis j'ai Ajout Voyez-vous C'n'est pas tout J'ai les g'noux Qui sont mous J'ai l'fmur Qu'est trop dur J'ai les cuisses Qui s'raidissent Les guiboles Qui flageolent J'ai les ch'villes Qui s'tortillent Les rotules Qui ondulent Les tibias Raplapla Les mollets Trop pais Les or