Crise sociale, crise financière, crise écologique… Comment provoquer un sursaut ?

Download Crise sociale, crise financière, crise écologique… Comment provoquer un sursaut ?

Post on 03-Apr-2015

104 views

Category:

Documents

2 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<ul><li> Page 1 </li> <li> Crise sociale, crise financire, crise cologique Comment provoquer un sursaut ? </li> <li> Page 2 </li> <li> Les systmes tiennent souvent plus longtemps quon ne le pense mais finissent par seffondrer beaucoup plus vite quon ne limagine. Ken ROGOFF </li> <li> Page 3 </li> <li> Page 4 </li> <li> 42.000 chmeurs de plus ? </li> <li> Page 5 </li> <li> &gt; La moiti de ceux qui quittent Ple Emploi ne retrouvent pas de travail. &gt; Les CDD de moins de 1 mois reprsentent plus de 60 % des embauches. </li> <li> Page 6 </li> <li> 6 En mai 2012, lUNEDIC annonait 417.000 chmeurs supplmentaires dici fin 2013 si la croissance se maintient 1%. </li> <li> Page 7 </li> <li> Page 8 </li> <li> Page 9 </li> <li> Droit au bonheur </li> <li> Page 10 </li> <li> 2,5 % </li> <li> Page 11 </li> <li> Page 12 </li> <li> Page 13 </li> <li> 13 1/ Dire la vrit Seuls les gouvernements croient la reprise </li> <li> Page 14 </li> <li> Il y a 2 bombes dans lconomie mondiale USA Dette : 365 %PIB </li> <li> Page 15 </li> <li> Page 16 </li> <li> Page 17 </li> <li> Source : Federal Reserve </li> <li> Page 18 </li> <li> 18 Part des salaires dans la valeur ajoute (PIB) pays de lOCDE 1976 / 2006 Source : OCDE, Croissance et ingalits 2008 Une baisse gnralise de la part des salaires </li> <li> Page 19 </li> <li> La dette, substitut aux revenus du travail Source : OCDE 2008 </li> <li> Page 20 </li> <li> Page 21 </li> <li> Chmage et prcarit depuis 30 ans Dsquilibre de la ngociation salariale La part des salaires diminue dans le PIB La croissance est maintenue grce la dette Exubrance des marchs financiers Croissance artificielle et insoutenable Le chmage nest pas seulement une consquence de la crise, Il en est une des causes fondamentales. 2/ Faire le bon diagnostic Ceci nest pas une crise financire </li> <li> Page 22 </li> <li> Page 23 </li> <li> 2/ Faire le bon diagnostic Sur le Titanic Marchs financiers Monnaies et changes Rgulation des banques Chmage Prcarit Ingalits Cupidit </li> <li> Page 24 </li> <li> 3/ Agir Comme Philadelphie, priorit lemploi </li> <li> Page 25 </li> <li> La Confrence affirme nouveau les principes fondamentaux () : &gt; le travail n'est pas une marchandise ; &gt; la pauvret, o qu'elle existe, constitue un danger pour la prosprit de tous ; Convaincue quune paix durable ne peut tre tablie que sur la base de la justice sociale, la Confrence reconnat l'obligation solennelle () de raliser : &gt; la plnitude de l'emploi et l'lvation des niveaux de vie; &gt; la possibilit pour tous d'une participation quitable aux fruits du progrs en matire de salaires, de dure du travail et autres conditions de travail, et un salaire minimum vital pour tous ceux qui ont un emploi et ont besoin d'une telle protection. Philadelphie : Priorit la Justice sociale </li> <li> Page 26 </li> <li> Page 27 </li> <li> Nous sommes trs nombreux vouloir agir ! </li> <li> Page 28 </li> <li> Trois priorits : 1. Eviter leffondrement 2. Crer massivement emplois 3. Changer lEurope pour changer la mondialisation </li> <li> Page 29 </li> <li> 9 mesures durgence pour viter l'effondrement 1 Montiser les vieilles dettes 2 Crer un impt europen sur les dividendes 3 Mettre fin au sabordage fiscal national 4 Lutter radicalement contre les paradis fiscaux 5 Scuriser les salaris, lutter contre les licenciements 6 Scuriser les chmeurs 7 Sparer les banques de dpt et les banques daffaires 8 Crer une Taxe sur les Transactions financires 9 Lutter contre les dlocalisations </li> <li> Page 30 </li> <li> Eviter lasphyxie </li> <li> Page 31 </li> <li> Rguler vraiment le secteur financier &gt; Glass Steagal Act : sparer les banques de dpts et les banques daffaires. &gt; Crer une vraie taxe sur les transactions financires : &gt; 100 200 mds par an &gt; Boycotter et sanctionner les entreprises qui travaillent avec les paradis fiscaux. </li> <li> Page 32 </li> <li> Crer un Impt Europen sur les dividendes </li> <li> Page 33 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 33 Kurzarbeit : baisse de 31% de la dure du travail pour 1,5 millions de salaris Favoriser reprise de lentreprise par les salaris Rcession 2009 Evolution du chmage sur 18 mois Allemagne - 4,7 % + 220.000 France - 2,3 % + 1.200.000 1/ Stopper lhmorragie </li> <li> Page 34 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 34 La vraie flexi-scurit : &gt;90% du salaire assur pendant 4 ans pour les salari(e)s au chmage. 2/ Scuriser les chmeurs, comme au Danemark </li> <li> Page 35 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 35 Evolution des cots salariaux en Chine / autres pays de lOMC Rguler le commerce mondial : &gt; Respect de normes sociales et cologiques Source : Factset 2007 </li> <li> Page 36 </li> <li> Stopper les dlocalisations intra-europennes </li> <li> Page 37 </li> <li> Page 38 </li> <li> Crer massivement des emplois &gt; Investir massivement dans le logement, &gt; Investir massivement dans les conomies dnergie, &gt; Investir dans nergies renouvelables, &gt; Investir dans les transports en commun, &gt; Dvelopper un service public de la petite enfance &gt; Favoriser transmission des PME, &gt; Dvelopper les groupements demployeurs et les SCOP, </li> <li> Page 39 </li> <li> Investir vraiment dans le logement Economie pour un 70 m 2 : 280 euros / mois </li> <li> Page 40 </li> <li> Investir vraiment dans les nergies renouvelables Baisser de 30 % nos missions de gaz effet de serre pourrait crer 6.000.000 emplois dans la Zone euro. Une conomie de 1.000 euros par an et par mnage. &gt; Quel financement ? BCE et BEI </li> <li> Page 41 </li> <li> &gt; Sparer les banques de dpt et les banques daffaire -&gt; Financer des taux normaux les PME, les TPE, les artisans &gt; Favoriser la reprise et la transmission des entreprises &gt; Aider la cration et au pilotage des entreprises </li> <li> Page 42 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 42 7/ Ngocier un autre partage de la productivit Si le chmage est la cause fondamentale de la crise, quelle est la cause fondamentale du chmage ? </li> <li> Page 43 </li> <li> Question fondamentale : do vient le chmage ? </li> <li> Page 44 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 44 La mondialisation nest pas coupable La production industrielle depuis 2003 Source : Eurostat </li> <li> Page 45 </li> <li> Page 46 </li> <li> Page 47 </li> <li> La rvolution de la productivit </li> <li> Page 48 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 48 La 1re rvolution </li> <li> Page 49 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 49 La 1re rvolution </li> <li> Page 50 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 50 La 2me rvolution </li> <li> Page 51 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 51 La rvolution ignore La crise de lintelligence </li> <li> Page 52 </li> <li> Cette crise est singulirement diffrente des crises prcdentes. Parce quelle dpend de circonstances radicalement nouvelles conditionnes par le fulgurant progrs des mthodes de production. Pour la production de la totalit des biens de consommation ncessaires la vie, seule une fraction de la main duvre disponible devient indispensable. Or, dans ce type dconomie librale, cette vidence dtermine forcment un chmage (). Ce mme progrs technique qui pourrait librer les hommes dune grande partie du travail ncessaire leur vie est le responsable de la catastrophe actuelle. Albert EINSTEIN </li> <li> Page 53 </li> <li> La question fondamentale est de mieux rpartir les bnfices de la rvolution de la productivit : une grande partie de la population est au chmage et ne gagne plus de quoi vivre, tandis que lessentiel des gains de productivit va aux 1% les plus riches. La future seconde administration Obama, sil y en a une, devra organiser une rpartition plus juste des gains de productivit : une vraie rforme fiscale permettra de rduire le temps de travail sans baisser les revenus et en crant massivement des emplois. Robert Reich </li> <li> Page 54 </li> <li> Evitons les faux dbats En France, le partage actuel : &gt; 39,4 heures pour les temps plein, &gt; 0 heure pour 3 millions de chmeurs, &gt; des millions de salari(e)s temps partiel. &gt; trs difficile avant 25-26 ans et trs difficile aprs 57 ou 58 ans. </li> <li> Page 55 </li> <li> Mamie Nova, Fleury Michon, lAgence verte, Inpig, Les Ducs de Gascogne, Monique Ranou, Entre-prises &gt; 1,6 millions demplois la clef Un autre partage est possible : La semaine de 4 jours la carte, Dj plus de 400 pionniers </li> <li> Page 56 </li> <li> 400 entreprises sont dj passes la semaine de 4 jours la carte </li> <li> Page 57 </li> <li> Cotisations 8 % sil y a bien 10 % dembauche en CDI Salaires ngocier au cas par cas Autres mais maintien intgral du salaire en dessous de 1 500 euros Cration emplois + 10 % en CDI _________________________ quilibre de la masse salariale Quel financement ? </li> <li> Page 58 </li> <li> Page 59 </li> <li> Juin 2009, Nouvelle Donne, www.nouvelledonne.fr 59 </li> <li> Page 60 </li> <li> Au total, Politique du logement + conomies dnergie + nergies renouvelables + Priorits PME + service public petite enfance + Emplois 4 e Age + Agriculture durable + semaine de 4 jours la carte &gt; plus de 2.500.000 emplois </li> <li> Page 61 </li> <li> Le monde ne sera pas dtruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. Albert Einstein </li> <li> Page 62 </li> <li> 62 Notre avenir est entre nos mains ! www.Roosevelt2012.fr </li> <li> Page 63 </li> <li> Page 64 </li> <li> We choose to go to the moon </li> <li> Page 65 </li> <li> Page 66 </li> <li> Le monde ne sera pas dtruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. Albert Einstein </li> <li> Page 67 </li> <li> Une Europe vraiment dmocratique </li> <li> Page 68 </li> <li> &gt; Un Trait de convergence sociale </li> <li> Page 69 </li> <li> Page 70 </li> <li> 70 Notre avenir est entre nos mains ! www.Roosevelt2012.fr </li> </ul>