contribution à l'étude des n.chlorimides

Download Contribution à l'étude des N.chlorimides

Post on 06-Jun-2016

215 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • I Bull. SOC. Cliim. Belg., 58, pp. 567-568, 1049 1

    Contribution B 1'6tude des Nxhlorimides

    par

    D. BOGAERT-VERHOOGEN et R. H. MARTIN (Bruxelles)

    L'exameiz de la structure de la mole'cule de la l-d-dichloro- 5-5-dimdthylhydaiatoiiie (que nous ddsignerons pour simpli- fier par D. D . H . ) permet de classer ce corps parmi les imides N.halogCndes, devant donner lieu d des rtactions semblables d celles de In N.brorno et de la N.chlorosuccinimide.

    CH,

    I ~N-CI,

    I O=C'

    Le de'rivd didthylt de l'hydantoine avait du reste d t t cmployt par Ziegler et ses collaborateurs [l] au cours de leur travail, devenu classique, sur l'halogknatioiz en position u d'une double liaison ; mais appliqud au cas spdcial d u cyclo- h e x h e , il donizait dc si mddiocres rtsultats (28 %) qu'il devait &re abandonne' aussitbt.

    A notre connaissance, la littdrature lie mentionne plus depuis Eors de tentatives d'halogtnation par cet agent.

    Nous inspirant des rtsultats acquis par l ' un de nous et Hebbelynck [2-31 avec la N.chlorosuccinimide, nous avous e n premier lieu essaye' la chloruration d u tolukne. D'aprks les premikres constatations, la D. D . H . semble avoir unc activitt comparable d celle des N.chlorosuccinimide et phtalimide. Notons que la rdactioiz peut se faire sans catalyseur, mais qu'elle est forternent acctltre'e par la lumiPre ultra-violette. L'on rCcupPre 100 % de dimdthylhydantoine.

    Applique'e d la prdparation de benzalddh yde par oxyda- tion de l'alcool benzylique [2] la D . D . H . s'est montrte &gale- ment efficace. Nous avons aussi fait un essai avec un alcool aliphatique [4], l'alcool hexylique. Biltz et Slotta avaient ddjh remarqut d u reste la rkduction de la D. D . H . e n dimdthylhy- dantoine par l'alcool bouillant [ 5 ] .

  • 568 D. BOGAERT-VERBOOGEN ET R . H . MARTIN

    La D . D. H . prtsente donc un intkrtt certain pour Ees rai- sons suivantes : cest un produit facilement accessible, econo- mique, dont la teneur e n chlore est relativement tlevke (36 %), nos essais prtliminaires ayant r t v t l t que les deux atomes de chlore rdagissent. I1 serait inttressant dttudier la mobili t t relative de ces d e w halogenes, difft!reinmeizt activts.

    Rappelons que les nombreux brevets pris ces dernitres aiinees et couvrant lemploi de diverses hydantoines dihalogt- ntes , sernblent t o w faire usage de la proprittd quont ces corps de participer d des rdactions par radicaux libres, soit en les activant, soit e n les inhibant.

    Nos essais venaient d&re mis e n route lorsque nous avons eu connaissance du travail de M M . Orfto 0. Orazi et Jacobo Meseri [6] sur des halogthations au moyen de la 3 N.bromo- 5-5-dimtthylhydantoine. Cest pourquoi nous avons penst ndcessaire de publier cette note.

    Les auteurs argentins, qui ont realist la bromuration d u toludne, cyclohexdne et cyclohexanone, annoncent quils cornptent ttudier laction dautres dtrivds halogents de lhy- dantoine. Notre but , par coiztre, est ddtendre le champ dap- plication des propridtds de la D . D . H d toute une strie de syn- theses, notamment d celles indiqutes d a m la note de M . F . Heb- belynck et R. H . Martin (loc. cit.); certaines de celles-ci ont d tS rdalistes d laide de la N.oh1orosuccinimide et de la N.chlo- rophtalimide depuis la paridion de cette note [7].

    Bibliographie

    [l] K. ZIEGLW, A. SPXTH, E. SHAAF, W. SCHUMAN et E. WINKELMAN, Ann.,

    [a] M. F. HE~BELYNCK et R. H. MARTIN, Ezperientia, 5, 69 (1949). [3] M. F. HEBBELYNCK, Contribution d ldtude de la N.Chlorosuccinimide,

    Thhse, Bruxelles, 1949. Lessentiel de ce travail sera publie prochai- nement au Bulletin des Socidtis Chimiques Belges.

    [4] C. A. GROB et H. U. SCHMID, Ezperientia, 5, 199 (1949). [5] H. BILTZ et K. S ~ A , J. prakt. Chem., i13, 248 (1928). [6] 0. 0. ORAZI et J. Mmwr, A n . Asc. Quirnica Argentina, 37, 192 (sept.

    [7] MARTIN et HFEIBELYNCK, BITMENIERS, FIALA et GOSRELAIN (r6sultats

    U N I V E R S F ~ LIBRE DE BRUXEUEB, Service

    de Chimie organique.

    551, 80 (1942).

    1949).

    encore in6dits).

    Communiquk i la Societb chimique de Belgique, le 16 deeernbre 1949.

Recommended

View more >