Contribution à l'étude des déterminants de la comptabilisation des investissements immatériels

Download Contribution à l'étude des déterminants de la comptabilisation des investissements immatériels

Post on 29-Jul-2015

77 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

<p>UNIVERSITE PARIS IX - DAUPHINE UFR SCIENCES DES ORGANISATIONS</p> <p>CONTRIBUTION A L'ETUDE DES DETERMINANTS DE LA COMPTABILISATION DES INVESTISSEMENTS IMMATERIELS</p> <p>THESEpour l'obtention du titre de</p> <p>DOCTEUR EN SCIENCES DE GESTION(arrt du 30 mars 1992) prsente et soutenue par</p> <p>Christophe THIBIERGE</p> <p>JURY Directeur de Thse : Elie COHEN Professeur l'Universit de Paris IX-Dauphine</p> <p>Rapporteurs :</p> <p>Alain BURLAUD Professeur au CNAM Jean-Franois CASTA Professeur l'Universit d'Angers</p> <p>Suffragants :</p> <p>Bernard COLASSE Professeur l'Universit de Paris IX-Dauphine Dominique JACQUET Professeur l'Universit de Paris X-Nanterre Dcembre 1997</p> <p>L'Universit n'entend donner aucune approbation ni improbation aux opinions mises dans les thses : ces opinions doivent tre considres comme propres leurs auteurs.</p> <p>2</p> <p>REMERCIEMENTS Je tiens remercier tout particulirement le Professeur Elie COHEN, qui m'a fait l'honneur d'tre mon Directeur de thse, pour son encadrement patient et exigeant tout au long de ces annes, pour sa rigueur et sa comprhension, enfin pour ses nombreux conseils, tant acadmiques que mthodologiques. Je tiens remercier le Professeur Bernard COLASSE pour ses conseils et sa disponibilit, qui m'ont t trs profitables dans l'accomplissement de cette thse. J'adresse mes trs sincres remerciements aux Professeurs Alain BURLAUD et Jean-Franois CASTA pour avoir accept la lourde tche de rapporteur. Enfin je remercie le Professeur Dominique JACQUET de m'avoir fait l'honneur de participer ce Jury. Cette thse a t commence au sein du CREFIGE. Je tiens remercier le Professeur Henri BOUQUIN, directeur du CREFIGE, pour son soutien pendant ces annes.</p> <p>Ce travail n'aurait pu tre ralis sans l'aide, matrielle ou immatrielle, des personnes suivantes, auxquelles j'adresse mes remerciements : First Call-World Equities, et plus particulirement Monsieur Patanella, OR Tlmatique, et plus particulirement Monsieur Thomas, qui ont mis ma disposition les deux bases de donnes financires partir desquelles j'ai pu raliser l'tude pratique prsente dans cette thse - les allocataires et membres du CREFIGE, ainsi qu'Elisabeth PELATAN, pour leurs remarques et commentaires, et leur soutien sympathique, voire gastronomique - les professeurs du DEA 124 - les professeurs et les assistantes (notamment Ccile MIRANDA) du Dpartement Finance de l ESCP, dont le soutien et la comprhension, pendant ces annes de thse, ont t un grand rconfort - Christophe MOUSSU, doctorant l'Universit de Bourgogne, pour les nombreuses discussions que j'ai eues avec lui, et tous les bienfaits qui en sont sortis - et Caryn TROCME, futur Docteur en Neurosciences, ... pour tout le reste. - les socits</p> <p>3</p> <p>"Ceux qui ont faict Vnus desse, ont regard que sa principale beaut estoit incorporelle et spirituelle." Montaigne, Essais, Didot, Paris, 1802, Vol. III, p. 285.</p> <p>4</p> <p>TABLE DES MATIERES1TABLE DES MATIERES.............................................................................................................................. 5 LISTE DES TABLEAUX ........................................................................................................................................ 7 LISTES DES FIGURES .......................................................................................................................................... 9 INTRODUCTION .........................................................................................................................................10 PREMIERE PARTIE - L'INVESTISSEMENT IMMATERIEL : CONCEPTS, NORMES ET PRATIQUES COMPTABLES......................................................................................................................19 CHAPITRE 1 : L' INVESTISSEMENT IMMATERIEL, NATURE ET SPECIFICITES .............................................................20 Section I : Les investissements immatriels : dfinition et typologie............................................................20A) Caractrisations du concept d'immatriel............................................................................................................21 B) Nature et typologies de l'immatriel ...................................................................................................................32 C) L'cart d'acquisition (Goodwill) : un lment incorporel ?...................................................................................43</p> <p>Section II : Spcificits des investissements immatriels .............................................................................47A) Les performances de l'immatriel .......................................................................................................................47 B) Les risques spcifiques des lments immatriels...............................................................................................61 C) Les mthodes de valorisation spcifiques de l'immatriel ...................................................................................68</p> <p>Conclusion : les dfis poss la comptabilit .............................................................................................89A) Les conditions pour que des dpenses immatrielles soient considres comme des immobilisations ..................90 B) L'volution de la valeur des immobilisations incorporelles..................................................................................93</p> <p>CHAPITRE 2 : LA COMPTABILISATION DE L' IMMATERIEL : NORMES ET PRATIQUES ................................................99 Section I : Les normes de comptabilisation de l'immatriel en Europe ......................................................100A) Les diffrentes classifications des normes comptables ......................................................................................100 B) les normes comptables pays par pays................................................................................................................110</p> <p>Section II : Les pratiques de comptabilisation de l'immatriel en Europe..................................................130A) Les tudes portant sur l'harmonisation des pratiques en Europe ........................................................................130 B) Une tude portant sur la relation entre les normes et les pratiques en Europe ...................................................134 C) Les pratiques comptables en France .................................................................................................................143</p> <p>DEUXIEME PARTIE - LES DETERMINANTS DES PRATIQUES DE COMPTABILISATION DE L'IMMATERIEL : UNE ETUDE EMPIRIQUE .......................................................................................148 CHAPITRE 1 : PROBLEMATIQUE ET METHODOLOGIE DE L' ETUDE ........................................................................149 Section I : La justification des choix comptables raliss par les entreprises ............................................149A) Les choix comptables sont destins informer les actionnaires ........................................................................153 B) Les choix comptables sont destins aux cranciers financiers ...........................................................................181 C) Les choix comptables correspondent un comportement opportuniste des dirigeants ........................................204</p> <p>1</p> <p>Une table des matires dtaille est prsente en fin de volume.</p> <p>5</p> <p>Conclusion : formulation de nos hypothses ..........................................................................................................209</p> <p>Section II : Mthodologie de l'tude..........................................................................................................212A) Constitution des chantillons et dtermination des variables ............................................................................212 B) Description des chantillons et des tests statistiques.........................................................................................232</p> <p>CHAPITRE 2 : RESULTATS ET LIMITES ..............................................................................................................240 Section I : Tests des hypothses ................................................................................................................240A) Rgression linaire sur le q de Tobin ...............................................................................................................240 B) Tests paramtriques et non-paramtriques sur les variables financires ............................................................242 C) Rgressions logistiques sur les variables financires ........................................................................................257 D) Synthse et explications proposes...................................................................................................................266 E) Rsultats par pays et commentaires ..................................................................................................................273</p> <p>Section II : Discussion et limites ...............................................................................................................281A) Les critiques adresses la thorie positive de la comptabilit .........................................................................282 B) Quelques remarques sur notre tude.................................................................................................................295 C) Un "paradigme amricain" de la recherche ? ....................................................................................................302</p> <p>CONCLUSION............................................................................................................................................306 TABLE DES MATIERES DETAILLEE ....................................................................................................................308 BIBLIOGRAPHIE PAR ORDRE ALPHABETIQUE D' AUTEURS ....................................................................................313 BIBLIOGRAPHIE THEMATIQUE ..........................................................................................................................348 ANNEXE - MATRICES DE CORRELATIONS.......................................................................................................389</p> <p>6</p> <p>LISTE DES TABLEAUXTABLEAU 1. INVESTISSEMENTS IMMATERIELS ET MATERIELS DEPUIS 1974. ..........................................................10 TABLEAU 2. POIDS DE L' ECART D' ACQUISITION (GOODWILL) DANS LES COMPTES DES SOCIETES COTEES FRANAISES , 1993-1995. ................................ ................................ ................................ ................................ ............. 3 4 TABLEAU 3. ESTIMATIONS DU TAUX DE DEPRECIATION DU CAPITAL PHYSIQUE ................................ . .................... 1 5 TABLEAU 4. ESTIMATIONS DU TAUX DE DEPRECIATION DU CAPITAL IMMATERIEL. ................................ ................ 2 5 TABLEAU 5. ESTIMATIONS DU COUT TOTAL DE DEVELOPPEMENT D' UNE NOUVELLE MOLECULE. ............................ 69 TABLEAU 6. CLASSEMENT DES DEPENSES D' UN PROJET SELON LA POSSIBILITE DE LES INCLURE OU NON DANS LECOUT DE PRODUCTION ACTIVABLE................................. ................................ ................................ ...........69</p> <p>TABLEAU 7. COMPARAISON DES DIFFERENTES METHODES DE VALORISATION DE L' IMMATERIEL ............................ 87 TABLEAU 8. COMPTABILISATION DE LA DEPRECIATION DES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES. ........................... 95 TABLEAU 9. TRAITEMENTS COMPTABLES DE LA RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT EN EUROPE............................ 120 TABLEAU 10. TRAITEMENTS COMPTABLES DES FRAIS DE CREATION EN EUROPE. ................................ ................ 23 1 TABLEAU 11. COMPARAISON DU MONTANT DU RESULTAT, DES CAPITAUX PROPRES ET DU TOTAL DE BILAN POUR6PAYS, CONSECUTIVEMENT A LA COMPTABILISATION DE DIX OPERATIONS SELON LES PRATIQUES COURANTES DANS CHAQUE PAYS. ................................ ................................ ................................ .............................. 131</p> <p>TABLEAU 12. CARACTERISTIQUES DE L' ECHANTILLON ................................. ................................ ..................... 36 1 TABLEAU 13. POURCENTAGE DE L' INCORPOREL DANS LE TOTAL DE L' ACTIF, PAR SECTEURS ET PAR PAYS.............139 TABLEAU 14. POURCENTAGE DE L' INCORPOREL DANS LE TOTAL DE L' ACTIF : COMPARAISON DES COMPTES SOCIAUXET DES COMPTES CONSOLIDES,</p> <p>FRANCE ET ROYAUME-UNI................................. ................................ ......141</p> <p>TABLEAU 15. PART MOYENNE DES ACTIFS INCORPORELS DANS LE TOTAL DE BILAN POUR LES100 PREMIERSGROUPES INDUSTRIELS ET COMMERCIAUX,</p> <p>FRANCE, 1992-1995. ................................ ............................. 143</p> <p>TABLEAU 16. POURCENTAGE DES ACTIFS IMMATERIELS DANS LE TOTAL DES ACTIFS DES ENTREPRISES FRANCE, , 1990-1994. ................................ ................................ ................................ ................................ ...........143 TABLEAU 17. NOMBRE DE GROUPES NE PRECISANT PAS LES MODALITES DE DEPRECIATION DE LEURS ACTIFSINCORPORELS, PAR ACTIF.</p> <p>100 PREMIERS GROUPES INDUSTRIELS ET COMMERCIAUX FRANCE, 1995..........146 ,</p> <p>TABLEAU 18. IMPACT DE DIFFERENTES POLITIQUES DE COMPTABILISATION SUR LES INDICATEURS FINANCIERS DUNE 'ENTREPRISE................................. ................................ ................................ ................................ ..........164</p> <p>TABLEAU 19. STRUCTURE DE LA REMUNERATION DES DIRECTEURS GENERAUX DANS CINQ PAYS EUROPEENS (ENTREPRISES DE PLUS DE 2 MILLIARDS DE FRANCS DE CA) ................................ ................................ .....204 TABLEAU 20. ECHANTILLON 1 - ENTREPRISES DE GRANDE TAILLE COTEES. REPARTITION DES SOCIETES PAR PAYS.215 TABLEAU 21. ECHANTILLON 1 - ENTREPRISES DE GRANDE TAILLE COTEES. STATISTIQUES DESCRIPTIVES DE LATAILLE (EN MILLIERS D USD)................................. ................................ ................................ ................ 16 2</p> <p>TABLEAU 22. ECHANTILLON 2. REPARTITION DES SOCIETES PAR PAYS. ................................ ............................. 217 TABLEAU 23. ECHANTILLON 2 - ENTREPRISES DE PETITE TAILLE NON-COTEES. STATISTIQUES DESCRIPTIVES DE LATAILLE (EN MILLIERS D USD)................................. ................................ ................................ ................ 18 2</p> <p>TABLEAU 24. ECHANTILLON 1 - DESCRIPTION DES VARIABLES. ................................ ................................ ........233 TABLEAU 25. ECHANTILLON 1 - MEDIANES DES VARIABLES PAR PAYS................................. .............................. 234</p> <p>7</p> <p>TABLEAU 26. ECHANTILLON 2 - DESCRIPTION DES VARIABLES. ................................ ................................ ........</p>