commerce et investissements directs étrangers dans .après la mise en œuvre de ces réformes...

Download Commerce et Investissements directs étrangers dans .Après la mise en œuvre de ces réformes préférentielles

Post on 16-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    Commerce et Investissements directs trangers dans un contexte de

    rgionalisation :cas de lUEMOA.

    Oumar SORY

    Institut de Recherche Empirique en Economie Politique (IREEP)

    Email : o.sory@yahoo.fr

    Rsum : Au lendemain de la cration de lUEMOA les pays membres ont entrepris de vastes programmes de rformes conomiques. Concernant le secteur du commerce ces rformes vont de la

    rduction des taxes douanires sur les changes intra-communautaires linstauration du tarif

    extrieur commun qui est thoriquement entr en vigueur le 1er janvier 2000 .Quelle relation existe

    entre le commerce et lIDE au sein de lUEMOA dans ce contexte dadoption des rformes

    conomiques? Nous tentons travers cette tude de rpondre cette interrogation. A partir dun

    modle de gravit dynamique estim par la Mthode des Moments Gnraliss (GMM) en systme

    pour les priodes 1995-2002 et 2003-2010 sur un chantillon de sept pays importateurs et dix-neuf

    pays partenaires, nous montrons que le commerce et lIDE se compltent pour la priode 2003-2010.

    Cependant nous ne trouvons aucune relation significative entre ces deux grandeurs pour ce qui

    concerne la priode 1995-2002. Ltude montre par ailleurs que ces rformes ont eu des effets positifs

    et significatifs sur les changes commerciaux bilatraux au sein de la zone partir des annes 2003,

    principalement en termes de cration des importations.

    Mots-Cls : Investissement direct ltranger, importations, modle conomtrique en panel

    dynamique, rformes conomiques, UEMOA

    Classification JEL :C23-F14-F21-F52

    Trade and Foreign direct investment in regionalization context: case of

    WAEMU

    Abstract: After the creation of the UEMOA the member countries have undertaken extensive

    economic reform programs. Regarding the trade sector these reforms consisted in reduction of tariffs

    on intra-Community trade and the establishment of the common external tariff .What is the

    relationship between trade and FDI in WAEMU in these economic reforms context? We are trying

    through this study to answer this question. Using a dynamic panel model relying on the system GMM

    estimator applied for the periods 1995-2002 and 2003-2010 on a sample of seven importers and

    nineteen partner countries, we find a complementarity relationship between FDI and trade for the

    period 2003-2010. However, we find no significant relationship between these two variables

    concerning the period 1995-2002. The study also shows that these reforms have positive and

    significant effects on bilateral trade within the region since 2003, mainly in terms of creation of

    imports.

    Keywords: Foreign direct investment, imports, dynamic panel data model, economic reforms,

    WAEMU

    J.E.L. Classification: C23-F14-F21-F52

    mailto:o.sory@yahoo.fr

  • 2

    1 Introduction

    En rponse la crise conomique du milieu des annes 80 qui venait de secouer tout le monde entier,

    les pays africains de la zone franc ont tous adopt les Programmes dAjustements Structurels (PAS).

    Mais ces programmes ont t diffremment appliqus et ont produit des rsultats macroconomiques

    non satisfaisants. Ce qui a na pas suffi pour rduire les dficits des balances commerciales (rsultat

    des effets pervers de la crise conomique du milieu des annes 80) de la plupart des pays de la zone

    franc. Il tait alors imprieux dacclrer les rformes conomiques afin de crer un march sous

    rgional plus comptitif ce qui permettrait dquilibrer les balances commerciales des pays membres.

    Les pays de l'UEMOA ont ainsi adopt et surtout concrtis de nouvelles ambitions communautaires

    en mettant en uvre un vaste programme de rformes conomiques bas pour l'essentiel sur la

    libralisation unilatrale des secteurs cls. Dans le secteur commercial notamment, la rforme a

    consist en un relchement progressif des mesures protectionnistes qui avaient prvalu depuis les

    annes 60. Les caractristiques de ces rformes prfrentielles de libralisation du commerce sont,

    entre autres, la rduction des taxes douanires avec un droit unique l'importation sur la valeur CAF,

    lintroduction du tarif prfrentiel gnralis qui est un tarif douanier intra rgional prfrentiel pour

    les produits locaux, qui sera applicable tous les changes de produits manufacturs dans la rgion

    avec la notion de produit d'origine contrle.

    Un an aprs ladoption de ces mesures prfrentielles, tous les Etats membres avaient dj consenti

    une rduction de 30 % sur les droits et taxes dentre sur les produits industriels agrs. Le

    dsarmement tarifaire est devenu total et effectif pour tous les produits agrs depuis le 1er janvier

    2000 avec lentre en vigueur du Tarif Extrieur Commun (TEC) devant rgir les changes extrieurs

    des pays de lUnion. Lintroduction du TEC a pour objectif principal la protection de la production

    communautaire et un accroissement des changes commerciaux au sein de la zone UEMOA

    (commerce intra UEMOA) ainsi quun accroissement des changes avec le reste du monde. En effet

    en protgeant les conomies de la sous-rgion Ouest africaine qui sont ltat embryonnaire , le

    TEC permet de rendre plus comptitive la zone ce qui devrait favoriser la fois le dveloppement du

    commerce interne et le commerce extrieur des pays membres. En outre lintgration conomique

    caractrise par des mesures conomiques prfrentielles en occurrence le TEC permet dagrandir la

    taille du march interne en termes de demande ;ce qui favoriserait lattractivit des investissements

    directs trangers (IDE) en direction des pays membres (Jaumotte ,2004).

    Aprs la mise en uvre de ces rformes prfrentielles le flux de commerce bilatral des pays

    membres de lUEMOA sest intensifi. En effet la part des importations intra-UEMOA dans ses

    importations totales est passe de 8,2% sur la priode 1990-1999 8,3% sur la priode 2000-2008

    avant datteindre 10,9% sur la priode 2009-2012 et la part des exportations intra-UEMOA dans ses

    exportations totales est passe de 10,9% sur la priode 1990-1999 13,3% sur la priode 2000-2008.

    Toutefois, les changes avec les pays tiers ont galement beaucoup augment. Ce fort accroissement

    des changes est surtout le fait de l'augmentation des importations des pays membres, dont les

    principaux fournisseurs sont les pays de l'OCDE, responsables de 48 % des importations totales de

    lUEMOA entre 2009 et 2012. L'intensification des changes s'est galement accompagne d'une

    forte croissance des IDE en direction de la rgion. La moyenne des stocks dIDE annuels vers

    lUEMOA est passe de 239,5 millions de dollars en 1990 2301 millions en 2012. Les principaux

    investisseurs sont, l aussi, les pays de l'OCDE. En effet la part des IDE reus par la zone UEMOA

    en provenance des pays de lOCDE reprsentait 48,7% du total des IDE reus en 2006. Cette part est

    passe 57,4%1 en 2007.

    1 Ces chiffres ont t calculs par lauteur a partir des donnes de UNCTAD stat 2013

  • 3

    Nous pouvons donc nous interroger sur la nature de la relation qui existe entre l'volution des

    changes et celle des investissements directs trangers au sein de lUEMOA dans le contexte de

    rgionalisation et de libralisation commerciale qui ont caractris cette dcennie. En dautres termes,

    les mesures commerciales visant lintgration conomique sous rgionale entreprises par les pays

    membres de lUEMOA depuis sa cration ont elles favoris une relation de substitution ou de

    complmentarit entre leurs stocks dinvestissements directs trangers entrants et leur volume

    dchanges ?

    Depuis la cration de lUEMOA de multiples tudes ont t ralises notamment pour analyser son

    impact sur le courant des changes intra-communautaires. Ainsi Gbetnkom et Avom (2005) avec un

    chantillon de 25 pays exportateurs et 31 pays partenaires montrent que lintgration conomique

    accrot substantiellement les changes entre les pays membres. Dautres se sont plutt intresss

    lanalyse des dterminants des IDE dans la sous-rgion. Cest le cas de Koukpo (2005) qui montre

    dans son tude que le capital humain et louverture conomique influencent significativement

    lattractivit des IDE dans la sous-rgion. Un troisime groupe de chercheurs a tudi lvolution des

    IDE dans la sous-rgion. A ce stade la question de la relation de complmentarit ou de substitution

    entre IDE entrants et flux dchanges dans le contexte de lintgration conomique et montaire Ouest

    Africaine na pas t suffisamment aborde. Notre tude vise combler ce vide.

    Le but de cette tude est de montrer que les rformes conomiques entreprises par les pays membres

    de lUEMOA depuis sa cration ont favoris une relation de complmentarit entre le volume des

    IDE entrants dans la zone et celui des importations de biens et services. Ainsi le reste de notre analyse

    sarticule autour des sections suivantes : la section 2 fait la synthse de la revue thorique et empirique

    sur la relation entre commerce et IDE dans un contexte de rgionalisation. ; la troisime section

    expose le modle qui est adopt, sa justification thorique et sa pertinence empirique ;enfin, lanalyse

    des rsultats des estimations fait lobjet de la section 4.

    2-Relation entre commerce et IDE dans un contexte de rgionalisation :une revue de littrature

    Les tudes sur lIDE ont tent daborder la question de savoir si lIDE se substitue aux changes ou

    les complte. Cette question est souvent raccorde la politique commerciale, lide

Recommended

View more >