commemoration du seisme du 18 janvier 1839

Download COMMEMORATION DU SEISME DU 18 JANVIER 1839

Post on 21-Jun-2015

168 views

Category:

News & Politics

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Dossier de presse.

TRANSCRIPT

  • 1. La sensibilisation aux risques majeurs La Martinique est concerne par de nombreux alas climatiques et phnomnes naturels tels que les ruptions volcaniques, les inondations, la houle, les glissements de terrain, les sismes et les cyclones. Ceux - ci peuvent avoir des consquences catastrophiques pour la population et le dveloppement de lle. Aussi, la Rgion Martinique en collaboration avec lEtat, le Conseil gnral et dautres organismes participent la sensibilisation de la population aux risques majeurs. Consciente des enjeux de la prvention, la collectivit a dcid le changement de statut de la commission Ad Hoc risques majeurs-scurit cre en 2010 en commission sectorielle aprs vote et dlibration en sance plnire le 8 octobre 2012. Ainsi, le Conseil Rgional se donne les moyens de la mise en place dune stratgie de gestion et prvention des risques majeurs, en rendant accessible au plus grand nombre la culture du risque. Le citoyen, est alors, acteur de la scurit civile. Une stratgie en 3 axes : AXE 1 Amliorer la rsilience de notre institution face aux risques majeurs en rduisant la vulnrabilit des biens et des personnes sous sa responsabilit AXE 2 Contribuer la construction dun projet de territoire rsilient face aux risques majeurs AXE 3 Renforcer la coopration dans notre bassin gographique avec lUnion Europenne Il sagit dune opportunit pour atteindre un niveau de mitigation (rduction du risque des catastrophes) acceptable pour la population, les institutions, les entreprises en replaant les enjeux affrents aux risques majeurs comme lment moteur du dveloppement territorial.22

2. Il sagit pour la collectivit rgionale de prvenir au mieux, les menaces lies lenvironnement mais aussi de prmunir tout un chacun contre les risques majeurs. En effet, il convient de sappuyer sur les vnements passs pour anticiper les ractions face aux vnements naturels qui menacent les facteurs humains, conomiques et/ou environnementaux.33 3. LA CONFeRENCE Cette manifestation sarticulera comme suit : 9h00 : Dpt de gerbes Fort-de-France Au pied de la plaque commmorative implante dans les jardins de lHtel de ville de Fort-de-France, le Prsident de Rgion, du Maire de Fort de France et de la Prsidente du Conseil Gnral procderont un dpt de gerbes. 10h00 : Confrence - Dbat lAtrium en salle Fanon Afin de mieux sensibiliser la population, cette crmonie se poursuivra par une confrence dont les thmatiques suivantes : Les risques majeurs en Martinique, Pascal SAFFACHE Le sisme du 11 janvier 1839, Joseph MAVOUNGO Les comportements prventifs en cas de sisme, Astride OSTOLOGUELes intervenants M. Pascal SAFFACHE Ancien prsident de luniversit des Antilles et de la Guyane (UAG) de 2009 2013. Docteur en gographie, matre de confrences de gographie et damnagement lUAG. Il a exerc plusieurs responsabilits dans cet tablissement. Directeur du dpartement de gographie-amnagement de 2002 2005, il a aussi t doyen de la facult des lettres et sciences humaines de 2005 2009. Auteur douvrages scientifiques, pdagogiques et de vulgarisation scientifique, il a galement publi plusieurs articles et communications.M. Joseph MAVOUNGO Docteur en Gographie - spcialit risques naturels, rattach au Centre de Recherche Gographie, Dveloppement, Environnement de la Carabe - GEODE Carabe, E.A. 929 - de lUniversit des Antilles et Guyane. Son domaine de recherche privilgi concerne ltude de la vulnrabilit des Aprs populations antillaises, de leur perception et de leur comportement face au risque sismique et tsunamique. Il est actuellement charg de mission au Conseil gnral et enseignement vacataire lUAG664 4. Ouvrage Le sisme du 11 janvier 1839 de la Martinique, Elment de mmoire collective, dducation et de prvention du risque sismique aux Antilles Franaises Editions Publibook, janvier 2008Mme Astride OSTOLOGUE Consultante en risques et catastrophes naturelles majeures Elle est spcialise en prvention des risques naturels, des comportements prventifs.Un devoir de mmoire ! Le sisme du 11 janvier 1839 Le matin du 11 janvier 1839, la Martinique est rveille par un sisme dune extrme violence, dune magnitude comprise entre 7,0 et 7,5 sur lchelle de Richter, qui en compte 9. Dun bout lautre de lle, on constate de nombreux dgts et des victimes. On comptabilise prs de 261 morts et 250 blesss Fort-Royal, actuel Fort-de-France (selon les donnes du ministre de lpoque), 5 victimes Saint - Pierre ainsi que des blesss Case - Pilote. Des dgts matriels importants sur lensemble de la Martinique (absence de chiffres fiables) sont aussi observs. En effet, les tablissements de pierre, les fours, les usines, les moulins sont presque tous dtruits, aux dires du Gouverneur de lpoque. De nombreuses maisons ne sont plus que des amas de dcombres. Suite la rpartition des secours accords aux glises, presbytres et particuliers, ce sont les paroisses du Lamentin, Trou-au-Chat (actuellement Ducos), Rivire - Sale, Robert, Trinit, Gros - Morne, Prcheur, Case - Pilote et Grande Anse qui ont bnfici des sommes les plus leves.tat des sommes accordes pour la rparation des glises martiniquaises endommages par le sisme de 1839 (Journal officiel de la Martinique du 18 septembre 1839)5 5. La secousse est ressentie aussi bien au nord quau sud de lle. Sainte - Lucie subit une secousse dune dure de 35 secondes qui endommage plusieurs maisons de Castries. A la Barbade, le sisme est fortement ressenti ainsi quau Guyana et au Surinam, situ plus de 950 km de la Martinique. Vers le nord, les ondes telluriques atteignent la Guadeloupe, Marie - Galante, la Dsirade, les Saintes et Saint- Kitts sans dgradations notables. Aucun tsunami na t remarqu au cours de ce phnomne. Ce sisme du 11 janvier 1839 reste, ce jour, le plus meurtrier de lhistoire de la Martinique.Intensits du sisme de Martinique du 11 janvier 1839 (donnes SisFrance-Antilles, BRGM, 2009)6 6. Lexique Echelle de Richter : chelle sismique de rfrence instaure en 1935 qui value lnergie dgage au foyer des sismes par la valeur de la magnitude Ondes telluriques :ondes relative la terre, qui proviennent de la terre BRGM : Bureau de Recherches Gologiques et Minires7 7. Ketty GERARD 06 96 26 07 19 - 05 96 59 63 25 service.communication@region-martinique.mq www.cr-martinique.fr