C'était nos péchés qu'il portait - Union Sainte Cécile ... ?· les chapitres 52 et 53 d’Isaïe…

Download C'était nos péchés qu'il portait - Union Sainte Cécile ... ?· les chapitres 52 et 53 d’Isaïe…

Post on 13-Sep-2018

212 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • www.union-sainte-cecile.orgCaecilia 1/2007 : Chantez au Seigneur

    Union Sainte Ccile - Strasbourg

    C'tait nos pchsqu'il portait

    (NT 8-1 - LAD 463)Paroles : AELF - Musique : Joseph GELINEAU

    Sr Elisabeth-Marie SCHAAL - Michel STEINMETZ

    Un chant pour la liturgie duVendredi saint, la Fte du Sacr-Coeur

    et la Fte de laCroix Glorieuse (4 septembre)

    Le texteCe chant puise son inspiration dans la 1re lettre de

    Pierre 2, 21-24 et nous donne contempler le Christ telque le prophte Isae le dcrit dans son vocation duServiteur souffrant. Il serait dun grand profit, de relireles chapitres 52 et 53 dIsae ; replaces dans leurcontexte, les images utilises ici prennent tout leur sens,en montrant comment les souffrances du Christ sontchemin de salut et de vie.

    Un double regard nous est propos dans la suite deces quelques versets :

    - regard sur linnocent qui offre sa vie pour ses frresen prenant sur Lui leur pch et en assumant ses souf-frances ;

    - regard sur nous-mmes, appels convertir notrecoeur et recevoir notre gurison comme le don gratuitdun amour sans mesure.

    Le refrain trouve son intensit dans son dpouillementextrme et nous invite ne pas perdre de vue le Christaux plaies ouvertes, par qui la vie nous est donne.

    La musiqueL'indication " trs intrieur " donne au dbut du chant

    renseigne sur le lien tabli par le Pre Gelineau entre letexte et la musique. Les paroles sont servies par lechant : elles gagnent plus d'audibilit, plus de pouvoirsur l'me.

    Il importe donc, ici tout particulirement, de mditer letexte avant mme de vouloir dchiffrer la partition.

    "Le Cantique de Pierre" trouve une mise en musiquedans la tonalit de mi mineur, grave et intrieure. Larptition de l'incise "C'est pour nous que le Christ asouffert (d'abord par un soliste, puis par tous ?) insistesur la thmatique globale du Cantique ; le recours unregistre rsolument grave (ambitus de quinte : la grave -mi) nous place dans une attitude de contemplation.

    Il importe de saisir que la musique est ici au servicede la dclamation chantante du texte : on veillera nepas prcipiter les croches de la 2e strophe et ne pasmarquer l'accentuation des temps forts : c'est la proso-die qui dtermine les accents !

    Si le recueil "Louange Dieu" propose ce "cantiquede Pierre" le Vendredi saint, on n'oubliera pas qu'il peutfort bien accompagner une veille de prire, surtout partir du 5e dimanche de Carme, et que la Liturgie desHeures le prvoit tous les dimanches de Carme vpres. L o l'on dcide de chanter les vpres, il seraalors incontournable !

    Diocse dAlsace - CCILIA 1