cardiologie qcm

Download cardiologie qcm

Post on 03-Jun-2018

220 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 8/12/2019 cardiologie qcm

    1/21

    L'hypertrophie auriculaire gauche se traduit la radiographie thoracique ou l'E.C.G partous les signes suivants sauf un, lequel ?A - ur!e de l'onde " sup!rieure #$ seconde% - &aillie de l'arc oyen gauche sur le clich! thoracique pris de faceC - (efoule ent en arri)re de l'oesophage *aryt! sur le clich! thoracique pris en o*liqueant!rieure gauche

    - ou*le contour au niveau de l'arc inf!rieur droit sur le clich! thoracique pris de faceE - Aspect diphasique avec n!gativit! prolong!e de l'onde " en +#

    %onne s r!ponse s CL'incidence /AG ne per et pas de voir l'oreillette gauche. Celle-ci peut se voir sur lepro0l partie sup!rieure du *ord post!rieur et sur l'/A partie sup!rieure du *ordpost!rieur .

    1uel est le signe clinique d!ter inant pour suspecter le diagnostic de coarctation del'aorte ?A - "ouls f! orau2 al per3us% - Essou4e ent l'e5ortC - 6ypertension art!rielle au2 e *res sup!rieurs

    - i5!rence de pulsa*ilit! art!rielle entre art)re radiale et art)re f! oraleE - Cyanose des e2tr! it!s%onne s r!ponse s AC -Est !gale ent possi*le.

    7ndique8 par i les techniques suivantes celle s qui, au cours du *ilan de varices dese *res inf!rieurs, per et tent d'e2plorer la per !a*ilit! des troncs veineu2

    profonds A - 9anoeuvre des garrots !tag!s% - oppler veineu2C - 9arche avec un garrot peu serr! la racine de la cuisse

    - Angioscintigraphie isotopiqueE - (h!opl!thys ographie%onne s r!ponse s % C EA - "er et d'appr!cier la continence des perforantes.C - 9anoeuvre de "erthes."hysiologique ent la arche, les veines super0cielles dilat!es se colla*ent aspirationdu sang vers le r!seau profond . &i le r!seau profond est thro *os!, elles restentdilat!es etla arche s'acco pagne de douleur.

    A quelle cat!gorie d'antiaryth iques selon la classi0cation de +aughan :illia sappartient l'a iodarone Cordarone; ?A - 7a% - 7*C - 77

    - 777E - 7+%onne s r!ponse s L'a iodarone *loque les canau2 potassiques de la phase < du potentiel d'action.

    Che8 un patient d!crivant des syncopes spontan!es l'e porte pi)ce, quel e2a enco pl! entaire 7ndique8, par i les e2a ens suivants, le plus pr!cis pour appr!cier ledia )tre r!el d'un an!vris e de l'aorte a*do inale A - (adiographies d'a*do en de face sans pr!paration% - Aortographie trans-lo *aireC - +!loci !trie oppler

  • 8/12/2019 cardiologie qcm

    2/21

    - Angiographie nu !ris!eE - Echoto ographie a*do inale%onne s r!ponse s EA - Les radios standards ne per ettent de visualiser l'an!vris e que si les parois sontcalci0!es.%. - Les e2a ens avec opaci0cation sous esti ent le dia )tre de l'an!vris e qui estsouvent le si)ge d'une thro *ose pari!tale.E - C'est le eilleur e2a en il per et la surveillance de l'an!vris e.

    Le =utter auriculaire est un trou*le du ryth e A - 1ui peut s'o*server dans l'!volution des cardiopathies isch! iques% - 1ui peut s'o*server dans l'!volution d'une cardiothyr!oseC - 1ui peut entra>ner des e *olies syst! iques

    - 1ui peut d!clencher la survenue d'une insu sance cardiaqueE - 1ui peut @tre d!grad! par la prescription de digitaliques%onne s r!ponse s A % C ELe =utter peut se voir dans toutes les cardiopathies surtout itrales hypertensives etisch! iques . 7l est oins fr!quent que la 0*rillation auriculaire au cours descardiothyr!oses.Les co plications thro *o-e *oliques y sont !gale ent oins fr!quentes.L'insu sance cardiaque se voit en cas de cardiopathie sous- acente. Les digitaliquesper ettent le ralentisse ent de la fr!quence ventriculaire ou la d!gradation en0*rillation auriculaire.

    "ar i les propositions suivantes concernant le =utter auriculaire, laquelle lesquelles estsont e2acte s ?

    # - Les ondes de =utter en B. < et + sont s!par!es par des intervalles de retour laligne iso-!lectriqueB - Le =utter auriculaire peut @tre r!duit par une sti ulation !lectrique endo-auriculaire

    < - Dn =utter auriculaire B # donne ha*ituelle ent un ryth e ventriculaire de #B$*atte ents par inuteF - Le =utter auriculaire peut survenir che8 un su et inde ne, appare ent, de toutecardiopathie organiqueCo pl! ents corrects #,B,< A #,< % B,F C F #,B,

  • 8/12/2019 cardiologie qcm

    3/21

    % - Allong! en d!cu*itus ventralC - Allong! en position de rendelen*ourg

    - Assis, genou2 =!chis M$ degr!E - Assis, a *es allong!es%onne s r!ponse s A &ans co entaire.

    La quinidine risque de donner lieu au2 incidents et accidents suivants, sauf un. Lequel ?

    A - %loc de *ranche% - i*rillation ventriculaireC - Acc!l!ration d'aryth ie co pl)te

    - El!vation tensionnelleE - Eruptions cutan!es allergiques%onne s r!ponse s La prescription de quinidine se fera apr)s ad inistration d'une dose test un co pri !d'hydroquinidine si ple avec surveillance de l'ECG la recherche d'un allonge ent del'espace "(, du 1(&, de l'espace 1 contre-indiquant la poursuite du traite ent.

    L'an!vris e art!riel, dit ycotique, peut @tre la co plication A - 'une tr!pon! atose% - 'une aspergilloseC - 'une tu*erculose

    - 'une ponction art!rielleE - 'une endocardite *act!rienne%onne s r!ponse s E&ans co entaire.

    Dn an!vris e de l'aorte a*do inale en !volution peut se r!v!ler par A - Dn oed) e des e *res inf!rieurs

    % - Dne hydron!phroseC - Dne douleur sciatique - Dne douleur thoracique

    E - Dne douleur lo *aire%onne s r!ponse s A % C EA.%.C.EL'an!vrys e de l'aorte peut tout fait A - G@ner le retour veineu2.% - Co pri er un uret)re.C - Co pri er une racine nerveuse LI

    La d!couverte che8 un su et eune de varices unilat!rales associ!es une hypertrophieet un allonge ent du e *re atteint et un angio e cutan! plan doit faire !voquer A - Co pression veineuse pelvienne% - /*struction post-phl!*itique de l'a2e veineu2 iliaqueC - istule art!rio-veineuse trau atique pro2i ale

    - &yndro e de CocNettE - &yndro e de Oippel- r!naunay%onne s r!ponse s ECe syndro e est caract!ris! par une ag!n!sie des troncs veineu2 profonds.Le syndro e de CocNett est la co pression de la veine iliaque gauche par l'art)re iliaquepri itive droite avec phl!*ite gauche r!p!tition.

    1uel est le si)ge le plus pro*a*le du trou*le de conduction lorsque l'ECG ontre unryth e auriculaire nor al P$ n, un ryth e ventriculaire dissoci! et lent

  • 8/12/2019 cardiologie qcm

    4/21

    A - &ino-auriculaire% - 7ntra-auriculaireC - Qodal noeud auriculo-ventriculaire

    - ronc du faisceau de 6isE - %i*loc de *ranche%onne s r!ponse s E7l s'agit d'un *loc auriculo-ventriculaire avec dissociation des ondes " et des 1(& avec!chappe ent *as situ! puisque les 1(& sont !largis.

    L'a5ection caract!ris!e par des l!sions d'art!rite seg entaire de l'aorte et de ses*ranches, acco pagn!e de granulo es et d'une atteinte in=a atoire avec in0ltratly phoplas ocytaire est A - Granulo atose de :egener% - Art!rite cellules g!antes aladie de 6ortonC - +asculite aiguK d'hypersensi*ilit!

    - "!riart!rite noueuseE - Art!rite de aNayashu%onne s r!ponse s EC'est une art!rite giganto-cellulaire qui touche l'aorte et ses *ranches. Elle atteint lesfe es eunes R aladie des fe es sans poulsR . L'atteinte histologique associe unin0ltratgiganto-cellulaire de la !dia. L'association avec la tu*erculose est fr!quente.

    "ar i les odalit!s !volutives suivantes, l'une est inha*ituelle dans les an!vris es del'aorte a*do inale, laquelle ?A - La enace de rupture% - Les e *olies p!riph!riquesC - La sta*ilisation de la taille avec le te ps

    - L'infection

    E - La co pression ur!t!rale%onne s r!ponse s CL'aug entation de volu e in!lucta*le, r!pond la loi de Laplace la dilatationaug ente la tension pari!tale.

    La quinidine risque de donner lieu au2 incidents et accidents suivants, sauf un. Lequel ?A - %loc de *ranche% - orsades de pointeC - i*rillation ventriculaire

    - Acc!l!ration du ryth e ventriculaire dans la 0*rillation auriculaireE - El!vation tensionnelle%onne s r!ponse s ELa r!duction de la 0*rillation auriculaire n'est pas une indication des quinidiniques.

    Dn corps !tranger *ronchique peut donner une i age radiologique pul onaire A - 'at!lectasie% - 'e phys) e localis!C - 'a*c)s

    - '!panche ent pleuralE - Qor ale%onne s r!ponse s A C E1.C.9. de pneu ologie.

    Dne aorto-art!riographie, dans le *ilan pr!-op!ratoire d'un an!vris e de l'aortea*do inale, per et d'appr!cier les para )tres suivants, sauf un. Lequel ?A - Les di ensions e2actes de l'an!vris e

  • 8/12/2019 cardiologie qcm

    5/21

    % - L'!tat des art)res digestivesC - L'!tat des art)res r!nales

    - La qualit! de l'aorte sus-r!naleE - La qualit! du lit art!riel d'aval%onne s r!ponse s EDne art!riographie des e *res inf!rieurs s'i pose pour co pl!ter le *ilan.

    1uelle est la propri!t! principale de la quinidine ?

    A - Antipyr!tique% - Antiaryth iqueC - Antipaludique

    - &ti ulant respiratoireE - Antihypertenseur%onne s r!ponse s %&on utilisation principale est l'!tage auriculaire.

    "our con0r er la pr!sence d'un an!vris e de l'aorte a*do inale, l'e2a en le plus utileest A - L'a*do en sans pr!paration% - Le doppler art!rielC - L'!choto ographie a*do inale

    - L'aortographieE - L'angiographie veineuse%onne s r!ponse s CL'!choto ographie a*do inale est l'e2a en le plus si ple non trau atique, per ettantde con0r er avec une grande sensi*ilit! l'e2istence d'un an!vris e de l'aortea*do inale.L'angiographie ne per et parfois pas d'!valuer la taille avec pr!cision lorsqu'e2istentdes thro *us urau2 non opaci0!sS cependant elle participe au *ilan de l'e2tension des

    l!sionsen pr!op!ratoire.

    La rupture r!trop!riton!ale d'un an!vris e aorto-iliaque pr!ala*le ent connu doit @tre!voqu!e en cas de A - ouleurs lo *aires vives% - &ignes de chocC - An! ie