570 jerusalem

Download 570 jerusalem

Post on 13-Mar-2016

231 views

Category:

Documents

11 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

570 jerusalem

TRANSCRIPT

  • 1pp 49-80

    Supplment Immo

    DOSSIER SPCIALQui sont les grands-parents

    d'aujourd'hui? pp.26-27

    Place rserve aux Ushpizin

    Avraham1er soir

    INTERVIEWEva Sandler

    "Mon mari "s'tait dvou pour propager le nom d'Hachem

    autour de lui" pp.22-23

    "

    N o 570 - HAAZINOU13 Tishrey 5773 | 29 Septembre 2012Souccot: 15 Tishrey / Lun 1er OctShemini Atseret / Simhat Torah: 22 Tishrey / Lundi 8 Octobre 2012

    Lhebdomadaire isralien des francophones

    LPHLe ptit HEBDO

  • 2

  • 3Il semble que le film sur You Tube L'innocence de lIslam et les quelques coups de crayon dans Charlie Hebdo ( ne pas confondre avec Le Ptit), viennent de crever un abcs trs douloureux. Il serait temps de traiter le problme et de cesser de soigner la tumeur avec de lArnica.Si l'on parle dj dinnocence, elle ne vient srement pas du monde arabe qui sait rcuprer chaque court-mtrage un dollar et en faire un film digne des plus grands dHollywood. Sans toute cette hystrie provoque par des chercheurs de buzz du net, jamais personne naurait parl du prophte, ni su ce qui lui tait reprochLes ractions violentes, haineuses et meurtrires montrent quel point le monde occidental est en train, tout doucement, de se plier aux rgles imposes par lIslam, comme si celles-ci devaient grer le quotidien dun univers judo-chrtien. La deuxime phase du printemps arabe si romantique en ces termes, commence semble-t-il atteindre le vieux continent engourdi, encourag par les discours conciliants du numro Un amricain et de son envoye spciale Hillary. Le fait de sexcuser propos du clip, au nom de lAmrique, avant de ragir contre la mort de ses diplomates lynchs en dit long.Il est tonnant que les 25.000 Syriens, femmes et enfants, mutils, viols et tus naient pas engendr une seule manifestation de ce genre dans le monde Calme plat, rien en tirer. Il est tout aussi surprenant, lorsquune personnalit franaise Vronique Genest, exprime sa peur de lIslam, quelle ait subir une leve de boucliers mdiatiques, parlant de drapage. Il est dramatique de constater que des manifestants arabes appellent tout haut sur les Champs Elyses gorger les Juifs, sous les yeux de la police franaise. Il est impensable quils ne soient pas poursuivis en justice pour incitation la haine et au meurtreComment est-il supportable aujourdhui pour un Europen de devoir sans cesse contrler ses penses, ses paroles, ses gestes afin de ne pas se sentir automatiquement menac mme physiquement sur son propre territoire?Ce qui est en train de se drouler sous nos yeux nest quun avertissement pour le monde libre. Sil se dfile pour viter laffrontement, il perdra la guerre. Les bourgeons printaniers se transformeront alors en bombes assassinesEn revanche, sil se ressaisit, ouvre enfin les yeux, distingue le bien du mal, il reprendra, esprons-le, le contrle du navire. Lhistoire montre bien qu chaque fois que la libert a pos un genou terre par faiblesse, face la dictature, cela a engendr fascisme, intgrisme, guerre et Shoa. Combien de fois faudra-t-il le rappeler aux gouvernants du monde dit clair: Il est essentiel de tirer les leons du pass pour mieux construire son avenir. La Tchouva nest- elle destine quau peuple lu?Lquipe du P'tit Hebdo vous donne rendez-vous pour le Shabbat Berechit aprs avoir mis profit les quelques jours sous la Soucca.

    Hag Souccot Sameah tous.

    Tchouva

    Avraham Azoulay

    Edito

    CHABBAT HAAZINOUJrusalem 16:48 18:03Tel-Aviv 17:08 18:05Netanya 17:07 18:04Ashdod 17:08 18:05Hafa 16:59 18:04Paris 19:18 20:20

    Lisez le Ptit Hebdo surWWW.LEPTITHEBDO.NET

    Rdacteur en chefAvraham AzoulayDirection.lph@gmail.com

    Secrtariat (Ouvert de 9h 14h)Rosy ChouaiLph5@bezeqint.netTel: 02-6788720Fax: 153-26785349

    AdresseHaoman 24/35Talpiot - Jrusalem

    Directeur CommercialGilles SperlingTel: 054-4525604eden-04@bezeqint.net

    Commercial secteur centreItshak ZenoudaTel: 054-2075913

    Marketing & StratgieVita GreenTel: 054-7855770Lph.vita@gmail.com

    GraphismePublicit: Myriam WanzelbaumMise en page: Shirel Bellache

    RdactionGuitel Ben-Ishayguitelbenishay@gmail.com

    La rdaction du Ptit Hebdo dcline toute responsabilit quant au contenu des textes et des publicits qui nengage que leurs auteurs.Toute reproduction, mme partielle, devra faire lobjet dune autorisation crite de la part du journal.

    CHABBAT HOL HAMOED SOUCCOTJrusalem 16:39 17:54Tel-Aviv 16:59 17:56Paris 19:03 20:06

  • 4es grands-parents sont-ils devenus le support de toute la famille?L

    Imiter les Nations ou se plier leurs volonts ne nous a jamais vraiment russi. Depuis quelques temps se dveloppe dans ce pays lide de faire du dimanche un jour chm. Cette reproduction, non impose, de ce qui se passe dans le reste du monde ne nous serait-elle pas, cette fois, bnque en tant que Juifs?

    Aides nancires (achat d'appartement, paiement des brit-milot, etc.), aides dans la vie quotidienne (baby-sitting, etc.): les parents assistent-ils plus leurs enfants que par le pass? Quelles sont les limites de cet accompagnement parental?

    SUR LE VIF

    Aviva AzanDcodage thrapeutique et coaching un certain niveau ne l'ont-ils pas toujours t? Nos grands-parents, mme si nous ne les avons pas connus, nous ont transmis leurs valeurs. Mais la transmission

    va au-del dun hritage de traditions, de croyances et dun mode de pense. Nous hritons tous de gnes biologiques qui sexpriment dans notre physiologie. Plus subtils, les gnes comportementaux se manifestent aussi. Navez-vous jamais entendu des phrases du genre: elle attache son foulard de la mme manire que sa grand-mre dont elle na mme pas vu une photo, il tient sa fourchette comme son grand-pre quil na pourtant pas connu. Un autre hritage, plus discret en apparence, se transmet notre insu: les traces de leurs preuves, leurs secrets, leurs peines. Nos grands-parents nous lguent aussi les empreintes de leurs joies, de leurs histoires damour, de leurs moments heureux Quand nous comprenons que notre rle est dapprendre utiliser ce patrimoine, nous dveloppons alors notre potentiel, nous honorons nos ascendants et nous transmettons nos descendants un merveilleux cadeau!

    Hanna ZiniEnseignante

    Le matrialisme ne saisira jamais le contenu puissant de la crainte de Dieu. Or c'est ce matrialisme venu et de notre socit occidentale, et fortement impos par elle, qui a fauss la donne depuis quelques

    dcennies. Il fut un temps, pas si lointain, o plusieurs gnrations vivaient autour d'une mme cour. La chane se perptuait naturellement. Les incroyants se disent libres de toute chane et mettent en exergue leur individualit. Le monde juif nous prouve que seule la collectivit permet l'individu de dvelopper son tre particulier. Et dans cette collectivit, chacun a un rle bien dfini.

    Or il savre qu'un bouleversement s'est opr: le Juif, dont l'essence mme est dtre bon et droit, a perdu ses repres depuis que la socit lui impose ce dfi de "paratre" et dtre productif. une poque o, dans le monde du travail, on est dj vieux quarante ans, il fallait que les grands-parents soient "rentables": ils sont tombs dans le pige de se sentir obligs dtre un "support". Les difficults en tout genre - et surtout matrielles - ont cr une situation dans laquelle les nouvelles gnrations ne peuvent se marier, tudier, fonder

  • 5Sur le vif

    Valrie HalfonConseillre en budget familialMalheureusement, cause de l'augmentation constante du cot de la vie, on a parfois l'impression en effet que les grands-parents sont devenus le support de toute la famille. Mais est-ce que

    les grands-parents sont sollicits pour de petits cadeaux de temps en temps ou alors sont-ils indispensables pour les dpenses qui concernent le logement, l'alimentation ou l'ducation? Est ce que leur aide se chiffre en centaines ou en milliers de shekels? Quand les enfants pourtant adultes font appel leurs parents pour une aide financire, cela peut tre parce que malheureusement ils n'ont pas le choix (salaire minimum, accidents de la vie...), et dans ce cas c'est tout fait comprhensible. Mais cela peut aussi tre parce qu'ils ont du mal grer leur budget. J'ai ainsi rencontr un pre de famille qui 50 ans continuait de recevoir des sommes importantes de ses parents. La raison? Un train de vie que ne lui permettait pas son salaire, pourtant consquent.

    une famille qu' la condition d'avoir le support des parents ou grands-parents.Et pourtant, nous rappelons chaque jour que notre existence ne tient que sur lhritage spirituel de nos aeux et le comportement de leurs descendants: lobissance d'Isaac envers Avraham, celui des tribus vis--vis de Yaakov, la droiture de Yossef au simple "souvenir" de son pre, etc Mme si certains grands-parents sont consentants pour jouer le rle de support, il serait bon de retrouver une conscience morale rciproque qui voudrait que la jeune gnration agisse comme elle se doit, et bannisse l'attitude d'exploiter ou de solliciter les grands-parents tant qu'ils sont valides, et de les confier des mains trangres au moment de leur vieillesse.Ni la gloire, ni les diplmes, ni l'argent ne sauront transmettre nos valeurs de la Torah ainsi qu'il est crit dans Psaumes 145: " Ta royaut est une royaut ternelle et Tu gouverneras toutes les gnrations". Le dvouement et l'attachement inconditionnels aux grands-parents, sans aucune dpendance ni support quelconques, relvent de la crainte de Dieu.

  • 6Sur le vif

    Dr Gilles MoraliGastro-entrologue. crivainDepuis que la rfrence familiale est rduite la famille nuclaire (c'est--dire depuis la rvolution industrielle qui a commenc il y a prs de deux sicles), les grands-parents nont plus fait

    partie intgrante de la famille. Ils se contentaient de faire figure de "visiteurs", qui devaient combler de cadeaux leurs petits-enfants. tant donn l'allongement de l'esprance de vie, les grands-parents