20101124 pr©sentation barom¨tre

Download 20101124 pr©sentation barom¨tre

Post on 16-Nov-2014

502 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

TRANSCRIPT

Diapositive 1

Baromtre Numrique - 2009S o m m a i r e Mthodologie Mnages Communes Tourisme Entreprises SantConclusion

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionMnages800 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des mnageset des individus gs de 15 ans et plus

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Conclusion231 enqutes auto-administres (web + courrier) sur les 360 communes de Corse.Reprsentativit territoriale et par taille.MnagesCommunes800 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des mnageset des individus gs de 15 ans et plus

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Conclusion231 enqutes auto-administres (web + courrier) sur les 360 communes de Corse.Reprsentativit territoriale et par taille.MnagesCommunes800 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des mnageset des individus gs de 15 ans et plus760 enqutes tlphoniques auprs desprestataires de tourisme.Reprsentativit territoriale et par type.+ 23 OTSI interrogs sur 25Tourisme

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Conclusion231 enqutes auto-administres (web + courrier) sur les 360 communes de Corse.Reprsentativit territoriale et par taille.MnagesCommunes800 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des mnageset des individus gs de 15 ans et plus760 enqutes tlphoniques auprs desprestataires de tourisme.Reprsentativit territoriale et par type.+ 23 OTSI interrogs sur 25Tourisme424 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des TPE par secteur d'activit et territoireTPE

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Education

Infrastructures

Conclusion231 enqutes auto-administres (web + courrier) sur les 360 communes de Corse.Reprsentativit territoriale et par taille.MnagesCommunes800 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des mnageset des individus gs de 15 ans et plus760 enqutes tlphoniques auprs desprestataires de tourisme.Reprsentativit territoriale et par type.+ 23 OTSI interrogs sur 25Tourisme424 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des TPE par secteur d'activit et territoireTPE226 enqutes tlphoniquesEchantillon reprsentatif des PME par secteur d'activit et territoireTPE

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionMnages

Un niveau d'quipement comparable la moyenne nationale

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Conclusion

Tlphonie mobileLes Corses se situent au niveau de la moyenne nationale pour l'quipement en tlphonie mobile, et sont plus nombreux avoir un usage data sur leur mobileChiffres France : source CREDOC / ARCEP

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Education

Infrastructures

ConclusionOrdinateurLe taux d'quipement en ordinateurs est lgrement suprieur la moyenne nationale et un habitant sur deux utilise l'informatique au quotidien

Chiffres France : source CREDOC / ARCEP

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionInternetLes taux de connexion et d'usage d'Internet sont galement similaires la moyenne nationale, avec un peu moins d'un Corse sur deux naviguant quotidiennementL'internaute corse se distingue par un recours plus important au commerce en ligne, li l'insularit (76% contre 57% au niveau national). Il utilise en revanche moins les services d'e-administration (34% contre 40%)

Chiffres France : source CREDOC / ARCEP

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionUne fracture gnrationnelle marqueDes usages peu diversifisTaux dquipement levUsages basiquesMobiles pour la voix et les SMSUsages Internet classiquesUsages 2.0 limits, essentiellement chez les plus jeunes

Pas de fracture gographiquePas de fracture socio-conomiqueFacteurs discriminants :AgePrsence denfantsLes mieux quips :Les moins de 30 ansLes foyers avec enfantsLes plus de 45 ans sont nettement en retrait La fracture saggrave au-del de 60 ans

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionCommunes

Un bon niveau d'quipement de base, mais une relative inertie

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Conclusion

Malgr leur petite taille (76% des communes de l'Ile comptent moins de 500 habitants), les communes de Corse affichent des taux d'quipement similaires ceux d'autres rgions sur les lments fondamentaux des TIC : 99% disposent d'au moins un ordinateur, 97% sont connectes Internet, 88% disposent d'une connexion haut dbit, 40% d'un site Internet.Chiffres Rhne Alpes : source IDATE

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionLes communes corses affichent en revanche un certain retard sur leurs homologues d'autres rgion s, notamment en matire de service apport au public :12% disposent d'Espaces Publics Numriques sur leur territoire ; 10% proposent leurs administrs des dmarches administratives en ligne ; 6% utilisent une plate-forme de gestion dmatrialise des marchs publics.Chiffres Rhne Alpes : source IDATE

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionLes petites communes de l'Ile affichent une certaine inertie vis--vis de la problmatique TIC.Leurs intentions d'investissement se focalisent sur le fonctionnement interne, quand c'est plutt l'usage des TIC au service du public qui fait dfaut.Chiffres Rhne Alpes : source IDATE

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionTourisme

Une htrognit forte suivant les types de structures

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionHtelsActivitsCampingsHbergementBarsRestaurantsOrdinateurConnexion InternetAdresse e-mailSite Internet

Connexion usage des clientsHtelsActivitsCampingsBarsRestaurantsHbergement

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionL'enseignement majeur de l'enqute auprs des prestataires de tourisme est l'existence d'un clivage profond dans l'appropriation des technologies, entre d'une part l'htellerie, les campings et les prestataires d'activit, qui ont largement intgr ces technologies leurs pratiques de gestion et de commercialisation, et d'autre part les bars et restaurants et autres prestataires d'hbergement, largement sous-quips et peu enclins rattraper leur retard.

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

Education

Infrastructures

ConclusionTourisme

Des offices de tourisme bien arms en matire de TIC

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionLes Offices du Tourisme et Syndicats d'Initiative de Corse sont bien quips, et semblent mme de combler certaines lacunes des prestataires de tourisme qu'ils rfrencent sur leurs sites (55% des prestataires dclarent tre prsents sur les sites d'OTSI) . Ils sont tous informatiss, et disposent tous d'une connexion Internet, d'une adresse e-mail et d'un site Internet.Toutefois, leurs sites demeurent pour l'essentiel informatifs et reposent sur des contenus basiques : seuls 40% prsentent des contenus audiovisuels, seul 1 sur 3 permet la rservation dans un tablissement.Les outils destination du public sont galement relativement peu dvelopps, l'exception des guides lectroniques.

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionLes Offices du Tourisme et Syndicats d'Initiative de Corse sont bien quips Ils comblent en partie certaines lacunes des prestataires de tourisme qu'ils rfrencent sur leurs sites (55% des prestataires dclarent tre prsents sur les sites d'OTSI) Ils sont tous informatiss, et disposent tous d'une connexion Internet, d'une adresse e-mail et d'un site Internet.Leurs sites demeurent pour l'essentiel informatifs et reposent sur des contenus basiques : seuls 40% prsentent des contenus audiovisuels, seul 1 sur 3 permet la rservation dans un tablissement.Les outils destination du public sont galement relativement peu dvelopps, l'exception des guides lectroniques.

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entreprises

Sant

ConclusionEntreprises de 0 5 salaris (TPE)

Un niveau d'quipement globalement dans la norme

Baromtre Numrique - 2009 Mthodologie

Mnages

Communes

Tourisme

Entrepri