2. bourricaud et les régimes latinoaméricains

Click here to load reader

Post on 06-Nov-2015

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Bourricaud Et Les Régimes Latinoaméricains

TRANSCRIPT

  • Monsieur Franois Bourricaud

    Sur le rgime constitutionnel du ProuIn: Revue franaise de science politique, 5e anne, n1, 1955. pp. 92-109.

    Citer ce document / Cite this document :

    Bourricaud Franois. Sur le rgime constitutionnel du Prou. In: Revue franaise de science politique, 5e anne, n1, 1955. pp.92-109.

    doi : 10.3406/rfsp.1955.402595

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rfsp_0035-2950_1955_num_5_1_402595

  • Sur

    le Rgime Constitutionnel du Prou

    FRAN OIS BOURRICAUD

    DANS

    BON NOMBRE DE PUBLIQUES SUD-AM RICAINES le chef de Etat fait suivre son nom sous ses portraits officiels de la mention prsidente constitucional Il se rend ainsi gloire lui-mme avoir t dsign dans des conditions rgulires et conformes la loi Ne nous surprenons pas trop vite de cette insis tance qui peut nous paratre choquante est en dpit de tous les vices et malfa ons de notre rgime politique malgr les scan daleuses pertes de rendement social dont il grve notre pays nous tenons comme allant de soi que le prfet et ses reprsentants se montrent discrets sinon neutres lors des lections que les bulletins de vote soient exactement dnombrs que les gnraux abstiennent de se substituer au prsident de la Rpublique pour dsigner le prsident du Conseil et former le Ministre Ces diverses conditions dfinissent peu prs ce que nous appelons un rgime constitutionnel et il semble elles soient tant bien que mal rem plies dans notre pays Certes nous oserions pas soutenir que administration est tout fait neutre Et nul ne peut prvoir si le recours quelque solution violente ne finirait point par imposer en cas de crise grave Mais en gros les rgles du Jeu aussi pesantes et inopportunes soient-elles sont chez nous peu prs respectes Ce que nous voudrions tudier dans ces pages est le cas un rgime politique o les rgles constitutionnelles sont peu prs inapplicables Prcisons encore notre hypothse Ce ne sont pas Nous nous permettons de renvoyer le lecteur notre article sur les Caractres originaux de la culture mtisse paru dans les Cahiers Inter nationaux de Sociologie volume XVII et un mmoire paratre sur Puno etude sociologique sur une rgion du Prou andin

    92

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    telles rgles mono ou bicamralisme prsence ou absence un veto prsidentiel etc.) que nous serons conduits mettre en cause est ide mme de constitution est--dire une procdure constante et bien dfinie qui pourrait bien ici avoir que peu de sens

    Comment dcrire la stratification de la socit pruvienne premire vue un contraste institue entre la masse indigne et

    la population blanche et mtisse Les Indiens reprsentent encore probablement autour de 40 de effectif total avec des densits qui varient selon les rgions Mais comme nous avons expliqu ailleurs les signes qui distinguent Indien du Mtis sont bien loin tre clairs Les donnes de anthropologie physique si utiles historien et ethnologue ne nous tirent pas toujours embarras Les mmes indices crniens ou faciaux appliquent souvent deux individus dont un sera trait comme indigne et dont autre sera tenu raison de sa richesse ou de son pouvoir pour une personne de haut rang est--dire par dfinition pour un non-Indien est ailleurs par la privation du caractre indien que se dfi nissent le mieux les Mtis et les Blancs Mais ce groupe est fort bigarr trs peu cohrent professions revenus opinions distin guent et opposent le petit fonctionnaire famlique le grand pro pritaire foncier le militaire avocat le padre Le groupe indigne serait-il plus homogne on est tent de le croire quand on songe seulement Indien-type drap dans son poncho pour qui espagnol est une langue trangre Mais cette image Epinal ne doit pas nous abuser La population indigne est diver sement affecte par les transformations agricoles ouverture des routes le percement des mines la diffusion des lumires Les cou tumes ancestrales dont quelques-unes seulement sont authentique- ment prcolombiennes et dont les autres pour une bonne part pro longent nous hritage colonial) rsistent cdent ou -e transforment selon elles adaptent la situation nouvelle selon aussi que cette dernire au lieu tre per ue comme une pure et simple contrainte est assimile et reconnue par indigne comme une source de progrs et de renouveau pour ceux de sa race

    De bien peu institutions ou de conduites nous pouvons dire avec certitude Voil qui est indigne ou au contraire

    Voil ce que ne ferait jamais un Indien Bien sur Indien se trouve de fait exclu de certaines activits et ds il est en possession de quelques connaissances un bon maniement de es-

    93

  • Fran ois Bourricaitd

    pagnol) de quelques aptitudes le rudiment de la mcanique) du coup il cesse tre un Indien Pour longtemps encore il est expos

    entendre rappeler son origine mais ce rappel entrane pas la brutale sanction qui frappe dans les Etats du Sud un Noir qui aurait voulu se faire passer pour Blanc est un coup de cave on qui remet sa place un dbrouillard ou un arriviste notons un mot cholo applique avec une foule de nuances

    cet indigne en voie ascension Bref Indien est fluide il diffuse dans toute la socit pruvienne Aussi est-il difficile de dcrire celle-ci comme un systme oppositions entre indigne et le non-indigne

    Pourtant cette opposition qui abord un sens culturel dfinit aussi pour nos sujets des groupes de rfrence et appartenance est contre le misti dformation de mestizo il accuse de lui voler ses terres de le violenter que indigne prend con science de sa condition De son ct les Mtis et les Blancs pour divers que soient leurs intrts et leurs croyances se reconnaissent pour ainsi dire comme participants de cette privation commune ils ne sont pas des Indiens ils ne sont pas comme les Indiens Indien de langue quechwa ne comprend pas le misti et celui-ci aide de espagnol ne se fait pas toujours entendre du premier Incomprhension qui ne tient pas seulement igno rance mais bien souvent et un ct comme de autre au dsir de ne pas entrer en contact. Le costume signale aussi les diff rences le rgime alimentaire qui ne traduit pas seulement cart entre les revenus isole aussi chaque groupe dans un genre de vie particulier

    La conscience de leur opposition isole les deux groupes Pour tant nous parlions instant de la fluidit de Indien Nous ne nous ddisons pas mais il faut corriger cette vue par cette deuxime remarque Indien pour le non-Indien une essence une nature immuable On ne les changera pas voleurs menteurs son asi quoi fait pendant le portrait du misti par Indien brutal stupide et la litanie achve sur le mme nonc fataliste La consquence la plus visible de ce que nous appellerions cette opposition non dialectique ce sont les murailles les walls de Kurt Lewin) les cloisons tanches qui ont longtemps contribu

    circonscrire les conflits les localiser et donc en rendre la solution et le contrle plus aiss au groupe dominant Le mca nisme intermdiaire par lequel cette relative sgrgation des deux groupes maintenu plus basses que ce aurait t probablement

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    le cas les tensions qui opposent Indiens et non-Indiens est la croyance plus ou moins implicite et gnralement admise que la promotion indigne ne pouvait se faire en bloc il est dans la nature des choses que le misti soit en haut) mais seulement en dtail au bnfice de quelques individus chanceux Mais cette croyance serait elle seule incapable de maintenir effective la sgrgation

    Le systme pruvien combine ainsi la sgrgation qui isole Indiens et misti et la fluidit ou mobilit qui assure le passage de certains lments du second groupe dans le premier oppo sition entre ces deux groupes pour pre elle soit reste partielle et limite Avant tout elle la terre pour enjeu Indien accroch

    ses communauts fait face au hacendado Cette lutte agraire se projette sur la scne politique mais indirectement en tout cas elle est bien loin de la dominer Les sublevaciones sortes de jacqueries se succdent pendant tout le XIXe sicle et aux alentours de 1930 Ce sont de brefs et intenses accs de violence des rvoltes si on veut en aucune manire des rvolutions Trs faiblement coordonnes elles retombent aussi brusquement elles lvent La masse indigne est en outre exclue de la concurrence politique La loi en exigeant que lecteur sache lire frappe in capacit le paysan indien Quelques intellectuels vers 1925 ont rv un Lenine andin Cet espoir ne est point incam Pour notre part nous ne discernons que bien peu de prsages pour annoncer cette apocalypse

    La lutte politique est concentre entre les misti Mais cette lite est trs profondment divise Elle inclut comme nous

    disions une extrme varit de revenus opinions de professions Ajoutons deux traits ailleurs lis qui- la distinguent de nos propres lites la prdominance des militaires et abaissement des bureau crates Le Prou est une Rpublique centralise o les fonction naires sont entre les mains des dtenteurs du pouvoir politique actuel chef de Etat aime descendre dans des dtails infimes administration Le ministre de Intrieur ne nomme pas un sous- prfet sans que le prsident ne dise son mot. Cette mthode est pas particulire au gnral Odria Elle est en tous points conforme

    la tradition Le recours autorit politique par-dessus la tte du suprieur hirarchique est courant Le chef un tablissement scolaire de notre connaissance estimant trop maigres les crdits allous son collge en fut voir le ministre et obtint gain de cause Ces dpenses hors budget parfois considrables sont por tes sous la rubrique loi ou dcret inutile de dire que

    95

  • Fran ois Bourrwaud

    le contrle bien souvent en est pas trs rigoureux. Ce est donc pas seulement le fonctionnaire de haut rang qui est soumis aux hasards de la politique instituteur ingnieur vicinal peu vent sur une colre du dput se trouver la rue du jour au lendemain Il ne faudrait pas davantage imaginer que le groupe des hacendados les grands propritaires ont ces der nires annes occup chelon le plus lev de la puissance et de la richesse de nouvelles forces induites par les investissements nord-amricains commencent apparatre) est compact et bien organis La hacienda de la cte est spcialise dans la culture de produits tropicaux essentiellement coton sucre et agrumes La main-d uvre est rmunre partie en nature un logement la

    rancher un peu de terre sont mis la disposition du colon) partie en numraire souvent la semaine La culture est assez mcanise la consommation des engrais spcialement dans le cas du coton est pas ngligeable Au contraire la hacienda de in trieur est en gnral de polyculture sauf sur les parties les plus leves des Andes la puna ou rgne presque exclusivement le mouton la mcanisation est faible ou nulle et les mthodes archaques la population indigne plus dense et surtout beau coup moins mlange aussi que sur la cte o le Ngre le Chinois diversifient encore les produits de tant de combinaisons et de mtissages) est le plus souvent rmunre en nature selon un systme que nous avons tudi ailleurs Autre contraste le hacen dado de la cte tire le plus clair de son revenu des exportations tandis que la plupart des produits de la hacienda de intrieur sont consomms localement ou du moins intrieur de la Rpublique le seul produit exportable tant la laine Aussi le premier groupe aura-t-il gnralement gard des problmes de change et de monnaie une attitude trs diffrente de celle du second groupe Ajoutons enfin que cette lite est couronne par un quarteron de

    grandes familles souvent hostiles les unes aux autres et avant tout soucieuses de maintenir leurs distances et de ne pas se laisser confondre avec tous ceux qui ont pas les mmes gots les mmes relations les mmes manires

    On comprend sans peine au militaire reviennent la gloire et avantage de trancher les difficults sans cesse renaissantes entre les divers groupes de cette lite divise arme ailleurs tout au long du xix sicle bataill pour dfendre ou pour arron dir les frontires du nouvel Etat Elle permis au Gouvernement de faire sentir ou pressentir sur un immense territoire quelque

    96

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    chose de sa prsence et de sa volont Les officiers ne sont donc pas des fonctionnaires comme les autres et quand ils se dclarent investis de responsabilits spciales et par consquent de privilges ce est pas une pure et simple justification de leurs empitements et de leurs abus On pourrait montrer que le sens de Etat est bien souvent rfugi chez eux

    opposition entre Indiens et non-Indiens on le voit est un aspect du tableau politique est pourtant en ces termes simples que la plupart des Pruviens pensent ou plutt imaginent leur socit Une des fonctions de cette antithse est de main tenir spars les deux groupes qui ont par ailleurs tendance se rapprocher dans certains secteurs mmes se confondre Elle est donc relle et elle explique un certain nombre de conduites et de sentiments les uns manifestes les autres latents Mais elle est prouve comme trs intense que sous conditions et elle ne recouvre la totalit de exprience sociale que pour certains individus ou groupes individus Pour beaucoup Indiens les rapports avec le

    misti sont canaliss la communication est rduite au minimum Il en va de mme pour une large part de notre lite Ce est

    donc pas opposition il faudrait parler mais de superposition Ajoutons que est dans la mesure o les mcanismes isolement et de sgrgation jouent de la manire la plus efficace in trieur de chaque groupe les phnomnes de dissociation interne observent avec le plus de nettet Les tensions et conflits que nous avons tent de dcrire dans lite misti sont videmment plus apparents Lima Puno Et nous serions tent de croire que la structure des communauts indignes est affecte par leur loi- gnement ou proximit des grandes haciendas contre lesquelles Indien se sent oblig de se dfendre Dans de tels cas groupe appartenance tel il apparat autrui et observateur) et groupe de rfrence tel il apparat Ego sont confondus

    Supposons maintenant un individu ou un groupe social soit la fois sollicit par une et autre rfrence il se trouvera expos des tensions trs svres Telle est la situation de certains indi

    gnes la marge ou la frange de leur groupe origine duquel ils sont en train de se dtacher parce ils montent raison de leur talent de leurs aptitudes naturelles ou de leur ambition est aussi le cas de certains misti qui par leurs ambitions ou leurs aptitudes sont amens dsirer accs des rgions spcialement valorises alors que les premiers occupants leur barrent la route Un jeune homme intelligent et studieux parvient prendre les

    97

  • Fran ois

    grades avocat Du coup mme si son pre est un pauvre Indien qui ne dit pas trois mots espagnol mme il porte sur son visage tous les signes physiques de appartenance au groupe indigne il devient un misti mais il est pas sur tre reconnu pour tel et prcisment par ceux la reconnaissance desquels il attache le plus de prix Deux voies offrent alors renier son ori gine ou au contraire exalter au del de toute mesure et de toute raison Mais dans un cas comme dans autre la contradiction qui rsulte de cette double confrontation est insupportable

    Le conflit entre Indiens et non-Indiens est donc prouv la fois dans toute son extension dans le plus grand nombre de ses aspects et dans toute son intensit que par des individus la marge des deux groupes Mais ces individus leur tour forment- ils un ensemble distinct uni cohrent ou bien leur marginalit entrane-t-elle que des problmes psychologiques est--dire les intressant seulement comme acteurs individuels Ces individus marginaux se rencontrent avec une frquence caractristique dans certaines professions Bien souvent le petit avocat qui offre ses services Indien ou occupe des affaires du hacendado pas remonter bien haut dans sa gnalogie pour trouver des anctres indignes On en dirait de mme des instituteurs des catgories subalternes de fonctionnaires arme enfin recrute trs largement dans le mme milieu Ainsi des individus intelligents actifs bnficient de chances de promotion remarquables Ces

    marginaux semblent assez frquents dans des emplois o leur comptence leur ardeur ne trouvent pas toujours la conscration ils recherchent Non seulement les mcontents ne sont point parvenus unir mais ils ont mme pas russi dfinir avec un peu de nettet tat de choses ils souhaitent ou ils veulent La dnonciation passionne de re coloniale et de ses survivances les anathmes contre le hacendado voil qui tient

    peu prs lieu de tout le reste ces vituprations sont en gnral couples avec loge de Indien pris comme modle de toutes les vertus publiques et prives En revanche la rhtorique indigniste est plus discrte sur les mesures susceptibles de faire cesser in justice La rforme agraire qui effraie si fort les possdants) est-elle bien plus dans esprit de ses promoteurs une image ou un mythe comme disait Georges Sorel vers 1910 Bref

    Ce mcanisme t dcrit par Kurt LEWIN dans son article Self- hatred among Jews Resolving Social Conflicts pp 186-201

    98

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    intelligentsia indigniste qui fournit ses cadres nos marginaux protestataires est au fond incertaine elle-mme et aussi peu assure de ses buts que de ses moyens est elle gure de valeurs qui lui soient propres ou du moins de valeurs authen tiques dont adoption entranerait un nouvel ordre social On dnonce les mfaits de exploitation coloniale On glorifie admi rable civilisation incasique Mais tout le monde sait bien au fond que le retour ordre prcolombien est tout compte fait assez improbable Aussi parle-t-on de synthse Amrique latino- indienne Mais quelle part revient chaque lment dans la syn thse projete

    Nous pouvons maintenant caractriser grands traits le rgime politique du Prou La masse indigne pse trs lourd mais elle pas voix au chapitre Et il nous semble peu vraisemblable elle puisse jamais faire entendre en tant que telle Mirabeau disait un jacobin ministre est pas toujours un ministre jacobin Nous serions tent de dire un Indien dput cesse ipso facto tre un Indien La concurrence politique exerce donc entre les diverses fractions de lite misti En gros ces diverses frac tions se regroupent gauche autour une aile marchante qui pour des raisons varies et confuses souhaite un changement elle

    bien du mal se reprsenter et droite autour une arrire- garde qui cherche conserver ses avantages se protger contre ambition des nouvelles couches Sur ce champ clos deux arbi trages sont thoriquement concevables mais un seul ici est impos Ou bien le Caliban indien monte sur le plateau et cette irruption un peu comme dans les monarchies censitaires du xixe sicle sme pour un temps la panique parmi les plaideurs ou bien arme est--dire la seule institution politique organise rend son arrt elle se charge elle-mme excuter) et joue avec des fortunes diverses le rle fructueux du tertius gaudens

    Dans de telles conditions le fonctionnement un rgime lectif se heurte de srieux obstacles abord le mcanisme de lection lui-mme est trs rgulirement fauss Les notables en cheville avec les autorits locales ont toutes chances de voir leurs candidats lus Une fois la Chambre dsigne les coalitions les plus tranges

    font et dfont Les partis sont nombreux instables ce sont des coteries qui apparaissent et disparaissent au gr des intrts et des amitis excutif est prsid par un chef lu en mme temps que le Congrs Comme son collgue nord-amricain le pr sident pruvien est pas responsable devant son Parlement mais

    99

  • Fran ois Bourricaud

    il ne peut pas tre dmis par ce dernier il ne peut pas non plus le dissoudre Il choisit et renvoie ses ministres Un prsident du Conseil assure la liaison avec le Congrs Les rapports entre la branche executive et la branche lgislative sont plus souples que dans le modle nord-amricain Les ministres peuvent tre entendus par le Congrs soit en commission soit en sance plnire Mais pas plus que le prsident ils ne peuvent tre renvoys par un vote des dputs Les dfauts du systme sont clatants le Con grs toute licence de paralyser un excutif dsarm Mais il faut voir que ce vice est presque ncessaire et vouloir le gurir on exposerait en contracter autres Un prsident habilit dissoudre ferait chanter le Congrs et emploierait asservir des dputs obsds par la peur de perdre leurs siges le rsultat est donc du mme coup et pour la mme cause un prsident impuissant gouverner et un Congrs incapable de contrler Aussi est-il pas trs surprenant que bien souvent appel au soldat apparaisse comme le seul recours Lorsque cheveau est suffisamment embrouill que les diverses factions de lite affrontent sans aucune ne parvienne liminer ses rivales ni se rsigne au compromis le sabre offre trancher le ud gor dien aventure rcurrente dans histoire du Prou rpublicain est un rcent pisode que nous allons raconter au lecteur

    De 1945 1948 le Dr Bustamante Rivero qui avait t porce au pouvoir dans des conditions o le juriste le plus scrupuleux aurait semble-t-il rien trouv reprendre tente avec hrosme instaurer dans son pays un gouvernement constitutionnel Il choue et le 28 octobre 1948 un coup Etat parti Arequipa oblige le prsident se dmettre au bnfice une junte militaire Telle est en bref histoire de ces trois ans de lutte pour la dmo cratie au Prou que nous raconte le chef Etat dpos

    En 1945 arrivait expiration le mandat du prsident Prado Celui-ci hritier une illustre famille succdait un chef militaire le marchal Benavides qui pendant les annes 1930 avait tenu le pays sous sa frule Prado aimait en toute occasion souligner le caractre constitutionnel et civil de son administration Il eut mme habilet au plus fort de la guerre mondiale de rapporter

    Tres anos de lucha por la democracia en el Peru Buenos Ayres 1949

    100

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    les mesures qui frappaient les communistes Ce patricien se vit tresser des couronnes par le journal du parti autoris reparatre En revanche le trs puissant groupe opposition A.P.R.A

    Alianza Popular Revolucionaria Americana dont le chef Haya de la Torre vivait depuis des annes dans la clandes

    tinit restait interdit Les allis tant bien prs de assurer la victoire il sembla opportun de profiter de la campagne prsiden tielle pour assainir la situation politique lever contre A.P.R.A les mesures exception bref faire au parti opposition de Haya de la Torre une place dans le Gouvernement Ainsi disparatraient les violences et arbitraire Ainsi tablirait un authentique gou vernement constitutionnel

    Tant taient maintenus hors la loi Haya de la Torre et ses partisans il tait difficile de prendre au srieux les dcla rations des chefs civilistes A.P.R.A en effet reprsentait une force considrable la seule force politique organise consciente elle-mme et des objectifs elle proclamait inlassablement Son chef qui revendiquait le titre de jefe maximo tait une per sonnalit trange et attirante enveloppe un certain halo hro que dont la geste depuis vingt ans occupait le centre de la scne politique pruvienne Issu une antique et illustre famille de Tru- jillo il tait ds ses annes universit signal par son ardeur et ses passions Exil par le prsident Leguia qui gouverne en dic tateur entre 1919 et 1931) il voyage en Europe passe Paris

    Cambridge se teinte de marxisme avant de rompre avec les fondateurs du jeune parti communiste pruvien Vers les annes 1925 commen ait affirmer autorit un crivain considrable Mariategui qui exer ait interprter la socit de son pays la lumire du marxisme Son livre fameux 5iere ensayos sobre la rea lidad peruana se lit hui encore avec fruit On trouve nonces avec force des thses sommaires qui furent accueillies comme des rvlations entre autres le problme agraire est la clef du problme national il faut exproprier les expropriateurs qui ont arrach la terre aux indignes Indien devenait le symbole de la question sociale la rvolution allait se faire en son nom Et Amauta la belle revue que dirigeait Mariategui ne cessait annoncer la venue prochaine un Lenine andin Haya de la Torre tout descendant il ft une famille qui se flattait de pures et certaines origines espagnoles tira tout le parti possible du thme indigniste Il forgea mme le mot trs heureux Am rique latino-indienne soulignant que son pays comme le Mexique

    101

  • Francois Buurrioaud

    et la rfrence la rvolution mexicaine est frquente chez Haya de la Torre pour tche historique la synthse entre la civili sation prcolombienne et la civilisation occidentale apporte par les Espagnols Cette vue hui est banale En 1925 elle tait point sans nouveaut ni audace Indien avait pas encore tout

    fait conquis ses lettres de noblesse Lima avait pas cess tre une ville blanche Sur le thme indigniste Haya de la Torre bro dait avec verve deux dveloppements abord il exaltait la puret indigne face la corruption des gouvernements civilistes la farouche grandeur du paysan indien face la bassesse et la cruaut de ses exploiteurs est le thme rvolutionnaire Ensuite il chantait originalit des pays latino-indiens avec leurs problmes propres et leurs destines singulires est le thme nationaliste insistance de Haya de la Torre revendiquer pour ses initia tives autonomie par rapport aux dcisions du mouvement rvolu tionnaire mondial explique sans doute sa brouille avec les commu nistes ailleurs il ne parvint pas susciter dans les autres pays latino-indiens Bolivie Equateur et Colombie cho il escomptait. Cette idologie est un bien singulier mlange et ob servateur europen aurait du mal situer les Apristes droite ou

    gauche Leurs violentes dnonciations anti-impralistes par exemple Haya de la Torre proposait dans ces temps trs anciens que les privilges nord-amricains sur le canal de Panama soient abolis) la solidarit proclame avec les pays en lutte pour leur indpendance la Chine des conqurants une revendication passionne de la justice pour Indien une pointe anti-clricalisme des rfrences frquentes Marx et au socialisme scientifique incitent classer A.P.R.A parmi les groupes de gauche ou mme extrme gauche Mais cette inspiration rvolutionnaire se combine trs curieusement avec exaltation du chef Haya de la Torre fut trs habile se composer un personnage vhment et haut en couleurs Il parvint se taire passer pour un penseur et un doc trinaire La rvolution qui venait ne serait pas un autre de ces pisodes de violence suivis par le rapide retour des reprsen tants directs ou indirects des vieilles lites Cette fois les rvolu tionnaires savaient o ils allaient une solide rflexion les guidait Mais le penseur tait aussi un hros En dpit de nombreuses ouver tures des gens en place il tait obstin dans son opposition Il ne tait point comme tant autres ralli au tournant des annes adolescence Sans doute en joueur de race en tenait-il au prin cipe du tout ou rien Mais cette intransigeance avait de quoi sus-

    102

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    citer admiration de tels exemples rares partout sont exception nels au Prou Haya de la Torre et ses partisans devinrent ainsi un symbole de ralliement pour tous ceux qui rvaient un nouvel ordre A.P.R.A eut ses cellules la chose et le nom emprun ts aux communistes parmi les tudiants dans arme et jusque dans la plus recule des petites villes de province Les consignes

    transmettaient et excutaient avec fidlit Une telle orga nisation ne pouvait manquer en imposer une idologie trs for tement articule reposant sur quelques mots ordre simples un chef de valeur une machine bien rode faisaient de A.P.R.A une force sans rivale dans le pays

    Mais en fixant sur lui les esprances de tous ceux qui souhai taient un changement Haya de la Torre attirait la haine des conservateurs Ses appels la violence effrayaient et indignaient Pour les uns symbole du renouveau il devint pour les autres sym bole de subversion Pendant vingt ans la pense constante des conservateurs fut de lui barrer la route tout prix En 1931 le prsident Leguia succombe une rvolution Dans inextricable imbroglio qui suivit merge le jeune Haya de la Torre qui se porte candidat aux lections prsidentielles Tout fut mis en uvre pour empcher son succs et les lments les plus conservateurs avec pour porte-parole le grand journal El Comercio soutinrent avec la vigueur du dsespoir la candidature du militaire heureux qui avait abattu Leguia Pendant administration du marchal Benavides la rpression contre A.P.R.A ne se ralentit point Le rgime au bout garda comme mot ordre la lutte mort contre les lments subversifs

    Tant que durait ce duel il avait point espoir pour un gouvernement constitutionnel Les lections de 1936 furent casses parce en dpit de toutes les pressions et prcautions le candidat suscit en sous-main par A.P.R.A. avait conquis la majorit Quant aux liberts personnelles la libert de la presse elles taient suspendues par la ncessit o se disait le Gouvernement avoir sans cesse djouer les conspirateurs apristes Bref si on voulait sortir du cercle vicieux de la rbellion et de la rpression il fallait composer avec Haya de la Torre Et est ce parti que se rangrent les sages la veille des lections de 1945 Mais

    On le vit bien en 1936 aux lections prsidentielles A.P.R.A tant hors la loi donna comme instruction ses membres de voter pour un candidat inconnu que le parti avait suscit en dernire heure opration fut parfai tement excute

    103

  • -Fran ois Bourr caud

    sur quelle base une telle transaction tait-elle possible Sans doute offrirait-on des gages Mais en aucun cas il ne agissait pour

    Prado de remettre le pouvoir entre les mains de A.P.R.A Un compromis tait ncessaire pour restaurer le rgime constitu tionnel Mais le rgime constitutionnel avait de chance de ta blir et de prosprer que si esprit de compromis affermissait et triomphait avec lui Il fallait donc un mdiateur dont on ferait le futur prsident Le choix tomba sur le Dr Bustamante Rivero homme eminent et singulier Son livre nous le dpeint comme un esprit ferme sachant o il allait et ne se faisant que peu illusion sur les difficults de son entreprise Le Dr Bustamante est un juriste Il enseigna longtemps dans sa ville natale Arequipa ne prit que peu de part la vie politique de son pays ayant par la suite pass de nombreuses annes tranger dans le service diplomatique Il tait ambassadeur quand on vint lui offrir la prsidence Cet homme froid austre disert la manire des professeurs mais point loquent rassurait la droite car il est bon catholique et indisposait pas A.P.R.A. car il avait pris aucune part la rpression Aux offres dont il tait objet il rpondit par un long mmoire o il prcise fort bien ses intentions Il restaurerait le gouvernement constitutionnel tout autre objectif devant tre tenu pour secondaire par rapport celui-ci

    Ce lgalisme sonnait trangement pour les gens de A.P.R.A. comme pour leurs adversaires A.P.R.A se disait depuis vingt ans un parti rvolutionnaire et ses chefs taient poursuivis comme des conspirateurs acharns dtruire les fondements de ordre social Et voil un eminent juriste leur proposait entrer dans la lgalit et offrait leur servir de caution Cette situation nou velle tait bien embarrassante Haya de la Torre et ses amis allaient-ils soutenir et participer loyalement sous la con dition que le prsident accepte tout ou partie de leur programme Ou bien allaient-ils appliquer contrarier les initiatives du chef de excutif esprant que de cette confusion natrait la une situation rvolutionnaire Les lments les plus conservateurs quant eux braqus dans leur hostilit A.P.RA. ne cachaient pas leur mfiance Rien de bon ne sortirait de ce compromis Tt ou tard il faudrait en revenir la manire forte..

    Cependant Bustamante accepte tre candidat et A.P.R.A accepte de soutenir sa candidature En change les mesures ex-

    Cf op cit pp 349-351

    IQk

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    ception sont rapportes contre les Apristes Haya de la Torre sort de la clandestinit et ses partisans sont candidats aux lec tions lgislatives qui doivent se tenir en mme temps que lection prsidentielle Les choses se droulent comme prvu Busta- mante contre lequel pour le compte de extrme droite tait port un militaire le gnral Urieta est lu une trs forte majorit A.P.R.A contrle 60 des siges la Chambre et approche de la majorit absolue au Snat Le premier geste du prsident est offrir Haya de la Torre entrer dans le Ministre Le

    jefe maximo se rcusa autorisant cependant un certain nombre de dputs apristes accepter les portefeuilles que leur tendait

    Bustamante Mais celui-ci tait bien dcid rester matre chez lui et libre de son jeu Sans doute entend-il gouverner avec la majorit du Congrs mais il rappelle avec insistance que son rle est avant tout arbitrage En effet les antagonismes accusent au Parlement Le groupe apriste en apparence au moins ferme ment uni et disciplin fait sentir tout son poids Il rgne en matre dans les commissions en sance applaudit frntiquement ses ora teurs interrompt bruyamment ses adversaires bref en peu de temps se rend odieux au reste de la Chambre Le jefe maximo qui

    pas cru de sa dignit entrer dans le Cabinet se prodigue en dclarations parle en matre et contribue ainsi accrditer la version des conservateurs que le prsident honnte mais faible est au fond un homme de paille Quant ce dernier il vit dans la crainte un geste irrparable de part ou autre ne provoque le pire

    Nous entrerons pas dans le dtail de ces trois annes Mais une chose nous frappe le dsarroi du parti apriste extrme droite sait ce elle veut mettre un terme pisode constitu tionnel la fois par peur et haine de aprisme et par rpugnance et incomprhension gard de exprience tente par Busta mante Il agit pour la droite de bloquer le mcanisme constitu tionnel nous dirons comment elle parviendra) et de trouver un sabre Le prsident lui aussi sait ce il veut ne tomber dans la vassalit ni un groupe ni de autre Il se dclare prt faire respecter la loi par tous les moyens et contre importe qui Aussi en face des violences apristes manifestations de rues agressions

    main arme) il remanie son Cabinet et confie Intrieur un gnral celui-l mme qui en 1948 le dposera Il tente ainsi avec plus ou moins de bonheur un subtil chantage contre A.P.R.A Mais extrme droite qui parfois rve tout haut de coup Etat

    105

  • Fran ois Bourricaud

    militaire il rappelle que A.P.R.A possde des partisans zls et que lui-mme hsitera pas faire appel en cas de ncessit toutes les forces dmocratiques Ce jeu de bascule suppose que les deux forces antagonistes sont peu prs gales Aussi au fur et mesure que A.P.R.A perdait du terrain la position du prsident se dtriorait Haya de la Torre quant lui ne semble avoir aper ce processus que trs confusment est il

    jamais su ou pu choisir entre son vieux rle de chef rvolu tionnaire et le rle nouveau qui lui chait de chef un grand parti majoritaire En 1945 quand lan de sa toute frache vic toire lectorale le portait encore peut-tre pouvait-il un coup bousculer austre prsident ou encore entrer dans le Cabinet et en devenir le matre Mais il ne ni un ni autre De cette hsitation on peut imaginer bien des causes Le chef disent cer tains se serait endormi dans les dlices de Capoue Nous penchons vers une autre hypothse Si Haya de la Torre rien fait pour prendre le pouvoir ne serait-ce pas il ne savait en faire Entre les vastes fresques dont aux temps hroques il en chantait et les tches quotidiennes de administration le contraste ne pouvait manquer de le frapper Il est pas exclu non plus que cet homme intelligent ait mesur avec effroi les consquences au rait entran un clat de sa part Petit petit la belle cohrence il avait su donner son parti effritait inquitude le doute se faisaient jour quand la rvolution Laisserait-on passer occasion Peut-tre Haya de la Torre a-t-il pas pris au srieux la menace militaire ou peut-tre aussi temporisait-il dans la pense que Bustamante sorti de charge il accderait tout simplement la prsidence Le plus probable est il est rest au bout assez indcis se croyant prt tirer parti de toutes les occasions alors il se trouvait dcouvert expos au premier retour de manivelle

    Or A.P.R.A. lui-mme par sa violence contretemps va pro voquer explosion la fin de 1946 opposition en bloc dcide de ne plus siger Le quorum tant plus atteint est le receso La machine gouvernementale est paralyse Dans des conditions dont il discute la lgalit longuement et minutieusement le prsi dent se voit oblig reconduire le budget de 1946 pour les deux exercices suivants Il entremet rappelle les Apristes aux bien sances parlementaires engage opposition rejoindre ses siges vainement Ainsi pendant deux ans le moteur lgislatif est gripp et cela sans recours puisque le prsident ne peut pas dissoudre

    106

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    le Congrs Ce coup est une russite clatante de opposition la rhtorique de Haya de la Torre la violence de ses partisans se brisent sur abstention Aucun des deux camps entend cder ni peut-tre ne peut cder sans perdre la face opposition met

    son retour des conditions que les Apristes jugent humiliantes Comment sortir de impasse En tout cas si une transaction tait pas trouve dans des dlais raisonnables on allait vers quelque clat Le surprenant est une telle situation ait pu se prolonger pendant prs de deux ans Vers le milieu de hiver austral de 1948 les artisans du coup Etat se prparent le gnral Odria qui quitt le Cabinet prend utiles contacts tant avec les autres chefs militaires avec opposition parlementaire et les grands intrts Le prsident continue employer sans succs persuader opposition de rentrer en sance autres soucis assaillent Le change pruvien se dgrade Et le Gouvernement ne parvient ni

    imposer des contrles dont les gros exportateurs coton canne sucre ne veulent pas entendre parler ni prendre des mesures

    librales que dnonce avec vhmence la propagande apriste Le cours officiel du sol est de soles pour un dollar Mais le cours libre tourne autour de 15 soles pour Le dficit commercial ag gravant on essaie des changes multiples les exportateurs sont autoriss disposer une part du produit de leurs ventes en dol lars Le reste sera remis au Gouvernement au cours lgal Ces difficults aggravent de beaucoup la situation du prsident Les exportateurs favorables aux changes libres se persuadent que administration en place ne se ralliera jamais leurs vues Le pr sident rpugne rompre sur ce terrain avec les Apristes qui dnon cent le sabotage des exportateurs et accaparement des importa teurs Aussi se demandent certains de ceux-ci pourquoi ne pas prter la main quelques militaires qui en change de cet appui engageraient suivre une bonne politique commerciale et montaire

    orage clate au dbut octobre Le premier dimanche de ce mois quelques btiments de la flotte du Callao entrent en insur rection Haya de la Torre demeure chez lui Chosica dans la ban lieue de Lima de toute vidence affaire t monte la diable tat-major apriste discutait depuis longtemps de opportunit un coup mais sans parvenir une dcision ferme fallait-il brus quer les choses ou continuer jouer le jeu constitutionnel Le

    jefe maximo semble-t-il opinait dans ce dernier sens quelques partisans presss ont-ils voulu lui forcer la main ou bien nafs

    107

  • Fran ois Bourricaud

    seraient-ils tombs dans une provocation En tout cas la tentative mal prpare fait long feu En deux jours Bustamante liquide insurrection Mais ainsi il est mortellement dcouvert sur sa droite ailleurs avant mme il ait pu faire face la situation nouvelle le gnral Odria qui depuis deux ans conduit ses affaires avec une astuce et un sang-froid exceptionnels se proclame Are- quipa en tat insurrection Suivent quelques tractations serres avec le chef de la garnison de Lima le gnral Zenon Noriega qui la fin se rallie au plus offrant Exit Bustamante

    Ainsi choue cette tentative de gouvernement constitutionnel Elle mrite plus un titre de retenir notre attention Souli

    gnons que notre parti rvolutionnaire est fortement organis il su se conqurir une trs large audience chez les tudiants les

    professions librales bref les classes claires Depuis vingt ans il menait campagne et aucune perscution en tait venue bout Il arrive tout prs du pouvoir conquiert la majorit absolue dans une Chambre et en approche de bien prs dans autre Et pour tant il ne parvient point franchir le dernier pas Il hsite entrer dans le jeu constitutionnel comme il hsite devant le geste qui pourrait lui remettre le pouvoir absolu Finalement dans incer titude et la confusion il donne ses adversaires occasion de cra ser sans risque accablons pas les chefs apristes Ils avaient faire forte partie Les lments conservateurs surent travailler la crise avec beaucoup art et faisant une pierre deux coups se dbarrassrent un prsident lgaliste qui les gnait et un parti de masse qui les effrayait Quant au malheureux Dr Busta mante aucune des incommodits de la troisime position ne lui fut pargne au bout il tenta imposer son impossible arbitrage Prisonnier de sa logomachie A.P.R.A rcusait tout compromis qui aurait pu passer de sa part pour une reculade quant la droite elle ne semble jamais avoir perdu espoir de faire prvaloir ses vues et ses intrts et la fin les bons resteraient matres du champ de bataille Ce rcit remplira de mlancolie observateur

    Bien sr en 1950 aprs deux ans administration militaire junta de gobierno le gnral Odria fut lu prsident constitutionnel Prcisons que A.P.R.A tait nouveau et demeurait dissous et une loi de sret laissait au ministre de Intrieur toute latitude pour refouler hors des frontires toute personne susceptible attenter ordre la dfinition en tant laisse au jugement du ministre)

    108

  • Sur le Rgime Constitutionnel du Prou

    pris des solutions moyennes Dcidment les solutions moyen nes sont rarement applicables et plus rarement encore recueillent- elles le succs Point de gouvernement modr si les intrts en conflit ne sont pas prts accepter la sentence un arbitre Et cet esprit de compromis veut que de part et autre on ne soit pas rsolu pousser les choses extrme en est fait de lui quand les uns craignent de tout perdre et que les autres esprent tout gagner De 1945 1948 A.P.R.A se perdit pour avoir point saisi la chance que lui offrait le Dr Bustamante Il est peut- tre dans la nature des choses que les modrs aient raison mais il est peut-tre aussi dans la nature des choses ils aient souvent raison en vain

    109

    InformationsAutres contributions de Monsieur Franois Bourricaud

    Pagination9293949596979899100101102103104105106107108109